background preloader

Projets d'écohameaux, d'habitats participatifs, d'écovillages

Projets d'écohameaux, d'habitats participatifs, d'écovillages
Cette rubrique présente quelques projets d’écolieux et écovillages en France, ou plus largement, en francophonie : des pages de présentation des liens vers les sites de ces projets lorsqu’ils existent Vous trouverez ces articles plus bas dans cette page. Le plus souvent, ces projets sont portés par des groupes existants mais qui cherchent encore des partenaires futurs habitants, ou des lieux pour s’installer, ou parfois des financements ou des prestataires techniques. En plus des chroniques et annonces des écovillages existants, la rubrique correspondante de la revue Passerelle Eco présente dans chaque numéro trimestriel les projets de nombreuses personnes, les annonces de rendez vous des groupes déjà avancés, et des offres ou recherches de partenaires et de terrains. Notre engagement associatif L’association Passerelle Eco est impliquée ou a été impliquée particulièrement à la création ou au développement de certains projets dont le suivi est ou a été présenté sur ce site.

V8_02_Afeissa.pdf Le hameau des buis / La Ferme des Enfants - Un lieu de vie Vivre en écovillage • module de 5 jours Nos sociétés ont plus que jamais besoin de remettre en cause une civilisation basée sur la concentration humaine, le profit illimité et l'exploitation de la nature. Mais comment répondre aux grands enjeux d'aujoutd'hui ? De plus en plus d'analyses s'entendent surla pertinence d'une organisation sociale à petite échelle qui répondrait à un certain nombre de difficultés que nous rencontrons actuellement. L'écovillage dans le contexte historique d'aujourd'hui Ce stage est introduit par l'écrivain et conférencier Pierre Rabhi, promoteur du concept d'Oasis en Tous Lieux. La relation au coeur du projet Nous le savons, la difficulté à relationner les uns avec les autres est le premier écueil des projets collectifs. - l'enjeu émotionnel - la gouvernance participative - la communication non violente et autres outils relationnels - l'enfant au coeur du lieu de vie L'expérience du Hameau des Buis - concevoir un projet écologique - l'habitat bioclimatique

Introduction à la sociologie (cosmo) politique du risque d'ulrich Confrontée aux effets pervers, non intentionnels, non prévus et relativement non contrôlables du sang contaminé, du naufrage de l’Érika, de la commercialisation des OGM et de l’épidémie d’encéphalite spongiforme bovine, la France découvre enfin, vingt ans après l’Allemagne et dix ans après l’Angleterre – mais combien d’années encore avant les États-Unis ? –, qu’elle aussi est une société du risque, alors même que le concept lui manque encore, puisque, bien qu’annoncé, le livre influent du sociologue munichois Ulrich Beck, Risikogesellschaft ( 1986), n’est toujours pas disponible en français [1] La plupart des livres de Beck sont désormais disponibles... [1] . Irréversibles quant aux conséquences, les risques ne sont limités ni dans l’espace ni dans le temps; ils menacent des sociétés entières et même des populations qui ne sont pas encore nées. La plupart des thèses de Beck sont descriptives et prescriptrices à la fois. On peut distinguer deux phases dans ce processus de déréification.

Pierre Rabhi et les Oasis en Tous Lieux L’objet des Oasis en Tous Lieux est d’être des oasis de convivialité, d’abondance et de bien-être. Les Oasis en tous lieux seront des graines d’espoir dans un monde désertifié par la rupture des liens sociaux et par la séparation d’avec le milieu naturel. Pierre Rabhi, paysan philosophe, est à l’origine du concept des Oasis en Tous Lieux dans les années 90. Nous présentons ici également quelques aspects de la pensée de Pierre Rabhi. Suivez l’actualité des écolieux, des Oasis en Tous Lieux, des projets d’écovillages, de l’habitat groupé et des alternatives écologiques dans la revue trimestrielle Passerelle Eco, et prenez part au réseau d’échanges éco qui vous donnera les moyens de faire avancer votre projet. Les Oasis en Tous Lieux Les Oasis sont des lieux de vie proposant des alternatives de mode de vie et visant une autonomie fondée sur la Terre nourricière, la pluriactivité et les échanges favorables à la reconstitution du lien social et à la coopération ville/campagne.

Transition France accueil - terre de possibles Interactions TPTS - Transformation personnelle / Transformation sociale Oasis Bellecombe mouvement utopia Site de l'Offensive Libertaire et sociale Le travail mort-vivant Loin des discours simplistes sur la fin du travail et le chômage heureux dans une société d’abondance, Julien Mattern analyse ici la perte de sens de l’activité humaine et sa démesure actuelle, qui ne cesse d’engendrer des catastrophes sociales et environnementales. En ce qui concerne la production de nourriture industrielle nécessaire à notre survie quotidienne, tu dis que nous projetons des idées et une réalité du passé. Vous revenez sur les positions de Hannah Arendt qui parle d’œuvre pour le travail réalisateur. Arendt reproche à Marx d’englober sous la catégorie de travail l’ensemble des activités humaines et, par voie de conséquence, de minimiser certaines évolutions qui sont pourtant décisives, en particulier ce qu’elle identifie comme le recouvrement de l’œuvre par le travail dans nos sociétés modernes. Vous parlez de légende dorée et de légende noire du capitalisme... Il y aurait aujourd’hui une crise du travail... Tout à fait. À lire Les Amis de Ludd.

Related: