background preloader

La petite révolution de l’intelligence collective

La petite révolution de l’intelligence collective
Plus ludique que l'intelligence artificielle, l'intelligence collective, soit la mise en relation via le net d'une grande quantité de cerveaux humains, vient de réaliser quelques prouesses. Telle l'identification de centaines de cratères lunaires pour la NASA ou la mise en évidence d'une enzyme du VIH. À l'origine de ces nouveaux modes de recherche : le nombre d'heures hebdomadaires que nous passons, sur Terre, à jouer en ligne. Trois milliards d'heures par semaine. Le jeu est un élément important de notre société et nombreux sont ceux qui voient l’évolution vers l’homo ludens (homme qui joue) comme sa caractéristique majeure. Partant de ce constat, de nombreux chercheurs organisent la première conférence internationale dédiée à l’exploitation de l’intelligence collective à travers le jeu. Il sera question de crowdsourcing et de crowdsolving, d’human computation et de bien d’autres phénomènes aux noms barbares difficiles à traduire en français. C’est ainsi que ReCAPTCHA est né.

http://owni.fr/2012/05/04/la-petite-revolution-de-lintelligence-collective/index.html

Related:  Documents déjà lusDéchets au bureau

Intelligence collective Définition Selon Pierre Lévy, l’intelligence collective est « une intelligence partout distribuée, sans cesse valorisée, coordonnée en temps réel, qui aboutit à une mobilisation effective des compétences ». Plus précisément, l’auteur entend : • « Partout distribuée » : personne ne sait tout, tout le monde sait quelque chose, le savoir est dans l’humanité et non dans une entité transcendante qui organiserait sa répartition auprès de la société. • « Sans cesse valorisée » : le collectif humain ainsi organisé aurait pour richesse centrale l’humain en personne. Pierre Lévy insiste sur la notion fondamentale d’économie des qualités humaines.

À quoi sert la théorie des jeux ? Recensé : Robert Leonard, Von Neumann, Morgenstern and the Creation of Game Theory. From Chess to Social Science, 1900-1960. New York, Cambridge University Press. La théorie des jeux : origine et développement En tant que discipline académique, la théorie des jeux a pour objectif de formaliser des situations conflictuelles inhérentes à une communauté d’individus en interaction, de discuter puis de proposer des solutions à ces conflits. Sagesse des foules Recensé : Jon Elster, Hélène Landemore (dir.), Collective Wisdom. Principles and Mechanisms, Cambridge, Cambridge University Press, 2012. 424 p., £60. Estimer à une livre près le poids d’un bœuf désossé, prédire la victoire de Barack Obama aux primaires démocrates, élaborer des notices Wikipedia aussi fiables que celles de l’Encyclopædia Britannica et peut-être même, produire un meilleur système de législation que n’importe quel groupe d’experts politiques : voilà un aperçu de ce dont nous sommes collectivement capables, lorsque nous sommes suffisamment nombreux et porteurs d’informations diversifiées. Pour comprendre l’alchimie mystérieuse de la « sagesse des foules », un ouvrage collectif et pluridisciplinaire était tout indiqué : fruit d’un colloque international organisé en mai 2008 par le Collège de France, le recueil Collective Wisdom. « Deux têtes valent mieux qu’une »

Tri des déchets En tant que producteur de déchets, le ménage doit se conformer aux indications qui lui sont données par la collectivité en charge de la collecte des déchets ménagers de sa commune de résidence (service public de gestion des déchets ménagers). La plupart de ces collectivités diffusent des guides de tri à l’usage de leurs habitants. Les consignes de tri peuvent varier localement, la volonté de l’ensemble des acteurs impliqués est de les faire converger d’ici 2025 pour que le tri des déchets soit plus facile. Le site de l'Ademe répond à la plupart des questions que peut se poser le citoyen-trieur. Le tri des déchets quotidiens concerne en particulier les emballages et le papier, mais aussi et de plus en plus les biodéchets (déchets de cuisine, restes de repas et déchets du jardin).

La sagesse des foules La sagesse des foules est l'un des "paradigmes" du web 2.0. L'idée est que le collectif "flou", c'est à dire ayant simplement en commun un intérêt (partager des informations par exemple) ou une pratique (tagguer des photos par exemple), permet d'optimiser un certain nombre de processus, au rang desquels l'indexation, le classement et la recherche d'informations. In fine, certains y voient (ou tentent d'y voir) la possibilité d'une réelle valeur prédictive (la valeur prescriptive étant depuis longtemps avérée dans le marketing de masse)Quelques principes selon son principal "théoricien", James Surowiecki, journaliste économique et auteur du bestseller éponyme (Wisdom of Crowd), d'où il ressort que ladite sagesse des foules est d'abord un éloge de la diversité.

Qui est concerné par cette obligation ? Obligation réglementaire Depuis 1995, tous les producteurs de déchets d'emballages sont soumis à l'obligation légale de trier et faire valoriser leurs déchets d'emballages, sauf si ils en produisent moins de 1 100 l/semaine et qu'ils sont collectés par le Service Public (décret n°94609 du 13 Juillet 1994). Cette obligation de tri et de valorisation est étendue à 5 flux à partir du 1er Juillet 2016 : papier/carton, métal, plastique, verre et bois (décret n°2016-288 du 10 Mars 2016). Toute implantation produisant ce type de déchets est tenue de les trier et de les valoriser, sauf celles produisant moins de 1 100 l de déchets / semaine collectés par le service public. Par implantation, il faut entendre une entité ou plusieurs entités partageant le même service de collecte (hors ménages).

Sagesse de la foule La sagesse des foules est une théorie émergente, popularisée notamment par James Surowiecki[1], qui présuppose que la perception et la résolution d'un problème sont plus efficaces par une foule que par n'importe quel individu en faisant partie ou non. En bref, la sagesse de la foule est l'idée qu'un grand nombre d'amateurs peut mieux répondre à une question qu'un seul expert. La sagesse des foules n'est pas une entité philosophique, mais bien un phénomène mathématique et statistiques : Trois ingrédients doivent être réunis pour parvenir à révéler l'intelligence de la foule[2] :

Poubelles : comment le tri des déchets en entreprise va s'imposer au bureau Personne ne le sait ou presque mais depuis le 1er janvier, toutes les entreprises, même les plus petites, doivent trier leurs papiers : c'est écrit noir sur blanc dans les articles D543-285 à D543-287 du code de l'environnement ! Et pourtant, aucune trace dans les couloirs de vos bureaux des nouvelles poubelles (obligatoires) de recyclage, non ? Il faut l'avouer : on part de toute façon de loin ! Certes, partout dans le monde, l'usage du papier recule : même le vénérable Journal officiel n'est plus édité en version papier. Le grand public commence à s'y mettre : deux tiers des contribuables français font leur déclaration de revenus en ligne, les billets de train, d'avion et même de théâtre passent de plus en plus par les smartphones.

La Sagesse des foules Le titre est une allusion à la Folie des foules (en) de Charles Mackay, publié en 1841. Thèse[modifier | modifier le code] Il est communément admis que les gens adoptent certains comportements particuliers lorsqu'ils se réunissent en foule. La prévention des déchets : une analyse empirique des déterminants du comportement des entreprises Résumés Depuis 2008, avec la politique européenne des déchets et le Grenelle de l’Environnement, les entreprises sont incitées à adopter des stratégies préventives de gestion des déchets en les réduisant à la source. L’objet de cet article est d’analyser les déterminants d’une stratégie préventive. Nous avons utilisé les données issues d’une enquête menée par un des auteurs sur les stratégies de gestion et de prévention des déchets solides et non dangereux, auprès de 404 PME françaises en 2014.

Related: