background preloader

Présentation

Présentation
Au cours du premier conflit mondial, d’août 1914 à novembre 1918, 8 millions de soldats français ont combattu. La guerre a constitué pour eux un véritable traumatisme, une perte de repères. La confrontation à la violence, à la mort et à la souffrance était quotidienne même si les temps de combat alternaient avec des périodes de repos voire d’ennui. La vie collective et l’éloignement des proches ont favorisé la solidarité mais ont réduit les moments d’intimité. Toutefois, les combattants qu’ils aient accepté ou subi la continuation de la guerre pendant plus de quatre ans ont « tenu ». Cette ténacité qui peut sembler admirable ou inconcevable reste un sujet de débat entre historiens.

http://www.bdic.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=199&Itemid=249

Related:  2. Phases de la guerre et expérience combattante

Fiche de révision : Guerre totale et violence de masse. Fiche de révision : Guerre totale et violence de masse. lundi 13 avril 2015, par Christophe Clavel Voici une fiche de révision sur la 1re Guerre mondiale : Guerre totale et violence de masse. Armistice du 11 Novembre 1918 L’armistice, signé le 11 novembre 1918 entre les Alliés et l’Allemagne marquant la fin de quatre années de guerre, constitue un moment clé de la conscience nationale et européenne. « L’École a pour mission l’enseignement de l’histoire de la Grande Guerre, et également la transmission de la mémoire » (*). La commémoration de l'armistice permet de mener un travail d'Histoire ancré dans un enseignement de la citoyenneté et des valeurs de la République. © H. Marquis Partant des événements de l'année 1918 (voir le chapitre 9 du livre La Grande Guerre par M.C Bonneau-Darmagnac, Fréderic Durdon, Pierrick Hervé, CRDP de Poitiers collection trait d’union, 2008) qui ont conduit à l'arrêt des combats, cet opus de la collection « Pour Mémoire » met en évidence les spécificités de la Première Guerre mondiale.

Ressource pédagogique - Combattre : les conditions de vie du combattant dans la Première Guerre mondiale - Jalons pour l'histoire du temps présent parcours pédagogique Nicolas Rocher - Enseignant d'histoire-géographie de l'Académie de Grenoble Présentation Présentation de la Bataille de Verdun La bataille de Verdun commence le 21 février à 7h15 avec un déluge de feu sur les forts et les tranchées. Pendant 10 mois, Français et Allemands vont s'affronter. Le chef de l'état major allemand Erich Von Falkenhayn veut en finir avec une guerre de position qui dure depuis la bataille de la Marne, commencée dix-huit mois plus tôt. Les Poilus résistent mais perdent le fort de Douaumont.

Armistice de la Première Guerre mondiale: la carte des batailles décisives [INFOGRAPHIE INTERACTIVE] HISTOIRE - L'inauguration par le chef de l'Etat d'un mémorial rassemblant les noms de près de 580.000 combattants de 1914-18, toutes nationalités confondues, sera mardi 11 novembre le point d'orgue des commémorations en 2014 du centenaire de la Première Guerre mondiale. Après le rassemblement de représentants de 80 nations le 14 juillet à Paris, ce nouveau grand rendez-vous se tiendra à partir de 15H30 près de la nécropole de Notre-Dame-de-Lorette, dans le Pas-de-Calais. Sur les lieux mêmes des champs de bataille, un "Anneau de la Mémoire" réunira désormais pour la première fois, sur 500 plaques d'acier, les noms des milliers de soldats par ordre alphabétique, sans distinction de nationalité ou de religion. Comme ce site du Nord-Pas-de-Calais, une dizaine d'autres dans toute l'Europe symbolisent les grandes batailles de la Der des Ders, que Le HuffPost vous propose de découvrir sur cette infographie.

Le retour à la terre des mutilés. Le retour à la terre des mutilés Durée : 455.1 secondes Bitrate : 0 bits par seconde C'est quoi, un poilu ? - 1 jour, 1 question Les poilus, c'est le surnom donné aux soldats qui ont combattu pendant la Première Guerre mondiale. On les appelait ainsi car ils étaient sales et mal rasés : ils faisaient la guerre dans des conditions extrêmement difficiles. Car la Première Guerre mondiale s'est déroulée principalement dans les tranchées, de longs fossés creusés sur les champs de bataille. Les poilus combattaient dans la boue et le froid, sans hygiène, ni confort. Leur seul confort : les provisions qu'arrivaient parfois à leur faire parvenir leur famille et le courrier qu'ils échangeaient avec elle.

Ina - Les Jalons de la Première Guerre mondiale L’Ina a développé, avec le concours du Ministère de l’Education Nationale, un site éducatif de référence Jalons pour l’histoire du temps présent qui propose de découvrir et décrypter à travers 1500 documents provenant des archives de la radio, de la presse filmée et de la télévision, l’histoire du monde contemporain depuis 1914. La sélection des films portant sur la Première Guerre mondiale a été faite majoritairement au sein des fonds Pathé et Gaumont. Elle s’est donnée comme objectif d'illustrer plusieurs dimensions du conflit, conformément à l'approche développée dans le cadre des programmes de troisième et de première.

Première Guerre mondiale: la carte des batailles décisives [INFOGRAPHIE INTERACTIVE] HISTOIRE - La "mangeuse d'homme" devient lieu de réconciliation franco-allemande. François Hollande et son homologue allemand Joachim Gauck célèbrent dimanche 3 août, de 10h30 à 12h30, le 100e anniversaire de la déclaration de guerre de l'Allemagne à la France. Les deux chefs d'Etat se rendent en Alsace, sur l'éperon rocheux du Vieil Armand, champ de bataille méconnu de la Première Guerre mondiale et seul front des Vosges. Ensemble, ils poseront la première pierre d'un historial franco-allemand qui ouvrira en 2017. "Ce sera un événement symbolique et historique, un laboratoire de l'amitié franco-allemande", se réjouit Jean Klinkert, vice-président délégué du Comité du Monument national.

Les premières lignes près du saillant de Saint-Mihiel et la garnison de Verdun en janvier et début février 1916. Les premières lignes près du saillant de Saint-Mihiel et la garnison de Verdun en janvier et début février 1916. Afficher les infos Description : Visite du colonel Ordioni du 366e régiment d'infanterie au ravin de la Mort. Date : Janvier - Février 1916 Lieu : France / Lorraine / Meuse / Verdun / Fromezey / Camp de La Madeleine / Fort de Douaumont / Les Eparges / Landrecourt / Béthincourt / Moulainville / Fort de Moulainville / Marre / Charny-sur-Meuse / Tranchée de Calonne / Trésauvaux / Montgrignon / Montfaucon-d\'Argonne / Esnes-en-Argonne / Malinbois / Ravin de la Mort / Mesnil-sous-Côtes

La guerre de Frédéric. Les mémoires d'un poilu sur Twitter Moi Frédéric B. C’est un magnifique projet pédagogique et une émouvante plongée dans l’histoire que nous proposent des lycéens de première du lycée Clémence Royer à Fonsorbes près de Toulouse. Moi Frédéric B, fait revivre à tous les passionnés d’histoire, la première guerre mondiale à travers les mémoires d’un soldat Français. Frédéric a 20 ans en 1914. Mobilisé comme des milliers de jeunes de son âge, il va vivre la brutalité de la Grande Guerre. Une guerre qu’il va raconter dans des carnets dans lesquels il note chaque jour son vécu et celui de ses camarades.

La Première Guerre mondiale expliquée à travers ses archives » Séance introductive : La Première Guerre Mondiale en perspective, par Annette Becker Séance1 : L'atelier de l'historien. Sources et méthodologie, par Gilles Ferragu Séance 2 : Entrer en guerre, par Gilles Ferragu Séance 3 : Une guerre mondiale : les belligérants et leurs colonies, par Gilles Ferragu Séance 4 : Une guerre industrielle, par Gilles Ferragu Le 31 août 1914 : « Le ruisseau est plein de viande morte, l’eau n’est pas buvable » Réveillés à 5 heures, nous en sommes tous étonnés. Nous avons passé une bonne nuit au chaud et le matin revenons à notre pré de la veille. Making of Le caporal Henri Flamant, dont nous publions les carnets rédigés au jour le jour, vit la fin de la « bataille des frontières » (10-28 août 1914) visant à retarder, sur la Meuse, l’avancée des Allemands. Pascal Riché

Le fort de Douaumont et ses environs après l’offensive du 15 décembre 1916 Afficher les infos Le fort de Douaumont et ses environs après l'offensive du 15 décembre 1916 Description : Sur la route de Verdun à Douaumont, un blessé grave est transporté vers un poste de secours par des brancardiers. Ces derniers sont pour la plupart équipés de peau de mouton, leur permettant de se protéger contre le froid et l'humidité environnante. Date : Décembre 1916 Lieu : Vaucherauville / Verdun / Douaumont / Fort de Douaumont / Marne

Related: