background preloader

CULTURE SUR BUTTE : forme & dimension

CULTURE SUR BUTTE : forme & dimension

http://vimeo.com/20264145

Related:  kiwi actinidia autofertile cultureButtes autofertilesCulture sur buttesCulture sur ButtesCultures sur buttes

kiwi autofertile bonjour , la taille des kiwis: Tailler ses kiwis L'actinidia est une liane très vigoureuse : une tige est capable de pousser de 8m en une année ! Cette plante est dioïque, c'est-à-dire que les fleurs mâles et les fleurs femelles sont portées par deux pieds différents. Il faut donc planter un pied mâle et un pied femelle (voire deux ou trois femelles) pour obtenir des fruits. Il existe des variétés autofertiles, mais les fruits sont moins gros. Philip Forrer page wiki Personnages Clefs pour l'Histoire de la PermaCulture (plus d'info) Voilà une porte d'entrée pour la recherche ou la mise en valeur documentaire sur le web ! Un répertoire des personnalités qui, en francophonie et dans le monde, ont participé à la création ou l’essor de la permaculture et de ses thématiques. Le but de ces pages affiliées à ce projet est plutôt de référencer des trouvailles documentaires par personnages mais elle peuvent accueillir infos biographiques et avis perso.

Droit aux buttes Jardins en buttes à l'écocentre du périgord On les voit fleurir un peu partout, elles représentent une vraie révolution dans notre relation au sol et notre façon de cultiver. Symboles par excellence de l’agroécologie mais surtout de la permaculture (avec la poule), elles n’en sont pourtant qu’un élément parmi d’autres. Elles représentent l’antithèse du jardin à la papa : un espace riche et vivant, résistant à la sécheresse, à l’excès de pluie, un espace multidimensionnel extrêmement productif qui peut même être auto-fertile. L’observation et l’imitation de la Nature nous ouvre de nouvelles portes délivrées du travail du sol, des intrants chimiques et du pétrole, pour une agriculture non plate, non linéaire, vivante et qui crée de la fertilité. Explications.

Culture sur butte - La graine de Marcimat Puisque nous avons un jardin devant la maison que nous louons, nous en profitons pour tester et mettre en pratique des méthodes de cultures, et notamment le jardinage sur buttes de cultures permanentes. Une fois construites, la pénibilité que peut représenter le jardinage, à se baisser constamment au sol, et à y travailler la terre, disparaît. Les plantations se font à hauteur de genoux, les récoltes aussi, ce qui est bien moins ruinant pour le dos. L’organisation des plantations, à la fois espacées et mélangées, permettent d’être plus résistant aux éventuelles maladies et prédateurs tout en favorisant des associations bénéfiques. Un couvert ou paillage végétal permet de limiter l’envahissement des herbes tout en apportant abri et nourriture pour la microfaune du sol. Voici donc quelques photos de nos premières buttes, inspirées des travaux de Richard Wallner.

Cultures sur butte Cultures sur butte Témoignages : Mes cultures en butte Voilà 6 ans que je pratique la culture en butte et je peux, après expérience, la conseiller à tous les jardiniers. Kiwi Actinidia chinensis 'Hayward' CARACTÉRISTIQUES Zones climatiques France : méditerranéen, océanique, moyen, continental Rusticité : rustique Composition du sol : normal, argileux, sableux, riche en humus, léger et bien drainé en hiver, supporte le calcaire PH du sol : neutre Humidité du sol : normal, semi-humide Exposition : est-ouest, soleil Utilisation en jardin : verger, isolé, grimpant, bac Couleur feuille : vert Feuillage : caduc Mois de récolte des fruits : septembre à mi-octobre Période de plantation : octobre à avril Niveau de soin : facile Arrosage : régulier Attributs : Riche en vitamine C, A, B, en calcium et en fer Utilisation : jardin, terrasse Floraison : mai-juin Fruits : comestible Type de fruit : kiwi Saison d'intérêt : été-automne Distance de plantation : 5m Nos conseils et articles Fiches conseils Astuces Fiches plantes Dossiers Dans les sections du catalogue : Parmi les plantes et articles du catalogue :

Votre jardin vous fatigue ? Buttez-le ! A en croire certains jardiniers, leur activité est une longue et épuisante lutte contre la nature : arracher sans trêve des mauvaises herbes qui repoussent toujours plus fortes. Retourner tous les ans un sol dont la seule préoccupation semble être de se tasser encore et toujours. Arroser encore et encore, ou, au choix, s’ingénier à drainer des sols gorgés d’eau. Et souvent au même endroit à quelques semaines d’intervalle. La culture sur butte Vous en avez marre de votre jardin, plat, alligné à la militaire, slon le cas, il peut être avantageux de butter... Introduction - Concept & principes Deux grands courants pratiquent la culture sur buttes : le premier d’inspiration biointensive, le second d’inspiration permaculturale. La biointensive cherche en gros à maximiser le rendement aussi vite que possible en utilisant tous les moyens biologiques à disposition du jardinier. La permaculture recherche plutôt à imiter la nature, et à éviter les pratiques trop coûteuses en travail, quitte à obtenir un rendement plus faible ou à prendre plus de temps pour obtenir un résultat.

Techniques et avantages de la Culture sur Buttes. On les voit fleurir un peu partout, elles représentent une vraie révolution dans notre relation au sol et notre façon de cultiver. Symboles par excellence de l’agroécologie mais surtout de la permaculture , elles n’en sont pourtant qu’un élément parmi d’autres. Elles représentent l’antithèse du jardin à la papa : un espace riche et vivant, résistant à la sécheresse, à l’excès de pluie, un espace multidimensionnel extrêmement productif qui peut même être auto-fertile. L’observation et l’imitation de la Nature nous ouvre de nouvelles portes délivrées du travail du sol, des intrants chimiques et du pétrole, pour une agriculture non plate, non linéaire, vivante et qui crée de la fertilité. Culture sur Butte - Au nom de la Rose Illustration : En mélange : poivron, carotte, basilic, laitue, radis, poireau, œillet d'Inde, tomate, chou pommé, luzerne. Allées de circulation semées de trèfle nain Rassemblée de façon à former une butte, la terre se réchauffe plus rapidement et « ressuie » mieux : l’eau est plus rapidement drainée. Il est confortable de se pencher sur un sol un peu moins bas. Le sol n’est jamais travaillé.

Kiwi autofertile Solo 25 juillet 2012 Actinidia chinensis ‘Solo’ Origine Comme le suggère le nom d’espèce botanique, chinensis, l’actinidia est originaire de Chine, plus particulièrement de la vallée du Yang-Tsé. Il n’y était a priori pas cultivé mais les fruits de cette liane étaient consommés à l’état sauvage. Le fruit fut pour la première fois décrit par un européen, P Le Chéron d’Incarville, au milieu du XVIIIeme siècle. La culture sur buttes (fiche technique) Pour les bonnes raisons de pratiquer la culture sur buttes, voir ici. Deux grands courants pratiquent la culture sur buttes : le premier d’inspiration biointensive, le second d’inspiration permaculturale. La biointensive cherche en gros à maximiser le rendement aussi vite que possible en utilisant tous les moyens biologiques à disposition du jardinier. La permaculture recherche plutôt à imiter la nature, et à éviter les pratiques trop coûteuses en travail, quitte à obtenir un rendement plus faible ou à prendre plus de temps pour obtenir un résultat. Mais les deux ont des points communs, notamment l’utilisation des buttes, la création d’un écosystème complet, l’amélioration du sol. 1.

La butte « Sepp Holzer », « Hugelkultur »! La butte »Sepp Holzer » est une très ancienne technique utilisée depuis des siècles en Europe de l’Est, appelée aussi là-bas « Hugelkultur« …et elle apporte de nombreux avantages…dans tous types de terrains… As-tu vu les vidéos de Sepp Holzer, le paysage de son exploitation?…c’est rempli de buttes, ce qui ajoute d’ailleurs un magnifique relief à son terrain…mais pas que ça… Il explique très bien tout cela dans son livre « La permaculture de Sepp Holzer« , mais je vais te dévoiler ici en quelques mots sa méthode…que tout le monde peut reproduire chez soi… As-tu déjà observé comment se portait la végétation sur des anciens tas de branches et de troncs décomposés, ou sur de vieux talus? Incredible Edible Fréland Oui, le BRF donne la vie ! Il régénère le sol selon des procédés naturels étonnants. Stupéfiants, même. Découvrez le secret de ce miracle ici, au travers du témoignage exceptionnel du pionnier de son application en France, Jacky Dupety, un véritable fermier novateur…

Related: