background preloader

Dossier pédagogique : La Première Guerre Mondiale

Dossier pédagogique : La Première Guerre Mondiale

Caricatures Les cartes postales satiriques pendant la Première guerre mondiale - Etude comparée des représentations de l’ennemi en France et en Allemagne. Par Pierre BROULAND, Maître de conférence, Faculté des relations internationales, Université d’Economie de Prague. Voir l'ouvrage de Pierre Brouland et Guillaume Doizy, La Grande Guerre des cartes postales, Hugo images, 300 p., 19,95 euros. 300 illustrations + 10 cartes détachables. Site dédié aux cartes postales de la Grande Guerre : Apparue en 1869 en Autriche, la carte postale connut un essor rapide. Le déclenchement de la guerre, loin de ralentir la production, provoqua au contraire une demande accrue. Souvent le marchand en plein vent de cartes de géographie se double d'un vendeur de cartes postales, dessins et photographies. Les photographies représentant les souverains entourés de leur famille ont également du succès, la famille royale de Belgique est toujours la plus demandée. -Hoch! Conclusion

La Grande Guerre en dessins Biographie d'Otto Dix peintre : oeuvres et tableaux Biographies Artistes - Expositions - Galeries & Musées - Lexique Biographie Otto Dix "La peinture n'est pas un soulagement. La raison pour laquelle je peins est le désir de créer. Je dois le faire ! J'ai vu ça, je peux encore m'en souvenir, je dois le peindre." L'artiste peintre allemand Otto Dix (Wilhelm Heinrich Otto Dix), naît le 2 décembre 1891 à Untermhaus près de Gera. Au cours de son enfance, Otto Dix séjourne souvent à Naumburg, chez le peintre Fritz Amann. De 1897 à 1906, il fréquente l'école primaire de Untermhaus, où il est encouragé par son professeur de dessin, Ernst Schunke. Otto Dix (à droite) - Deutsches Bundesarchiv - Photo Zimontkowski Otto Dix entre à l'école des Arts décoratifs de Dresde en 1910, auprès des professeurs Richard Mebert, Paul Naumann et Richard Guhr. Lors de la première guerre mondiale, après avoir été formé comme mitrailleur à Bautzen, Otto Dix est envoyé au front, en France, en Flandre, puis en Russie et de nouveau en France. Otto Dix Citations Otto Dix

Présentation de la Bataille de Verdun La bataille de Verdun commence le 21 février à 7h15 avec un déluge de feu sur les forts et les tranchées. Pendant 10 mois, Français et Allemands vont s'affronter. Le chef de l'état major allemand Erich Von Falkenhayn veut en finir avec une guerre de position qui dure depuis la bataille de la Marne, commencée dix-huit mois plus tôt. Les Poilus résistent mais perdent le fort de Douaumont. Très vite le Général Pétain organise la riposte et met en place une liaison entre Bar-le-Duc et Verdun, appelée plus tard "Voie Sacrée". Celle-ci permet d'approvisionner le front en matériel, nourriture et d'assurer la relève des soldats. Le 1er juillet, l'offensive sur la Somme est lancée.

La Première Guerre mondiale à travers la littérature de jeunesse Depuis une quinzaine d’années, la Grande Guerre occupe un nouveau champ de l’espace public : la littérature de jeunesse. Avant 1998, le conflit de 1914-1918 était peu représenté dans les livres pour enfants et peinait à trouver sa place devant les abondantes parutions consacrées à la Seconde Guerre mondiale. Aujourd’hui, grâce au nombre constant de titres qui sortent chaque année sur le sujet, on peut dire qu’il existe désormais une importante littérature de jeunesse consacrée à la Première Guerre mondiale, avec, à sa tête, la publication de nombreux romans historiques. Cette frange de la littérature pour enfants peut être doublement légitimée. D’abord parce qu’elle vise, dans ses différentes formes et par ses multiples contenus, à procurer du plaisir aux jeunes, à un âge où leur culture littéraire est en construction. Ensuite, parce qu’elle peut être utilisée à l’école comme outil de connaissance de la Grande Guerre en tant qu’objet historique. Des classiques à exploiter en classe

Ina - Les Jalons de la Première Guerre mondiale L’Ina a développé, avec le concours du Ministère de l’Education Nationale, un site éducatif de référence Jalons pour l’histoire du temps présent qui propose de découvrir et décrypter à travers 1500 documents provenant des archives de la radio, de la presse filmée et de la télévision, l’histoire du monde contemporain depuis 1914. La sélection des films portant sur la Première Guerre mondiale a été faite majoritairement au sein des fonds Pathé et Gaumont. Elle s’est donnée comme objectif d'illustrer plusieurs dimensions du conflit, conformément à l'approche développée dans le cadre des programmes de troisième et de première. Il est apparu indispensable d'y faire figurer quelques grandes batailles et offensives ayant profondément marqué plusieurs générations de Français et occupant toujours une place toute particulière dans la mémoire collective : la bataille de la Marne, Verdun… offensives et contre-offensives de l’année 1918. Quelques Jalons de la Grande guerre : La Grande Guerre

Collège Jean Lecanuet - Histoire des Arts 2011-2012 Histoire des Arts 2011-2012 Collège Lecanuet Rouen Arts, Etats, pouvoirs -Arts du son : Here’s to you. La Chevauchée des Walkyries. 5e pièce pour piano op.23. La marche des trompettes. Star spangled Banner. La marche Royale. Mort les enfants. -Arts de l’espace Musée Juif de Berlin. -Arts du visuel : Les joueurs de skat. Mon Oncle. Il faut sauver le soldat Ryan. Les sentiers de la gloire. Supermarket lady. Guernica. Affiches de Mai 68. La guerre. -Arts du langage : Antigone. Affiche rouge. Liberté, j’écris ton nom. Les joueurs de skat, Otto Dix, 1920 : 1- Cartel d’identification : Le domaine artistique : arts du visuelLe genre : peinture Le titre : Les joueurs de Skat L’auteur : Otto Dix La date : 1920 La technique : Huile et collage sur toileLieu d’exposition : Neue Nationalgalerie, Berlin. 2- Décrire et comprendre l’oeuvre : Je décris : Au premier plan sont représentés trois personnages, mutilés de guerre ou gueules cassées, qui jouent aux cartes. Je comprends : La chambre des officiers, R Dupeyron, 2001 Durée 1h47

Europeana 1914-1918 Commerce et economie maritime - Les chiffres de la mer - Thalassa Publié le 04-09-2015 - Mis à jour le 04-09-2015 Les chiffres du commerce et de l'économie maritime sont proposés à l'occasion des 40 ans de Thalassa pour donner des notions clés sur les mers et Océans. Le commerce maritime Les travailleurs de la pêche La population des côtés La flotte marchande mondiale La flotte du Panama Le plus grand porte-conteneurs du monde Les routes maritimes Le plus grand voilier du monde La flotte française de plaisance Le site de Thalassa A l'occasion des 40 ans de Thalassa, le site de l'émission vous propose de nombreux contenus sur la mer et les océans des photos, des vidéos et des infographies autour des océans et du climat, à l'occasion de l’exposition-événement du Centre de la mer-Nausicaa la possibilité de voter pour sélectionner les sujets que vous souhaiteriez voir diffusés lors de La Nuit Thalassa.

La Première Guerre mondiale expliquée à travers ses archives » Séance introductive : La Première Guerre Mondiale en perspective, par Annette Becker Séance1 : L'atelier de l'historien. Sources et méthodologie, par Gilles Ferragu Séance 2 : Entrer en guerre, par Gilles Ferragu Séance 3 : Une guerre mondiale : les belligérants et leurs colonies, par Gilles Ferragu Séance 4 : Une guerre industrielle, par Gilles Ferragu Séance 5 : Les contraintes du quotidien. Séance 6 : Les mobilisations économiques, par Patrice Baubeau Séance 7 : Endurance, refus et propagande, par Valérie Tesnière et Benjamin Gilles Séance 8 : Les mobilisations du front domestique, par Gilles Ferragu Séance 9 : Représenter la guerre, par Caroline Fieschi et Benjamin Gilles Séance 10 : Du front militaire au front domestique: mort et deuil, par Annette Becker Séance 11 : Situations extrêmes: occupations, prisonniers, transferts de population, extermination des Arméniens, par Annette Becker Séance 12 : Passer à la paix ? du cours : du contenu produit par les internautes :

la citoyenneté sous la Rome répubicaine Verdun dans la Grande Guerre - Mémorial de Verdun Comment se situe Verdun dans ce contexte général ? Le polytechnicien Séré de Rivières fut chargé de la fortification du Nord-est de la France après la guerre de 1870. Il construisit des régions fortifiées linéaires intégrant les obstacles naturels et ponctuées de camps retranchés. Cette bataille franco-allemande - où furent engagées des forces coloniales - a été en définitive non seulement une bataille importante, mais bien la bataille de la France puisque près des 3/4 de l'armée française ont combattu à Verdun. Au total, on s'est battu autour de Verdun du début de la guerre à la fin ; la bataille de 1916 a été un temps fort de tous ces combats de 1914 à 1918. De plus, Verdun est entrée dans la conscience collective nationale dès les premiers jours de la bataille - devenue la bataille de France. Extrait rédigé par Antoine PROST, pour le guide pédagogique des classes Genevoix, Verdun symbole de la Grande Guerre La mémoire de la Grande Guerre à Verdun

Le chemin de fer, symbole d'une nouvelle révolution industrielle Contexte historique Symbole de la révolution industrielle naissante, le chemin de fer se développe en France à partir des années 1820. Longtemps considéré comme une curiosité, un " jouet " selon Thiers, il devient sous le Second Empire un nouveau, prodigieux, moyen de transport. Rapidement, la construction de voies ferrées et de gares remodèle le visage de Paris, au centre du réseau en étoile des six grandes compagnies. Cette formidable promesse de progrès et de liberté fascine la population, et notamment les artistes, comme en témoigne témoigne La Gare Saint-Lazare[1] de Monet. Analyse de l'image En janvier 1877, Claude Monet s’installe près de la gare Saint-Lazare. Installé sur le quai de la ligne d’Auteuil, Monet représente l’activité fourmillante du lieu. Monet saisit sur le vif l’atmosphère bouillonnante qui, tour à tour, estompe ou souligne la charpente métallique et la verrière de la marquise, le tracé des voies, les façades des immeubles, les silhouettes. Interprétation

Wikipedia Bataille de Verdun La bataille de Verdun est une bataille qui s'est déroulée du 21 février au 18 décembre 1916 dans la région de Verdun en Lorraine, durant la Première Guerre mondiale. Elle a opposé les armées française et allemande. Alors que, côté allemand, ce sont pour l'essentiel les mêmes corps d'armée qui livrent toute la bataille, l'armée française fait passer à Verdun, par rotation, 70 % de ses poilus, ce qui contribue à l'importance symbolique de cette bataille et à la renommée du général Pétain. C'est au général Nivelle, qui remplace Pétain à partir du 1er mai, que revient le mérite de l'enrayement définitif de l'offensive allemande (juin-juillet 1916), puis de la reconquête de tout le terrain perdu depuis le 21 février, entre octobre et novembre 1916, avec la récupération du fort de Douaumont et du fort de Vaux, aidé en cela par son subordonné le général Mangin. La bataille se termine par un retour à la situation antérieure le 18 décembre 1916. Préparatifs[modifier | modifier le code]

Related: