background preloader

Innovation: 10 trucs pour faire germer les idées créatives - str

Formation de Philippe Meunier sur la créativité - Source: Jeune chambre de commerce de Montréal «La créativité est essentielle en affaires. Lorsqu’une entreprise, peu importe son domaine d’activités, perd le désir d’aller dans des zones d’inconfort et cesse d’explorer de nouvelles dimensions, elle perd toute son intelligence et sa vitalité», soutient Philippe Meunier, chef de la création et associé principal chez Sid Lee, une agence de marketing, design, communication et publicité. PLUS: La clé du leadership en affaires: la créativité Dans le cadre du volet «Prendre sa place, laisser sa marque!» du programme Leadership action de la Jeune chambre de commerce de Montréal, Philippe Meunier a invité une trentaine de convives de la relève d’affaires à plonger dans l’univers de la création. Aux comptables, ingénieurs, conseillers en gestion et autres professionnels présents, le cofondateur de Sid Lee a affirmé que chacun d’eux a un côté créatif. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10.

http://www.lesaffaires.com/strategie-d-entreprise/innovation/innovation-10-trucs-pour-faire-germer-les-idees-creatives/509884

Related:  ironme

La pression du temps nuit à la créativité : démonstration (en anglais) Ca c’est de la démonstration. (Et ça c’est un commentaire pertinent). Lien c’est bien gentil tout ça, mais vous n’avez pas encore compris que les puissants de ce monde n’ont rien à foutre de la créativité, surtout chez les masses ; ils veulent du bon boeuf et du bon mouton qui se laisse tranquillement mener à l’abattoir du travail et de la consommation (cf « temps de cerveau disponible ») Remarquons que pas un enfant n’a dessiné une montre molle ! La créativité expliquée Peut-on vraiment « manager », « améliorer la créativité, par des moyens précis ? J’avoue personnellement avoir toujours été assez sceptique sur le sujet, en partant du principe que si on innove à partir d’une méthode connue et éprouvée, alors ce n’est plus de l’innovation, par définition. Et les étagères des librairies consacrées au développement personnel, au management, voire au New Age, abondent en techniques infaillibles d’amélioration de la créativité, du jeu de rôle au mindmapping en passant par la programmation neurolinguistique, le brainstorming ou le sacrifice de boucs (la méthode la plus efficace à mon avis). Mais Anthony McCaffrey, dont les travaux ont été présentés ces jours-ci dans Science Daily, semble relancer le débat.

« The Joneses » ou l'art d'influencer - Blog d'IE : dImEnsions Mercredi 17 novembre 3 17 /11 /Nov 00:00 « La plus grande imposture du Diable a été celle de faire croire qu'il n'existait pas ». Cette formule de Roger 'Verbal' Kint pourrait s’appliquer à l’Intelligence Economique, dont l’existence ou l’utilité en entreprise est parfois contestée. Pourtant, elle se révèle parfois où on ne l’attend pas, y compris au sein de nos loisirs.

Penser out of the box, ça veut dire quoi? Out the Box a déjà dépassé la centaine d’articles publiés, et pourtant je n’en ai toujours pas consacré un seul à la notion qui m’a inspiré son titre. Il était donc grand temps de régler ce détail ! Car c’est quoi, finalement, penser « out of the box »? Voyons ce qu’en dit Wikipedia: Thinking outside the box signifie, en anglais américain, penser différemment, de façon non conventionnelle ou selon une perspective nouvelle. Le management des équipes interculturelles Sylvie Chevrier, dans Le management des équipes interculturelles, propose un ouvrage de synthèse, avec une partie empirique et une partie théorique. Il s’agit d’un ouvrage de gestion de 1990 qui prend en compte l’évolution croissante du nombre de salariés de différentes cultures devant collaborer, du fait de l’internationalisation de l’économie. L’auteur s’inscrit dans le mouvement qui consiste à légitimer une vision alternative à celle de la convergence des cultures qui avait cours jusque là. Dans ce sens, ces travaux se placent dans la continuité de ceux d’Edward T. Hall et de Geert Hofstede. Le bon fonctionnement d’une équipe interculturelle peut rencontrer des obstacles linguistiques, concernant les conceptions du temps et de l’espace, ou encore de l’autorité.

5 outils pour réussir vos activités de “brainstorming” par Sophie Marchand Bien qu’à prime abord, on pense surtout à une réflexion en équipe lorsque l’on parle de "brainstorming" (remue-méninges en bon français!), cette activité peut également être pratiquée en solo. Makers (1/2) : Faire société “We are all makers” (Nous sommes tous des artisans). Le credo de Dale Dougherty, fondateur de Make Magazine et de Maker Faire, le plus grand événement dédié au mouvement “makers”, est en passe de devenir le nom de référence d’une communauté extrêmement diverse et dynamique, en pleine expansion. Derrière ce sigle rassembleur, inventé par Make Magazine il y a plus de 10 ans au sein même d’O’Reilly Media, géant de l’édition orientée techno fondée par Tim O’Reilly l’un des gourous de l’internet à l’origine du concept de Web 2.0, on trouve une idée clé : il faut encourager la créativité individuelle car elle est porteuse de plus de conscience et responsabilité sociale, comme l’exprimait Dale Dougherty sur la scène de TED.

Stratégies de Manipulation 1 La stratégie de la diversion Elément primordial du contrôle social, la stratégie de la diversion consiste à détourner l'attention du public des problèmes importants et des mutations décidées par les élites politiques et économiques, grâce à un déluge continuel de distractions et d'informations insignifiantes. La stratégie de la diversion est également indispensable pour empêcher le public de s'intéresser aux connaissances essentielles, dans les domaines de la science, de l'économie, de la psychologie, de la neurobiologie, et de la cybernétique. « Garder l'attention du public distraite, loin des véritables problèmes sociaux, captivée par des sujets sans importance réelle.

Guide pour enseigner autrement (+ CD-Rom) selon la théorie des intelligences multiples - cycle 3 Face à l'échec scolaire, la théorie des intelligences multiples formulée par Howard Gardner, psychologue de renomméemondiale et adaptée en France par Bruno Hourst, permet de trouver des réponses adaptées aux questions que pose l'école de notre temps. Cette approche des intelligences multiples n'est pas une méthode mais un regard nouveau sur la manière d'apprendre et d'enseigner en vue d'offrir aux élèves le maximum de chances de réussir. Elle peut être adaptée à chaque contexte d'apprentissage et offre les avantages d'une pédagogie différenciée : l'enfant y est vu à travers ses richesses liées à ses formes d'intelligence et non à travers ses difficultés ou échecs. Cet ouvrage, fruit d'une longue expérimentation dans les classes, propose pour chaque discipline (maths, français, histoire, géographie, sciences et technologie, arts visuels, éducation musicale et EPS) un ensemble de 2 à 6 séquences visant des objectifs notionnels au programme du cycle 3.

Les FCPI n'en font pas assez pour l'innovation et l'industrie Permettant de réduire le niveau de son ISF, les Fonds commun de placement dans l'innovation ne sont pas forcément très sélectifs sur le caractère innovant des sociétés. Quant au secteur de l'industrie, il occupe la portion congrue, à peine 15 %. Dans son rapport sur les niches fiscales et sociales, l'inspection générale des finances dresse un bilan sévère des fonds commun de placement pour l'innovation. L'exonération d'impôt sur les revenus pour les particuliers investissant dans les FCPI est jugée "peu efficiente" par les experts de Bercy. "En dépit d'un cout croissant pour les finances publiques, les dispositifs fiscaux en faveur de l'investissement dans les pme manquent d'efficacité économique, s'accompagnent d'importants effets d'aubaine", juge le rapport.

Les 5 mythes à propos de l'innovation  Dans le cadre du projet Transfert intergénérationnel des savoirs conduit par le CEFRIO, l’équipe de recherche de Kimiz Dalkir, professeure à l’Université McGill, a dressé une liste de stratégies de gestion des connaissances en identifiant les défis qu'elles permettent de résoudre au sein de l’organisation. Ce projet de recherche action a été réalisé avec les partenaires suivants: Hydro-Québec, la Régie du bâtiment du Québec , la Régie des rentes du Québec et TELUS. La grille d’aide ci-dessous vous permettra de repérer le ou les défis auxquels votre organisation est confrontée, et surtout, de vous renseigner sur les stratégies possibles en vue d’améliorer la gestion des connaissances au sein de votre organisation ! Pour de plus amples informations concernant l'utilisation de cette grille, cliquez sur le point d'interrogation ci-dessous. Ce que l’on vous propose : La grille d’aide de gestion des savoirs vous présente des solutions adaptées à la réalité de votre entreprise.

Makers (2/2) : Refabriquer la société Le mouvement makers est en plein essor, comme le montre la multiplication des lieux qui leurs sont dédiés (voir la première partie de ce dossier). L’éclosion des TechShops, des foires, des ateliers, qui sont pour beaucoup dans une logique de développement et d’essaimage du modèle y participe pleinement. A certains endroits, à San Francisco, le TechShop est au cœur de la réhabilitation d’un quartier (comme c’est le cas à South Market). Mais surtout, ces lieux s’implantent au coeur d’un écosystème qui favorise leur développement : écoles, musées, start-ups et grands acteurs de l’internet qui souhaitent redéployer leur activité en centre-ville… Faire société : des lieux et de leurs enjeux

Related: