background preloader

Présentation

Présentation
Le site Panorama de l’art vous ouvre grand les portes de l’art ! Bénéficiant d’un fonds riche de plus de 550 000 images, de conférenciers spécialistes en histoire de l'art et d’un savoir-faire reconnu en édition multimédia, la Réunion des musées nationaux-Grand Palais a pour mission de favoriser l’accès aux œuvres d’art. Aujourd’hui, l’Histoire des Arts est enseignée à l’école. Pour accompagner ce nouveau pas dans la découverte de l’art, le secrétariat général du ministère de la Culture et de la Communication et la Rmn-Grand Palais se sont associés pour créer un site pédagogique, accessible à tous. un site pour embrasser l’histoire de l’art d’un seul regard Panorama de l’art couvre tout le champ de l’histoire de l’art, de la préhistoire jusqu’à nos jours : architectures, sculptures, peintures, vitraux, tapisseries… Des centaines d’images en grand format et de haute qualité pour le simple plaisir de regarder, comparer, découvrir et rêver. Un site pour chacun, selon ses envies et besoins

émail émail (art) Vase émaillé Vase des années 1920 décoré d'émaux blanc, bleu, turquoise et or (Grande-Bretagne). Bridgeman Art Library, London/New York émail (art) , pâte vitreuse, transparente ou opaque, appliquée à chaud sur du métal, de la céramique ou du verre. Chimiquement identique au verre, l’émail est composé d’un mélange d’oxyde de plomb et de sable quartzeux qui se combinent avec une base de soude ou de potasse grâce à des liants comme la magnésie, le nitre ou le salpêtre. Voir aussi verre (art) ; porcelaine (céramique). Les constituants se présentent sous forme d’une fine poudre qui, soit sèche, soit mélangée à de l’eau ou à de l’huile, est appliquée à la main sur la surface à couvrir. L’émaillage champlevé est réalisé en gravant une surface métallique (habituellement du cuivre, du bronze ou du laiton) de manière à ménager des alvéoles ou des creux. Le procédé de la basse-taille, dérivé du champlevé, est appliqué à l’argent ou à l’or. Couronne des rois de Hongrie Émail peint

Gaule : l’art mérovingien [Les apports « Barbares » et l’art préroman->De Rome à l’empire carolingien] Partager: 1. De Rome à l’empire carolingien Histoire Gaule : l’art mérovingien Italie : l’art lombard Espagne wisigothe Les Asturies : entre l’art wisigoth et l’art roman 1.2. L'avènement de la dynastie mérovingienne en Gaule (Vè) entraîne des changements importants dans le domaine des arts. Par contre, l'essor de l'orfèvrerie et de la peinture sur manuscrit entraîne une résurgence des éléments celtiques de décoration, qui, malgré les apports chrétiens et barbares, constituent le fond véritable de la création artistique mérovingienne. 1.2.1. 1.2.1.1. Les églises, pratiquement toutes disparues comportent une charpente en bois, et sont de trois types : Des très nombreuses cryptes seules subsistent celles de Saint Seurin de Bordeaux, de Saint Laurent de Grenoble, et de l'abbaye de Jouarre (VIIè). Le clocher constitue la principale originalité des églises mérovingiennes, comme à Saint Martin de Tours, Saint Etienne de Paris, Saint Germain de Brioude. 1.2.1.2. 1.2.2. 1.2.3.

Musée de Limoges | Le musée des beaux arts de Limoges, collections d'émaux

Related: