background preloader

Actions de concertation citoyenne

L'enfant doit-il porter le nom du père, de la mère ou des deux? Le projet de loi a été modifié La majorité a amendé mardi le projet de loi relatif au nom de l'enfant. Le texte instaure la liberté de choix des parents de donner le nom du père, de la mère ou des deux parents, dans l'ordre qu'ils déterminent. En cas de désaccord, il était prévu que le nom du père serait donné. L'amendement modifie la règle: en cas de désaccord ou en absence de choix, l'enfant portera le double nom, composé du nom du père, suivi de celui de la mère. De nombreux cas de figure Cela promet des discussions passionnées dans les foyers, car il y a une dizaine de cas de figure, qui se posent, comme l'a souligné notre journaliste Antonio Solimando sur Bel RTL. Compliquons un peu. En revanche, si l'un des enfants a déjà plus de 18 ans, pas question de faire original pour le dernier-né. Et dans une vingtaine d'années, comment fera-t-on ? En cas de désaccord entre les parents, la loi prévoit que l'enfant portera par défaut le nom de famille de ses deux parents, en commençant par celui du père. Un dernier cas.

Le Facilitateur, un role encore meconnu Partizaning Capacitation-Citoyenne Trampolinn, une communauté pour échanger son logement | Location entre particuliers, couchsurfing… Pour beaucoup d’entre nous, loger chez l’habitant est devenu naturel. Mais avez-vous déjà essayé l’échange d’appartements ? A première vue, cette option n’est pas la plus simple de toutes. Ah, le logement, le Graal de la consommation collaborative ! Démocratiser l’échange d’appartements Le problème, avec le troc, c’est ce que les économistes appellent la « double coïncidence des besoins ». Pour contourner le vieux problème de la double coïncidence, Trampolinn remplace donc les euros par un système de points. A propos de Arthur De Grave Mordu de nouvelles technologies, d'économie et de philosophie politique, je me passionne naturellement pour tout ce qui touche de près ou de loin à l'économie collaborative.

Un gamin viré de l’école car jugé « inapte à apprendre » pourrait remporter un prix Nobel Les gens disaient de lui qu’il ne pourrait jamais rien apprendre ; mais maintenant, c’est lui qui peut leur apprendre deux, trois choses… Un gamin au QI supérieur à celui d’Albert Einstein est bien parti pour remporter un prix Nobel, après s’être libéré des programmes d’éducation spécialisés de l’école publique. Sa mère a pris la décision de le retirer de l’école quand les médecins lui ont confirmé que son fils, Jacob Barnett, ne réussirait jamais à apprendre ne serait-ce qu’à faire ses lacets, après lui avoir détecté un syndrome d’Asperger, un trouble du spectre autistique qui se caractérise par des difficultés significatives dans les interactions sociales, associées à des intérêts restreints et des comportements répétés (Source Wiki). Elle explique dans son livre, L’étincelle : l’histoire d’une maman qui élève un génie, qu’elle était affolée à l’idée de sortir son fils du système scolaire traditionnel. « Pour une maman, c’est terrifiant d’agir à l’encontre des institutions. Notes :

De la congruence dans la conduite du changement (Raymond Vaillancourt - Prospect Gestion) De la congruence dans la conduite du changement Par Raymond Vaillancourt (Prospect Gestion) (juin 2004) Le véritable changement s'apparente à une longue traversée du désert. Pendant un long moment, nous avons l'impression de perdre beaucoup sans rien gagner en retour. C'est pour cette raison que nous retardons le plus longtemps possible ce douloureux moment. Une forme de lutte... Dans certains cas, on assisterait à ce que l'on appelle le "changement dans la continuité", où finalement chacu se rallierait au fait qu'il faut que les choses aient l'air de changer pour que rien ne change ! ...ou de pouvoir d'attraction Une seconde conception fait valoir que le changement serait le résultat du pouvoir d'attraction qu'exerceraient envers les individus certaines idées, certaines tendances ou certaines attentes. Ce rapport serait fonction tout d'abord de la clarté de la vision dans l'esprit du manager et de sa capacité à la livrer en un tout cohérent, pragmatique et stimulant. En conclusion...

La veilleuse, naissance et maturation d'un concept Billet publié par Flore Berlingen dans la catégorie Tags: Design , expérimentation , Territoires en résidences Il y a un an, Perrine Boissier participait à la résidence "Habiter ensemble" organisée par la 27e Région dans le quartier de Wazemmes, à Lille. De cette expérience d’immersion et d’échange local est né le concept de la veilleuse, développé d’abord dans le cadre d’un projet d’études. Alors que la Veilleuse commence à voyager, change de mains et devient un projet local et incarné, nous retrouvons Perrine. Retour sur la naissance et maturation d’un concept, par l’échange entre le design et son environnement. La Veilleuse, "tremplin de l’initiative locale" A la fois espace physique, réseau et groupe d’habitants, la Veilleuse est implantée dans un quartier, où elle combine les rôles de relais d’information, de médiateur et d’animateur. Fécondité de l’immersion Comment s’approprie-t-on son quartier ? Diffuser sans dupliquer Le design "habilitant"

urban tactics Easy Cash dépassera le cap des 100 magasins Cash Express, Easy Cash, d’autres encore, ont créé des enseignes dédiées à ces services. Enseignes de crise, d’abord, regardées d’un peu haut par les « historiques », elles sont devenues, aujourd’hui, des enseignes "tout court". Avec un business model vers lequel lorgnent de plus en plus les enseignes traditionnelles. Il n’y a qu’à, cette fois, regarder un Ikea… Las de voir ses meubles se trouver dans des circuits parallèles qui lui échappent, l’enseigne suédoise s’est décidée, à son tour, à se lancer, l’été dernier. Nouveau concept en préparation Pas quoi, cependant, faire peur à un Easy Cash, qui avance tous azimuts pour garder sa quart d’heure d’avance: 108 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2013, en progression de 8%, avec 12 ouvertures dans l'année. De plus, pour accompagner ce développement, un nouveau concept est en préparation. Service cotation instantané sur le web

Salon de l'agriculture : huit idées reçues sur notre alimentation L'espérance de vie dans les pays industrialisés ne cesse d'augmenter, notamment grâce à la meilleure qualité des aliments. FAUX. L'espérance de vie a bien augmenté depuis la Seconde Guerre mondiale, notamment grâce à l'arrivée du réfrigérateur et à une meilleure hygiène alimentaire. Nos races animales sont en voie de disparition. Aujourd'hui, 80 % du cheptel laitier français est issu de trois races seulement ! Depuis des décennies, les rendements agricoles ne cessent d'augmenter dans les pays industrialisés. Au cours de la seconde moitié du XXe siècle, les engrais de synthèse ont permis un triplement des rendements à l'hectare. L'Union européenne croule sous le poids d'excédents alimentaires. Nous sommes aujourd'hui en situation de dépendance alimentaire vis-à-vis du reste du monde, notamment pour des produits stratégiques comme le soja et les céréales. L'agriculture industrielle vend des produits bon marché. L'agriculture bio, c'est le retour à l'âge de pierre.

Les icebreakers Les jeux qui suivent sont tous courts ; il s'agit d'activités distrayantes à employer pour stimuler le groupe. Elles sont très utiles lorsque vous commencez à travailler avec un nouveau groupe, pour développer une bonne ambiance de groupe et, préalablement à une session, pour échauffer les participants. Niveau : 1 G Ces activités ont été réparties dans deux sections. La première regroupe des activités pour l'échauffement et le développement d'une bonne ambiance au sein du groupe. Soulignons que toutes ont pour objectif d'être plaisantes et amusantes, afin d'amener les participants à un travail collectif avant de passer à d'autres activités du kit. Section 1 Les objectifs des activités suivantes consistent à : • Encourager l'interaction ; • échauffer le groupe ; • développer les compétences en matière de communication ; • encourager les participants à travailler en coopération ; • être amusantes. Préparation Des chaises, autant que de participants moins une Durée: 5-10 minutes Instructions 1. 2. 3.

Platform for Sustainable and Just Cities 2 April 2012 New Online Platform for Sustainable and Just Cities Urb.im, a recently launched social platform, connects people and organizations invested in developing just and sustainable cities. A new global, multilingual social media platform, urb.im engages urban practitioners and social activists in focused problem-solving to reduce urban poverty in developing countries—a crucial element of creating just, sustainable cities. The site is a project of the Ford Foundation and Dallant Networks. Dallant is also responsible for SocialEdge, the Skoll Foundation’s social entrepreneur network. A recent urb.im post on the slums of Nairobi. Transparent and inclusive, urb.im aims to be the premier collaboration platform for the field, enabling people and organizations to discuss best practices and begin to implement practical plans within their own cities and others in the network. The Ford Foundation is an independent, nonprofit grant-making organization.

ADELS - TERRITOIRES

Related: