background preloader

Electroculture Les Forces de la Nature au Service de l’Agriculture

Electroculture Les Forces de la Nature au Service de l’Agriculture
Prochaine formation, conférence ou cours sur l’electroculture : Le seul moyen d'être certain est de vérifier par soi-même, on en est généralement stupéfait ! En plus vérifier ne coute pas un centime, je peux vous conseiller quelques petites expériences à faire. Testez l’electroculture dans votre jardin. Vous pouvez reproduire certaines expériences décrites sur le site, pour cela je vous ai mis quelques articles en téléchargement libre d’anciennes techniques avec des plans que vous pouvez réaliser dans votre jardin. Sur ce site je vous fait don de plusieurs articles à télécharger ou sont décrits quelques simples expériences que vous pouvez tester dans votre propre jardin potager avant de passer à plus grande échelle sur vos hectares de champs avec l’installation de nouvelles techniques plus adaptées. Différence majeure entre consommable et solution durable Avancées Scientifiques Les résultats de l’electroculture sont bien la.

Le paradoxe de l’agriculture cubaine | Cubanismo Lorsqu’au début des années ’90, après l’effondrement du bloc soviétique, Cuba perd son principal partenaire commercial, la production alimentaire dégringole en raison de la chute des importations de fertilisants, pesticides, tracteurs, pièces détachées et pétrole. La situation est à ce point catastrophique que Cuba enregistre le taux de croissance de la production alimentaire par habitant le plus bas de toute l’Amérique latine et des Caraïbes. Mais très vite, l’île va réorienter son agriculture de manière à être moins dépendante des importations de produits chimiques synthétiques, et va ainsi développer l’agriculture écologique.1 Le succès de cette reconversion est à ce point fulgurant que Cuba enregistre alors le meilleur score en matière de production alimentaire dans toute l’Amérique latine et les Caraïbes, soit un taux de croissance annuel de 4,2 pour cent par habitant de 1996 à 2005, contre un taux moyen de 0 pour cent dans le reste de la région.2 Tableau 1. Haricots -77 +351 -55

Transformer des gobelets en plastique en pot à semis à très bas prix Vous avez certainement vous aussi remarqué le prix complètement délirant des pots à semis. Même si j’étais riche je n’en achèterais pas, parce que c’est très clairement de l’argent très mal utilisé, gaspillé. Les graines se fichent totalement de l’aspect des pots dans lesquels elles poussent. Il suffit que ce soit la bonne taille pour l’espèce, que ce soit le bon moment pour planter donc que la température soit bonne, et qu’il y ait de l’humidité. Pas la peine de dépenser une fortune dans des pots en matières biodégradables de très hautes technologies en plastique soit-disant bio, où que les feignants peuvent mettre en terre sans dépoter, ou des godets super décoratifs hors de prix… La vérité, c’est ça : Des boites de croissants, de gâteaux, des barquettes de fruits et légumes, des barquettes de viande... Les graines poussent dans n’importe quoi, quand c’est la bonne saison. Semis de courgettes dans une barquette de viande hachée sauvée quelques mois de la poubelle Que des avantages, donc.

Le Walipini? Oui, c’est une serre souterraine pour cultiver toute l’année! Terre – Social : Pour quelques 250 euros, il est possible de construire une serre souterraine qui vous permettra de jardiner toute l’année durant, malgré et au-delà du froid. Cette serre s’appelle un Walipini ou Walipinas. Le Walipini est une alternative abordable et efficace aux serres en verre. Tout d’abord développée il y a 20 ans pour les régions montagneuses froides d’Amérique du Sud, cette méthode permet aux agriculteurs du monde entier de maintenir un potager productif toute l’année, même lorsque le climat est froid. (src) © Benson Institute Si vous voulez en construire un, je vous propose un guide gratuit (PDF)>>> Clic Clic Clic En outre, j’ai trouvé un site très très très complet qui devraient répondre à beaucoup de questions. Il est en anglais mais vous pouvez traduire le texte en passant par Google Chrome ou par Firefox… Clic droit et traduction de la page. Voici une réalisation formidable en Bolivie.

Récolter ses graines de tomate Légumes et potager | 29/07/2013 Choix du fruit, nettoyage, fermentation : méthode pour récolter et conserver les graines de tomates. Comment récolter ses propres graines de tomates - F. Boucourt - Rustica - Potager de Patricia Auvray À moins que l’été ne soit extrêmement chaud et que les températures caniculaires ne provoquent une très large ouverture des fleurs, les tomates ne s’hybrident pas naturellement. En dehors des hybrides F1, de première génération, les graines des variétés convenablement fixées ou celles des variétés anciennes sont toutes récupérables par fermentation. Faire fermenter les graines Coupez-le fruit en 2 pour en extraire la pulpe, mélange de semences et de jus. Nettoyer À la surface se forme une pellicule blanche de moisissures : nettoyez les graines. Rincer Rincez les graines de tomates avec un filet d’eau Sécher Mettez à sécher les graines de tomates sur une surface plate et lisse dans un lieu sec et ventilé. Conservation des graines de tomate

Cultiver sur des buttes ! Pourquoi ? Comment ? - Le Collectif de Permaculture Rhônes-Alpes en Isère La Permaculture est souvent connue en France comme une technique de culture, de culture permanente. Or l'agriculture est certe un aspect très développé en Permaculture puisque l'idée première est de créer une récolte, car l'on ne travaille pas le ventre vide. Historiquement, c'est d'ailleurs par là qu'elle a démarré. Cependant, elle est bien plus que cela ! Puisque à partir de l'éthique, des principes qui ont été élaborés & de la méthode OBREDIM enseignée pour les mettre en application, l'on découvre que ceux-ci s'adapte à tous les domaines de la vie. Donc l'élaboration de butte ne se fait pas sans se poser les questions indispensables pour que les buttes répondent bien aux principes Si vous deviez déplacer votre butte ou la changer d'orientation car vous découvrez plus tard qu'elle est trop à l'ombre, ou ne capte pas le soleil printanier comme vous le souhaitez désormais. * baissière : rigole suivant les courbes de niveau où s'accumule l'eau de pluie.

Vente de plantes rares, graines médicinales et ethnobotaniques. - Ethnoplants Lutter contre les limaces et escargots - Jardinage © Photos Lamontagne Débutant Les limaces et escargots se nourrissent principalement de végétaux à texture tendre situés à la surface du sol y compris ceux en voie de décomposition. Ils peuvent ainsi faire des dégâts importants en s’attaquant aux feuilles (salades, jeunes pousses, etc.), aux fleurs, aux fruits (fraises, mûres, etc.) et aux graines des semis comme les haricots. Ils peuvent également s’attaquer à des bulbes, tubercules ou racines souterraines lorsqu’ils s’enfouissent dans le sol pendant une sécheresse prolongée. Mais toutes les espèces de gastéropodes ne font pas des ravages, certaines cultures n’ont rien à craindre et certains dégâts limités sont tolérables. Voyons comment lutter contre les limaces et escargots de manière efficace et économique. Matériel pour lutter contre les limaces et escargots Pulvérisateur à main 5 litres À partir de 16 € Poudre de Nemaslug 29,90 € les 400 gr de poudre Total pour le matériel : à partir de 5 € en fonction de la méthode choisie. haut Limaces

Germer les Graines Par Christophe Bernard Faire germer les graines de médicinales dans l'environnement contrôlé du jardin n'est pas sorcier. Mais encore faut-il connaître quelques méthodes spécifiques qui sont parfois requises par certaines graines pour sortir de leur dormance. Ces méthodes sont nécessaires pour mimer les conditions idéales du milieu naturel. Dans la première partie de cet article, nous allons aborder les bases de la germination, et passer en revue la méthode simple pour faire germer vos graines. Dans la deuxième partie, nous discuterons des méthodes avancées de germination, telles la stratification à froid et la scarification. Germination dans le milieu naturel Le jardinier est souvent pressé. Les annuelles en général germent rapidement et facilement. Les vivaces, elles, prennent leur temps. Les vivaces vont donc introduire dans leurs graines certaines substances qui vont ralentir leur germination. Sortie de la lycope (Lycopus europaeus) au printemps Voyons ces 4 points plus en détails. 1.

Permaculture et transition : une seule limite, notre imagination Dans un squat conventionné du 19e arrondissement de Paris, une centaine de personnes se sont réunies quelques jours avant la rentrée pour rencontrer Robyn Francis, pionnière de la permaculture. Souvent considérée comme à l’origine du mouvement des villes en transition, la permaculture aborde l’agriculture, le recyclage des eaux et des déchets et l’organisation des sociétés de façon globale et alternative. Les liens entre chaque élément d’un système sont examinés et réfléchis afin d’être intégrés au mieux dans un système global. Les initiatives communautaires locales qui émergent proposent des solutions durables et locales pour faire face aux défis de la modernité. Arrivées au 72 rue Riquet, 19ème, un air d’été berlinois souffle sur ce bâtiment de la SNCF temporairement dédié au travail artistique. "Nous vivons dans une période de transition. La permaculture est un système de design qui envisage les relations entre les choses. Portland : vivre en ville et faire vivre sa ville

Related: