background preloader

PlantUse

PlantUse

Flora Bellissima Qui est Thierry Pernot ? Après plusieurs expériences professionnelles dans le domaine de l'informatique, il décide de lancer le projet Flora Bellissima en Mai 2008 et créé YourProject Informatique pour sa commercialisation. Ce projet représentera plus de 4000 heures de travail et 65 sorties terrain. « Flora Bellissima, c'est pour moi le moyen de participer de manière indirecte à la préservation de la biodiversité. » www.yourprojectinfo.fr Flora Bellissima est un logiciel complet sur la flore de France avec lequel vous cheminerez vers une identification sûre et intuitive grâce à : 1400 espèces décrites 9800 photos plein écran 80000 lignes de nomenclature basée sur l'index de référence de la flore de France (BDNFF) Le logiciel Fora Bellissima vous propose 3 niveaux d'utilisation adapté à votre niveau : novice, amateur et expert. Découvrez Flora Bellissimma en images : Vidéos de démonstration du logiciel : Pourquoi Tela Botanica a choisi d'éditer Flora Bellissima ?

tincto Voici ici, la liste des diverses plantes et insectes tinctoriaux : Ils sont classés par ordre alphabétique et vous indiquent la partie à récolter pour obtenir un bain de teinture, l'histoire de la plante et son utilisation en tant que teinture : Bon nombre de fruits, de plantes tachent les tissus si on a le malheur de les renverser. Qui n'a jamais renversé un verre de vin sur la nappe, ou écraser une framboise sur sa chemise... La cerise qui ne donne que des vieux roses séchés La fraise La framboise...bref la plupart des fruits rouges Le bleuet qui n'a jamais donné de bleu, comme cela est bien souvent indiqué à tort dans des ouvrages anciens Les racines de pissenlit qui devraient donner un "rouge tomate" mais qui, en fait ne donnent que des litres de sueur perdue pour arracher ces racines La betterave et autres choux rouges qui ne donnent que des couleurs fugitives et parfois même rien du tout!

all plants species ? Nouvelle version enfin disponible ! – Formations sur les Plantes Médicinales Dans cette formation en-ligne, vous apprendrez à fabriquer vos propres produits à base de plantes depuis le confort de votre foyer. Ecoutez la vidéo de bienvenue ! Pourquoi suivre cette formation ? La formation en quelques mots… La formation comprend 8 modules complets. De nombreuses autres formations vous fermeront les portes au bout d’une certaine période si vous ne renouvelez pas un paiement. Chaque module comprend Une permanence, une écoute Si vous suivez mon blog, vous savez que je suis là pour vous écouter et vous accompagner. Il en est de même pour la formation. Je vous enverrai mes réponses soit directement par email, soit j’enregistre une réponse sous format vidéo lorsque j’estime que ma réponse peut profiter à d’autres personnes. De plus, vous avez accès aux étudiants de toutes les promotions précédentes dans un groupe privé Facebook. Contenu des cours Dois-je finir le module en 8 semaines ? Non. Ceci étant dit, vous pouvez suivre ces cours à votre rythme. Et vous savez quoi ?

Tous les fruits Le jardin médivial de Sallebruneau : liste des plantes officinales, tinctoriales et textiles cultivées dans le jardin Dans un souci de respect historique le jardin de la commanderie de Sallebruneau ne rassemble que des espèces végétales connues et utilisées au Moyen Age, toutes référencées dans divers ouvrages mais bien plus d'espèces qu'on pouvait en trouver dans un seul lieu. Absinthe (grande) : Artemisia absinthium L. ; Wermuda (6) ; (herbe aux vers, herbe sainte (7) ; atonie digestive, action tonique sur les voies digestives (feuilles, sommités fleuries)(3, 5) ; souverain remède contre les langueurs (6), «elle conforte l’estomac et les nerfs» (Ecole de Salerne) (9). Acanthe : Acanthus mollis L. ; servait à soigner les blessures, les brûlures (7). Aigremoine : Agrimonia eupatoria L. ; Agrimonia (6) ; (thé des bois, thé du nord, herbe de Saint-Guillaume (7); affections de la gorge et de la bouche (sommité fleurie)(5), fait disparaître la folie (6), favorise la cicatrisation des plaies, anti-inflammatoire, dépuratif (7, 8). Carthame : Carthamus tinctorius L. Epeautre : Triticum monococcum L. nota

Database Search To the best of our knowledge all the information contained herein is accurate and true. However we cannot guarantee that everyone will react positively to all edible plants or other plant uses. It is commonly known that many people suffer allergic reactions to conventional foods and products. Even amongst the more commonly eaten fruits, for example, there are plenty of instances where people react badly to them: Many people are allergic to strawberries and will come out in a rash if they eat them.Some people develop a rash if they touch the stems of parsnips. Potatoes become poisonous if they turn green.Eating large quantities of cabbage can adversely affect the thyroid gland. We strongly recommend the following preventative precautions when trying anything new: Make sure you have identified the plant correctlyTry a small taste of anything new in your diet.

teinture techniques Today marks HonestlyWTF’s four year anniversary. Four years! To celebrate, we’re revisiting the very first tutorial we ever featured on the site: shibori tie dye. Lauren and I first discovered shibori after discovering an old photo on the web. You’ll need:an indigo dye kitnatural fiber clothing or fabric2 5 gallon bucketsrubber glovessmall wood squaresrubber bandstwinea PVC pipea long wooden sticka drop clothrubber glovesscissors When choosing fabric or clothing, it’s important that made of natural fibers. Itajime shibori is known as the shape-resist technique. Fold it again in the other direction – again, like an accordion. Arashi is the Japanese term for “storm” and it’s also known as the pole-wrapping technique. Wrap the twine around the fabric. Continue wrapping, scrunching and tightening until all the fabric is compacted. Kumo shibori is known as the pleat and bind technique. Do the same with the opposite side, in staggered sections. Keep binding until you can’t go any further.

Practical Plants Polycultures, Guilds & Companions... In addition to each plant being able to record interactions with other individual plants, users can also create polycultures or guilds of known plant combinations that work well together. We are at the very start of our collection of polycultures with The Three Sisters set up as a quick example. You can create your own favourite polycultures here: An open encyclopedia of plant information There are plenty of sources of plant information online. It belongs to all of us Everything is editable by anybody, and licensed under a Creative Commons license to be used by anybody. A specific focus for a broad audience It's simple: if a plant has practical uses, inform how to propagate, cultivate, and use it. It's practical Covering edible, material and medicinal uses, design functions, propagation, cultivation, environmental preferences, interactions, polycultures (and so on...) The flexibility and strength of a wiki-base Curious about getting involved?

Traces du végétal - L’impression végétale, de l’illustration scientifique ancienne à la création artistique contemporaine 1L’impression végétale désigne un ensemble de procédés destinés à obtenir une image d’un végétal, image unique ou image en plusieurs exemplaires, par impression à partir du végétal lui-même, directement ou indirectement. L’image est appelée empreinte végétale. Utilisées principalement pour les végétaux, mais aussi pour les plumes, les ailes de papillons, ou les poissons, ces techniques sont aujourd’hui rassemblées sous le terme d’impression naturelle, en anglais nature printing, en allemand Naturselbstdruck, et en latin typographia naturalis. 1 A. 2Dès 1931, Albert Tiberghien s’intéresse à « l’impression des plantes à l’aide des plantes elles-mêmes », procédé qu’il nomme « phytotypie », et dresse un premier inventaire des « phytotypes1 ». 5 R. Origine et développement d’une technique artisanale 6 Codex Atlanticus (1478-1518). 7 De viribus quantitatis, (1496-1508) Le manuscrit, conservé à la Bibliothèque universitaire de Bolog (...) 8 Z. 10 G. 11 A. 15 M. Production de plusieurs copies 17 J.

6 sites en 1 page... avec Jardin!l'Encyclopédie Un super site née en 2000. Son élaboration repose sur un ensemble de jardiniers internautes amateurs qui se propose ainsi de partager leurs connaissances sur des plantes de leur jardin, de leur voisinage, ou rencontrées à l'occasion de voyage, avec un seul but : être utile. un site actuellement maintenu par Natacha Mauric Le réseau de la botanique francophone. Interrogation de la base de données botanique permaculturelle PFAF par des noms de plantes vernaculaires français, avec le site de Nicolas ou avec plante d'avenir le site de Loncle Tom avec wikipédia (nom vernaculaire ou commun) un classement par ordre alphabétique avec wikipédia (par le nom scientifique) Pour trouver des plantes adaptées à l´Afrique... si vous voulez collaborer pour construire un outil de référencement par thématique contactez moi -seb-

Portail:Botanique Accès au projet et aux discussions : Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Présentation Partie intégrante de la biologie, la botanique (grec βοτάνη « herbe, plante ») est la science consacrée à l'étude des végétaux. La botanique, dont les origines remontent à l'antiquité gréco-romaine, fut longtemps une annexe de la médecine, l'étude des plantes étant surtout motivée par leurs propriétés médicinales voire magiques. Projets associés à ce portail : Projet:Botanique • Projet:Mycologie • Projet:Origine et Évolution du Vivant • Projet:Phycologie • Projet:Poaceae • Projet:Roses et rosiers • Projet:Conservation de la nature • Projet:Écologie • Projet:Gastronomie • Projet:Géographie • Projet:Microbiologie • Projet:Ressources en sciences de la vie • Projet:Épices et aromates • Projet:Agriculture et agronomie • Projet:Solanaceae • Projet:Convolvulaceae • Projet:Jardinage et horticulture • Projet:Fabaceae • Projet:Pomme de terre • Projet:Plantes du Cameroun Article du mois Lire la suite Explorer

Flores en ligne. tela botanica . La flore électronique eFlore est aujourd'hui la source d'informations sur la Flore de France la plus complète du net. Créée par les membres du réseau Tela Botanica, des amateurs éclairés ou des botanistes avertis, elle ne cesse de s'enrichir au fil des années. Il s’agit d’un site collaboratif, réunissant des naturalistes passionnés, et qui a pour objectif de regroupper en un seul lieu le maximum d'informations à la pointe des connaissances sur chaque science de la botanique: données sur la répartition, l'écologie, l'ethnobotanique, la classification,... Vous cherchez des informations sur une plante? Première étape : utilisez le moteur de recherche Dans le menu de gauche ou sur l'accueil du menu botanique, choisissez la base que vous souhaitez consulter. Le moteur de recherche vous permet de trouver facilement le taxon que vous cherchez: Si vous utilisez firefox, vous pouvez même directement ajouter ce moteur de recherche à votre navigateur. Seconde étape : consultez les fiches de plantes

Related: