background preloader

Sommes-nous multitâches ? (1/2) : Comment apprendre à maîtriser notre attention

Sommes-nous multitâches ? (1/2) : Comment apprendre à maîtriser notre attention
Par Hubert Guillaud le 26/05/09 | 20 commentaires | 17,106 lectures | Impression Avec le ton assez personnel auquel il nous a accoutumé, Howard Rheingold, l’auteur des Foules intelligentes, dans un récent billet évoque son métier de professeur à l’heure des téléphones et des ordinateurs connectés. Non par pour dénoncer l’inattention de ses élèves – “une salle pleine de gens qui ne sont pas en train de me regarder ou de se regarder, mais qui semblent être hypnotisés par quelque chose sur leur écran d’ordinateur” – et leur propension à accomplir plusieurs tâches à la fois, mais pour interroger les méthodes d’enseignement à l’heure des ordinateurs connectés, dont Howard Rheingold encourage l’utilisation en cours. Comment les utiliser et à la fois prêter attention au professeur et veiller à ce que les étudiants ne sortent pas du cours via les écrans ? Comment être attentif dans un monde où les sollicitations sont multiples ? Mais le but doit rester clair, selon lui : Image : CC.

http://www.internetactu.net/2009/05/26/sommes-nous-multitaches-12-comment-apprendre-a-maitriser-notre-attention/

Related:  Technologie apprentissagemotiver

Sommes-nous multitâches ? (2/2) : Peut-on mesurer les bénéfices de la distraction Par Hubert Guillaud le 27/05/09 | 7 commentaires | 10,528 lectures | Impression Comment réinscrire les moments d’inattention dans un processus d’attention ? “Toutes les expériences multitâches ne sont pas désastreuses”, nous explique le psychanalyste Yann Leroux… Un bon exemple du multitâche réussi, c’est celui des mères de famille : qui pensent au petit dernier, surveillent la cuisson du repas et téléphonent en même temps… Souvent, c’est assez harmonieux.

6 lois à connaître pour mieux organiser son temps de travail - Framasoft Framafox Nous avons beau rédiger nos planning en heures de travail, nous sommes forcés de constater qu’une heure de travail ne ressemble pas à une autre. Outre la nature de l’activité, plusieurs facteurs entrent en jeu : le stress, le plaisir, l’apprentissage, l’enrichissement personnel que l’on en tire, le niveau d’énergie, la frustration ou l’insatisfaction. En fait ce n’est pas tant la quantité de temps passée qui compte mais sa qualité. Inbox Zero Vos courriels s'entassent dans votre boite de réception ? Vous êtes accablé rien qu'à l'idée d'ouvrir votre boite car vous savez que vous avez 50 ou 100 courriels en souffrance et qui attendent d'être traités depuis plusieurs jours, semaines voir mois. Description d'une petite méthode sympa, efficace, simple à mettre en oeuvre, qui permet de s'organiser facilement et de de libérer l'esprit.

Centre de Ressources des Espaces Publics Numériques de Wallonie Un Livre de cuisine de la taxinomie et de la folksonomie ? Il existe bien des manières de présenter les dernières tendances des réseaux sociaux, médias sociaux et d’outils du Web 2, également d’analyser leur impact dans les organisations, qu’il s’agisse d’entreprises, d’associations, de services publics (pouvoirs locaux…) et de bibliothèques. De nos jours, comprendre la gestion de l’information sur le Web, c’est aussi l’organiser. Consultante américaine, Daniela Barbosa a concocté une étonnante approche pour partir à la découverte des tags, systèmes de gestion et de marque-pages en ligne, des indices de popularité, etc. présents sur le Web : le « Livre de cuisine de la taxinomie et de la folksonomie« , un petit opus de 24 pages, téléchargeable gracieusement en français chez Archimag, qui décrypte le sujet et invite chacun à dénicher les bonnes recettes permettant de favoriser la collaboration au sein des organisations (et pourquoi pas en EPN) pour une information plus facile à trouver.

Les TIC : une solution miracle pour le développement des compétences ? Des DOI (Digital Object Identifier) sont automatiquement ajoutés aux références par Bilbo, l'outil d'annotation bibliographique d'OpenEdition.Les utilisateurs des institutions abonnées à l'un des programmes freemium d'OpenEdition peuvent télécharger les références bibliographiques pour lesquelles Bilbo a trouvé un DOI. Le service d'export bibliographique est disponible pour les institutions qui ont souscrit à un des programmes freemium d'OpenEdition.Si vous souhaitez que votre institution souscrive à l'un des programmes freemium d'OpenEdition et bénéficie de ses services, écrivez à : access@openedition.org. Albero, B. (2004). Technologies et formation : travaux, interrogations, pistes de réflexion dans un champ de recherche éclaté, Savoirs, 5, 11-69. DOI : 10.3917/savo.005.0009

Les tics de langage, ces petits mots-moteurs - Modes de vie - 2011/2012 - Consommation C’est étrange, tout de même, tous ces petits mots qui prolifèrent dans nos phrases. Est-ce que ces manies ont toujours existé ? _ Cela ne date pas d’hier. Balzac se plaignait de nos tics verbaux, mais sans doute ont-ils toujours existé. Les romains et les grecs devaient avoir les leurs...qui ne sont parvenus jusqu’à nous. Les sites de rencontres ou l'antre de la misère sexuelle Quand je vous ai appelé et que vous n’avez pas répondu, vous surfiez sur un site de rencontres ? Non, je me baignais dans l’océan. Je ne pratique plus les sites de rencontres depuis plusieurs années.

Le non-verbal qui parle fort! Note : Cette chronique invitée a été écrite par Réjean Labelle, dans laquelle il nous présente les composantes importantes de la communication non verbale. (Extrait tiré du livre de Réjean publié aux Éditions Le Dauphin Blanc). On dit beaucoup plus que ce que l’on croit dire! La communication verbale (les mots et la langue parlée) ainsi que la communication para verbale (le ton, la voix, les pauses, le débit) ne révèlent souvent qu’une partie de ce que l’on pense véritablement. En effet, la gestuelle, la posture, la distance entre deux ou plusieurs individus, les mimiques, la façon de se vêtir, les bijoux et les attitudes corporelles livrent beaucoup de messages pour qui sait lire cette dimension.

Related: