background preloader

La fabrique des débats publics, par Pierre Bourdieu (Le Monde diplomatique, janvier 2012)

La fabrique des débats publics, par Pierre Bourdieu (Le Monde diplomatique, janvier 2012)
Un homme officiel est un ventriloque qui parle au nom de l’Etat : il prend une posture officielle — il faudrait décrire la mise en scène de l’officiel —, il parle en faveur et à la place du groupe auquel il s’adresse, il parle pour et à la place de tous, il parle en tant que représentant de l’universel. On en vient ici à la notion moderne d’opinion publique. Qu’est-ce que cette opinion publique qu’invoquent les créateurs de droit des sociétés modernes, des sociétés dans lesquelles le droit existe ? C’est tacitement l’opinion de tous, de la majorité ou de ceux qui comptent, ceux qui sont dignes d’avoir une opinion. Je pense que la définition patente dans une société qui se prétend démocratique, à savoir que l’opinion officielle, c’est l’opinion de tous, cache une définition latente, à savoir que l’opinion publique est l’opinion de ceux qui sont dignes d’avoir une opinion. L’opinion publique est toujours une espèce de réalité double. Mettre en scène l’autorité qui autorise à parler

http://www.monde-diplomatique.fr/2012/01/BOURDIEU/47159

Related:  EMC (ECJS) / Etude des controverses techniques et scientifiquesemelinepochonhistoire, sciences humaines

BO : l'épreuve d'EMC au brevet 2016 La présente note de service a pour objet d'apporter les précisions nécessaires sur l'épreuve d'enseignement moral et civique du diplôme national du brevet (DNB) pour la session 2016 du DNB. Elle modifie la note de service n° 2012-029 du 24 février 2012 relative aux modalités d'attribution du diplôme national du brevet. En effet l'arrêté du 12 juin 2015, publié au B.O. spécial n° 6 du 25 juin 2015, instaure l'enseignement moral et civique dans l'organisation actuelle des enseignements pour tous les niveaux du collège pour l'année scolaire 2015-2016. Il convient, en conséquence, de modifier, pour cette session 2016, les dispositions régissant le diplôme national du brevet qui figurent dans la note de service n° 2012-029 du 24 février 2012 relative aux modalités d'attribution de ce diplôme.

Google va modifier la façon dont il applique le « droit à l’oubli » Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Damien Leloup Depuis 2014, les citoyens européens peuvent faire valoir un « droit à l’oubli » – ou droit au déréférencement –, pour éviter que des informations personnelles apparaissent lorsque l’on tape leur nom dans un moteur de recherche. Mais la manière dont ce droit doit être appliqué est au cœur d’un conflit entre Google et les gendarmes européens de la vie privée, dont la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) française. Ces derniers considèrent que pour appliquer ce droit, consacré par une décision de la Cour de justice de l’Union européenne, Google doit bloquer les résultats de recherche non seulement dans les déclinaisons européennes de Google, mais également dans toutes les autres (dont google.com). Lire aussi : « Droit à l’oubli » : les autorités françaises rejettent la demande de Google Le moteur de recherche a informé les CNIL européennes de son projet.

Le regain de violence entre Israéliens et Palestiniens La dégradation de la situation sur l’esplanade des Mosquées Troisième lieu saint de l’Islam sunnite, après La Mecque et Médine, l’esplanade abrite la Mosquée al Aqsa et le Dôme du Rocher, connu pour être l’endroit d’où le prophète Mahomet serait monté au paradis. Ce lieu est aussi le plus saint du judaïsme puisqu’il renferme les ruines du second Temple de Jérusalem, aussi appelé Temple de Salomon, duquel il ne reste aujourd’hui plus que le mur occidental, plus connu sous le terme de mur des lamentations. Détruit en l’an 70 par des légionnaires romains, l’esplanade qui renferme la Mosquée al Aqsa et le Dôme du Rocher a été construite sur les ruines de l’ancien Temple.

De la controverse... L'école et la certitude Les parents qui envoient leurs enfants à l'école ne mettent pas en doute que ces derniers vont y apprendre des savoirs diversifiés mais certains, puisque passés au tamis de la parole magistrale, elle-même passée au tamis du savoir savant exprimé par des experts, le plus souvent par la voie documentaire. Les manuels scolaires sont, de ce point de vue, les témoins de ces savoirs « vrais », surs et certains. La certitude est l'assurance pleine et entière de l'exactitude de quelque chose ; elle est la marque du savoir, en particulier du savoir scientifique que l'on enseigne à l'école. Problématique : L'école, l'incertitude et la controverse

Un guide de l'Open Access à destination du grand public Le mouvement promouvant l’accès ouvert (open access en anglais) à la recherche a été lancé avec une belle idée, celle de mettre les résultats de la recherche à la disposition de tous dans des archives ouvertes et des revues ouvertes. Ce mouvement conquiert maintenant le monde pour le plus grand bénéfice des auteurs, des chercheurs, des étudiants, des bibliothèques, des éditeurs, des universités et des centres de recherche. Et, tout aussi important peut-être, pour le bénéfice du grand public, quelle que soit sa formation et quel que soit son parcours professionnel. Moi et François Mitterrand Je n’en fais pas une affaire d’Etat, et n’en tire aucune gloire personnelle, mais François Mitterrand et moi avons tenu une correspondance assidue entre 1983 et 1995. Et même si nous nous sommes, par la force des choses, éloignés l’un de l’autre, le fil n’est pas tout à fait rompu. Le premier élément que je souhaiterais vous présenter est une lettre datée du 10 septembre 1983. C’est à vrai dire une carte postale que j’ai envoyée d’Arcachon, et dont voici le texte. « Cher François Mitterrand, « Je voulais vous féliciter – fût-ce avec un léger retard – de votre élection voici deux ans déjà.

Philosophie et EMC A-La préparation philosophique 1- Chercher les grands enjeux philosophiques de la notion choisie = les quelques questions importantes soulevées par la notion abordée en DVP : (cf Galichet, Tozzi, Caudron, Brenifier, Goûters philo, Philozenfants…) 2- Chercher les grandes réponses possibles, les grandes thèses philosophiques qui s’affrontent 3- Chercher les grands arguments qui peuvent étayer les différentes réponses possibles. 4- Chercher les exemples et les contre-exemples utiles pour exposer chacune des grandes réponses. « L’information ne passe plus en priorité par l’accès à des médias » Pouvez-vous dessiner le « portrait-robot » du lecteur de presse d'aujourd'hui ? Jean-Marie Charon : C’est mission impossible, tant il y a des formes de presses différentes auxquelles ne correspondraient pas le même portrait-robot. Dans tous les cas, le lecteur de la presse n’est pas très jeune, d’autant plus lorsqu’il s’agit d’un lecteur de presse quotidienne payante. La dernière édition des « Pratiques culturelles des Français » livre un chiffre saisissant de 10 % de lecteurs réguliers chez les 15-24 ans. Le lecteur de quotidiens est davantage un homme et s’il s’agit de quotidiens nationaux il appartient le plus souvent à des catégories éduquées. En région les quotidiens locaux ont gardé un public populaire, en dehors des plus grandes villes.

Nos gènes, notre santé et notre environnement La découverte de l’ADN par Francis Crick et James Watson en 1953 est une étape majeure en biologie. Cette magnifique molécule à double hélice crypte une information essentielle à la vie : notre bagage génétique. Emportée par son enthousiasme, la science déclara alors avoir mis le doigt sur le code qui conditionne tous nos développements et nos fonctionnements biologiques. Le digital labor est-il vraiment du travail Faire une recherche Google, « liker » un contenu sur Facebook, commenter une vidéo YouTube ou exécuter une tâche sur la plate-forme Mechanical Turk[+] NoteMechanical Turk est une plate-forme d'Amazon sur laquelle les internautes sont (faiblement) rémunérés pour accomplir des tâches déqualifiées mais impossibles à automatiser (renommer des fichiers, faire des playlists, classer des images, etc.) [1] : depuis quelques années, ces activités accomplies en ligne sont présentées par certains chercheurs et activistes comme du digital labor. À travers cette notion difficile à traduire, il s'agit de souligner que des tâches relativement disparates ont pour point commun d'être au cœur des business models de l'économie numérique : chacune de nos recherches améliore l'efficacité de l'algorithme de Google, nos « likes » permettent à Facebook d'affiner son ciblage publicitaire, nos commentaires renforcent l'attractivité des plates-formes où ils sont postés, etc.

Littérature portes ouvertes Halloween est certes une fête d’origine anglo-saxonne, mais c’est un bon prétexte pour parler de créatures fantastiques et mythologiques, d’un point de vue étymologique. À la façon de Georges Gougenheim dans Les Mots français[1], je vous propose un petit tour d’horizon linguistique. J’ai, à portée de main, l’indispensable Dictionnaire historique de la langue française dirigé par Alain Rey[2], et, à portée de clic, le non moins utile Trésor de la langue française informatisé[3]. Ainsi armés, nous pouvons partir à l’aventure dans les mondes fantastiques. L'impératif renouveau des bibliothèques Fondées sur le projet de conserver la mémoire de l’intelligence écrite du monde sur un support, les bibliothèques ont su évoluer vers une vision plus en phase avec les usagers qu’elles desservaient en ouvrant leurs fonctions vers la diffusion du savoir. Sous la pression des scientifiques, dès la fin du XIXe siècle les bibliothèques universitaires ont mis en place des outils de recherche bibliographique visant à faciliter l’accumulation des connaissances. Et pour la population dans son ensemble, le mouvement de la « lecture publique » a soutenu l’idée de mettre à disposition au plus près des citoyens des collections vivantes, en libre accès et de manière confortable. Jusqu’au début des années 2000, cette conception des bibliothèques a pu correspondre à l’état de la population étant donné les modes de diffusion de l’information. C’est surtout vrai étant donné qu’elles avaient pris le virage de l’audiovisuel en se transformant en médiathèques.

Related: