background preloader

Quelles sont vos motivations ?

Quelles sont vos motivations ?
Chacun de nous a en lui des réserves d'énergie qui ne demandent qu'à s'investir dans les réalisations les plus variées. Ces forces intérieures ressemblent un peu à des ressorts prêts à se détendre. Seulement voilà : les ressorts de motivations sont différents d'une personne à l'autre. Tout le monde n'est pas motivé de la même façon par le sport, la création artistique, le service des autres, l'organisation... En matière de motivation professionnelle, c'est la même chose. Certains seront motivés et enthousiasmés par le projet de créer leur entreprise, tandis que d'autres préfèreront rêver d'un métier qui les laisse totalement libres, ou bien leur assure une certaine stabilité de vie. Devenir un spécialiste Certains vont aimer se spécialiser dans un secteur ou un type de travail qui les passionnera. Devenir dirigeant Vouloir exercer de hautes responsabilités et être le manager de l'entreprise... Etre indépendant, avoir de l'autonomie Trouver un poste stable et sécurisant

http://www.reussirmavie.net/Quelles-sont-vos-motivations_a75.html

Related:  CoachingMotivation

Retrouvez la motivation La motivation, c'est l'énergie qui nous anime. Sans elle, tout nous semble fade, gris, sans relief… et nous n'avons plus goût à rien. Alors, comment la retrouver lorsqu'elle s'absente ? Comprendre ses leviers de motivation Les leviers de motivation, ces sésames du passage à l’acte Comprendre le processus de la motivation, cette dynamique qui nous met en mouvement (motivation, du latin moveo = mouvoir, bouger), c’est le grand défi de nombreux chercheurs en psychologie depuis les années 1920, et notamment les travaux de Deci et Ryan. Les théories de la motivation sont récentes et les modèles proposés se recoupent, ce qui est une bonne nouvelle ! La motivation : du global au particulier Souvent associée au plaisir, à l’intérêt, la motivation s’étudierait plutôt comme phénomène global ; différents paramètres, obéissant à la singularité de chacun, sont à prendre en compte. Et, pour corser le tout, on ne peut figer les processus de motivation individuelle ni dans le temps (les ressorts de motivation évoluent au fil du temps ), ni dans l’espace (selon le contexte, la motivation peut apparaître ou disparaître.

Motivation - La théorie des 2 facteurs de Herzberg La théorie des deux facteurs Herzberg distingue deux sortes de besoins : ceux qui sont propres à tous les êtres vivants (facteurs d’hygiènes) et ceux qui sont particuliers à l’homme (facteurs internes). Les premiers (facteurs d’hygiènes) ne sont pas de véritables sources de motivation, mais simplement de satisfaction. Les besoins d’hygiène, dès qu’ils sont pourvus, réduisent l’insatisfaction et ne sont donc plus motivants. Par contre, la non satisfaction de ces besoins peut être source de mécontentement et donc de dé-motivation.

12 conseils pour... une meilleure hygiène de vie 1. Affichez clairement la couleur Halte aux moquettes grises déprimantes ! On la choi­sit jaune pour se concentrer, verte pour se calmer, orange pour sourire, rouge pour faire le plein d’éner­gie. Les vrais ressorts de la motivation La motivation au travail n’a pas disparu, ce sont ses ressorts qui ont évolué. Les gratifications financières perdent de leur pertinence au profit d’une quête de reconnaissance de ses compétences et de réalisation personnelle. Les processus psychologiques qui créent traditionnellement la motivation au travail semblent avoir perdu leur efficacité. Et stimuler la motivation est devenu l’une des préoccupations majeures des cadres et des spécialistes de ressources humaines. L’explication la plus souvent invoquée pour expliquer ce changement est que la population active a évolué et le travail perdu sa « centralité » dans l’échelle des valeurs. De fait, la moitié des personnes interrogées par Les Échos en 2005 ont dit qu’elles cesseraient volontiers de travailler si on leur garantissait leur revenu actuel.

7 clés pour la résilience : le courage que vous portez en vous Même si l’on pense que la résilience est un terme très spécifique au champ psychologique et motivationnel, ce mot vient de la physique. Quand une matière est déformée à cause d’un impact ou de l’agression d’un chimique, et est capable de reprendre sa forme originelle sans se briser ou se casser, c’est un cas de résilience. Cette particularité physique a été empruntée pour la psychologie positive pour nous apprendre que nous aussi pouvons mener cette merveilleuse action : celle de nous confronter aux adversités, à les dépasser et même, à en sortir renforcés. Aujourd’hui, dans cet article, nous vous invitons à découvrir 7 clés qui peuvent nous aider à mettre en marche ce mécanisme thérapeutique et guérisseur.

Comment mettre KO la fatigue ? Manque de sommeil ou pas ? – Réveillez vos 4 Héros intérieurs ! Source originale : Vous éprouvez des difficultés à vous motiver, votre enthousiasme s’affaiblit … Comment mettre KO la fatigue ? Vous vous sentez fatigué(e) mais comment mettre KO cette fatigue ? L’incongruence de motivation serait à la source du burn-out Une recherche récente met en lumière une cause insoupçonnée d’épuisement professionnel: l’incongruence de motivation. Mauvaise nouvelle pour les vacanciers qui rentrent au travail : le simple repos n’est pas suffisant pour en venir à bout. Publiée en août dans la revue spécialisée Frontiers in Psychology, cette étude conclut que l’écart entre les besoins affectifs d’un travailleur et des conditions de travail qui ne le comblent pas toujours est source d’épuisement professionnel. Au même titre que la surcharge de travail, le manque de reconnaissance et les conflits sociaux, l’incongruence de motivation serait une source importante de stress pouvant mener à un état d’extrême fatigue physique, mentale et émotionnelle. Afin de mieux saisir la nature du problème, les chercheurs proposent une mise en situation. Imaginez un gestionnaire qui doit assurer la direction d’une équipe mais qui n’est guère heureux de figurer à l’avant-scène ou de donner des ordres.

La communication interpersonnelle Nous nous intéresserons ici à la Pragmatique (au Comment) de la communication interpersonnelle telle qu'elle a été étudiée et modélisée par l'école nord-américaine de Palo Alto sous l'impulsion du Professeur Paul Watzlawick. Nous montrerons en quoi cette façon de considérer le comportement de deux individus qui communiquent relève d'une approche complexe, où la circularité et la rétroactivité des échanges fait place à une causalité linéaire. Nous partirons du postulat que lorsqu'une communication entre deux personnes est établie, il n'y a plus ni commencement ni fin, mais un modèle circulaire d'échanges, dont ni l'un ni l'autre des interlocuteurs n'a la prééminence.

L'estime de soi chez les adultes : comment la retrouver ? Médecin psychiatre, Christophe André nous aide à mieux comprendre les mécanismes de l’estime de soi. Est-ce que la famille dans laquelle je vivais m’a aimé inconditionnellement ? Est-ce que j’ai pu prendre des risques sans être puni pour avoir échoué ? Est-ce que mes parents valorisaient mes réussites ? Est-ce qu’ils étaient compréhensifs envers mes échecs ? Comment mes parents se comportaient-ils eux-mêmes ?

Connaissance de soi: les valeurs morales Les valeurs morales, ces bons principes qui posent une éducation. Et qui poussent notre égo au complexe de supériorité… L’autre jour dans le bus, deux dames « très bien » (Versailles oblige) papotent. Distinguer le lâcher-prise du désengagement Écrit par les experts Ooreka | On confond souvent les notions de « lâcher-prise » et de « désengagement ». Pourtant, elles sont très différentes :

Related: