background preloader

Des bons usages des Univers Netvibes dans les bibliothèques

Des bons usages des Univers Netvibes dans les bibliothèques
S’il y a un service en ligne qui est populaire chez les bibliothécaires, c’est bien Netvibes et plus particulièrement les pages publiques, ou univers qu’il propose, au point que même le blog de Netvibes salue la tendance ! Pour s’en convaincre, il suffit de jeter un œil à la page de Bibliopédia qui propose une looongue liste d’univers Netvibes proposés aussi bien par des bibliothèques municipales que par des BU ou des CDI. Il me semble qu’on peut facilement expliquer ce succès : Les bibliothécaires utilisent en majorité Netvibes comme agrégateur personnel et l’Univers public proposé par l’outil est un « livrable » documentaire facilement accessible, hébergé et gratuit pour proposer des sélections de ressources de manière attractive. Autrement dit, si je fais un Univers Netvibes, je dois savoir pourquoi et pour qui. Bon, à regarder des univers Netvibes de bibliothèques, j’ai deux impressions dominantes (attention, je vois le verre d’eau à moitié vide là !) C’est moche! Par disciplines ? Related:  Bibliotek

Cannibales Lecteurs Les bibliothèques, un secteur vital pour l’économie et la société Dans un contexte de crise économique, mais aussi de crise culturelle et des valeurs, les bibliothèques ont plus que jamais un rôle essentiel à jouer. Une conférence, co-organisée le 11 mai 2012 à Copenhague par Naple [1] et Eblida [2] visait à définir les points d’ancrage pour faire reconnaître les vecteurs d’innovation et de démocratie que représentent les bibliothèques. Bien au-delà de l’activité traditionnelle de conservation des œuvres, les bibliothèques sont, en effet, des lieux de culture, de loisirs et de partage. Leur mission consiste non seulement à fournir un accès à l’information mais aussi, voire surtout, comme le souligne l’eurodéputée finlandaise Tarja Cronberg, à donner aux citoyens les moyens d’acquérir des connaissances et de construire une société [3]. Mais au-delà de l’accent mis sur la citoyenneté, thème de la conférence, l’aspect économique était bien présent. Obstacles Engager le dialogue est une excellente initiative. « Yes, you can » [6] Illustr. Notes

Diigo le magicien ! | Aventurières @web 2.0 Diigo est un système social du web 2.0 appelé « A web2.0 social bookmarks and annotation service ». Diigo est maintenant beaucoup plus qu’un simple portail de bookmarking social. C’est un peu comme si un magicien fou avait mis une pincée de Deep Quote, une louche de Delicious, deux cuillères à soupe de Notebook, et trois bons kilos de 2.0 dans une grande marmite bouillante. De tous les services de bookmarking social, Diigo est sans doute celui qui possède le plus de fonctionnalités. Pour ceux qui ne connaissent pas cet outil, Diigo est un outil de social bookmarking, donc un delicious-like. Pour les inconditionnels de Delicious, sachez que vous pouvez copier automatiquement vos bookmarks Diigo sur votre compte Delicious (et inversement). L’une des forces de Diigo est la possibilité de créer des groupes et listes où plusieurs utilisateurs pouvent interagir. Les annotations (Highlights and sticky notes) sont inclus dans le fil rss de vos signets. Sur le site de l’ebd Sur le site nioumedia

Pol'Art Noir - Du polar en général au roman noir en particulier La place du livre en bibliothèque ? La place du livre en bibliothèque est aujourd’hui directement questionnée dans les projets de rénovation ou de construction. Si les établissements doivent demeurer des lieux d’information et d’accès à l’information, le livre ne demeure plus qu’un média parmi d’autres. La conséquence du programme des BMVR a notamment été de repenser la place du livre en bibliothèque en la limitant et intégrant dans l’aménagement intérieur des établissements la notion de convivialité. A l’heure d’Internet et de pratiques culturelles renouvelées principalement chez les jeunes génération, le livre représente encore en moyenne plus de 85% des collections des bibliothèques publiques. Ce socle qui fait encore l’identité des bibliothèques est à repenser en partie. Car si l’information doit demeurer au coeur du projet scientifique et culturel d’un établissement, la collection doit s’en échapper et ne plus être le paradigme auquel certains professionnels s’accrochent encore. Like this: J'aime chargement…

Dewey Pictograms Reproducible images portraying collections within the Dewey Decimal Classification System, enabling people with disabilities, low literacy skills, etc., to better locate materials in the library's collection; these can be mounted on bookstacks or special mounts in the collection. Many thanks to OCLC (all copyright rights in the Dewey Decimal Classification System are owned by OCLC; Dewey, Dewey Decimal Classification, DDC, OCLC and WebDewey are registered trademarks of OCLC) and to Oakland (CA) Public Library for making these images freely available. The resource is a result of a collaboration between the Oakland Public Library and the East Bay Learning Disabilities Association (EastBayl da.org), supported by the California State Library. The 88 images were created by Shelby Designs & Illustrates (Oakland, CA) and the work was supported in part by the U.S. Introduction Pictograms for the Dewey Decimal System People with learning disabilities make up 17 to 20% of the general population.

Les bibliothèques troisième lieu Concept encore peu répandu en France, la bibliothèque troisième lieu 1 incarne un modèle phare aux États-Unis, où l’appellation « third place library » fleurit sur la biblioblogosphère et dans la littérature bibliothéconomique. Elle y fait figure de voie d’avenir et semble se matérialiser également dans plusieurs établissements européens, notamment au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et en Europe du Nord, où la filiation directe à ce modèle est parfois ouvertement revendiquée, à l’exemple du « Fil rouge », bibliothèque centrale de la ville de Hjoerring, au Danemark, présentée au dernier congrès de l’Ifla 2 (International Federation of Library Associations and Institutions). Si le concept est abondamment utilisé, il reste toutefois peu documenté, peu explicité, et son usage peut connaître des acceptions divergentes. Il paraît donc opportun de se pencher sur ses caractéristiques afin d’en restituer l’essence et de mieux saisir le succès qu’il remporte 3. Qu’est-ce que le troisième lieu ?

Bibliothèque numérique mondiale

Related: