background preloader

Coaching

Coaching
Origines Le mot sociocratie est dérivé du latin societas (société) et du grec kratein (gouverner). Il s’agit de la gouvernance du ‘socios’, c'est à dire des personnes liées par des relations significatives entre elles. En comparaison la démocratie, est la gouvernance du ‘demos’, la masse des gens qui n’ont pas grand-chose en commun en dehors de certaines valeurs de base. L’autocratie quant, à elle, est la gouvernance d’une seule personne : ‘auto’. Le mot sociocratie fut inventé par Auguste Comte au début du XIXe. Plus tard, le mot fut utilisé par le sociologue américain Lester Frank dans un article qu'il écrit pour le mensuel Penn en 1881 et plus tard encore par le hollandais Kees Boeke, qui appliqua le concept à l'éducation. Ward, plus tard, élargit le concept dans ses livres « sociologie dynamique » (1883) et « les facteurs psychiques de la civilisation » (1892). Les quatre principes directeurs de la méthode de prise de décisions politiques d’Endenburg Organisation en cercles. Related:  Coaching et accompagnement

dialogon Individualism | Clearly Cultural Individualism is the one side versus its opposite, collectivism, that is the degree to which individuals are integrated into groups. On the individualist side we find societies in which the ties between individuals are loose: everyone is expected to look after him/herself and his/her immediate family. On the collectivist side, we find societies in which people from birth onwards are integrated into strong, cohesive in-groups, often extended families (with uncles, aunts and grandparents) which continue protecting them in exchange for unquestioning loyalty. For example, Germany can be considered as individualistic with a relatively high score (67) on the scale of Hofstede compared to a country like Guatemala where they have strong collectivism (6 on the scale). In Germany people stress on personal achievements and individual rights. The United States can clearly been seen as individualistic (scoring a 91).

Le coach, le courage et le prophète – Jean-Paul Sauzède / coach'abondance Le coach, le courage et le prophète – Jean-Paul Sauzède Jean-Paul Sauzède : Il y a nécessité de courage pour travailler en coaching ! L’étymologie du mot courage, c’est « le cœur ». Nous sommes appelés à être courageux pour dénoncer les rêves impossibles, maximiser une situation qui nous paraît insupportable et parfois aller à l’encontre des attentes de notre client. Il nous faut du courage enfin pour accompagner nos clients dans les premiers pas, parfois hasardeux, de choix audacieux et parfois risqués et partager le risque de l’aventure du changement. D’autant que nous pouvons être aux prises avec deux risques : Lorsque le coach est pris par la peur de perdre son client, ses honoraires ou sa notoriété, il est dans la soumission à l’autre. En lien avec cette notion de courage, je crois que l’image et la fonction du prophète est une belle métaphore du coach ! Le prophète n’est pas un devin. Le prophète à deux fonctions essentielles : Jean-Paul SAUZEDEsauzede-gestalt-coaching.fr

ROCH LANDRY - coaching un processus, des idées, des résultatsd'abord, une rencontre, suivie d'échanges, de conversations dynamiques et d'actions ciblées.Un engagement. Dire oui je le veux. Coaching intégral.Un support et suivi sur-mesure de la personne pour développer son plein potentiel d'être humain et la capacité de se responsabiliser. Composer avec toutes les intelligences de la personne. je supporte les groupes de personnes avec ouverture, courage et authenticité. j'apprends ainsi de chaque situation. Formation pratique.J'ai suivi et obtenu une certification de Coach Personnel et Professionnel (Université Concordia, 2008) et de Maître praticien en Programmation Neuro-linguistique (CQPNL, 2002). Le fil directeur de l'ensemble de ces activités + formations, c'est la créativité. Le système CoachingConneXions comprend un jeu de soixante cartes, un livret explicatif et un coffret pratique. Le jeu est un puissant moyen d'apprendre. Notre force, c'est de construire une FORMATION selon vos besoins.

Les activités de Focusing à Montréal et ailleurs Le Focusing est maintenant connu un peu partout dans le monde. Plusieurs universités enseignent des programmes en psychologie intégrant la pratique du Focusing. Plusieurs centres de formation indépendants offrent des crédits d’éducation continue (UEC) pour leurs programmes de formation à la certification. Le Focusing s’intègre de plus en plus à la pratique de la psychothérapie et à celle des thérapies de pleine conscience ou de travail corporel, à la massothérapie et autres approches de conscience corporelle telle l’approche Alexander, le Feldenkrais, la Méthode de Libération des Cuirasses (MLC) et autres. Les activités de Focusing accessibles à tous Le Focusing et l’écoute en Focusing ont été conçus pour s’enseigner facilement, pouvoir se pratiquer d’une manière peu dispendieuse et être adapté à différentes cultures. Ateliers sur le Focusing et les rêves Gendlin a proposé une méthode de travail sur les rêves à partir du sens corporel. Les journées d’exploration en Focusing

Excellence Sens, sagesse et coaching – François Delivré Sens, sagesse et coaching – François Delivré François Delivré nous livre ses réflexions sur les liens entre sens, sagesse, philosophie et coaching. Deux voies sont proposées : l’étude de quelques grandes philosophies et la cohérence de vie. Le recours au sens est fréquent en coaching, même implicitement, par exemple lorsque le (ou la) professionnel(le) pose des questions au client telles que : Quel est votre enjeu ? Le coach utilise aussi parfois les grilles préétablies de lecture du sens, par exemple les neuf niveaux de sens de Lenhardt ou les niveaux de Dilts. La question du sens est étudiée dans trois domaines principaux. Le premier est bien connu des coachs : c’est la psychologie. Ce qui apparaît tout d’abord en examinant la place que la philosophie et le coaching tiennent chacun dans notre société aujourd’hui, c’est qu’ils sont tous les deux à la mode. Dans un champ comme dans l’autre, il y a des professionnels sérieux et des charlatans. Mais attention ! Que puis-je connaître ?

De la décision … – Damien Babinet / coach'abondance De la décision … – Damien Babinet Damien Babinet : Quand nouvelle année rime souvent avec bonnes résolutions, je suis touché par la si grande difficulté à décider dont témoignent les personnes que j’accompagne. Cette difficulté, je la partage et elle est pour moi un sujet de travail personnel et de questionnement. Combien de fois me suis-je interrogé sur ce qui enfermait une décision dans un espace d’indécision. L’adage voudrait que « choisir c’est renoncer » et pourtant, l’Élément Humain nous suggère qu’il n’en est rien. Certes, entre telle ou telle option, choisir l’une c’est incontestablement faire le deuil de l’autre mais ce deuil ne pourrait-il pas être la partie émergée de l’iceberg ? En effet, si on accepte l’hypothèse que derrière chaque choix réside un bénéfice plus ou moins conscient, alors il n’y a plus renoncement mais option pour ce bénéfice là en particulier. Cependant, choisir n’est pas décider, la décision précède le choix. Maldiney poursuit avec : écrit Henri Maldiney.

Related: