background preloader

Anunnaki

Anunnaki
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sceau sumérien représentant les Anunnaki. Hiérarchie[modifier | modifier le code] Évolution dans le temps[modifier | modifier le code] Nous ne savons pas à quel moment ni pour quelle raison, la signification des termes Anunnaki et Igigi s'est inversée. C'est ainsi que dans certains récits, Igigi désigne les dieux célestes et Anunnaki les divinités chthoniennes. Nombre[modifier | modifier le code] Dans le récit de la création Babylonienne (l'Enuma Elish), le dieu Marduk qui succède à Enlil à la tête du panthéon, fixe le nombre des dieux à 600. Évocations dans les œuvres culturelles[modifier | modifier le code] Annunaki au cinéma et à la télévision[modifier | modifier le code] Dans Seaquest DSV Saison 1 épisode 20.Dans la série de jeux vidéo Assassin's Creed, les créateurs des artéfacts, ceux-qui-étaient-là-avant, sont parfois désignés sous le terme d'Annunakis[2].Dans le film Phénomènes paranormaux de Olatunde Osunsanmi. Anunnaki, sur Wikidata

http://fr.wikipedia.org/wiki/Anunnaki

Related:  Annunakis & NibirusumériensAnnunaki

Les Sumériens Nibiru Planète X Annunaki La planète "Nibiru". Selon des chercheurs et ufologues (notament Zecharia Sitchin), les habitants de cette planète, les Nibirians ou Marduck, etc., atterrirent sur notre Terre pour la première fois il y a environ 450.000 ans pour sauver leur planète. Ils se mirent à extraire l'or et d'autres matières premières dont ils avaient besoin et créèrent l'homo sapiens il y a 300.000 ans environ par manipulations génétiques sur des femelles d'hominiens. Ils avaient besoin d'aide, car ils ne voulaient plus extraire eux-mêmes ces matières premières. La Mésopotamie fut leur première colonie.

Enki et Ninhursag Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Enki et Ninhursag est un mythe sumérien, mettant en scène deux grandes divinités, Enki maître de la sagesse, le porteur d'eau, et sa parèdre Ninhursag appelée aussi Damkina[réf. souhaitée]. Le récit se passe sur l'île de Dilmun, probablement l'actuel Bahreïn, qui entretient durant la haute Antiquité d'intenses relations avec la Mésopotamie. Ce mythe raconte comment Enki a fait de cette contrée, au départ désertique, une région disposant d'abondantes ressources pour le bonheur de Sumer. Le dieu y construit d'abord un puits à l'aide de son puissant sexe, vraisemblablement un puits aérien, pour faire apparaître l'eau douce là où il n'y en a pas, nécessaire à la vie, et donc au développement des plantes.

La civilisation sumérienne et vie extra-terrestre... - Le blog de dossiermystere La civilisation sumérienne semble être apparue assez soudainement, en Mésopotamie, sur un fond d’organisation préurbaine. Son développement est caractérisé par l’invention de l’écriture et de l’architecture. L’apparition de cette civilisation urbaine est tellement soudaine qu’on la pensa importée d’ailleurs. Mais on n’a jamais trouvé avec certitude cet « ailleurs » : on a avancé l'hypothèse de l'Iran, ou de l'Est en général, mais aussi celle de l'île de Bahreïn.

Origine de Niburu la reine des damnés des Annunaki Nefelim et reptilens à 6 doigts A ma connaissance, on leur attribue cinq origines possibles.Ils pourraient venir de la Terre elle-même ! C'est en tout cas ce qu'affirme John Rhodes (chercheur et écrivain américain, spécialiste des reptiliens) qui nous a offert dans son ouvrage "Dragons of the Apocalypse" une large description de ce peuple. Ces propos sur l'origine des Lézards sont appuyés par la thèse de l'ufologue David Barclay, dont les travaux tendent à démontrer qu'en 150 millions d'années de "règne", la race des dinosaures aurait pu engendrer un reptile-humanoïde intelligent... Et c'est ce dernier qui aurait été à l'origine de la catastrophe planétaire de la limite Crétacé/Tertiaire (!!), il y a 65 millions d'années, détruisant ainsi les membres de sa propre espèce - en plus de tous les autres dinosaures.

Enuma Elish Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Enuma Elish ( en akkadien) est l'épopée babylonienne de la création du monde. Signifiant littéralement Lorsqu'en haut, selon ses premiers mots, l'Enuma Elish célèbre à travers sept tablettes la gloire du dieu Mardouk et raconte son ascension vers la souveraineté du panthéon babylonien. Le texte fut découvert au XIXe siècle sous forme de fragments dans les ruines de la bibliothèque d'Assurbanipal à Ninive, ville proche de l'actuelle Mossoul, en Irak. La plus grande partie de la cinquième tablette n'a jamais pu être retrouvée.

Les ANNUNAKIS Mise à jour : La magistrale pirouette de Futura-Sciences qui nous fait croire à présent qu'ils nous auraient fait un canular à quelques heures du 21 décembre 2012. Nous ne pensons pas qu'un site sérieux se permettrait de profiter de la peur pour venir faire des déclarations de la sorte pour alimenter les craintes de manière gratuite ou anodine. Sauf que sous couvert d'un canular quelques vérités ont été dites sur les recherches scientifiques que l'on nous cache et nous ne sommes pas des ignorants pour constater que la Nasa et que le CERN ne nous disent pas toute la vérité, notamment sur le fait que des scientifiques soient souvent en danger pour vouloir nous révéler des vérités, quand ils ne sont pas purement et simplement éliminés physiquement pour les museler définitivement. Est-ce que la NASA nous parle par exemple des énergies libres et propres qu'ils planquent dans leurs archives et qui existent depuis plus de 60 ans ? Voici la pirouette de Futura-Sciences. Hitler ?

HISTOIRE COMPLETE DES ANNUNAKIS L’affirmation que les Sumériens furent les premiers à écrire et à transmettre, selon laquelle l”‘homme” fut créé par les Néfilim, semble à première vue en totale contradiction avec la théorie de l’évolution et les principes fondamentaux judéochrétiens de la Bible. Mais, en fait, les renseignements contenus dans les textes sumériens -et eux seuls -peuvent confirmer à la fois la validité de la théorie de l’évolution et la vérité du récit biblique, et démontrer qu’ils ne se contredisent pas. Dans l’épopée -”lorsque les dieux comme des hommes”, dans d’autres textes particuliers, ainsi que dans quelques références, les Sumériens décrivent l’homme à la fois comme une créature voulue des dieux et comme le lien dans la chaîne évolutive qui commença avec les événements célestes décrits dans l”‘Épopée de la Création”. Les termes mêmes utilisés par les Sumériens et les Akkadiens pour mentionner “l’homme” renseignent sur sa position et son but.

Atrahasis Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Atrahasis (de l'akkadien ḫaṭṭu ḫasīsu, « sceptre de l'ingéniosité ») est un personnage de la mythologie mésopotamienne qui aurait survécu au déluge et obtenu des dieux l'immortalité. Sa légende est contée dans l’épopée d'Atrahasis, dite aussi Poème du Supersage ou Poème du Très Sage. Dans les versions antérieures en langue sumérienne, il correspond à Ziusudra (littéralement « Jours à la vie prolongée »). L'épopée d'Atrahasis ou Poème du Supersage[modifier | modifier le code] Contenu[modifier | modifier le code]

Sumer Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Situation du Pays de Sumer Ayant été complètement oubliée après les débuts de notre ère, la civilisation de Sumer a été redécouverte durant la seconde moitié du XIXe siècle grâce aux fouilles de sites archéologiques du Sud mésopotamien, dont l'exploration s'est poursuivie par la suite, jusqu'à connaître un arrêt en raison des troubles politiques affectant l'Irak à partir des années 1990. En plus des redécouvertes architecturales et artistiques qui furent à plusieurs reprises remarquables, les fouilles ont permis la découverte de dizaines de milliers de tablettes inscrites en écriture cunéiforme, qui est la plus ancienne documentation écrite connue avec celle de l’Égypte antique. Sumer est donc l'une des plus anciennes civilisations historiques connues, ayant participé à la mise au point de ce système d'écriture durant les derniers siècles du IVe millénaire av. J.

Gilgamesh Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Gilgamesh (prononciation : /ɡil.ɡa.mɛʃ/) (en akkadien 𒄑𒂆𒈦 𒄑𒂆𒈦 / Gilgameš) dans les textes sumériens anciens (sans doute BÌL.GA.MÈŠ, « l'ancêtre est un héros / jeune homme »)[1] est un personnage héroïque de la Mésopotamie antique, roi de la cité d'Uruk où il aurait régné vers 2650 av. J.-C., ainsi qu'un dieu des Enfers dans la mythologie mésopotamienne. Il est le personnage principal de plusieurs récits épiques, dont le plus célèbre est l'Épopée de Gilgamesh, qui a rencontré un grand succès durant la Haute Antiquité. Les sources : mythes et autres textes[modifier | modifier le code]

Related: