background preloader

L'agent de voyages traditionnel ne disparaîtra pas mais devra changer son fusil d'épaule

L'agent de voyages traditionnel ne disparaîtra pas mais devra changer son fusil d'épaule
"En France, les définitions de producteurs et distributeurs sont très floues par rapport au reste de l'Europe. Les tours-opérateurs assemblent les prestations, mais ils distribuent également et parfois même leurs concurrents" - Photo DR Ce n'est plus un secret, mais l'étude Phocuswright, présentée à l'occasion du Forum du CETO qui se tenait la semaine dernière à Saint-Cyr-sur-Mer (83), le confirme : en France, les agences de voyages traditionnelles perdent des parts de marchés. "Les Français réservent de moins en moins exclusivement "off line", et de plus en plus souvent en ligne", a indiqué, chiffres à l'appui, Florence Kaci de Phocuswright. Pour autant, la distribution classique n'est pas encore morte. "L'agent de voyage traditionnel garde son importance, il ne disparaîtra pas. De plus en plus de tours-opérateurs recentrent leur distribution Autres articles Opodo-eDreams-Go Voyages : bouleversement en vue ? Explosion des services mobiles Quelques chiffres à la loupe

http://www.tourmag.com/L-agent-de-voyages-traditionnel-ne-disparaitra-pas-mais-devra-changer-son-fusil-d-epaule_a48675.html

Pourquoi faire affaire avec un agent de voyage en 2013? On annonce la mort des agences de voyages traditionnelles depuis plusieurs années maintenant, notamment en raison du choix invraisemblable parmi les multiples plateformes de réservation en ligne. Certaines statistiques viennent d’ailleurs confirmer ce qui semble une tendance lourde : En Espagne, on comptait 6,075 agences de voyages en 2012. Une perte du tiers versus cinq ans plus tôt, alors qu’on en comptait 9,127 en 2007.Si on regarde le ratio d’agences de voyages par nombre d’habitants, la situation est aussi alarmante. En Espagne, on compte dorénavant 1.29 agence de voyages (point de ventes) par 10,000 habitants. En Allemagne, ce ratio est de 1.2 alors qu’il n’est plus que de 0.8 en France!

Léa : les agences de voyages ça existe encore ça, en 2014 ? Je suis prête à me sacrifier pour incarner "the" agent de voyages de la prochaine campagne pour les agences de voyages qui passera à la télé. En maillot de bains derrière mon comptoir… ça devrait suffire pour faire entrer un peu de monde dans les agences… - DR : Raf Un samedi soir normal sur la planète. PARTIE 3 : Face à Internet, comment l'agent de voyages peut-il conserver son client ? Pourquoi Monsieur le client irait-il rémunérer un service qu’il peut lui-même se procurer ? Seule réponse à ce cruel constat : prouver la valeur ajoutée du service produit et adapter son modèle économique aux évolutions de son environnement. DR Fotolia

» De nouveaux concepts dynamisent les agences de voyages Les agences de voyages ne veulent plus seulement vendre, mais faire vivre une expérience. Repensées, elles se métamorphosent en espaces culturels, en lieux de bien-être, et intègrent les dernières innovations technologiques. Elles ont donc de beaux jours devant elles, à condition d’affirmer leur présence en ligne et de savoir innover. Tout ne se joue pas en ligne… Les points de vente demeurent des lieux de haute importance, y compris pour les entreprises dont le modèle d’affaires est développé sur le Web, qui les considèrent comme un canal complémentaire leur permettant d’améliorer le service à la clientèle. De plus, un nouveau phénomène amplifie cette tendance: le «ROPO» (Research Online, Purchase Offline), qui consiste à rechercher un produit en ligne et à l’acheter en boutique.

Le point de vente "n’est pas mort" Un cyber-voyageur sur trois réserve ses vols et séjours exclusivement sur Internet. Pour survivre, l'agence traditionnelle doit intégrer la digitalisation du parcours-client. Qui l’eut crû ? Il a été largement question du point de vente physique lors de la conférence "Les enjeux e-commerce", organisée le 27 juin par la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad). Avec quelques messages porteurs d’espoir pour les agences de voyages, mais aussi les réseaux Darty ou Fnac appelés à témoigner. "Le magasin n’est pas mort", a martelé Catherine Barba*, experte en technologies. Guy Raffour : « L'agence physique et la vente en face à face ont encore de beaux jours » Le pouvoir d'achat en arbitre ''Aux agences de voyages de se trouver sur tous les canaux sollicités par leurs clients et de démontrer qu'un voyage préparé par un professionnel ne vaut pas beaucoup plus cher qu'un voyage préparé sans intermédiaire...'' L'enquête a été réalisée du 2 août au 15 septembre 2010 auprès de 400 agents de voyages. 75 questions, 200 items.

Les agences de voyages dans la tourmente de l'e-tourisme XEnvoyer cet article par e-mail Les agences de voyages dans la tourmente de l'e-tourisme XEnvoyer cet article par e-mailLes agences de voyages dans la tourmente de l'e-tourisme » Tourisme culturel et patrimonial, un produit en croissance à travers le monde Selon l’UNESCO, le voyage culturel et patrimonial est l’un des segments du tourisme international qui connaît la croissance la plus rapide. Qui sont ses adeptes? Quelles expériences privilégient-ils?

Store locator : les bonnes pratiques Dans un article, le Journal du Net rappelle les qualités indispensables d’un "store locator", qui permet à l'utilisateur de trouver un point de vente de proximité, et donc de générer du trafic en magasin. Un store locator doit permettre à l’internaute de : - Trouver le(s) point(s) de vente le(s) plus proche(s) de lui, de mener des actions "push" vers les consommateurs. Les produits tels les voyages en promotion viennent à eux. - Obtenir des informations fiables sur ce(s) magasins : adresse, mais également numéro de téléphone, horaires d’ouverture, produits vendus, etc. - Récupérer le plan d’accès vers le(s) magasin(s). En effet, 64 % des internautes "googlisent" les magasins : l’objectif est que le lien vers le Store Locator soit le plus haut possible dans la liste des réponses à une requête du type "marque + ville". Il faut aussi rendre efficaces les fiches de renseignements en situation de mobilité, pour inciter le client à entrer dans l’agence à proximité immédiate.

Quelles garanties offrent les agences de voyages par rapport au web… Si 95 % des voyageurs consultent internet avant de finaliser leur voyage en agence, ils sont de plus en plus nombreux à délaisser le web au profit des boutiques physiques. Leurs attentes ? Un service personnalisé et de qualité, et des garanties renforcées. Richard Vainopoulos, président de TourCom, nous explique les raisons de cette tendance et les garanties offertes par les agences de voyages par rapport aux pure players. APST : Depuis quelque temps, on observe un retour des voyageurs en agence de voyages aux dépens du web.

Related: