background preloader

.CROISIERE NET : 1ere Agence spécialisée Croisière Costa, MSC

.CROISIERE NET : 1ere Agence spécialisée Croisière Costa, MSC

http://www.croisierenet.com/

Related:  EPE : Le tourisme de la croisièreLes principaux acteursCroisière MondialeCroisière

Croisière - Top: les meilleures compagnies de croisière Si vous cherchez quelle compagnie de croisière choisir pour vos vacances, cette nouvelle liste pourrait vous servir de guide. Elle classe les meilleures compagnies dans plusieurs catégories, selon la qualité de la nourriture qu'elles proposent, ainsi que la qualité de leurs cabines et celle des activités disponibles à bord. Pour la première fois cette année, Bon Voyage, un magazine spécialisé dans les croisières qui a soufflé sa première bougie, a publié une sélection établie par sa rédaction des meilleures compagnies de croisières aujourd'hui en activité. Pour ce faire, il a fait appel aux meilleurs journalistes spécialisés dans ce domaine, qui officient dans des publications réputées comme Travel + Leisure ou Frommer's, par exemple. Disney Cruise Line est l'une des compagnies les plus récompensées.

Le tourisme de croisière 1Chaque année, environ 16 millions de personnes participent à l’une des 30 000 croisières (fluviales ou océaniques) offertes dans quelques 2000 destinations dans le monde. De ce nombre, 9,6 millions de passagers participent à une croisière océanique (OMT, 2003 : 27). Une flotte de plus de 339 navires, pouvant accommoder de 50 à 4000 passagers à la fois, répond ainsi à la demande (Ward, 2007 : 14, 18 ; Ebersold, 2004). La croissance annuelle moyenne de 7,6 % du nombre de croisiéristes sur le marché nord-américain (OMT, 2003 : 28) se traduit par une augmentation du nombre de navires, mais aussi des ports de mer et des destinations visitées.

Les principaux acteurs du marché Le marché de la croisière est à l’image des autres secteurs du tourisme : il y les mastodontes (Costa Croisières, MSC Croisières…) et les autres (Intermèdes, Compagnie des Iles du Ponant, Hurtigruten…). Tout a commencé dans les Caraïbes il y a une trentaine d’années. La destination a été lancée par quelques armateurs, notamment norvégiens. Aujourd’hui, trois géants de la croisière ont émergé, pesant sur plus de 85 % de l’offre ! Carnival Corporation & PLC (dix marques dont le leader européen Costa Croisières acquis en 1997), Royal Caribbean Cruise Line (RCCL) (avec les marques Pullmantur, Celebrity, Azamara Cruises et Croisières de France en Europe) et Star Cruises (leader sur l’Asie-Pacifique). L’américain Carnival Corporation & PLC est le numéro un mondial de la croisière.

Infographie : l’inexorable croissance de la croisière Le site Cruise Industry News a compilé dans une infographie les chiffres clés du secteur, qui devrait générer près de 34 milliards de dollars de recettes en 2014. Pas de pause en vue dans le développement mondial de la croisière. D’après une infographie publiée par le site britannique spécialisé Cruise Industry News, qui reprend les principales données de son rapport annuel sur l’évolution du secteur, 296 navires maritimes seront en service à la fin de l’année 2014, offrant un total de 455 000 lits.

Le retour du Tout Inclus pour Croisières de France en 2016 croisiland.com | actualité des compagnies | 13/01/2016 09:22 • Mis à jour le 14/01/2016 17:10 Le géant français CDF commence l’année avec une nouvelle signature : "Liberté, Beauté, Bonheur" et propose une nouvelle formule du "Tout Inclus". La compagnie Croisières de France a en effet décidé de revenir au format "Tout inclus" qui avait fait le succès de la compagnie. Cette nouvelle formule comprend une large sélection de boissons, alcoolisées ou non. Elle est accompagnée, pour tout le mois de janvier, des offres "Enfants gratuits" et "Senior jusqu’à -15%" sur tous les départs 2016 (Méditerranée et Europe du Nord). Les clients de la compagnie pourront également profiter d’une offre exceptionnelle de "Sur-Classement" sur une sélection de départs en avril et mai 2016.

Focus sur le marché mondial des multicoques de plaisance L'ouverture ce matin du 6e Salon International du Multicoque est l'occasion de s'intéresser à un segment en croissance, qui se décline tant dans la voile que dans le moteur, allant du dayboat au superyacht ! Le marché du multicoque de plaisance représente près de 1000 bateaux produits par an dans le monde, soit un chiffre d'affaires d'environ 400 millions d'euros, réparti à 80% pour la voile et 20% pour le moteur, le moteur représentant 30% du chiffre d’affaires. Dans le contexte d’un marché global du nautisme tendu, le segment des bateaux multicoques continue lui sa progression, largement dominé par les catamarans, les trimarans constituant une niche plus marginale. Le succès des bateaux multicoques est à trouver dans leur concept même, qui revient à proposer un espace de vie, des volumes, et une luminosité incomparables, sans compter la stabilité qu’apportent les deux coques en navigation et l'absence de gîte, qui en font des bateaux faciles à vivre !

MSC Croisières entre dans la cour des (très) grands croisiland.com | actualité des compagnies | 13/01/2016 09:14 • Mis à jour le 13/01/2016 09:21 Le géant italo-suisse vient de lancer une campagne de communication qui met en avant l’esprit méditerranéen et le luxe de détails pour offrir une croisière unique aux clients. Lundi 11 Janvier, Gianni Onorato, président de MSC Croisières a dévoilé les projets que la compagnie mettra en place dans les prochaines années. Ce dernier a fait le déplacement jusqu’à Paris pour présenter le nouveau slogan "MSC Croisières. Pas n’importe quelle croisière" ainsi que les trois films publicitaires qui mettent en avant le confort à bord, les divertissements et la restauration.

Le marché des croisières Le concept de croisière tel qu'on le connaît maintenant est assez récent, il date des années 1970. Auparavant, les grands navires armés pour le transport de passagers étaient des paquebots transocéaniques. Le développement de l'aviation civile et des vols longs courriers a porté un coup fatal à ce type de voyages ; l'échec du France construit en 1962 et abandonné sur un quai du Havre de 1974 à 1979, en est l'illustration (voir ce document). Le tourisme de croisière est apparu dans les Caraïbes, simultanément développé par un américain, Ted Harrison, et une compagnie norvégienne, la « Norvegian Carribean Lines » ou NCL. Leur succès tient à deux idées : organiser à partir de Miami un circuit d'île en île dans les Caraïbes et transformer le navire pour en faire un « fun ship ».

Le marché de la croisière aborde 2015 avec entrain Le marché de la croisière confirme sa croissance, alors que la CLIA, association internationale des croisiéristes, prévoit une nouvelle progression du nombre de passagers en 2015. Le secteur profite ainsi pleinement aux villes figurant sur les itinéraires de croisière, comme Marseille. Le marché de la croisière est en croissance Croisières & croisiéristes Le paquebot avait été un vecteur important du voyage international jusque dans les années 1950 où la concurrence de l'aviation de ligne lui a été rapidement fatale. Le transport de passager par voie maritime a cependant résisté, il s'est même développé, sur des zones de navigation telles que les mers intérieures (Baltique, Méditerranée) et les archipels. Mais on a surtout assisté, depuis les années 1980 et 1990, à un essor rapide des croisières, produit touristique complet, intégré et dont l'offre s'est diversifiée par les tarifs et les clientèles visées, par les destinations, par les thématiques. Dans le monde, le nombre de croisiéristes est ainsi passé de 500 000 dans les années 1970 à plus de 15 millions en 2009.

Rythme de croisière pour le marché mondial du luxe La croissance du marché du luxe ralentit. Il reste drainé par la Chine même si elle est - pour la première fois- en recul. Yacht et voitures de luxe cartonnent, toujours facteurs de reconnaissance sociale. Selon une étude de Bain & Company réalisée en collaboration avec la Fondation Altagamma, qui réunit les grands noms du luxe italien, le marché du luxe affiche une croissance moins soutenue mais pérenne, et devrait atteindre les 223 milliards d'euros en 2014, contre 217 milliards en 2013.

Related: