background preloader

Soyons sérieux, jouons ! (1/5) : Prendre le jeu au sérieux

Soyons sérieux, jouons ! (1/5) : Prendre le jeu au sérieux
Le jeu sérieux est-il un nouvel Eldorado ? On pourrait le croire en observant le nombre de conférences et évènements consacré au sujet en 2009, ou en regardant le succès remporté par l’« appel à projets » du ministère de l’Economie numérique lancé sur le sujet. Mais le succès des jeux sérieux n’est pas pour autant acquis ! Aucun jeu sérieux n’est encore apparu dans le top des ventes. Qu’y a -t-il de nouveau, alors ? Mais le progrès technologique ne résout toujours pas la difficulté, le paradoxe du « jeu sérieux » : une simulation n’est pas un jeu, comme nous le rappelle Second Life ! De fait, l’une des conditions fondamentales du jeu est qu’on y entre de son plein gré et qu’on peut en sortir quand on le désire. Pour Hector Rodriguez, qui consacre un long essai à ce problème dans la revue en ligne Game Studies, il n’y a pas vraiment de contradiction entre jeu et « sérieux ». Neuroscience du jeu De fait, il existe deux façons de prendre les jeux au sérieux. Le jeu est par nature éducatif Related:  Serio ludere

Le double jeu de la gamification Glisser du challenge dans chaque interstice du quotidien ? C'est tout l'enjeu de la gamification, nouvelle expression à la mode et alléchante potentielle machine à cash. La gamification est un des gros buzz du moment. En janvier 2011 s’est tenu d’ailleurs le premier “Gamification Summit“. Elle consiste essentiellement à se demander ce qui nous attire tant dans les jeux, puis d’en extraire les recettes fondamentales, afin de les appliquer hors du cadre ludique. Au coeur de ce processus se trouve l’idée que le gain de points, l’acquisition d’un statut, sont des moteurs d’amusement suffisants pour encourager les utilisateurs à recourir à un service. Exemple type, Foursquare, application sur mobile où l’on recommande à ses amis divers lieux dans la ville, celui qui en conseille le plus étant à même de récupérer bons d’achat ou coupons de réductions dans certains des lieux recommandés. La gamification roule des mécaniques Un concept largement critiqué Gamification et nouvelles monnaies

amazon Les jeux "sérieux" : Peut-on apprendre des mathématiques en détruisant des zombies ? La question de l’utilisation de jeux en classe est aujourd’hui sous les feux de l’actualité. On assiste en effet au développement d’un secteur économique qui produit des jeux vidéo pour le secteur de la santé ou l’armée, les grandes organisations internationales ou les entreprises. Ces jeux sont utilisés pour promouvoir des produits, communiquer, sensibiliser, recruter ou former. C’est ainsi que la marine française a commandé douze jeux dits « sérieux » pour promouvoir son image et que les employés d’AXA se forment à l’entretien de vente dans des jeux conçus spécifiquement pour cet usage. Les jeux sérieux (serious games) ont le vent en poupe et les pédagogues s’interrogent. Le secteur éducatif s’intéresse de près à ce phénomène et une réflexion sur l’usage des jeux sérieux en classe a été amorcée. L’utilisation du jeu dans un contexte éducatif n’est pas nouvelle. Ces résultats sont très proches de résultats que nous avons obtenus à l’INRP dans le cadre de l’enseignement de la géologie.

"Du bon usage des badges" - Essai sur la Gamification, par Josselin Perrus Quelques success stories comme Foursquare, Zynga (éditeur de Farmville), Playfish, combinées à une théorisation par quelques figures internationales (voir par exemple les conférences de Jessie Schell, Jane McGonigal ou Seth Priebatsch) ont donné jour à un terme très en vogue depuis quelques mois : la gamification. La migration du concept du domaine des expériences ludiques vers les sphères du web et du marketing a donné lieu à l’apparition de pratiques bien spécifiques que Margaret Robertson a désignées sous le terme de pointification. L’objet n’est plus de construire un jeu à proprement parler mais de générer de l’engagement en utilisant des mécaniques issues du domaine du jeu, à savoir les scores, les badges et les leaderboards. Il s’agit de mettre en place des mécaniques de récompenses incitatives comme le font les Frequent Flyer Programs des compagnies aériennes. Mots-clés : badges, essai, foursquare, gamification, livre blanc, social game, social gaming josselin perrus

amazon Comment les Serious Games deviennent un outil e-learning | RSE En comparaison de l’approche classique du e-learning, l’approche via les serious games est devenue aujourd’hui une réalité. Si il y a 10 ans, il fallait encore voir la généralisation des serious games comme un « rêve », et surtout comme une situation conditionnée par une évolution profonde dans le domaine de la formation, aujourd’hui les choses sont bien plus ouvertes. « Le e-learning permet de transmettre des connaissances à distance et de proposer des exercices pour valider l’acquisition de ces connaissances. L’apprenant mémorise et restitue les acquis lors de tests. Le serious game se différencie du e-learning en permettant une mise en pratique concrète« . Une révolution dans le domaine du e-learning Dans le contexte de crise où les entreprises cherchent un investissement rentable à court terme et des gains financiers rapides, le e-learning offre une réponse adéquate à ces enjeux majeurs. E-learning et Serious Games La formation doit évoluer pour « impliquer » le formé

Les ambiguités de la gamification Par Rémi Sussan le 01/03/11 | 9 commentaires | 7,377 lectures | Impression La gamification est un des gros buzz du moment. En janvier 2011 s’est tenu d’ailleurs le premier “Gamification Summit“. Sur ce point, la gamification se démarque par exemple du “jeu sérieux” qui lui aussi cherche à utiliser le jeu dans les sphères économiques ou éducatives, mais qui prend souvent l’apparence d’un jeu vidéo “classique” (d’où son coût de développement fréquemment élevé, d’ailleurs). Selon les thuriféraires de la gamification, le concept devrait bientôt devenir partie intégrante du design de n’importe quel site web. Les diverses théories de la gamification se déclinent souvent en quelques points clés bien définis susceptibles de tenir aisément dans une présentation PowerPoint. Voici en tout cas les quatre dynamiques de jeu qui permettent selon lui d’influencer le comportement… “En bien, en mal ou entre les deux” : Tout le monde n’utilise pas la même liste à puces pour définir la gamification.

Un serious game sur l'efficacité énergétique, les énergies renouvelables et le développement durable | 2020 Energy DOSSIER SPECIAL : JEUX SERIEUX Par Norbert Troufflard Cartel Euros 3000, un jeu de simulation d'entreprise Devenez un manager d'entreprise ! Cartel Euro 3000 est un jeu d'entreprise pour qui veulent s'amuser à diriger une société avec des paramètres réalistes. Ce logiciel s'appuie sur une véritable simulation économique du fonctionnement d'une entreprise. Ce logiciel est à la fois ludique et éducatif. Le logiciel Cartel Euros 3000 conjugue à la fois l'apprentissage des fonctions économiques de l'entreprise et l'aspect ludique du jeu. Le site officiel pour télécharger gratuitement Cartel Euro 3000 EDF Park Gèrer son propre parc d'attraction en respectant l'environnement. Jouer en ligne Editeur : EDF Avec l'industrie mon aventure commence Le jeu pour se mettre dans la peau des industriels. Editeur : Industrie-Jeune Ecoville Construire sa ville en respectant l'environnement

Cet article traite de la question de l'évolution des usages des serious games, de l'objectif de ces jeux et de leurs plus-values. by emiliesouriau Dec 26

Related: