background preloader

Additifs alimentaires : les produits dangereux ajoutés à la nourriture.

Additifs alimentaires : les produits dangereux ajoutés à la nourriture.
Les additifs alimentaires sont des produits ajoutés à la nourriture. Ils doivent être écrit sur l’emballage, dans la liste des ingrédients. La définition officielle d’un additif alimentaire est une substance habituellement non consommée comme aliment en soi et habituellement non utilisée comme ingrédient caractéristique dans l’alimentation, possédant ou non une valeur nutritive, et dont l’adjonction intentionnelle aux denrées alimentaires, dans un but technologique au stade de leur fabrication, transformation, préparation, traitement, conditionnement, transport ou entreposage, a pour effet, ou peut raisonnablement être estimée avoir pour effet, qu’elle devient elle-même ou que ses dérivés deviennent, directement ou indirectement, un composant des denrées alimentaires. Les additifs alimentaires sont des produits ajoutés aux produits alimentaires dans le but d’en améliorer la conservation, l’aspect, le goût, etc. On peut classer les additifs alimentaires dans trois catégories :

http://www.danger-sante.org/additifs-alimentaires-nourriture/

Related:  Additifs et colorants alimentairesAdditifs chimiquesSANTElimiter les "poisons" de l'alimentation

4 groupes d’additifs alimentaires dangereux pour votre santé, et comment limiter les dégats Ils sont présents dans une multitude d'aliments, principalement les aliments transformés, industrialisés, mais également dans les viandes, les crustacés, les boissons et même dans les produits diététiques… Il faut apprendre à lire les étiquettes, et ce n'est pas toujours simple. Règle générale, plus l'étiquette des ingrédients est longue, plus on a de chance de retrouver des " indésirables ", mais attention, ils peuvent être présents même dans un aliment contenant très peu d'ingrédients. Voici les plus dangereux, additifs qu'il faut absolument éviter à tout prix. Les substances allergisantes comme le gluten ou les oeufs DOIVENT être signalées, même au restaurant et dans les cantines Dès aujourd'hui, tous les contenants alimentaires emballés vendus en grande surface, servis dans les cantines et les restaurants, doivent mentionner la présence d'allergènes. Ceci en application d'un décret européen. Une liste de 14 substances allergisantes (gluten, lait, oeufs, arachides, soja, crustacés, poissons, fruits à coques, céleri, moutarde, graines de sésame, sulfite (à partir d'une certaine concentration), lupin et mollusques, sont concernées par ce décret. Les produits bruts, transformés et leurs dérivés sont inclus. Les denrées préemballées doivent faire l'objet d'un étiquetage. Les denrées non préemballées ou aliments ne possédant pas d'étiquettes, servis dans les cantines, restaurants ou à la coupe dans les rayons traiteurs des supermachés, doivent "porter à la connaissance du consommateur, sous forme écrite, de façon lisible et visible des lieux où est admis le public", la présence d'allergènes.

Êtes-vous infesté de Candida Albicans ? Vous reconnaissez-vous? Si vous vous sentez comme une limace, avec l’envie de traîner au lit tous les matins…Si vous êtes triste sans raison, anxieux, et que le moindre défi vous paraît une montagne…Si vous souffrez de problèmes digestifs, de démangeaisons, de migraines, de maux de crâne…Si vous avez essayé tous les régimes sans jamais parvenir à perdre du poids ; si vous avez des difficultés de concentration et l’impression d’avoir la tête comme un seau… Ce sont des signes que vous souffrez vraisemblablement d’une infection par le champignon microscopique ou levure nommé Candida albicans. Les horribles méfaits de Candida Albicans

Le Blog de la Résistance Là, des tomates rouges et noires qui commencent à grossir. Ici, des pieds de courges qui grimpent au-dessus de l’abri à bois. En dessous, des fraisiers et un myrtillier. 200 variétés de fruits et légumes différents s’épanouissent dans ce jardin de Sotteville-lès-Rouen, à dix minutes du centre de Rouen, la capitale normande. Une extraordinaire densité de végétaux répartie dans un espace de 150 mètres carrés. En plus d’être productif, le jardin resplendit sous le soleil de la mi-juillet. Quand ils ne jardinent pas, Joseph Chauffrey et sa compagne, les propriétaires, aiment profiter d’un petit carré d’herbe, à côté de la mare, où s’asseoir, lire ou boire une bière, et profiter des rayons du soleil après la journée de travail.

Les 10 additifs alimentaires les plus mauvais pour la santé ALIMENTATION - Nombreux sont ceux qui ont pris l'habitude, ces dernières années, de bien lire l'étiquette au dos d'un produit avant de l'acheter. Bon réflexe, encore faut-il que ces étiquetage ne nous induisent pas en erreur, et qu'ils nous renseignent sur certains ingrédients ou additifs alimentaires qui squattent certains produits. En France, la liste des ingrédients doit figurer sur le produit par ordre d'importance décroissante, y compris les additifs et les arômes ajoutés.

Nouvelle signalétique pour les produits chimiques ménagers Depuis le 1er juin, une nouvelle signalétique attire désormais votre attention sur les risques d'utilisation des détergents, eau de javel et autres colles et peintures. "Comprendre les symboles, ça peut sauver des vies", c'est le thème d'une nouvelle campagne de prévention. Les industries, elles, doivent suivre le mouvement, et ce n'est pas toujours facile. Chez Chembo, une entreprise chimique de Tournai, des milliers de produits d’entretien sont fabriqués chaque jour.

Produits laitiers, entre tromperie et désinformation par Thierry Souccar Interview de Thierry Souccar par Mathieu Doutreligne pour Bio à la Une. Thierry Souccar est un spécialistes français de nutrition et de biologie du vieillissement. Il est membre de l’American College of Nutrition et auteur de plus de 15 livres, dont le best-seller Lait, mensonges et propagande (2007, Thierry Souccar Éditions) ainsi qu’un livre plus récent sorti en 2013 Le mythe de l’osthéoposose. Il est également le fondateur du site indépendant LaNutrition.fr Bio à la Une : Tous nos lecteurs se posent la même question : le lait est-il bon ou mauvais pour la santé ? C’est un débat permanent.

Perdu au supermarché : comment reprendre le pouvoir sur notre alimentation ? Désormais, presque tout le monde fait ses courses au supermarché. On y trouve tout au même endroit, de l’alimentaire à l’électroménager en passant par les produits culturels. Le supermarché nous fait gagner du temps et la nourriture déjà préparée nous facilite l’élaboration de nos repas. Tout est plus simple, que l’on trouve ces endroits déprimants ou non. La diversité des marques présentes dans un supermarché masque en revanche le fait que, depuis 30 ans, moins d’une dizaine de multinationales contrôlent le plus gros de la production de denrées alimentaires que nous consommons quotidiennement, et les rares études en la matière nous montrent qu’elles provoquent obésité, dépendance au sucre et au gras.

Additif E415 - Gomme xanthane Suite à un risque d'entérocolite nécrosante, la FDA américaine lance en 2010 un avertissement contre l'administration de gomme xanthane aux enfants en bas-âge contenue dans SimplyThick® comme ingrédient actif ; la cause exacte (gomme, contamination bactérienne, ou autre) ne serait pas établie [21b,25]. Les personnes allergiques au gluten doivent faire attention dans la mesure où la production par culture bactérienne peut utiliser un substrat de blé. Du gluten de blé a été détecté sur de la gomme xanthane issue de tels substrats. Il ne devrait pas y avoir de préoccupation lorsque la gomme xanthane n'est pas un ingrédient principal [22,21b]. Selon une étude sur 18 volontaires sains à 15 g.

La FDA reconnaît enfin que le poulet contient de l’arsenic cancérigène La FDA reconnaît enfin que le poulet contient de l’arsenic cancérigène Après plusieurs années de balayage de la question sous le tapis, et en espérant que personne ne le remarquerait, la FDA a finalement admis que la viande de poulet vendue aux Etats-Unis contient de l’arsenic, un produit chimique cancérigène et toxique qui est mortel à haute dose. Mais la vérité, c’est de connaître l’endroit d’où cet arsenic provient : il est volontairement ajouté à l’alimentation des poulets ! Pire encore, la FDA affirme que ses propres recherches montrent que l’arsenic ajouté à l’alimentation du poulet se retrouve dans la viande où l’ensemble est consommé par les humains. Donc, depuis les soixante dernières années, les consommateurs Américains qui ont mangé du poulet classique ont avalé de l’arsenic, une substance chimique officiellement reconnue cancérigène.

Related: