background preloader

Les logiciels libres dans l'entreprise

Les logiciels libres dans l'entreprise
Réservés hier aux initiés, les logiciels libres sont aujourd'hui accessibles à toutes les entreprises et à tous les entrepreneurs, même s’ils ne sont pas informaticiens. Découvrez les applications existantes, mais avant de vous lancer dans le tout libre, prenez conscience des avantages et des inconvénients de cette solution. Les logiciels libres s'opposent aux logiciels commerciaux, appelés aussi propriétaires ou fermés, dominés par Microsoft. Particularité des logiciels libres : les utilisateurs sont libres de télécharger, copier, étudier, modifier, améliorer le logiciel. Attention, les logiciels libres et les logiciels open source, même s'ils ont une définition très proche, ne sont pas synonymes. Découvrez ce qui les différencie dans cet article. Les avantages L'argument principal est bien sûr la gratuité de la grande majorité des logiciels libres. Par définition, les logiciels libres sont téléchargeables en toute légalité. Les inconvénients Les applications Téléchargement et utilisation

http://www.commentcamarche.net/faq/10731-les-logiciels-libres-dans-l-entreprise

Related:  abdrissLogiciel libre vs. propriétaireProtection, exploitation des logicielsvarax

Qu’est-ce qu’un logiciel libre ? Infographie L’EPN Cyber-base de la médiathèque Antoine de Saint-Exupéry de Rochechouart (Haute-Vienne) consacre un article ressource les logiciels libres incontournables a l’occasion d’une animation qui s’est tenue dans le lieu le 21 mars 2012 dans le cadre de la Fête de l’Internet. Infographie sur les logiciels libres et sélection d’applications open source sont au rendez-vous. Les logiciels libres à posséder : un document ressource de l’EPN de la médiathèque de Rochechouart L’infographie carte conceptuelle du logiciel libre (extraite de la bibliothèque Wikimédia Commons) explicite ce que recouvre concrètement et visuellement la notion de logiciel libre (4 libertés) ainsi que la communauté d’utilisateurs et le soutien apporté à l’écosystème des applications open source en France et dans le monde. Infographie : un logiciel libre, c’est quoi ?

Libre vs Propriétaire - A propos du site Avec cette nouvelle rubrique "Pour Remplacer Un Logiciel Propriétaire", Framasoft.net vise 2 objectifs : aider les personnes qui cherchent une alternative à leurs logiciels propriétaires. démontrer que l’une des forces du logiciel libre, c’est la diversité. Notamment à répondre de différentes manières à une même problèmatique. Avant de vous lancer directement dans la lecture des tableaux, quelques mises au point s’imposent : Logiciel propriétaire Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le terme logiciel propriétaire[1], qui est une déformation militante de son appellation correcte logiciel privateur[2], ou encore logiciel non libre[3], désigne un logiciel qui ne permet pas légalement ou techniquement, ou par quelque autre moyen que ce soit, d'exercer les quatre libertés logicielles que sont l'exécution du logiciel pour tout type d'utilisation, l'étude de son code source (et donc l'accès à ce code source), la distribution de copies, ainsi que la modification et donc l'amélioration du code source. Les limitations légales, permises par le droit d'auteur, qui s'applique aux logiciels, sont choisies par les ayants droit et sont souvent encadrées par un contrat de licence utilisateur final (CLUF), nommé alors licence propriétaire. Elles ont souvent, mais pas toujours, pour objectif de permettre le contrôle de la diffusion du logiciel afin de permettre la vente de licences de logiciels.

Le début de la fin pour le logiciel propriétaire ? Les partisans du logiciel libre sont-ils sur le point de gagner leur combat ? Bien qu'il soit encore trop tôt pour le dire, ils ont en tout cas réussi à replacer le sujet au cœur des débats sur le projet de loi numérique d'Axelle Lemaire, examiné par l'Assemblée nationale à partir de ce mardi. Contrairement aux logiciels dits propriétaires comme la suite Office de Microsoft ou le Mac OS d'Apple, le code source des logiciels libres est ouvert (on parle d'open source). Ce qui permet à chacun de s'en emparer pour l'examiner dans le détail et l'améliorer en permanence. Cette transparence le protège aussi des intrusions malveillantes.

LA PROTECTION DU LOGICIEL PAR LE DROIT D’AUTEUR Le logiciel occupe aujourd’hui une place importante de l’économie numérique, en effet, celui-ci est embarqué dans de nombreuses machines, il est devenu indispensable. C’est pourquoi il est apparu nécessaire de savoir quelle protection était accordée au logiciel, or la réponse à cette question n’était pas évidente, puisque l'on pouvait hésiter entre une protection accordée via le droit des brevets, le droit d’auteur, ou encore crée un régime propre au logiciel. C’est finalement la protection par le droit d’auteur qui a été choisie. Le logiciel est protégé en France par le droit d’auteur.

HP et l'open source Crédit Photo: D.R Hewlett-Packard a décidé que l'avenir de WebOS sera l'Open Source. La multinationale ouvre le système d'exploitation mobile acheté avec Palm pour 1,2 milliard de dollars au printemps 2010, ainsi que le framework de développement ENYO. HP continuera d'investir dans la plateforme et espère que la communauté Open Source aidera à accélérer son développement. Selon le PDG de la société Meg Whitman, « WebOS est la seule plateforme conçue à la base pour le mobile, le cloud et les périphériques ». Trop tard ? Solutions propriétaires vs logiciels libres : un choix stratégique Une entreprise intelligente intégrée sait prendre des décisions avisées, fondées sur les innombrables données qu’elle recueille chaque seconde, jour après jour. Cependant les solutions propriétaires qui permettent d’adopter ce modèle s’accompagnent de frais de licence prohibitifs pour de nombreuses entreprises. Une entreprise intelligente intégrée sait prendre des décisions avisées, fondées sur les innombrables données qu’elle recueille chaque seconde, jour après jour. Ses processus décisionnels sont automatisés, ses tâches manuelles limitées aux seules interventions indispensables, ses opérations se déroulent avec un maximum de cohérence et de transparence et sa gestion des événements métier est particulièrement efficace. Autrement dit, c’est une entreprise agile, capable de s’adapter aisément à toutes les évolutions.Cependant les solutions propriétaires qui permettent d’adopter ce modèle s’accompagnent de frais de licence prohibitifs pour de nombreuses entreprises.

Licence GNU GPL : Free rentre enfin dans les clous, en toute confidentialité - ZDNet Free aura longtemps traîné des pieds face aux réclamations d’auteurs de logiciels libres, portées en France par la FSF, la Free Software Fondation. L’affaire remonte en effet à 2004. Elle a connu plusieurs rebondissements. La brevetabilité des logiciels et des méthodes commerciales pour l'internet Citation : Caprioli & Associés, La brevetabilité des logiciels et des méthodes commerciales pour l'Internet, Date de la mise à jour : juin 2003 La brevetabilité des logiciels et des méthodes commerciales pour l'internet Caprioli & Associés contact@caprioli-avocats.com Plan Contexte Règles applicables

Related: