background preloader

Article/Dépêche - Solutions DEMAT' : le salon des solutions de dématérialisation et d'archivage en ligne

Article/Dépêche - Solutions DEMAT' : le salon des solutions de dématérialisation et d'archivage en ligne
Objectif DEMAT ! Désormais dématérialiser n’est plus une option ! C’est devenu – on l’a vu explicitement durant la crise 2008-2009 – une obligation (parfois légale et de plus en plus règlementaire) pour toutes nos entreprises et administrations des secteurs publics. Questions de coûts maîtrisés, de rentabilité, deprocessus optimisé, de développement durable, d’agilité, de bonne gestion, de « compliance » avec les textes de loi… Malgré les années de travail déjà réalisé dans ce domaine, la tâche est encore immense. Le défi des années qui viennent est double : • fonctionnellement, il s’agira de redonner de la cohésion (du souffle et des moyens) à l’avancée de la dématérialisation dans l’entreprise ; définir une stratégie moyen terme, trouver des ressources humaines, du temps, de l’argent et des « sponsors » inflexibles pour cela. Bien des sujets se posent ainsi à ceux en charge de la dématérialisation, thème transversal, majeur autant que passionnant. Related:  dématerialisation RH

Dématérialisation, pour des services plus efficaces - Le 05 Octobre 2011 Le marché français de la dématérialisation progresse, selon Markess International, son chiffre d'affaires s'est établi à 3 milliards d'euros en 2010 (incluant les services associés comme le conseil, la maintenance, etc.). Il devrait atteindre plus de 4 milliards en 2012. L'enjeu des entreprises pour l'année à venir sera la dématérialisation des processus incluant de ce fait, la numérisation de documents, la production de données nativement numériques, la dématérialisation des échanges et le traitement automatisé des opérations. C'est l'ensemble de la chaîne qui est donc concerné pour offrir une vraie efficacité fonctionnelle à l'entreprise. Sommaire du dossier : 1.

Archivage électronique : des contraintes juridiques et technologiques Archiver des documents électroniques correspond à l'idée de pérennité de l'information avec la possibilité de la restituer intègre et fidèle, c'est à dire identique en tout point à celle de son origine. Cette opération visant à conserver des informations ayant une valeur probatoire ou des effets juridiques concerne toutes les personnes juridiques sans exception, qu'elles soient physiques, morales, privés ou publiques. Ainsi, la conservation répond à deux objectifs principaux : - elle porte sur des documents servant de pièces justificatives dans le cadre de contrôles administratifs (ex : fiscal ou social), - elle permet la production d'actes juridiques valant preuve en cas de litige. L'article 1316-1 du code civil dispose : "L'écrit sous forme électronique est admis en preuve au même titre que l'écrit sur support papier, sous réserve que puisse être dûment identifiée la personne dont il émane et qu'il soit établi et conservé dans des conditions de nature à en garantir l'intégrité."

La dématérialisation des documents comptables et financiers poursuit son chemin Deux entreprises sur trois vont mener un projet de dématérialisation au cours des 12 prochains mois. Six entreprises sur 10 adoptent une approche globale de la dématérialisation, qui comprend le traitement des documents entrants (demande d'achats, factures fournisseurs, commandes...) et sortants comme les factures clients et conditions générales de ventes. C'est le résultat du troisième baromètre Dématérialisation-Finance. Cette édition est réalisée à partir des déclarations de 400 directeurs comptables, financiers et crédit managers. Il en ressort également que les entreprises utilisent en moyenne entre deux et trois technologies, comme la lecture automatique de document dite scan-LAD, l'échange de données informatisées (EDI) ou encore le PDF signé.

Avantages Dematerialisation de documents comptables : legislation, conservation et solutions Publications | Fiches point de vue La dématérialisation des documents comptables constitue un véritable enjeu stratégique pour les entreprises qui doivent fournir rapidement de plus en plus d'informations financières à des partenaires toujours plus nombreux. Dans ce contexte, l'échange de documents électroniques présente bon nombre d'avantages. Le traitement de l'information est accéléré, sa transmission et son archivage sont plus facilement automatisés et sécurisés. Pour autant, la dématérialisation n'est pas sans risque. La mise en place d'un projet de dématérialisation doit, par conséquent, s'effectuer en conformité avec les textes juridiques et fiscaux en vigueur. Un tel projet requiert la prise en compte : des problématiques internes et spécifiques à chaque entreprise (1), du choix de la solution de dématérialisation (2), et enfin, du choix d'une solution d'archivage (3). 1. A cette occasion, plusieurs questions se posent. Un même document comptable peut avoir plusieurs fonctions.

Club Dématérialisation Comptabilité–Dématérialisation – Les experts comptables désormais reconnus tiers de confiance « Silhouette, Forme, Santé et Bien être i Rate This Comptabilité Dématérialisation Les experts comptables désormais reconnus tiers de confiance La loi de finances rectificative pour 2010 octroie le statut de tiers de confiance aux experts comptables. Ainsi, le contribuable bénéficiant d’avantages fiscaux peut, dans le cadre du dépôt de sa déclaration annuelle de revenus, remettre l’ensemble des pièces justificatives correspondantes à une personne exerçant la mission de tiers de confiance. Sur la base d’un contrat conclu avec le contribuable, le tiers de confiance réceptionne les pièces justificatives venant à l’appui des déductions, réductions ou crédits d’impôts, établit la liste de ces pièces, atteste l’exécution de ces opérations, assure la conservation de ces pièces jusqu’à l’extinction du délai de reprise de l’administration et les transmet à l’administration sur sa demande (CGI art. 170 ter, I nouveau). Cette mission est réservée aux avocats, notaires et experts comptables (CGI art. 170 ter, II nouveau). Brèves2011-01-11

Dématérialisation de documents des ressources humaines Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dématérialisation de documents des ressources humaines (RH) est la transformation en fichiers informatiques de supports d'informations matériels (souvent des documents papier) concernant le département dans une organisation ayant pour mission de mobiliser et développer le personnel pour en améliorer la performance. Dématérialiser des documents RH permet principalement de réduire les coûts, de libérer du temps et de rendre les documents plus accessibles. Il s'agit néanmoins d'un réel projet nécessitant notamment d'être intégré dans la politique globale de l'organisation, de gagner l'adhésion des parties prenantes, de sécuriser les accès aux documents dématérialisés et de choisir un outil informatique capable de communiquer avec le système d'information des ressources humaines (SIRH) existant. Ce marché nouveau et en pleine construction réunit ainsi des acteurs d'horizons variés. Principaux documents concernés[modifier | modifier le code]

Les ERP doivent conjuguer collaboration, dématérialisation et mobilité Dans son étude sur les attentes autour des ERP, Markess International montre que les progiciels de gestion intégrés sont rattrapés par les usages qui se développent autour d'eux : échanges électroniques, collaboration ou mobilité. La dématérialisation des documents, notamment, est présente dans tous les processus d'entreprise, souligne Hélène Mouiche, analyste senior chez Markess International, qui vient de réaliser une étude sur les attentes autour des ERP face aux nouveaux enjeux. La moitié des décideurs interrogés, utilisant une solution de gestion intégrée ou comptant le faire (*), pensent que la dématérialisation et les exigences de traçabilité ont un impact sur l'ERP. Plus d'un tiers estiment que l'essor des échanges électroniques pèse aussi sur ces outils, de même que les besoins accrus en « business analytics ». Sur la dématérialisation, 84% des décideurs utilisateurs d'ERP expriment des besoins forts. Des budgets consacrés à l'évolution des ERP

Dématérialisation: les risques de fuites de données s'amplifient La numérisation des documents et l’essor des communications en ligne accroissent le risque de pertes de données pour les entreprises. 1,9 million d’euros par an : le coût provoqué par la perte de données au sein des entreprises françaises semble à première vue particulièrement faible, mais recèle des conséquences importantes pour les firmes concernées. Une étude menée sur 17 entreprises (15 privées et deux publiques), sur un volume allant jusqu’à plus de 57.000 dossiers pour certaines structures, met en exergue les conséquences d’une violation ou destruction d’informations, un enjeu amené à s’amplifier compte tenu de la dématérialisation de plus en plus poussée des documents. L’usage d’ordinateurs zombies et de programmes destinés à pénétrer dans un système d’information ainsi que les erreurs causées par des tiers (services d’externalisation des données ou d’infogérance) sont incriminés. Un danger amplifié par internet

Pour comprendre la dématérialisation des traitements comptables Quel rapport y-a-t-il entre la région de Sumer en Mésopotamie, vers 3 500 avant J.-C. et la France, en 2000 après J.-C. ? Alors qu’un univers sépare ces deux lieux et ces deux époques, la comptabilité les rapproche pourtant. C’est en effet au sud de l’Irak que furent découverts, il y a 5 500 ans, les premiers vestiges présentant des enregistrements comptables [1] et c’est en France que fut créée en 2000 la première »plateforme de dématérialisation des experts-comptables« , accessible sur le site www.jedeclare.com. I- Le processus de dématérialisation des traitements comptables Il paraît essentiel de commencer par aborder la dématérialisation des traitements comptables sous ses principaux aspects techniques puis de rappeler les règles comptables et juridiques s’y rapportant. A) Présentation des principaux aspects techniques liés à la dématérialisation Le lien entre traitements comptables et dématérialisation Eléments techniques de base Se posent alors les questions liées à : E.R.P. Ouvrages :

Dématérialiser en règle Numériser et conserver dans les règles de l’art, c’est surtout minimiser les risques juridiques en cas de litige. A fortiori pour l’entreprise qui exploite factures et contrats sous forme électronique. Rappel de quelques fondamentaux. Si les atouts des documents numériques ne sont plus à démontrer, leur valeur juridique est un point à ne surtout pas négliger. « L’exhaustivité est un processus qui doit garantir que toutes les informations présentes sur le papier sont transcrites en version électronique », explique Gabriel Gil, expert de la dématérialisation et membre des comités de normalisation Afnor et Fntc. « Ceci suppose, par exemple, que l’on numérise également les pages blanches numérotées afin de ne pas soulever le doute d’avoir supprimé des pages qui auraient pu comporter une information pertinente. Une bombe à retardement fiscale Le Code Général des Impôts fixe les conditions de la dématérialisation fiscale des factures.

Related: