background preloader

Assurance : Est-il rentable de se passer de complémentaire santé ?

Assurance : Est-il rentable de se passer de complémentaire santé ?
QUESTION D'ARGENT - Chaque samedi, «Le Particulier» fait le point en trois questions sur les placements. Avec Le Particulier Deux mille euros par an pour une famille avec deux enfants, 2500 à 3500 € pour un couple de retraités, 600 à 800 € pour un jeune célibataire: c'est le montant des cotisations qu'il faut supporter pour bénéficier d'une assurance santé complémentaire. Et même à ce prix-là, la garantie est souvent moyenne. Les dé­passements d'honoraires sont ­couverts mais les forfaits de prise en charge pour les soins mal remboursés (lunettes, prothèses dentaires…) sont souvent insuffisants. Comment êtes-vous aujourd'hui couvert? C'est l'Assurance-maladie qui couvre les risques les plus coûteux. Se passer de mutuelle vous prive-t-il de protection sociale? Peut-on s'assurer pour ne couvrir que les frais d'hospitalisation? » LE PARTICULIER - Comment maîtriser ses dépenses de santé » Assurance santé: optez pour une solution sur mesure et au meilleur prix avec CPLUSSUR.COM

Fiche pratique sur la couverture maladie universelle (CMU) La CMU de base donne droit à l'assurance maladie à tout résident. La CMU complémentaire prend en charge pour les plus bas revenus ce que l'assurance maladie ne rembourse pas. Et quand on est juste au-dessus de ces bas revenus, une aide est apportée à la mutuelle pour réduire les cotisations à verser. La couverture maladie universelle a été créée en janvier 2000. La CMU est proche de l’assurance maladie universelle revendiquée par la CFDT avant cette loi. L’attribution de la CMU de base La CMU de base ouvre l’accès à l’assurance maladie. Ce droit est accordé gratuitement pour les personnes bénéficiaires du RMI, pour celles bénéficiant de la CMU complémentaire et pour celles dont les revenus fiscaux sont inférieurs à un plafond fixé à 720 euros par mois et par foyer fiscal [1]. Si vous faites une demande de CMU de base après le 1er octobre et jusqu’au 30 septembre, c’est le revenu fiscal de référence de l’année qui sera retenu. La CMU complémentaire ou CMUC Plafond de ressources mensuelles

Opticiens en ligne : gare aux lunettes mal adaptées En 2011, un Français sur trois a renoncé à des soins pour des raisons financières, selon un sondage CSA pour Europ Assistance. Parmi les équipements coûteux, les lunettes de vue représentent un lourd investissement pour les personnes ne bénéficiant pas d'une bonne mutuelle. Dans ce contexte, les prix cassés proposés par les opticiens en ligne séduisent de plus en plus. Mais pour générer de telles marges, la majorité de ces sites Internet n'offrent pas les mêmes avantages qu'une visite chez un opticien en boutique. Alors qu'un rendez-vous avec un lunetier permet d'effectuer un centrage rigoureux des verres (mesure des écarts des pupilles et de la hauteur entre le bas de la monture et l'oeil) et d'ajuster la monture, un achat en ligne oblige le client à prendre ses propres mesures à partir d'une webcam ou d'une photo, deux méthodes très approximatives, que dénoncent les opticiens ayant pignon sur rue. Pour se faire sa propre opinion, Le Figaro a appelé deux sites d'opticiens en ligne.

Related: