background preloader

La naissance de la Vème République

La naissance de la Vème République
Le 28 septembre 1958, après des mois de campagne électorale, les citoyens français se rendent massivement dans leurs bureaux de vote. En métropole et dans les colonies françaises, ils sont invités à adopter ou à rejeter la nouvelle Constitution. La victoire des partisans du « oui » est écrasante : près de 80 % des votants s’expriment en faveur de la Ve République. Des résultats qui témoignent de la volonté des Français d’en finir avec un régime à bout de souffle et avec une guerre qui s’enlise en Algérie. Oui ou non à une Ve République ? En 1958, la France est présidée par René Coty. Dans les jours qui suivent, l’agitation grandit et les manifestations éclatent dans tout le pays. Le général de Gaulle, premier président de la Ve République Depuis douze ans, le général de Gaulle s’est retiré de la vie politique, en profond désaccord avec les institutions de la IVe République. A Paris, la tension est vive. Découvrez la série La Ve République, comment ça marche ? Année de copyright : 2018

https://www.lumni.fr/video/la-naissance-de-la-cinquieme-republique

Related:  Ch 3 - La France : une nouvelle place dans le mondeChap 3 La France : une nouvelle place dans le monde

La Communauté économique européenne (CEE, 1957-1992) La Communauté économique européenne (CEE) est née en 1957 avec la signature du traité de Rome. L'objectif est la constitution d'un marché commun et d'une union douanière entre 6, puis 9, 10 et 12 Etats membres. Des approfondissements monétaires et politiques viendront progressivement renforcer l'édifice, jusqu'au traité de Maastricht de 1992, qui met fin à la CEE et crée l'Union européenne. Ratification du traité de Rome, instaurant la Communauté économique européenne (CEE) - Crédits : Communauté européenne En 1957, six pays – l'Allemagne, la Belgique, la France, l'Italie, le Luxembourg et les Pays-Bas – ratifient le traité de Rome, point de départ de la Communauté économique européenne (CEE). La CEE, nécessité historique, politique et économique

de la colonisation à l'indépendance... - La frise chronologique - francetv éducation 18 mars 1962 Les accords d'Evian sont signés, le 18 mars 1962, entraînant le cessez-le-feu dès le lendemain avant d'être approuvés massivement par les Français, le 8 avril 1962 (90 % de oui au référendum) puis soumis aux Algériens (1er juillet 1962). La France reconnaît la souveraineté de l'Etat algérien, mais conserve un statut privilégié, notamment sur le Sahara et ses ressources pétrolières et en conservant sa base militaire de Mers-el-Kébir. Le 5 juillet, l'Algérie est indépendante. En contrepartie, la France s'engage à aider économiquement l'Algérie en continuant de réaliser le plan de Constantine de 1958 (attributions de terres, construction de logements, scolarisation, etc.). Dans les textes, les Européens d'Algérie (« pieds-noirs ») ont trois ans pour choisir entre la nationalité française ou algérienne.

Qu'est-ce que la CECA ? - Journée de l'Europe Moins d'un an après la déclaration Schuman, en avril 1951, les six pays fondateurs de la coopération européenne se retrouvent à Paris pour signer le traité instituant la Communauté européenne du Charbon et de l'Acier pour cinquante ans. Un traité précurseur, qui pose les bases nécessaires à l'intégration européenne. Comment est-elle née ? Le 9 mai 1950, le ministre français des Affaires étrangères Robert Schuman prononce un discours dans lequel il révèle le projet français de créer une communauté européenne du charbon et de l'acier (CECA).

Les « pères » de l'Europe : Jean Monnet - Vidéo Spécialités L'historien Jean-Michel Gaillard retrace le parcours de Jean Monnet, l'un des « pères » de l'Europe. Qui est Jean Monnet ? Jean Monnet n'est ni un politique, ni un administratif, ni un technocrate. Originaire de la région de Cognac, il hérite des activités de son père, négociant en cognac. De par ses voyages à l'international, Jean Monnet acquiert rapidement une ouverture sur le monde, une capacité en langues étrangères et un talent de négociateur. Les traités de Rome (1957) Le 25 mars 1957, l'Allemagne, la Belgique, la France, l'Italie, le Luxembourg et les Pays-Bas signent à Rome deux traités : le premier crée la Communauté économique européenne (CEE) ; le second crée la Communauté européenne de l'énergie atomique (CEEA ou Euratom). Ces deux traités sont entrés en vigueur le 14 janvier 1958. Les nouvelles Communautés sont alors apparues comme un facteur de renforcement économique pour les Etats membres. La CEE a pour mission, par l’établissement d’un marché commun et le rapprochement progressif des politiques économiques des États membres, de promouvoir un développement harmonieux des activités économiques dans l’ensemble de la Communauté, une expansion continue et équilibrée, une stabilité accrue, un relèvement accéléré du niveau de vie, et des relations plus étroites entre les États qu’elle réunit. La Communauté Euratom est d'une nature différente.

Les « pères » de l'Europe : Robert Schuman Qui est Robert Schuman, père fondateur de l'Europe ? La construction européenne est portée par plusieurs personnalités : les Français Jean Monnet et Robert Schuman, l'Italien Alcide de Gasperi, l'Allemand Konrad Adenauer et le Belge Henri Spaak. Ces hommes deviennent les « pères fondateurs » de l’Union européenne qui naît le 9 mai 1950. Robert Shuman a connu de très près les grands conflits qui ont ensanglanté l'Europe, en particulier, le conflit franco-allemand. Il est né au Luxembourg, bien avant la Première Guerre mondiale, de parents lorrains, il était donc Allemand puisque, avant 1914, l'Alsace-Moselle était allemande.

Les couples franco-allemands « pères » de l'Europe L'historien Jean-Michel Gaillard expose l'importance du couple franco-allemand dans la construction de l'Europe. Il évoque les relations privilégiées qu'a entretenues le chancelier allemand démocrate chrétien Conrad Adenauer, avec, successivement, Robert Schuman, Guy Mollet et le général de Gaulle. La voie est ouverte pour les autres grands couples mythiques des décennies suivantes.

Petite histoire de l’immigration en France - Vidéo Géographie La question migratoire est un des enjeux majeurs des années 2010. En juin dernier, une majorité de Français estimait que la France accueillait trop de migrants. Sont-ils vraiment plus nombreux qu'avant ? Faisons un petit saut dans l’Histoire. Les migrations augmentent avec les révolutions industrielles et politiques du XIXe siècle.

Related: