background preloader

Synthèse du projet MétaTIC

Synthèse du projet MétaTIC

http://cmap.recitmst.qc.ca/rid=1H1QKR860-2BMLQY0-398/Synth%C3%A8se%20du%20projet%20M%C3%A9taTIC.cmap

Related:  Concept TIC

TIC et métacognition La métacognition : pourquoi s’en soucier ? Nous savons maintenant que la différence entre un élève qui réussit et un autre qui ne réussit pas n’est pas le niveau du Q.I., mais l’habileté d’un élève à utiliser les bonnes stratégies, les bons processus au bon moment. Avoir du contrôle sur la tâche est directement relié au succès et à la motivation ! La métacognition, c’est comme les graines de lin. Tout le monde sait que les vertus sont grandes, peu de gens en mangent. Il faut savoir les apprêter !

Questionnement méta Le questionnement « méta » est sûrement un des moyens les plus évidents pour amener l’élève à prendre conscience de ses stratégies, de ses techniques, de ses forces et défis, etc. Les documents ci-dessous offrent différentes questions selon les phases de l’apprentissage. Je me questionne (Julie Bérubé) Les TIC peuvent améliorer les résultats scolaires des élèves Les Technologies de l'Information et de la Communication peuvent contribuer à améliorer Robert Bibeau 1. Survivre avec des ordinateurs dans sa classe

Les élèves peuvent-ils devenir des experts de l'apprentissage ? Selon les recherches qui portent sur la métacognition en classe, même de brèves interventions métacognitives peuvent influencer positivement les résultats des élèves si elles respectent quelques éléments clés importants. 1. Le cerveau comme un muscle ? Ou changer la perception des élèves quant à l’apprentissage L’effort garant de la réussite ? En effet, un élève qui fournit beaucoup d’effort a plus de mal à accepter l’échec que quelqu’un qui sait qu’il n’en a pas fourni assez.

Technologie et éducation Par Jean Loiselle, UQTR Plusieurs auteurs mettent en évidence l'intérêt de l'utilisation des nouvelles technologies aux fins de l'apprentissage et de l'enseignement. Certaines études mettent en évidence les apports des nouvelles technologies à l'enseignement aux élèves des niveaux primaire et secondaire. Grégoire, Bracewell et Laferrière (1996), dans une revue documentaire sur l'apport des nouvelles technologies à l'apprentissage constatent entre autres que les nouvelles technologies peuvent stimuler le développement d'habiletés intellectuelles et contribuer à améliorer l'acquisition des connaissances dans diverses matières d'enseignement.

Élèves en difficulté et métacognition : qu'en disent les neurosciences ? On observe que les élèves en difficulté ont du mal à produire une réflexion métacognitive. La métacognition serait-elle trop difficile pour cette clientèle ? Peut-être que ce n’est pas pour eux ? Suite à une question soulevée par l’une de nos participantes à l’atelier TIC et métacognition tenue à l’AQUOPS en 2009 : « Pourquoi les élèves en difficulté ont-ils tant de mal à effectuer une réflexion métacognitive », nous avons cherché à y répondre. La réponse que nous avons trouvée est très encourageante. Les enjeux des TIC au cœur de l’apprentissage Au cours de la dernière décennie, le monde pédagogique s’est vu obligé de s’accommoder aux technologies de l’information et de la communication (TIC). Dès lors, pour mieux relier la réalité de l’enseignant à celle de l’élève dans l’optique absolue de la réussite scolaire, il a fallu repenser l’éducation. Parmi les nombreux aspects soulevés, on peut faire la lumière sur quelques-uns…

Métacognition Métacognition Description La métacognition est la connaissance et le contrôle qu’une personne a sur elle-même et, plus spécifiquement, sur ses stratégies cognitives. Cette connaissance implique que l’élève est conscient, notamment, des exigences et de la valeur d’une tâche, des connaissances et des stratégies cognitives requises pour la réaliser, des étapes à franchir et, pendant l’exécution de la tâche, de l’efficacité de sa démarche. Le contrôle réfère à la capacité d’autorégulation de l’élève aux différentes étapes de réalisation d’une tâche soit lors de la planification, soit pendant l’exécution et au moment de l’évaluation. Certains auteurs associent également la métacognition à la motivation puisque les habiletés métacognitives permettent à l’élève d’évaluer les exigences d’une tâche et sa capacité à la réaliser.

Related: