background preloader

Ordinateurs, télévisions, tablettes... Sommes-nous accros aux écrans?

Ordinateurs, télévisions, tablettes... Sommes-nous accros aux écrans?
La vie par écrans interposés? Une exaltation continument relancée. A chaque seconde, un échange, une information, une image, un récit, une enfilade de surprises. Soi, et le monde pour soi, grâce à un clic. Et voilà que des scientifiques viennent gâcher la fête. D’abord celle qui concerne l’écran le plus regardé: la télévision. Il désigne plus que tout son rôle néfaste dans l’environnement éducatif des enfants. Où sont les virtuoses du multitasking? Les thuriféraires de la Web culture peuvent-il se réjouir de cette vision à charge contre «l’ancêtre d’internet»? Ces accusations contre la société des écrans s’inscrivent dans la suite d’autres analyses récentes, par exemple, celles du journaliste Nicholas Carr (Internet rend-il bête? «Les profits de Google sont directement liés à la rapidité à laquelle les gens absorbent de l’information… Chacun de nos clics crée une rupture de notre concentration, une perturbation ascendante de notre attention…. Engourdissement Envie de décrocher? Related:  Statistiques usages InternetWeb évolution

Comment les Français appréhendent-ils les TIC ? vendredi 16 décembre 2011 L'accroissement des taux d’équipement en téléphonie fixe et mobile, en ordinateurs et en accès à l’internet n'a d'équivalent que la multiplication des terminaux et des lieux de connexion à internet. Avec en corollaire une progression continue de l'administration et du commerce en ligne, toujours plébiscités par une majorité de Français qui se connectent quotidiennement. Trois Français sur quatre disposent à la fois d'un téléphone fixe à leur domicile et d'un téléphone mobile personnel (+4 points en un an) et près de quatre sur cinq sont équipés d’un ordinateur à leur domicile, qui est, pour les deux tiers, un ordinateur portable. Notebooks, smartphones, tablettes tactiles : les écrans se font multiples Près des quatre cinquièmes des personnes de 12 ans et plus disposent désormais d’un ordinateur à leur domicile (78%). Pour se connecter à la Toile, les internautes disposent de nombreux terminaux et équipements, dont certains suscitent un fort engouement.

Infographies | La France en chiffres : internet - Présidentielle 2012 "Un peu plus de 64% des ménages déclarent avoir un accès à internet à leur domicile en 2010 contre 12% en 2000", détaille l'Insee. Parallèlement, c’est le boom des Smartphones, avec près de 10 millions de Français équipés en 2010, et du e-commerce, avec 52,1% des Français qui déclarent avoir déjà fait des achats en ligne. Mais là où les internautes passent de plus en plus de temps, c’est sur les réseaux sociaux. Selon une enquête CSA/Orange-Terrafemina portant sur les pratiques des Français sur internet, plus d'un internaute français sur deux possèdent aujourd’hui un compte Facebook et plus de 3 millions sont utilisateurs de Twitter. Une progression toute proportion gardée toutefois, puisque les Français ne représentent encore que 1,1% des utilisateurs de Twitter dans le monde. La France en chiffres : Internet © Radio France

Les usages de l’Internet mobile en France (enquête Credoc) Vendredi 16 décembre 2011 - Catégorie(s) : Usages. Les résultats de la 9ème enquête annuelle sur la diffusion, en France, des technologies de l’information et de la communication viennent d’être publiés. Cette enquête a été réalisée par le Credoc à la demande de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) et du Conseil général de l’industrie, de l’énergie et des technologies (CGIET). Parmi ces résultats figurent de nombreux chiffres liés aux usages des mobiles connectés. Ainsi, en juin 2011, 85% des Français étaient équipés d’un téléphone mobile et 17% d’entre eux possédaient un smartphone. Les tablettes tactiles sont déjà utilisées par deux millions de personnes, soit 4% de la population. La France compte désormais 41 millions d’internautes (76% des 12 ans et plus), tous types de connexions confondues (domicile, travail, téléphone mobile, etc.). Retour à la liste des actualités

The Web 2.0 Summit Map - The Data Frame Où en est l'équipement numérique des français ? En 2011, l'équipement des français en téléphonie repart à la hausse. Trois français sur quatre sont doublement équipés, en fixe et en mobile. Quatre points de plus qu'en 2010. 89% des français ont un fixe, 85% un mobile. Surtout, ils sont adeptes du large bande. 58% utilisent une box, ils n'étaient que 7% en 2004. A contrario, 10% des français n'utilisent que le téléphone mobile, 15% le seul téléphone fixe. L'ordinateur est également devenu un équipement de base. 78% des français, âgés de plus de 12 ans, disposent d'un ordinateur. Mais l'ordinateur n'est plus seul à permettre la connexion à Internet. {*style:<b> Les trois quart des français ont une connexion au domicile </b>*} Quant à la connexion au domicile, les trois quart des français en ont une, c'est 4% de progression cette année. Plus frappant encore, le fait que les internautes se connectent de partout. 31% de connectés le sont en situation nomade. Pour quels usages ? e-administration, e-commerce et téléchargement </i>*}{*style:<i>

La guerre des géants du Web dans une application Rue89 Certes, leurs bureaux sont très chouettes, leurs employés sont jeunes et ont l’air détendus, et ils se défendent de vouloir dominer le monde comme la première compagnie pétrolière venue. Pourtant, la guerre économique que se livrent Google, Facebook, Microsoft, Apple et Yahoo est sans merci, et les marchés qu’ils veulent conquérir se chiffrent en milliards de dollars. Qu’il s’agisse des téléphones mobiles, des moteurs de recherche ou des réseaux sociaux, ils nouent des alliances avec de plus gros qu’eux, rachètent les plus petits qu’eux et attaquent en justice tout le monde. Même méthodes et mêmes enjeux sur le secteur des tablettes, des systèmes d’exploitation, des navigateurs ou encore du « cloud computing ». Le départ de Steve Jobs d’Apple, le rachat de Motorola Mobiliy par Google, le licenciement de la PDG de Yahoo Carol Bartz... cet été encore, les annonces se sont succédées à un rythme effréné.

De l’inégalité au décalage numérique La Fondation du Travail-Université (FTU) a publié une étude portant sur les jeunes off-line et la fracture numérique : Les risques d’inégalités dans la génération des' natifs numériques’. Cette étude à été présentée au Sénat lors du Colloque sur la Fracture Numérique du mardi 2 Mars organisé par le groupe parlementaire informel “ATD Quart Monde, Inclusion Sociale” en partenariat avec Technofutur TIC, Vlaams Steunpunt Nieuwe Geletterdheid et l’asbl Banlieues Public cible ? Etude porte sur les jeunes de 16 à 25 ans, cette tranche d’âge de jeunes adultes a été encore peu étudiée. Deux constats préalables La FTU s’est redirigée vers les acteurs de terrain les centres de formation, les Epn afin de son étude. cette tranche d’âge est très faiblement incluse numériquement et les centres de formation ne travaillent pas avec ces jeunes défavorisés. et établi un second constat : il y a un manque cruel de sensibilisation. De l’inégalité au décalage numérique Recommandations et défis pour l’avenir

Qui contrôle Internet ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Damien Leloup Après la publication de notre article consacré au projet Commotion, qui permet de créer des réseaux informatiques non censurés et faciles à déployer dans des pays dictatoriaux, de nombreux lecteurs nous ont interpellés pour savoir qui contrôle aujourd'hui Internet. En raison de sa nature décentralisée, Internet n'est pas "contrôlé" par un unique organisme, Etat, ou entreprise. Contrairement à une idée répandue, le réseau n'est pas non plus une "jungle" totalement libre : à tous les échelons, de nombreux organismes exercent ou peuvent exercer un contrôle ou une censure sur les informations qui y circulent. Les stuctures les plus fondamentales d'Internet sont sous le contrôle de l'Icann, l'Internet corporation for assigned names and numbers. La gouvernance de cet organisme stratégique fait l'objet de nombreux débats : plusieurs pays lui reprochent notamment la sur-représentation des Américains dans les différentes commissions.

Related: