background preloader

U.S. National Debt Clock : Real Time

U.S. National Debt Clock : Real Time

http://www.usdebtclock.org/

Related:  USAckregel631Politics

Détroit, laboratoire du monde d'après le néolibéralisme Des trottoirs et des parkings vides longent les vastes avenues. Une enfilade de magasins aux rideaux baissés quadrille le centre-ville de Détroit, berceau de l’industrie automobile américaine. Les banderoles « à vendre » et « à louer » se succèdent sur les façades des bâtiments. 80 000 logements seraient abandonnés, soit près de un sur cinq. Avec ses maisons saccagées, brûlées ou envahies par la végétation, « Motor City » donne l’impression d’une ville fantôme. Symbole de cette déroute, Détroit vient d’être mis sous la tutelle d’un « coordinateur d’urgence » pour au moins un an.

Carole Fabre Carole Fabre Revenu de Vie Des arts plastiques aux antiquités, en passant par la menuiserie, Carole Fabre a toujours privilégié la rencontre et la curiosité. Rien d’étonnant alors qu’en 1996, elle se propulse dans le web. En 2001, avec une pratique orientée-métier, elle crée en équipe des sites dans le milieu des antiquités, son activité d’alors. Livret Epargne (juillet 2010) : Taux des livrets pargne au 12/07/2010 Livret Epargne : Taux des livrets épargne, compte épargne. Retrouvez les meilleurs taux pour les comptes épargne, triez le tableau selon vos critères : taux brut, taux net imposable selon votre tranche marginale d’imposition, taux boosté… Vous décidez des critères pour déterminer votre meilleur livret épargne ! (Article mis à jour le 02/04/2014 , par Denis Lapalus) Livret épargne : Evolution des taux Le livret A n’est plus le livret épargne référence. Avec un taux de 1.25% depuis le 1er août 2013, le livret A a perdu de son attractivité.

Pendant la crise, une banque US sauvée par l'argent de la drogue 378 milliards – oui, milliards – de dollars blanchis par une des principales banques américaines, au bénéfice des cartels de la drogue mexicains : une enquête de The Observer vient de lever un gigantesque lièvre, ignoré jusqu’ici des médias français ou américains. L’histoire est encore plus ahurissante quand on constate qu’elle sert de toile de fond au dernier roman de John Le Carré. Maître incontesté du thriller géopolitique, l’écrivain britannique avait soigneusement découpé un précédent article de The Observer, paru le 13 décembre 2009. Le site de la dette publique ... Cette page "En savoir plus" est en construction ...donc un peu "en vrac" - Site "Dette et monnaie" - Site "faux monnayeurs" - Site "Chomage et monnaie" - Site du Mouvement Sociétal

Mes portefeuilles virtuels Pour cela positionnez le curseur de votre souris sur le clavier virtuel. Cliquez sur la touche affichant la lettre ou le chiffre que vous souhaitez saisir. Si votre mot de passe est composé de lettres, vous n´avez plus à vous préoccuper des majuscules et des minuscules. Le déficit commercial des Etats-Unis au plus haut depuis octobre 2008 Le déficit commercial des Etats-Unis s'est fortement creusé en janvier, pour atteindre son plus haut niveau depuis octobre 2008, selon des chiffres publiés vendredi par le gouvernement. En données corrigées des variations saisonnières, ce déficit a atteint 52,6 milliards de dollars sous l'effet d'une accélération des importations, soit beaucoup plus que les 48,2 milliards sur lesquels tablaient les analystes. Le déficit commercial de décembre a été nettement révisé à la hausse, à 50,4 milliards, contre une première estimation à 48,8 milliards. En janvier, la progression des exportations (+1,4% à 180,8 milliards de dollars) a été loin de compenser la nette hausse des importations (+2,1% à 233,4 milliards). D'après le département du Commerce, les Etats-Unis n'avaient pas importé autant de biens (196,1 milliards) depuis juillet 2008, et n'avaient jamais importé autant de services (37,3 milliards).

La fin des bancosaures Par Pascal Roussel – Les dinosaures ont disparu de la surface de la terre alors qu’ils semblaient pourtant invincibles et indispensables à la survie de l’écosystème de l’époque. Mais ces animaux gigantesques avaient un point faible, leur sang froid et finalement leur disparition n’a pas entraîné la fin de toute vie sur terre. 65 millions d’années plus tard, nous assistons à la disparition d’une autre espèce gigantesque : le bancosaure. Et quasiment tous les économistes et politiciens craignent que cela ne provoque la fin de toute vie économique sur terre. Pour parer à cela, ils sont prêts à commettre toutes les erreurs pour les maintenir en vie. C’est que le bancosaure est lui aussi un animal fragile avec un grave point faible, sa survie dépend essentiellement d’une seule et unique chose : la confiance.

Related:  prallekeehnCheck.it.OutTOKwtrentChartsMONNAIE ET DEMOCRATIE