background preloader

Typographie

Typographie
Joseph Kosuth, Wittgenstein’s color, 1989 ____________ Quelques extraits de mon article « Usages sociaux du caractère typographique », paru dans Livraison 13 La démocratisation des outils conjuguée à la dé-légitimation de la compétence esthétique a contribué à brouiller les frontières qui interdisaient au profane, jusqu’au milieu du XXe siècle, l’accès à un espace restreint dont les imprimeurs avaient le monopole : la typographie. Si la lecture savante d’une œuvre requiert la maîtrise d’un code, c’est-à-dire, la capacité à percevoir et à comprendre tout ce que ne fournit pas le signe linguistique (connotation, références à l’histoire et au contexte de création, citation), il ne faut pas oublier que la consommation d’une œuvre peut tout aussi bien se passer de cette compétence. Le décalage entre le processus de lecture et la perception du signe plastique, serait par ailleurs à questionner sur le terrain scientifique. Télécharger l’article en entier [pdf] français / anglais

Making a Poster is a Process | Cooper Hewitt, Smithsonian Design Museum When graphic designer Philippe Apeloig featured his own poster designs at the Espace Topographie de l’art in Paris, he chose the title Vivo in Typo for the exhibition, and decided to make the title the graphic focus of his promotional poster. Apeloig concieved of an image comprised entirely of typography. He began by sketching punctuation marks with ink on paper. He then moved to the computer, producing pages of digitally-generated punctuation. By manipulating the spacing and the weighting of the punctuation, Apeloig was able to create individual text forms. He then layered these text forms in different scales so that the title of the exhibition, Vivo in Typo, emerges as if it were woven together. Apeloig then returned to sketching to experiment with the layout and development of the text. He used both ink and graphite to help him envision the way the text would emerge from the page. Click here to watch a short video about the making of Vivo in Typo.

Classification Vox-ATypI des caractères Maximilien Vox, typographe français, a créé en 1952 une classification qui, à l’opposé de toutes les autres, n’était pas formelle mais historico-culturelle. Donc nous n’examinons pas le type ou la forme du caractère seulement mais leur liaison avec l’esprit de l’époque qui les ont vu naître. Cette classification, adoptée par toute la profession du monde des Arts et Industries graphiques, permet de faire entrer dans une de ces familles tous les caractères actuellement sur le marché ou, tout au moins, par le principe d’addition de définitions, de pouvoir décrire tous les caractères. Ce classement est actuellement le plus utilisé. Bien entendu, certains caractères dessinés pour le titrage ou pour des amusements typographiques peuvent en être exclus. Cette classification distingue 11 grandes familles répartie en 4 grandes tendances : 1 – Famille des caractères classiques Humanes, Garaldes et Réales Les Humanes Les Humanes Les Humanes puisent leurs formes dans la lettre romaine de la Renaissance.

L'affiche est un scandale visuel - Cassandre et Raymond Savignac : interview post-mortem Inaugurée mi-janvier à Paris, la troisième édition de la Fête du graphisme a été agitée par une vive polémique. L’affiche sélectionnée pour annoncer l’événement, pour beaucoup, ne semblerait pas à la hauteur. Elle ne remplirait pas le contrat… Afin de tirer au clair cette affaire, Strabic s’en est remis aux grands affichistes du XXe siècle. Nous avons sauté dans notre DeLoréan et nous avons décidé d’aller interroger Adolphe Mouron, dit A. ⦿ Strabic : Qu’est-ce qu’une bonne affiche selon vous ? Cassandre, interview de Georges Charensol sur France Inter en 1948, rediffusée dans l’émission Le Grand Bain, France Inter, 15/02/2014. Cassandre : Je crois que l’affiche d’aujourd’hui s’est définie elle-même par la nature du public auquel elle doit s’adresser. Raymond Savignac, « Remarques sur l’affiche », Caractère Noël , 1951. Raymond Savignac : Oui, l’affiche est un scandale visuel. ⦿ Une bonne affiche pourrait donc être de mauvais goût ?! L’affiche c’est l’anti-mode.

Les codes de la Typographie #2 Histoire et Familles Voici le deuxième volume de notre dossier sur "La Typographie", après avoir vu "La structure et le vocabulaire de la lettre" dans le premier numéro, aujourd'hui nous allons nous intéresser à son histoire et son évolution. Le terme "typographie" est arrivé avec la naissance de l'imprimerie vers 1440, avec la technique d'impression. On disposait des caractères mobiles (en plomb) pour former des mots et des phrases. Depuis ce temps les techniques et l'utilisation des typographies n'ont cessées d'évoluer en devenant automatiques à l'aide de la Linotype vers 1880 (composition sur un clavier puis fonte de la ligne-bloc) pour ensuite arriver à nos jours avec l'ère du numérique. Celui-ci à fait connaitre un essor à la typographie, la création et l'utilisation de celle-ci se fait beaucoup plus facilement. La typographie nous aide en tant que graphiste à connoter et donner des valeurs à nos projets quels qu'ils soient, elle fait partie intégrante de notre métier. Les Garaldes Les Réales Les Didones

Max Bill « Artiste fondamental qui a incarné la modernité de façon exemplaire. À la fois architecte formé au Bauhaus, peintre abstrait (il fut élève de Kandinsky et Klee), cofondateur du mouvement de l’Art concret (poursuivant la pensée de Théo van Doesburg), mais aussi graphiste, typographe, scénographe d’exposition et designer, certaines de ses réalisations font désormais partie des grands classiques du 20ᵉ siècle. » – cit. ccsparis.com – « Dans les années 1950 et 1960, il jouit d’une grande influence dans le monde du design grâce à son livre intitulé Form, son exposition Die Gute Form (‹ La Forme utile ›) en Suisse et la création de la Hochschule für Gestaltung (école de design) à Ulm en Allemagne. […] Le magasin Wohnbedarf vendait du mobilier et de l’éclairage contemporains créés par des architectes suisses et européens, parmi lesquels d’anciens membres du Bauhaus. […] Une étude attentive des oeuvres de Max Bill est une véritable leçon de travail artistique. – Richard Hollis cit. Dans "Blog"

Les codes de la Typographie #1 - Structure et vocabulaire de la lettre Pour ce mois d'avril, nous allons réaliser un dossier complet sur la Typographie. Essentiel dans la réalisation d'un logo ou d'un slogan elle peut véhiculer des messages puissants et différents selon ses formes. Dans ce premier numéro nous allons compre Définitions : Caractère : Désigne une lettre. 1 - Capitale : Appellé grossièrement Majuscule, il existe deux type de capitales : Les grandes ( 1a ) utilisées en début de phrase et les petites ( 1b ) avec la hauteur et la graisse des minuscules. 2- Minuscule ou Bas de case : Lettre de hauteur moyenne, pouvant posséder des parties scendantes et descendantes. 3 - Barre ou traverse : Partie horizontale des lettres 4 - Diagonale ou branche : Représente les parties obliques d'une lettre 5 - Ligne de base ou ligne de pied : Ligne sur laquelle les lettres sont alignées 6 - Hauteur du X ou hauteur courante : Hauteur des lettres bas de case ne contenant aucune ascendante et descendante. 11 - Empattement : Cela représente le pied du Fut ( Montant ).

cartouche | TheBookClub – The Book Club est une bibliothèque d’inspiration pour ceux qui font les livres et les adorent : design éditorial, ressources graphiques 19 août 2012 Dans la même famille, j’adore la charte graphique de Zulma créée en 2006 par David Pearson. Sa particularité : son étiquette triangulaire percutante et sa finesse d’exécution (choix typo, harmonie colorée, papier au toucher velouté, rabats). 21 novembre 2011 Petit clin d’œil à mon amie Kathleen qui ne croit pas aux hasards… Aujourd’hui, j’avais prévu d’écrire quelques articles entre un déjeuner avec Tania, éditrice indépendante et une exposition de Sagmeister. Après seulement 3 bouchées de quiche au potiron, je découvre que c’est elle qui a designé la collection « Motifs » dont je voulais parler. Merci Tania! Il n’y a pas de hasards, il n’y a que des rendez-vous. Paul Eluard Ulysses AUTEUR James Joyce ÉDITEUR Insel-Bücherei Roman ILLUSTRATION Mimmo Paladino › Acheter ce livre d’occasion.Natürliche Gedichte AUTEUR Hans Magnus Enzensberger ÉDITEUR Insel-Bücherei Recueil de poésie › Acheter ce livre.Zen.

Une Initiation à la typographie – Atelier trois (A3) Détail de la couverture Introduction Construire l’harmonie Normes et règles canoniques Les formats de page La composition d’une page Les rapports de tension entre le blanc et le noir Le blanc entre les mots Familles de caractères Édité en trois langues (français, allemand, anglais) par l’éditeur suisse Niggli, ce livre est une invitation à découvrir l’univers de la typographie. Camille Gallet & Anne Denastas iF communication design award (2007) Nominé au Design Award of the Federal Republic of Germany (2009) Verlag Niggli AG Vincenzo Susca & Claire Bardainne, Récréations | Typographie & Littérature Un livre à quatre mains, vraiment. Le fruit d’un travail en commun entre une graphiste, Claire Bardainne et un sociologue, Vincenzo Susca, publié d’abord en Italie et édité en français par les éditions du CNRS.présentation sur le site du CNRSCahiers européens de l’imaginaire J'aime : J'aime chargement… Sur le même thème Cette entrée a été publiée dans Uncategorized.

Related: