background preloader

Ca veut dire quoi le bien-être au travail ?

Ca veut dire quoi le bien-être au travail ?
En France, 38% des salariés souffrent de stress, un sur deux ressent une fatigue liée à une surcharge de travail et 63% se disent potentiellement concernés par le risque d'épuisement professionnel. Voilà les chiffres, plutôt inquiétants, d'une étude publiée en février par BVA-BPI Group ("Baromètre des salariés. La santé et le bien-être au travail"). Plus grave peut-être : selon la même enquête, seuls 15% des salariés interrogés constatent une implication de leur entreprise pour améliorer leur qualité de vie. Pourtant, côté employeur, la question du bien-être sur le lieu de travail n'est pas nouvelle. "Elle se pose depuis les débuts du taylorisme, rappelle Danièle Linhart, sociologue, spécialiste de l'évolution du travail et directrice de recherche au CNRS. Plus question de se tuer au boulot ! Sans doute parce que la question de la façon dont on vit au travail n'a jamais été aussi sensible. >> Notre service - Faites des économies en testant notre comparateur d’Assurances Santé

https://www.capital.fr/votre-carriere/ca-veut-dire-quoi-le-bien-etre-au-travail-1342496

Related:  charlespmeetude des orga

Accidents du travail et maladies professionnelles en entreprise : quel bilan 2019 ? Les accidents du travail et de trajet restent quasiment stables… 655 715 accidents du travail en 2019* (+ 0,6 % par rapport à 2018) 99 000 accidents de trajet en 2019* (+ 1 % par rapport à 2018) …mais les maladies professionnelles progressent pour la 2e année consécutive 50 392 maladies professionnelles reconnues en 2019* (+ 1,7 % par rapport à 2018) Goalmap quantifie le bien-être des salariés en entreprise A la création de Goalmap en 2015 avec son frère Damien, Arthur Catani ciblait des particuliers soucieux de se discipliner pour s’entretenir physiquement. Mais 18 mois après le lancement en janvier 2016 de l’application mobile, le jeune dirigeant se convainc que la plus grosse part du marché se niche plutôt dans les entreprises. Goalmap entame alors une réorientation stratégique, adoubée par son passage entre janvier et avril 2018 dans la première promotion de l’accélérateur VillagebyCAAP (Crédit Agricole Alpes Provence) de Thecamp à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). "Les responsables de ressources humaines et managers d’entreprises de plus de 100 salariés sont devenus notre cible privilégiée à travers une approche 'phygitale' en deux temps : d’abord un questionnaire auprès de leurs salariés pour évaluer l’état de santé global de l’effectif, par une agrégation anonymisée des données, puis un plan d’actions adéquat, avec des éléments de suivi pour juger l’amélioration.

Accident du travail : Tout savoir sur ses conséquences Un accident provoquant une lésion L'accident doit être un ou plusieurs événement(s) soudain(s) provoquant une lésion, il se distingue donc de la maladie professionnelle, dont l'apparition est progressive. L'événement ou la série d'événements ayant aboutis à la blessure doivent être datés de manière certaine. La lésion peut être indifféremment physique (blessure, fracture etc..) ou psychologique (stress, choc émotionnel etc..). Comment améliorer le bien-être des salariés pour une entreprise épanouie ? - Tempeos On le sait, la bonne santé d’une entreprise passe en grande partie par le maintien d’une équipe salariale motivée et productive. Recruter de bons éléments c’est bien. Leur donner envie de rester c’est mieux.

L’incompétence professionnelle et sociale, première cause d’une mauvaise ambiance de travail Dans la nouvelle série de l'humoriste britannique Ricky Gervais, After Life, nous assistons à la discussion suivante entre un manager et son employé. Manager : « Tu ne peux pas continuer à être impoli avec les gens... Je vais peut-être devoir te laisser partir. » Employé : « Tu ne le feras pas... parce que tu es un mec gentil. Alors je vais profiter de toi... Tu me donneras un avertissement, je vais l'ignorer. Tu me donneras un autre avertissement.

Bee – Bien-être en entreprise Happy Fondateur(s) Alban Jourdet est ostéopathe D.O, il travaille en cabinet depuis 2008 et en entreprise auprès des salariés depuis 2012. L’idée lui vient de cette dernière expérience : venir au plus près des salariés pour leur mieux-être, et responsabiliser les entreprises et les sensibiliser aux bénéfices de la mise en place d’un plan QVT. Attiré par le challenge et le monde de entrepreneuriat il décide de se lancer. Mais il avait besoin de quelqu’un pour s’associer, il s’est donc tourné vers une amie de longue date, Emilie, qui a un profil très complémentaire au sien. D'où viennent les employés incompétents ? 5 Explications et une cause ! photo credit: slopjop Il y a des jours comme ceux-là où l’on réalise que notre équipe est plus incompétente que jamais. Mais comment cela est-il arrivé ?

Goalmap confirme son business modèle Comme nombre de startups, Goalmap a connu l'étape virage stratégique. Pour celle qui visait initialement le marché BtoC, c'est le pivot vers le segment BtoB mi-2017 qui a été décisif. Réalisé assez rapidement, il a justement permis à la jeune pousse de se distinguer dans un marché où les notions de bien-être, de développement personnel et de prise en compte de l'activité physique avaient pour effet de susciter bien des vocations. "Assez vite, en discutant avec les DRH et les managers des entreprises, nous avons senti l'opportunité de développer une offre BtoB", résume Arthur Catani, l'un des co-fondateurs de l'entreprise avec son frère Damien. Le BtoB, axe de développement Et c'est en intégrant une brique d'évaluation en ligne que Goalmap fait la différence.

Stéréotypes d’incompétence : les conséquences professionnelles d’une menace sociale 1De nombreuses inégalités frappent, encore à l’heure actuelle, une grande variété de groupes sociaux. Ainsi par exemple, à travail égal, les femmes ont toujours un salaire plus faible que celui des hommes et les personnes handicapées ou d’origine immigrée sont plus fortement touchées par le chômage que celles non handicapées ou d’origine française (Maurin & Savidan, 2008). Ces inégalités peuvent s’expliquer par la discrimination notoire dont sont victimes les membres de ces groupes (e.g., Bielby, 2008), discrimination à l’embauche mais également sur le lieu de travail (Maurin & Savidan, 2008 ; Rapport annuel de La Halde, 2008). Loin de nier l’impact considérable de la discrimination à l’emploi, cette revue de littérature sera néanmoins consacrée à un autre type d’explication qui considère plus particulièrement le point de vue des membres de groupes stigmatisés et leurs réactions face à la dévaluation sociale plus ou moins chronique dont ils sont la cible. La menace du stéréotype

Related: