background preloader

Le ginkgo biloba pour réduire les symptômes de la maladie d’Alzheimer

Le ginkgo biloba pour réduire les symptômes de la maladie d’Alzheimer
Noms communs : ginkgo, arbre aux 40 écus, arbre aux mille écus. Nom botanique : Ginkgo biloba, famille des ginkgoacées. Noms anglais : Ginkgo, Maidenhair Tree. Noms chinois : Bai Guo Ye, Ginkyo, Yin-Kuo, Yinhsing. Partie utilisée : feuilles. Habitat et origine : le Ginkgo biloba est la plus ancienne des espèces d’arbre dont les spécimens sont encore identiques à leurs ancêtres. Indications Pour plus d’informations, lire Recherches sur le ginkgo biloba. Posologie du ginkgo biloba Maladie d'Alzheimer et autres syndromes de démence vasculaire ou dégénérative, claudication intermittente Extrait normalisé. Historique du ginkgo biloba Presque disparue de la surface de la Terre lors des grandes glaciations, l'espèce survécut en Asie et fut réimplantée en Europe à partir de 1730. Ce n'est qu'au cours des années 1950 que des chercheurs allemands entreprirent des recherches sur le potentiel médicinal d'un extrait tiré des feuilles plutôt que des noyaux. Recherches sur le ginkgo biloba Mode d’action.

http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=ginkgo_biloba_ps

Related:  Médecines douces 1Plantes miracle / Miracle plantsvitaminesMémoire et concentrationPlantes

Les plantes dépolluantes, purifiez l'air de votre appartement Accueil du site > Déco bio et naturelle Voici la liste des plantes dépolluantes. En ce qui concerne de dépolluer l’air, certaines plantes dépolluantes sont très douées et donc à recommander absolument ! Les plantes dépolluantes, purifiez l’air de votre appartement En ce qui concerne de dépolluer l’air, certaines plantes dépolluantes sont très douées et donc à recommander absolument ! On a pu entendre dans les années 80 qu’il était bon de mettre des plantes chez soi, que ça absorbait la nicotine par exemple pour remplacer par un air pur plein de chlorophylle… Puis ensuite on a entendu dire qu’il ne fallait surtout pas, que ça rejetait trop de co2 la nuit, donc mauvais pour la santé surtout dans une chambre à coucher, et puis finalement si !

Ortie plante médicinale - Flora Medicina, école d'herboristerie Urtica dioica, Linné ; Urticacées redonne force, courage et vitalité réduit la perte des cheveux soulage les crampes menstruelles et menstruations trop abondantes guérit les problèmes de peau : acné, exéma ou psoriasis Parties utilisées Feuille surtout, racine et graine. Propriétés médicinales Énergétique La santé des - New Chapter Comprendre la santé des os Si vous avez franchi le cap de la trentaine, vous perdez de la matière osseuse. La densité osseuse des hommes et des femmes commence à diminuer d'année en année vers le milieu de la trentaine. Chez les femmes, le rythme de la perte atteint un sommet de 2 à 5 % par année avec le début de la ménopause, ce qui peut mener à un état qu'on appelle l'ostéoporose — lorsque la perte osseuse affaiblit et amincit les os, qui deviennent vulnérables aux fractures. Selon Ostéoporose Canada, au moins le tiers des femmes et le cinquième des hommes subiront une fracture due à l'ostéoporose au cours de leur vie. Une telle fracture peut avoir de profonds effets sur la qualité et même l'espérance de vie (« Données et statistiques », www.osteoporosecanada.ca)

Ginkgo biloba Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Ginkgo. Historique[modifier | modifier le code] Le Ginkgo biloba est naturalisé dans le sud-est de la Chine dans les Monts Tianmushan. Il s'agit d'une espèce cultivée, la version sauvage ayant presque complètement disparu[1]. De là, il arrive au Japon et en Corée aux alentours du XIIe siècle. Extrait de pépin de Pamplemousse (E.P.P.) L’extrait de pépin de pamplemousse ou E.P.P. est l’un des meilleurs remèdes non toxiques pour traiter la candidose. Cet extrait naturel est une excellente médication qui s’avère parfaitement sans dangers, même pour les bébés. On le consomme entre les repas, sous forme de gouttes, au moins trois ou quatre fois par jour. Toutefois, s’il cause, sous cette forme, la moindre irritation du conduit digestif, il pourra être pris avec les repas ou en poudre, sous forme de gélule. Les dosages s’ajusteront en fonction du poids de l’individu. Pour une personne d’environ 70 kg, on comptera, par exemple :

Médecine par les plantes - 1397 La thérapeutique végétale est sans doute la partie la plus importante, quantitativement, de l'arsenal thérapeutique des civilisations dites primitives ; le médicament est avanmt tout une plante ou un mélange de plantes. En Bretagne continentale par exemple, le terme louzaouenn, au pluriel, signifiant les herbes, a pris le sens de "remède", et est encore communément utilisé aujourd'hui dans cette acception. Toutefois, toutes les plantes ne sont pas curatives ; et inversement, il existe des plantes spécifiquement médicinales. Pour Pline (Histoire Naturelle XXV, 1), il existe "des plantes que la Terre ne produit que pour la médecine". Les plantes communiqueraient par des clics sonores Publiant leurs travaux dans la revue Trends in Plant Science, des chercheurs britanniques et australiens suggèrent, à partir de données expérimentales, que les plantes pourraient communiquer entre elles non seulement chimiquement, mais aussi à l'aide de cliquetis inaudibles pour l'oreille humaine. Si les scientifiques de l'Université d'Exeter avaient déjà montré, récemment, que des choux 's'avertissent' entre eux de la présence de chenilles en émettant un gaz perceptible par les plants voisins, ceux de l'Université de Bristol pensent avoir mis en évidence un autre système de communication entre les plantes. Sonore, celui-là. Utilisant de puissants amplificateurs, ils ont en effet 'écouté' des pousses de maïs... et entendu des cliquetis, inaudibles tels quels à l'oreille humaine, provenant de leurs racines.

Huperzine Autres noms : Huperzine, huperzine A, Sélagine (substance extraite de la plante Huperzia serrata aussi appelée Lycopodium serratum, et du Lycopodium selago. Indications Posologie Maladie d’Alzheimer Au cours d’essais cliniques, on a utilisé de 60 µg à 400 µg d’huperzine par jour, généralement en une ou deux prises. Il s’agissait d’extraits hautement purifiés tirés de la plante Huperzia serrata.

Related: