background preloader

Risques psychosociaux

Les risques psychosociaux : quels sont-ils ? Les risques psychosociaux se trouvent à la jonction de l’individu et de sa situation de travail. Plusieurs types de risques sont à distinguer : le stress provenant du sentiment de ne pas atteindre les exigences ou les attentes demandées ; les violences internes commises par des travailleurs : conflits majeurs, harcèlement moral ou sexuel ; les violences externes, exercées par des personnes extérieures à l’entreprise à l’encontre des salariés ; le syndrome d’épuisement professionnel. Ces risques psychosociaux peuvent être combinés et interagir les uns avec les autres. Par exemple, une situation de violence interne et du stress chez un salarié peuvent engendrer d’autres tensions avec le reste de l’équipe provoquant un stress généralisé dans l’entreprise. Quels sont les principaux facteurs ? Les risques psychosociaux ont pour spécificité de multiples origines communes à connaître dans un objectif de prévention. Éviter les risques Pourquoi ? 1. 2.

https://travail-emploi.gouv.fr/sante-au-travail/prevention-des-risques-pour-la-sante-au-travail/article/risques-psychosociaux

Related:  charlespmeTravail sur écranasaylancprojetgestiondesrisquesRisques psychosociaux au travail

Harcèlement moral : identification et preuve. Par David Masson, Avocat. Qu’est-ce que le harcèlement moral ? Le harcèlement moral intervient généralement à la suite d’un conflit banal. Il s’agit d’un processus auto-entretenu et répété sur une longue période qui se manifeste notamment par des comportements, des paroles, des gestes, des écrits unilatéraux, de nature à porter atteinte à la personnalité, à la dignité ou à l’intégrité physique ou psychique de l’autre. Il a un effet destructeur sur l’équilibre psychique de l’individu et sur son insertion sociale. « Les caractéristiques du harcèlement moral sont les suivantes : confrontation, brimades et sévices, dédain de la personnalité et répétition fréquente des agressions sur une assez longue durée ». Il aboutit presque toujours à une exclusion du salarié victime et aussi à de graves troubles psychiques ou physiques. Le harcèlement moral est encore la contrainte physique exercée sur la victime.

CNRACL - Fond national de prévention Dernière mise à jour : septembre 2017 Synthèse Le code du travail comporte des dispositions protectrices visant les travailleurs qui utilisent de façon habituelle et pendant une partie non négligeable de leur temps de travail des équipements de travail comportant des écrans de visualisation. Textes : Code du travail, art. R 4542-1 à R 4542-19 Troubles musculo-squelettiques A SAVOIR Les TMS sont des risques à effets différés. Douleurs, maladresses, raideur ou encore perte de force musculaire lors d’un mouvement sont les premiers signes de troubles musculo-squelettiques. A quoi correspondent ces troubles ?

Risques professionnels dans le bâtiment et les travaux publics Le bâtiment et les travaux publics (BTP) est un secteur dont la population, les entreprises et les activités ont des spécificités marquées. Les dangers perçus sur les chantiers et dans les ateliers ont longtemps été dominés par ceux pouvant entraîner un accident de travail, dont la sanction physique est immédiate. Progressivement, une prise de conscience des dangers, difficiles à identifier dans les configurations fluctuantes du chantier et dont les effets sont différés dans le temps, se met en place, et la prévention des risques dans le BTP prend largement en compte ces nuisances. Leur repérage est le préalable nécessaire à l'évaluation des risques professionnels en fonction des données liées à l'environnement, aux types de matériels, aux matériaux et aux produits utilisés, sans oublier l'importance des caractéristiques liées à l'individu. Le texte complet de cet article est disponible en PDF. © 2008 Elsevier Masson SAS.

Risques psychosociaux (RPS). Ce qu’il faut retenir Sous l’effet des mutations du monde du travail telles que la complexité grandissante des tâches, la réduction des temps de repos, l’individualisation du travail ou encore les exigences accrues de la clientèle, la prise en compte des risques psychosociaux est devenue incontournable. Les risques psychosociaux (RPS) correspondent à des situations de travail où sont présents, combinés ou non : du stress : déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes de son environnement de travail et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face ; des violences internes commises au sein de l’entreprise par des salariés : harcèlement moral ou sexuel, conflits exacerbés entre des personnes ou entre des équipes ; des violences externes commises sur des salariés par des personnes externes à l’entreprise (insultes, menaces, agressions…). Ce sont des risques qui peuvent être induits par l’activité elle-même ou générés par l’organisation et les relations de travail.

Organiser et clarifier – Positiv' Energies Une bonne partie des problèmes de « bien-être » au travail est causée par une absence ou un flou sur l’organisation de l’entreprise, les missions d’individus ou d’équipes voire le manque d’outils élémentaires de gestion des ressources humaines. C’est souvent le cas dans les très petites entreprises et la mise en œuvre d’actions simples peut améliorer vite la situation. Le diagnostic de départ peut être fait comme pour les prestations « dynamiser et impliquer » les équipes par une enquête exhaustive et anonyme vers le personnel complétée par des entretiens ciblés.

Travail sur écran - Ministère du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion Données générales Le travail sur écran s’est considérablement développé, il concerne principalement : Les métiers du secrétariat Les métiers de l’informatique Les métiers qui font appel à la rédaction de rapports, comptes-rendus, saisies de données, saisies de bilans, d’enregistrement et de réservation (bureaux, aviation, activité ferroviaire…)

Travaux en hauteur à l'aide de cordes Les travaux réalisés au moyen de cordes présentent des particularités qui exposent les professionnels à des risques importants. Cette activité est donc très encadrée par le code du travail, et ne peut être mise en œuvre que de façon temporaire, lorsque l’évaluation des risques fait apparaître ce moyen comme le plus sûr. La direction générale du travail (DGT) et l’Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP) ont élaboré, pour les professionnels concernés, une note leur rappelant les règles en matière de sécurité, d’organisation du travail et de formation indispensables pour sécuriser les travailleurs.

Gestion des risques en BTP : les bonnes pratiques à adopter Le nombre d’accidents mortels dans le secteur du BTP ne cesse de diminuer. Toutefois, le BTP demeure le secteur d’activité où les accidents et maladies professionnelles sont les plus nombreux. Cela s’explique par la nature même des activités réalisées par les salariés sur les chantiers. Les RPS, de quoi parle-t-on ? Même s’il existe des caractéristiques individuelles qui vont influencer sur l’apparition des troubles psychosociaux, les RPS ont souvent des causes communes liées à l’organisation du travail : charge de travail, manque de clarté dans le partage des tâches, intensification du travail, organisation du travail, mode de management etc. Ils peuvent également renvoyer à des pertes de repères, à la difficulté à trouver du sens au travail ou bien à des conflits de valeurs. Là encore, le rapport Gollac fait référence, avec une liste de 6 grandes familles de facteurs de risque : 1 -Intensité et temps de travail (surcharge de travail, travail en horaire décalé, etc) 2 - Exigences émotionnelles (contact avec la souffrance, peur, etc)

Related: