background preloader

Épopée de Gilgamesh

Épopée de Gilgamesh
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La XIe tablette de la version de Ninive de l’Épopée de Gilgamesh, relatant le Déluge. Selon l’opinion commune des assyriologues, le récit du Déluge, inspiré par l’Épopée babylonienne d’Atrahasis ou « Poème du Supersage », a été ajouté vers 1200 av. De récents travaux rapprochent l’épopée de Gilgamesh des douze travaux d’Héraclès (l’homologue grec du héros romain Hercule), la légende babylonienne étant antérieure de près d'un millénaire aux écrits d’Homère[2]. Résumé[modifier | modifier le code] Gilgamesh, roi de la ville d'Uruk, est dur et intransigeant envers ses sujets. Le récit (version ninivite)[modifier | modifier le code] Tablette I : Les deux héros[modifier | modifier le code] Rappel de son œuvre (les murailles d’Uruk), ses aventures qu’il a consignées par écrit.Hommage rendu à ses vertus et à ses hauts faits.Sa personne : Dès sa naissance il était prestigieux ! Décision des dieux de lui préparer un rival : Enkidu. Related:  Religieux - Textes

Gilgamesh Gilgamesh (prononciation : /ɡil.ɡa.mɛʃ/) (en akkadien 𒄑𒂆𒈦 / Gilgameš) dans les textes sumériens anciens (sans doute BÌL.GA.MÈŠ, « l'ancêtre est un héros / jeune homme »)[1] est un personnage héroïque de la Mésopotamie antique, roi de la cité d'Uruk où il aurait régné vers 2650 av. J.-C., ainsi qu'un dieu des Enfers dans la mythologie mésopotamienne. Il est le personnage principal de plusieurs récits épiques, dont le plus célèbre est l'Épopée de Gilgamesh, qui a rencontré un grand succès durant la haute Antiquité. Les sources : l'Épopée et autres textes[modifier | modifier le code] Les récits sumériens[modifier | modifier le code] Plusieurs récits épiques (rédigés en sumérien et sur des tablettes d'argile datées fin du IIIe millénaire av. L'Épopée[modifier | modifier le code] Les autres sources du Proche-Orient ancien[modifier | modifier le code] En dehors de la sphère culturelle mésopotamienne[modifier | modifier le code] Un roi-héros[modifier | modifier le code]

Uta-Napishtim Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Uta-Napishtim est un personnage de l'épopée de Gilgamesh. Il y raconte comment il a été sauvé d'un déluge provoqué par la colère des dieux mésopotamiens, et pourquoi ces dieux lui ont fait don de l'immortalité. Dans la version babylonienne du déluge (le poème du Supersage), il est connu sous le nom d'Atrahasis et Ziusudra dans la version sumérienne. Ouvrages anglophones (en) Albert T. Le gros mensonge de la Bible Précédent : Avant JC Histoire et chronologie de la chrétienté De JC à l'an 1000 An1: C'est la référence officielle (choisie au VIe siècle) du calendrier chrétien Dans la province romaine de Galilée, les Esséniens annoncent la venue prochaine d'un sauveur puis la fin prochaine du monde. 6 après JCQuirinius, gouverneur de Syrie, entre en fonction (censé gouverner à la naissance de JC selon Luc 2-2). 29 à 33Cette période correspond aux écrits les plus falsifiés et surtout amputés par les clercs chrétiens: la censure est en marche: Flavius Josèphe, Tacite Suétone, Philon, Dion Cassius, Paterculus... ont été amputés ou bricolés. 33 Date officielle de la "mort" de Jésus de Nazareth, officiellement crucifié par les romains puis ressuscité (pour ceux qui croient au mythe). 55 ? 64 Mort officielle de Saint-Pierre (Simon), saint bicéphale: l'un de ses crânes est à Saint-Pierre au Vatican (en fait, il s'agit d'un crâne de femme!)

Tiki ou Enki ? Vers 2500 AEC, un dieu nommé Enki quitte Sumer pour gagner les terres outremer, dit le mythe Sumérien. Vers 2500 AEC, un dieu blanc arrive dans les Andes, venant de l'est. C'est un dieu bienveillant, il enseigne tout aux sauvages qui vivent là. Dirait-on pas que les deux ne font qu'un ? Dans un de ses imposants ouvrages, Anton Parks nous donne son étymologie du nom d'Enki, le dieu créateur de Sumer. De la même façon le nom d'Enki [en-terre] signifierait Celui qui est entré dans le Ki, dans les profondeurs de la Terre. Tiki, Enki, on est plus que tenté de penser qu'il s'agit du même dieu. Il y a eu une controverse au sujet des glyphes cunéiformes du Fuente Magna. On suppose que le Fuente Magna aurait été façonné par des Sumériens qui se seraient installés en Bolivie aux environs de 2500 AEC." Si l'on admet que "des Sumériens se seraient installés en Bolivie après 2500 AEC" pourquoi pas le prince Enki? Je ne sais si ce scénario est le bon, quoique très vraisemblable.

Jésus était gay ? Secrets de nos origines, Circoncision et Excision descendez la page avant la pointe de son nez pour cacher le bas du visage Chacun est libre de croire en l’historicité de Jésus ou de le considérer comme étant le symbole d’un message caché…mais aussi falsifié. Des milliers d’auteurs se sont évertués à prouver ou à nier l’existence de Jésus. Après avoir lu de nombreux livres sur la supposée vie de Jésus, en m’étant intéressée aux différentes mythologies, religions et aux nombreuses découvertes archéologiques, en y ajoutant des recherches sur la génétique et en partant au départ de ma connaissance intuitive, il devient évident que Jésus, Moïse, Abraham et les autres ne sont que des personnages fictifs, inventés afin d’asseoir la domination des clergés patriarcaux. (Un bond en arrière, ignoré d'un grand nombre, est nécessaire avant de parler de Jésus.) Gilgamesh ayant acquis la force virile et maitrisé la force féminine C'est le secret des Templiers. Cybèle La destruction du Léviathan, ou de la Grande Déesse - gravure de Gustave Doré Neith photo

Dumuzi Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un récit mythologique l'oppose d'ailleurs à Enkimdu, dieu des Agriculteurs, auquel il dispute les faveurs de la déesse Inanna, qui finit par le choisir. Cela reprend les conflits entre agriculteurs et pasteurs. Dans une autre légende, la Descente d'Inanna aux Enfers, il est choisi par sa parèdre pour la remplacer aux Enfers. Le retour de Dumuzi sur terre est vu comme le début du renouveau de la nature. Dumuzi est vénéré dans divers temples. Dumuzi avait donné son nom au sixième mois de l'année à Lagash sous les Dynasties archaïques. Dans le calendrier juif, Tammuz (habituellement transcrit Tammouz en français) est le mois lunaire qui correspond en général à la deuxième moitié du mois de juillet est la première moitié d'août. Le nom de Tammuz apparaît dans la Bible, dans le Livre d'Ézéchiel (8:14), ou le prophète proteste contre l'usage des femmes d'Israël, qui « pleurent pour Tammuz » selon le rituel païen.

Apocryphes : Evangile de l'Enfance. Au nom du Père, et du Fils, et de l’Esprit-Saint, Dieu unique. Avec le secours et l'assistance du Dieu tout-puissant, nous commençons à écrire le livre des miracles de notre Sauveur, maître et Seigneur Jésus-Christ, lequel s'appelle l'Évangile de l'enfance, dans la paix du Sauveur. Ainsi soit-il. CHAPITRE Ier. Nous trouvons dans le livre du grand-prêtre Joseph qui vécut du temps de Jésus-Christ (et quelques-uns disent que son nom était Caïphe) que Jésus parla lorsqu'il était au berceau et qu'il dit à sa mère Marie : moi que tu as enfanté, je suis Jésus, le fils de Dieu, le Verbe, ainsi que te l'a annoncé l'ange Gabriel et mon père m'a envoyé pour le salut du monde. L'an trois cent soixante-neuf de l'ère d'Alexandre, Auguste ordonna que chacun se fit enregistrer dans sa ville natale. Et après le coucher du soleil, Joseph arriva avec la vieille devant la caverne et ils entrèrent. chapitre X. chapitre XIX. Ils vinrent ensuite à une autre ville où ils voulaient passer la nuit. chapitre XX.

Gilgamesh Gilgamesh Palais de Sargon Gilgamesh est un roi à demi légendaire de la cité d'Ourouk (Uruk), qui aurait régné vers 2600 avant notre ère. D'origine sumérienne, ce récit s'est transmis d'abord de manière orale, puis il fut écrit vers 2000 avant notre ère à Babylone. La version la plus achevée, écrite sur douze tablettes, a été retrouvée à Ninive, dans la bibliothèque du roi syrien Assourbanipal (668-627 avant notre ère). Celui qui a tout vu, [Sha nagba imuru]. Monarque semi-légendaire Gilgamesh, "celui qui a tout vu" , est le héros à la fois despotique et humain d'une longue épopée mainte fois remaniée qui est la base de la littérature antique. « La courtisane Shamhat enlève ses vêtements dévoile ses seins, dévoile sa nudité et Enkidu se réjouit des charmes de son corps. Enkidu sous la forme semi animale combat Gilgamesh. Aussitôt entré dans la ville, il est accueilli par une foule en liesse, on lui offre à boire et à manger, on l'oint avec des huiles précieuses.

Les apocryphes Oeuvres numérisées par Marc Szwajcer Histoire de Joseph le charpentier. 17 Évangile de l'Enfance 57 Protévangile de Jacques le Mineur 111 Évangile de Thomas l'Israélite. 139 Evangile de la Nativité de Sainte Marie 155 Évangile de la Nativité de Marie et de l'enfance du Sauveur. 173 Évangile de Nicodème. 215 Évangiles aujourd'hui perdus; écrits attribués à Jésus-Christ, à la Vierge et aux Apôtres. 285 Histoire du combat apostolique, par Abdyas. 299 Écrits apocryphes de l'Ancien Testament 311 Livres attribués à Adam. 313 Livre d'Enoch. 325 Livres attribués à Abraham. 345 Testaments des douze Patriarches.348 Livres attribués à Joseph. 353 » à Solomon. 358 L'Ascension d'Isaïe le prophète. 360 Quatrième Livre d'Esdras. 371

Related: