background preloader

Sommes-nous multitâches ? (1/2) : Comment apprendre à maîtriser notre attention

Sommes-nous multitâches ? (1/2) : Comment apprendre à maîtriser notre attention
Par Hubert Guillaud le 26/05/09 | 20 commentaires | 17,106 lectures | Impression Avec le ton assez personnel auquel il nous a accoutumé, Howard Rheingold, l’auteur des Foules intelligentes, dans un récent billet évoque son métier de professeur à l’heure des téléphones et des ordinateurs connectés. Non par pour dénoncer l’inattention de ses élèves – “une salle pleine de gens qui ne sont pas en train de me regarder ou de se regarder, mais qui semblent être hypnotisés par quelque chose sur leur écran d’ordinateur” – et leur propension à accomplir plusieurs tâches à la fois, mais pour interroger les méthodes d’enseignement à l’heure des ordinateurs connectés, dont Howard Rheingold encourage l’utilisation en cours. Comment être attentif dans un monde où les sollicitations sont multiples ? Image : La salle de classe d’Howard Rheingold vue par l’oeil du professeur sur son vlog. Mais le but doit rester clair, selon lui : Génération multitâche ou diabolisation des pratiques générationnelles ? Related:  motiverTechnologie apprentissage

Inbox Zero Vos courriels s'entassent dans votre boite de réception ? Vous êtes accablé rien qu'à l'idée d'ouvrir votre boite car vous savez que vous avez 50 ou 100 courriels en souffrance et qui attendent d'être traités depuis plusieurs jours, semaines voir mois. Description d'une petite méthode sympa, efficace, simple à mettre en oeuvre, qui permet de s'organiser facilement et de de libérer l'esprit. Laisser s'entasser les courriels dans sa boite de réception peut devenir accablant à la longue. Ce qui est très chronophage dans le traitement des courriels c'est d'ouvrir un courriel, le lire une première fois, et le remettre en non-lu (ou lui mettre une étiquette) pour y revenir plus tard (pour y répondre ou pour préparer l'action à mener). Le principe d'« Inbox Zero » peut être d'un grand secours. On ouvre sa boite de réception, on traite les courriels et il ne doit rester aucun courriel à la fin du traitement. Je procède de la manière suivante : (setq org-remember-templates '( ("Tâche courriel" ?

Centre de Ressources des Espaces Publics Numériques de Wallonie Un Livre de cuisine de la taxinomie et de la folksonomie ? Il existe bien des manières de présenter les dernières tendances des réseaux sociaux, médias sociaux et d’outils du Web 2, également d’analyser leur impact dans les organisations, qu’il s’agisse d’entreprises, d’associations, de services publics (pouvoirs locaux…) et de bibliothèques. De nos jours, comprendre la gestion de l’information sur le Web, c’est aussi l’organiser. Consultante américaine, Daniela Barbosa a concocté une étonnante approche pour partir à la découverte des tags, systèmes de gestion et de marque-pages en ligne, des indices de popularité, etc. présents sur le Web : le « Livre de cuisine de la taxinomie et de la folksonomie« , un petit opus de 24 pages, téléchargeable gracieusement en français chez Archimag, qui décrypte le sujet et invite chacun à dénicher les bonnes recettes permettant de favoriser la collaboration au sein des organisations (et pourquoi pas en EPN) pour une information plus facile à trouver.

6 lois à connaître pour mieux organiser son temps de travail - Framasoft Framafox Nous avons beau rédiger nos planning en heures de travail, nous sommes forcés de constater qu’une heure de travail ne ressemble pas à une autre. Outre la nature de l’activité, plusieurs facteurs entrent en jeu : le stress, le plaisir, l’apprentissage, l’enrichissement personnel que l’on en tire, le niveau d’énergie, la frustration ou l’insatisfaction. En fait ce n’est pas tant la quantité de temps passée qui compte mais sa qualité. Comment s’organiser de façon à tirer le meilleur de chacune de nos heures de travail? 1. En 1949, Edouard A. Depuis, cette loi est généralement exprimée par : “si quelque chose peut mal tourner, alors cette chose finira infailliblement par mal tourner”. 2. En 1951, Sune Carlson constata dans une étude sur le travail des managers qu’ils étaient interrompus en moyenne toutes les vingt minutes. Il en tira la loi des séquences homogènes, selon laquelle “une tâche effectuée en continu demande moins de temps et d’énergie qu’une tâche réalisée en plusieurs fois”.

Sommes-nous multitâches ? (2/2) : Peut-on mesurer les bénéfices de la distraction Par Hubert Guillaud le 27/05/09 | 7 commentaires | 10,528 lectures | Impression Comment réinscrire les moments d’inattention dans un processus d’attention ? “Toutes les expériences multitâches ne sont pas désastreuses”, nous explique le psychanalyste Yann Leroux… Un bon exemple du multitâche réussi, c’est celui des mères de famille : qui pensent au petit dernier, surveillent la cuisson du repas et téléphonent en même temps… Souvent, c’est assez harmonieux. “Certes, l’attention n’est pas une ressource infinie”, souligne-t-il. Comme le conclut l’article du Time, tout cela semble surtout encore question d’éducation et d’accompagnement des personnes, des parents et des éducateurs dans l’utilisation de ces outils numériques. “Rheingold est malin”, complète le psychanalyste Yann Leroux. “Pour générer de la créativité, il faut du chaos dans les systèmes d’unification… Il faut qu’on puisse être distrait, qu’on puisse penser à autre chose.” Peut-on exercer positivement son attention ?

The importance of enjoying the habit | zen habits - Framasoft Framafox Post written by Leo Babauta. Follow me on twitter. I’ve written a lot about habits — it’s in the title, after all — and after all these years, and after all the questions that people have asked about forming habits, there’s one thing that seems more important than anything else. It’s simply this: enjoy the habit. That might seem obvious to some of you, but you’d be surprised how many people try to force themselves to do things they don’t enjoy. And here’s the thing: if you try to make a habit of something you don’t like doing, you’re almost sure to fail. But look at the opposite scenario — you do something you love doing. I’ve done dozens of experiments in creating habits in my own life, and I’ve helped hundreds if not thousands of others form habits, and it’s a common theme — when the person doesn’t enjoy the new habit, it fails, and when they do, it has a high degree of success. The things we don’t like I’ll acknowledge there are times we have to do things we don’t like. 1. Or: 2.

Les tics de langage, ces petits mots-moteurs - Modes de vie - 2011/2012 - Consommation C’est étrange, tout de même, tous ces petits mots qui prolifèrent dans nos phrases. Est-ce que ces manies ont toujours existé ? _ Cela ne date pas d’hier. Balzac se plaignait de nos tics verbaux, mais sans doute ont-ils toujours existé. Les romains et les grecs devaient avoir les leurs...qui ne sont parvenus jusqu’à nous. Les TIC : une solution miracle pour le développement des compétences ? Des DOI (Digital Object Identifier) sont automatiquement ajoutés aux références par Bilbo, l'outil d'annotation bibliographique d'OpenEdition.Les utilisateurs des institutions abonnées à l'un des programmes freemium d'OpenEdition peuvent télécharger les références bibliographiques pour lesquelles Bilbo a trouvé un DOI. Le service d'export bibliographique est disponible pour les institutions qui ont souscrit à un des programmes freemium d'OpenEdition.Si vous souhaitez que votre institution souscrive à l'un des programmes freemium d'OpenEdition et bénéficie de ses services, écrivez à : access@openedition.org. Albero, B. (2004). Technologies et formation : travaux, interrogations, pistes de réflexion dans un champ de recherche éclaté, Savoirs, 5, 11-69. DOI : 10.3917/savo.005.0009 Arsac, (1987). Baron, G. Becta & Ramboll Management (2006). Bélisle, C., & Rosado, E. (2007). Bétrancourt, M. (2007). Bruillard, E. (1997). Chaptal, A. (2003). Charlier, B., & Henri, F. (2010). Dinet, J. Mounet, J.

Gandhi’s Top 10 Fundamentals for Changing the World “You must not lose faith in humanity. Humanity is an ocean; if a few drops of the ocean are dirty, the ocean does not become dirty.” “The difference between what we do and what we are capable of doing would suffice to solve most of the world’s problem.” “If I had no sense of humor, I would long ago have committed suicide.” Mahatma Gandhi needs no long introduction. Everyone knows about the man who lead the Indian people to independence from British rule in 1947. So let’s just move on to some of my favourite tips from Mahatma Gandhi. 1. “You must be the change you want to see in the world.” “As human beings, our greatness lies not so much in being able to remake the world – that is the myth of the atomic age – as in being able to remake ourselves.” If you change yourself you will change your world. And the problem with changing your outer world without changing yourself is that you will still be you when you reach that change you have strived for. 2. “Nobody can hurt me without my permission.”

Related:  damaieloManagement - OrganisationattentionPratiques numériques adolescents