background preloader

Comment augmenter votre calme par la respiration ?

Comment augmenter votre calme par la respiration ?
Related:  chattree

Décoder les émotions, ça s'apprend! | Femmes d'Aujourd'hui Les émotions se reflètent sur le visage, dans les gestes ou dans la voix. Les décoder aide à avoir de meilleures relations sociales. Et si on s'exerçait lors des réveillons? Votre filleul de 10 ans, Julien, a beau vous remercier pour le livre que vous lui avez offert, vous devinez une pointe de déception sur son visage. Et lorsqu'en saluant le travail de votre mère pour le repas de Noël, vous décelez de la colère dans son «Avec plaisir», vous vous dites que vous auriez peut-être davantage dû mettre la main à la pâte. Hommes et femmes à égalité Par contre, reconnaître les émotions chez les autres n'est pas une compétence innée. Bonne nouvelle: cette capacité peut s'améliorer à tout âge. Exercez-vous grâce à FaceTales FaceTales est un programme de formation destiné à améliorer les capacités de décodage d'expressions faciales. A titre d'exemple, voici un petit exercice à faire chez vous. Retrouvez la suite de cet article dans votre Femmes d'Aujourd'hui du 15 décembre 2011.

Se libérer de nos pensées négatives ou Devenez un Sakshin! - 2ème partie Image: graur codrin / FreeDigitalPhotos.net Dans la première partie de l'article, nous avons pu voir qu’une foule de pensées et d'émotions sont présentes en nous et que nous choisissons ou non de ne pas vivre. Et grâce à des processus personnels (selon nos valeurs, éducations, histoire, mémoires..), nous nous identifions à celles-ci, car ce sont NOS pensées, NOS sentiments! Nous tricotons des histoires, des ressenties, des pensées, des émotions avec jusque des pensées, des peurs. Pourquoi être témoin? Par définition, un témoin est une personne neutre qui a vu ou entendu un fait ou un évènement. Comme souligné dans la première partie, une des bases du travail sur soi, du travail en conscience, est de se connaitre, et de savoir et reconnaitre nos habitudes et réactions selon les situations. Est-ce qu’en étant témoin je n’aurais pas de période difficile à vivre? Je vous propose donc d'être le témoin du flux des pensées! Prenons un exemple le chocolat. Devenez un Sakshin! La routine du témoin

Simplexe du travail enseignant — 2-Ifé - Plateforme néo-titulaires - NéoPass Info Le simplexe est un outil qui a pour ambition d'aider à déconstruire la complexité de l'activité des enseignants en classe pour comprendre ce qui l'organise prioritairement et comment elle se transforme. Les deux extraits vidéo de l’activité de Romain à six mois d'écart ne doivent être appréhendés comme deux figures figées mais comme deux conduites révélatrices de la dynamique de sa construction professionnelle en cours. En quelques mois d’expérience, l'activité professionnelle de Romain s'est transformée : Il ne s’agit pas de prendre la seconde activité de Romain pour la « bonne pratique » qu’il faudrait s’approprier et appliquer sans condition, mais plutôt de pouvoir identifier la nature des changements opérés en son sein.

Et si on s'ennuyait ? Tout tend à s’accélérer : les technologies évoluent de plus en plus rapidement, l’accès à l’information est plus immédiate et abondante que jamais et notre éventail de possibilités n’a jamais été aussi ouvert. Face à ces nouvelles richesses, notre esprit peut ainsi se permettre de vagabonder d’un sujet à un autre très facilement. Ainsi, rares sont les moments ou nous nous retrouvons face à l’ennui. Cet éventail de possibilité nous apporte un choix quasi-illimité d’opportunités. La peur de l’ennui L’ennui, voilà bien une chose que nous tentons à tout prix d’éviter. En effet, pendant ces moments où « il n’y a rien à faire », nous nous retrouvons enfin confronté avec nous-même. Nous n’en n’avons pas forcément conscience sur le moment, mais ces moments sont réellement importants et contribuent pleinement à atténuer le facteur stress et rétablir en nous-même une certaine harmonie. Prendre rendez-vous avec nous-même En conclusion, pensez à organiser fréquemment des réunions avec vous-même.

Timidité : l'hormone de la confiance en soi existe Timidité : l'hormone de la confiance en soi existe © Ingram Publishing Des scientifiques canadiens viennent de découvrir que l'hormone naturelle ocytocine permettrait d'aider à combattre la timidité. Elle boosterait la confiance en soi et faciliterait les rapports humains. Vous avez les jambes qui tremblent, des palpitations et des bouffées de chaleur à chaque fois que vous prenez la parole en public ou devant des gens que vous ne connaissez pas ? Pour parvenir à ces résultats surprenants, les chercheurs ont réalisé des tests sur 100 volontaires, hommes et femmes, âgés de 18 à 35 ans sans antécédents médicaux et ne consommant pas de tabac ni de drogues. Alexandre Roux (Source : lexpress.fr)Crédit photo : Ingram Publishing L'Ocytocine, hormone de l'orgasme, de l'amour et du bien-êtreHormones de croissance : pourvoi en cassation des familles« Chaque année la France compte 8 000 enfants autistes de plus »Autisme : les enfants atteints produisent trop de neurones

Anti-stress : faire le choix d'être calme le juillet 29th, 2011 Si vous êtes régulièrement stressé dans la vie de tous les jours, ou même simplement tendu, voici un petit exercice de visualisation pour apprendre et s’entraîner à rester calme en toute situation. Tout d’abord, je vous invite à bien vous détendre (vous pouvez par exemple lire cet article : petit exercice de relaxation). Tendu ou stressé ? Entraînez-vous à rester calme Visualiser une journée normale Ensuite fermez les yeux et visualisez une de vos journée normale, du levé jusqu’au coucher. Dans cette visualisation, vous faîtes toutes vos activité, une par une, sans ne jamais vous énervez, vous restez imperturbable, calme, tranquille. Vous faîtes simplement ce que vous avez à faire, mais calmement, sans aucune tension. Visualisez ainsi votre levé, votre petit déjeuné, vos différentes activités pour par exemple aller au travail, travailler, déjeuner rentrer le soir, diner… tout cela toujours sereinement. Inclure des éléments perturbants habituels

Quand les lycées éco-responsables "verdissent" les compétences... L'éducation au développement durable est-elle un levier pour changer les pratiques pédagogiques ? La question est posée par Jean-Marc Lange, Université de Rouen, au regard des actions des lycées éco-responsables présentées le 28 mai au Conseil régional d'Ile-de-France. Les projets d'éducation au développement durable connaissent une forte progression dans la région. Ils s'appuient sur de nouvelles démarches et ont des retombées globales sur les établissements. "C'est important que les enseignements théoriques aient un rapport avec la pratique et que les jeunes comprennent ainsi des enjeux de société". Il faut dire que les projets présentés sont exceptionnels. Au lycée de la mode Marie Laurencin de Paris, les élèves e bac pro mode textile environnement déclinent le rapport habillement - environnement à la fois en enseignement général et en atelier. Même engagement des différentes filières au lycée professionnel Vauquelin à Paris. Mais ces projets sont-ils eux-mêmes durables ?

Comment avoir plus d'énergie en 10 minutes ? Quelques méthodes simples Avoir plus d’énergie en 10 minutes, c’est possible ! Si vous avez besoin d’un petit remontant naturel et sain pour faire face à un besoin d’énergie ou à un petit coup de fatigue, profitez de quelques méthodes simples à appliquer et à l’efficacité indubitable. Faites une sieste de 10 minutes Il s’agit bien de faire une véritable sieste et non de tenter de vous reposer. Vous serez étonné par le résultat ! Mangez les bons aliments Certains aliments sont des pièges et vous condamnent à une chute d’énergie après un regain de courte durée. Sachez écouter votre corps Votre corps a un rythme particulier, il subit des fluctuations d’énergie que vous devez apprendre à connaître pour les prévoir et les utiliser par la suite. Restez hydraté La déshydratation épaissit votre sang, forçant votre cœur à plus de travail. Fréquentez des gens optimistes, positifs Évitez les personnes qui voient toujours tout en noir, celles qui vous tirent vers le bas, qui font un drame du moindre petit pépin. Méditez

Affirmez-vous ! Dans les articles précédents, j’ai abordé l’estime de soi et la confiance en soi. Je n’ai pas encore parlé de l’affirmation de soi. C’est ce que j’appelle l’assertivité. L’assertivité, c’est une façon d’exprimer ses besoins et ses sentiments, sa valeur et ses limites tout en tenant compte de ceux d’autrui. Le mot « assertivité » vient de « to assert » qui veut dire s’affirmer, défendre ses droits. L’assertivité comprend deux dimensions : Le développement personnel ( mieux se connaître, se révéler à soi).La communication (apprendre à dire, se révéler aux autres). Comment se comporte une personne assertive ? Elle s’affirme de façon constructive. Quelles sont ses attitudes non verbales ? Se tenir ni trop près, ni trop loin de son interlocuteur.Économiser le geste (ni immobilité, ni gesticulation) et la parole (le bon mot, au bon moment) Maintenir le contact visuel en regardant l’autre personne dans les yeux. Que dit une personne assertive ? Nous sommes tous capable d’assertivité. Cindy

Le lâcher prise : un renoncement ou un moyen de se dépasser ? - Pion Paul-Henri Pourtant, le lâcher prise est attaché au développement de la personne et même au développement spirituel et associer développement et farniente est antinomique. Si l’homme a besoin de se sentir acteur de sa vie, alors le lâcher prise doit être une action, ce ne peut être un renoncement. Rappelons nous en effet en toute chose que l’homme est sujet à trois phénomènes caractéristiques des organismes vivants : l’activité, le repos et l’évolution. Le premier aspect, l’activité, est le syndrome inverse de celui de la pile Wonder : « la pile Wonder ne s’use que si l’on s’en sert » selon le slogan publicitaire bien connu. Le second aspect, le repos, est déterminent pour les périodes d’activité. Le troisième aspect, l’évolution, est le vaste procédé d’essais-erreurs dont nous sommes issus. L’exacerbation de l’une de ces trois caractéristiques au détriment des autres conduit à se retrouver à un moment ou un autre dans l’impasse. Lâcher prise devient alors indispensable.

Centre Circé de coaching scolaire systémique (CIRCÉ) Centre de coaching scolaire systémique L'apprentissage est un changement de représentation Le coaching scolaire systémique, c’est quoi ?Coaching scolaire ou soutien scolaire ? Le coaching scolaire systémique, c’est quoi ? Les difficultés scolaires génèrent des difficultés familiales qui génèrent des difficultés personnelles qui génèrent des difficultés scolaires.... Pourquoi mon enfant est-il/elle tête en l’air ? La question du « pourquoi » s’accompagne bien souvent d’une tourmente de l’esprit. À supposer même qu'une réponse satisfaisant la raison pointe son nez et finisse par s’imposer dans la famille, par exemple « Mon enfant a du mal à se concentrer car il a hérité de son grand-père qui n’a jamais pu lire un livre en entier », que peut-on en faire ? Bien entendu, il n'est certainement pas vain de s’intéresser un jour au conditionnement que l’héritage familial nous impose. Doit-on se résigner au poids de l’hérédité et renoncer à toute possibilité de transformation de la situation ?

Comment gérer le stress ? Qu’est-ce que le stress ? Le stress est un signal. C’est un signal envoyé par notre cerveau pour nous avertir que quelque chose ne va pas. Pour mieux comprendre de quoi il s’agit, voyons ce qui se passe dans notre cerveau : Selon l’ANC, notre cerveau est composé de 4 territoires qui influencent nos comportements. Il s’agit des territoires cérébraux reptiliens, paléolimbiques, néolimbiques et préfrontaux. Le « reptilien » (en rouge sur le schéma) est la partie la plus archaïque de notre cerveau. En état de stress, il va provoquer 3 comportements instinctifs et inconscients pour assurer la survie. Tout animal ou toute personne face au danger va : chercher à s’échapper ou se cacher (fuite)chercher à impressionner l’autre, combattre (lutte)faire le mort, essayer de se faire oublier (inhibition d’action) Vous en avez un exemple dans la vidéo suivante. Un impala plus malin qu’un guépard et une hyène par je_taime_homri Comment cela se traduit chez nous ? Prenons l’exemple des examens oraux. Cindy

7 gestes stupides qui flinguent vos relations En vous inscrivant ici, vous recevrez par email les conseils de Romain via sa newsletter « Le Décodeur du Non-Verbal ». Vous pouvez vous désinscrire à tout instant. Le Décodeur du Non-Verbal - 2011-2015, SARL ARC Diffusion, RCS 803 953280 PARIS ; Notre newsletter est déclarée à la CNIL sous le N°1584215 et respecte la loi informatique et libertés. Pour contacter Romain : romain@decodeurdunonverbal.fr. Vous pouvez consulter en ligne nos conditions générales de vente, nos mentions légales, mais aussi Pourquoi nous existons, et Comment nous fonctionnons - Vous trouverez ici nos Voisins Blogueurs qu’on Aime. TOP 7 des articles : La synergologie - Le langage corporel - Les microexpressions - Le langage du corps - Le langage non verbal - Decrypter les gestes - Expressions du visage - Enfold Theme by Kriesi

Top 10 des croyances sur soi Vous connaissez mon intérêt pour les croyances, que je considère être la pierre angulaire dans tout processus de changement. Pour rappel, une croyance est une pensée construite et très personnelle dont nous avons l’intime conviction qu’elle est valide, vraie, réelle, authentique et véritable et qui nous sert de repère dans nos actes quotidiens, notre vision du monde, nos jugements sur nous-mêmes, les autres ou le temps. Parfois, voire même souvent, nos freins, nos blocages, nos difficultés quotidiennes sont issues de certaines de ces croyances qui se qualifient alors de limitantes. Voyons cette semaine, le top 10 des croyances limitantes sur nous-mêmes et quelques pistes pour les ramollir un peu. A noter qu’il n’y a pas une croyance plus limitante qu’une autre; elles le sont toutes à priori et à des degrés divers pour chacun. Ah! Question: « Comment pouvez-vous essayer quelque chose de nouveau en respectant votre besoin de sécurité? A la semaine prochaine…

Related: