background preloader

Une poignée de firmes contrôle l’économie mondiale

Une poignée de firmes contrôle l’économie mondiale
Légende: Les trois quarts des multinationales contrôlant l’économie mondiale sont des banques. (imagepoint Par Luigi Jorio, swissinfo.ch 147 multinationales contrôleraient pratiquement l'économie globale. Les chercheurs de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) ont disséqué le réseau des connexions reliant les sociétés actives au niveau planétaire. Les trois quarts des 147 multinationales qui forment cette «super entité» sont des banques, indiquent les auteurs de l'étude, la première qui parvient à identifier le réseau du pouvoir par des données empiriques. «Une grande multinationale peut avoir plus de pouvoir que le président d'un petit ou d’un moyen pays», remarque Mauro Baranzini, ex-doyen de la Faculté d'économie de l'Université de la Suisse italienne. swissinfo.ch: Cette concentration du pouvoir est-elle négative en soi ou peut-elle au contraire avoir des côtés positifs ? Mauro Baranzini: Il y a certainement des avantages. swissinfo.ch: Lesquels ? M. Mauro Baranzini. M. M. Related:  Firmes "Multinationales"réseaux

Le groupe Carlyle L'Empire Carlyle Article paru dans le Monde, édition du 30 avril 2004 Le plus grand investisseur privé du monde, bien implanté dans le secteur de l'armement, est un groupe discret, qui cultive les accointances avec les hommes influents, dont les Bush, père et fils Il y a un an, le 1er mai 2003, George Bush atterrissait, sanglé dans une combinaison de pilote de chasse, sur le porte-avions USS Abraham-Lincoln au large de la Californie. Le lendemain, de retour sur la terre ferme, il prononçait un autre discours martial, non loin de San Diego, dans une usine d'armement d'United Defense Industries. Cette entreprise est l'un des principaux fournisseurs du Pentagone. Il n'est pas coté en Bourse et n'a de comptes à rendre qu'à ses 550 investisseurs - milliardaires ou fonds de pension. Carlyle est un modèle unique, construit à l'échelle planétaire sur le capitalisme de relations ou le " capitalisme d'accès" pour reprendre l'expression du magazine Americain New Republic, en 1993. - Défense & espace

INGERENCE DES SERVICES SECRETS ISRAELIENS DANS LE MONDE Quand les pauvres inventent une banque véritablement populaire - Face à la faillite du système financier, et si nous repartions de zéro ? C’est ce qu’ont osé faire les habitants d’une favela de Fortaleza, dans le Nordeste du Brésil. Depuis dix ans, leur banque communautaire, la banque Palmas, leur a permis de développer des activités économiques et de créer près de 2.000 emplois dans un quartier où il n’y avait auparavant ni eau, ni électricité, ni transport, et encore moins de services publics. Loin d’être une utopie lointaine et théorique, la banque Palmas a transformé la vie quotidienne des habitants. Elle est aussi la base d’un autre modèle de développement économique : une économie populaire, forcément solidaire, au service de tous et de la transformation du territoire. Une initiative qui essaime au Brésil comme au Venezuela. « La montagne aux ordures » (monte de Lixao) : c’est là qu’atterrit Joaquim Melo, jeune séminariste de 21 ans originaire de Bélem, en 1983. des hôtels touristiques. « Pourquoi sommes-nous pauvres ? Agnès Rousseaux

Monnaie virtuelle mise en place, le plan se poursuit « La façon la plus simple de le décrire, c'est que c'est une petite puce comme vous trouvez dans votre téléphone », dit Aquino, qui décrit le projet comme « une partie des efforts continus de recherche et de développement de la monnaie. » Sur le site Web, l'Agence fédérale dit que le MintChip « pourrait devenir l'équivalent numérique des pièces de monnaie que nous utilisons tous les jours », mais suggère également des transactions en espèces. « L'émergence et la popularité croissante des micro et nano-transactions et l'explosion du commerce mobile suggèrent qu'il y a des possibilités nouvelles dans l'espace virtuel pour l'option d'une monnaie innovatrice, » MintChip utilise une puce sécurisée pour contenir la valeur électronique et un protocole pour la transférer d'une puce à l'autre. La nouvelle économie numérique doit être capable d'accueillir des transactions de petite valeur, telles que les micro (moins 10 $) et les nano-transactions (sous 1 $). Site de la cybermonnaie:

Roubini : 'Quand pendra-t-on un banquier?' « Personne n’est allé en prison depuis la crise financière. Lorsque les banques font quelque chose d’illégal, au mieux elles récoltent une amende. Peut-être que cela serait une bonne leçon pour les autres, si certains des banquiers devaient aller en prison. Ou si l’un d’entre eux était pendu dans la rue », a affirmé l’économiste Nouriel Roubini, au cours d’une interview récente donnée à Bloomberg. Il commentait le récent scandale qui a éclaté lorsqu’il est devenu connu que des banques manipulaient constamment le taux d’intérêt interbancaire Libor pour augmenter leurs profits ou minorer leurs pertes. « Les banques ont toujours intérêt à tricher et à faire des choses qui sont ou bien illégales, ou bien immorales", a commenté Roubini. « La seule chose à faire pour l’éviter serait de briser ces supermarchés financiers. « Les banquiers sont cupides.

Quand ArcelorMittal gagne de l'argent en mettant en sommeil ses aciéries Entre 2005 et 2010, ArcelorMittal a économisé 156 millions de tonnes de quotas d'émissions de dioxyde de carbone (CO 2 ) grâce à la mise en sommeil de plusieurs de ses installations en Europe , selon des données publiées par le cabinet londonien Carbon Market Data. Soit, au cours actuel du carbone, pourtant très bas (une tonne s'échange à 7 euros contre le double en 2009), un gain potentiel de 1,1 milliard d'euros pour le numéro un mondial de la sidérurgie. affirme Cedric Bleuez , directeur de Carbon Market Data. A titre de comparaison, l'allemand ThyssenKrupp, l'un de ses principaux concurrents, a dégagé en 2010 un excédent de "seulement" 5 millions de tonnes, soit 20 % de son allocation. Et la tendance ne fléchit pas : le groupe franco-indien devrait à nouveau afficher une trentaine de millions de tonnes d'excédent en 2011, selon Carbon Market Data (tous les chiffres ne sont pas encore disponibles). reconnaît Hervé Bourrier, PDG d'ArcelorMittal en France.

Grèce : Les pratiques maffieuses de l’oligarchie européenne Il nous semble que le cas grec doive préoccuper les analyses qui se veulent critiques quant à l’oligarchie européenne et mondiale, et ce pour deux raisons. D’abord parce qu’il est révélateur de toutes les absurdités et les impasses auxquelles conduit la politique économique de dérégulation. Et ensuite – et c’est lié – parce qu’il illustre les pratiques maffieuses de l’oligarchie européenne. Ce dernier point est important. La crispation de l’oligarchie sur un imaginaire stérile et abrutissant débouche sur la mise en place de plusieurs mécanismes de tricherie et de pillage. Précisons à l’occasion que le terme d’oligarchie désigne pour nous un complexe de domination qui comprend à la fois les volets politique, finan­cier, industriel, répressif, militaire, de la haute administration étatique, du management et de la manipulation de masse, le volet médiatique, celui de l’économie du crime et d’autres encore. De ce point de vue, la période que nous traversons est cruciale. Le laboratoire grec

La France en ruine ? Où en est la France par rapport à la crise économique ? Sommes nous en danger ou le dernier havre de stabilité dans la tourmente ? Que nous cache le gouvernement derrière son plan de « rigueur » ? Qu'est-ce qui nous attends au juste ? Conseil de lecture À la base, je m'intéressais à la crise dite « économique ». Cet article est « la » réponse, en fonction des éléments que j'ai pu glaner au fil de mes lectures. C'est important parce que ça permet de comprendre la politique derrière la politique de façade (celle qu'on nous montre dans les shows télévisés). L'article est assez long et touffu. Pour ceux qui veulent aller plus loin, la partie « perspective » est une sorte de référence qui permet de mieux lire et comprendre les articles référencés. Avertissement Tous les chiffres sont en milliard d'euros M€ dans la suite du texte (sauf rares exceptions). Perspective Tableau récapitulatif en M€ La Grèce Maastricht Où sont les sous manquants ? Maintenant procédons par étapes. La France ruinée ?

Related:  groupes d'influence : Combien ?