background preloader

Bandes dessinées oubliées

Bandes dessinées oubliées

Amazonie BD librairie L’ Histoire du Comic Book (t1) Des origines à 1954 Jean-Paul Jennequin est le spécialiste, en France, de la bande dessinée anglo-saxonne et plus particulièrement des comics. Ce livre, qui ne faillit pas à la réputation de son auteur, était de ce fait attendu, d’autant qu’il surgit dans un désert éditorial francophone quasi-complet, pour qui s’intéresse à l’histoire de la bande dessinée américaine, sans lire de revues spécialisées (comme les excellentes Scarce ou Back-up par exemple). Les origines du comic book remonte aux années 30, mais J.-P. Les illustrations sont nombreuses et judicieuses, même si le format du livre ne peut pas toujours leur faire honneur, ni répondre à leur foisonnement. Malgré la somme d’informations (parfois inédites en français) qu’il présente, ce livre s’affirmera moins comme un outil (même s’il possède plusieurs index très pratique), que comme une initiation consistante à l’histoire du comic book.

Las Aventuras de Blake y Mortimer Tout sur les comics Par Alana Chantelune Les comics-books : introduction Les super-héros sont de plus en plus présents ces dernières années, principalement au cinéma. En bref, les super-héros ont la cote. Le marché des comics américains, lui, est en souffrance, car toute l’édition est en difficulté. Et les fanfictions en sont un très bon indicateur. Si vous lisez ceci, c’est que vous vous intéressez vaguement à un super-héros, probablement Batman ou Spiderman. Mais tous deux, ainsi que leurs camarades en collants, ont une très très longue histoire derrière eux. L’univers des comics-books est un régal pour les fans et les auteurs de fanfiction, car il y a eu tant d’auteurs qui se sont relayés sur les mêmes personnages depuis plus de 75 ans, qu’on trouve autant de visions d’un personnage que d’auteurs, autant de variations officielles de leur univers. C’est bien simple, chacun peut trouver un ouvrage qui représente son héros préféré à son goût. Haut de page L’industrie des comics Qu’est-ce qu’un comic-book ? Hulk

Le Blog Blake, Jacobs et Mortimer C'est avec amertume que nous avons pris la triste décision de fermer le blog Blake, Jacobs et Mortimer, et ceci est donc le dernier article que nous publierons. Point de lassitude sur le sujet même du blog, nous sommes toujours des passionnés de E.P. Jacobs et de ses héros, et friands d'informations au sujet de cette formidable série. Mais nous sommes un blog indépendant, fait bénévolement sur notre temps libre et il nous est de plus en plus insupportable de subir des attaques en règle de certains lecteurs négatifs, désœuvrés et jaloux que nous connaissons parfaitement (et qui se reconnaîtront…), et qui à force de lobbying négatif trouvent malheureusement une oreille attentive auprès de l'éditeur, qui nous le fait durement et injustement savoir. Bravo à eux (à lui), ils ont parfaitement réussi leur mission de destruction. Un grand merci à Brieg F.

Histoire des comics de l'age d'or Après le réalisme, l'autre grand phénomène est celui des super-héros postérieur à Superman, Batman ou ceux investits de pouvoirs comme Mandrake et le Fantôme du Bengale du même auteur Lee Falk. à noter que BATMAN a été édité en france sous différents noms: en 40 dans "Belles Aventures": Le Justicier, puis en 46 dans "Tarzan": la Chauve-souris et en 47 dans "l'Astucieux": Les Ailes rouges. Le fantôme du Bengale par Nolan (Plus tard, à la fin des années soixante dans Strange, on découvre en France les super-héros de Stan Lee : les quatre Fantastiques, le Surfer d'Argent, Daredevil, Spider Man... qui sont devenus les entités emblématiques les plus communes du comics américain dans la mémoire collective.) Evidemment, les américains ont privilégié les histoires de western: Lone Ranger, Hopalong Cassidy, Red Ryder, King de la police montée, Zorro, Cisco Kid, Buffalo Bill... Charles Godwin, un pilier avec plusieurs séries : Connie La patrouille des Aigles Rusty Riley

CATAWIKI Histoire de la bande dessinée américaine La seconde évolution majeure est celle du comic book, en 1934, qui permet la diffusion de bande dessinée (d'abord des rééditions de comic strips) dans des supports dédiés. En 1938, lorsque Superman apparaît dans un de ces comic books, commence ce qui est appelé communément l'« âge d'or des comics ». Durant les années de guerre, les super-héros et l'animalier sont les genres les plus populaires. À la suite du déclin des super-héros, de nouveaux genres se développent (western, romance, science-fiction, etc.) et touchent un lectorat toujours plus important. La période moderne apparaît d'abord comme un nouvel âge d'or lorsque des scénaristes et des dessinateurs recréent les personnages classiques ou lancent de nouvelles séries qui attirent des millions de lecteurs. Les différentes périodes[modifier | modifier le code] Les historiens américains des comics utilisent généralement un découpage chronologique en « âges ». Les débuts (de 1842 aux années 1930)[modifier | modifier le code] M.

Bédécouverte BD-Theque.com BD Gest.com SoComics.com Comic-Marktplatz

LA base de recherche pour des BD populaires mais un peu anciennes ou méconnues. Un répertoire participatif en continuel chantier répertoriant les revues BD, trouvable nulle part ailleurs. Associé à l'éditeur le Coffre à BD (rééditions de BD oubliées) by hectorvadair Aug 13

Related: