background preloader

Cartes et plans libres pour sites web

Cartes et plans libres pour sites web
Related:  Outils carto

Comment créer une carte Open Street Map Vous avez déjà essayé de créer une carte personnalisée sur votre site ? Ce n’est pas toujours une partie de plaisir… Certains fournisseurs de map proposent des cartes très esthétiques, mais peu personnalisables, d’autres sont lourds à implémenter, bref, construire une carte à base d’open data peut être un parcours du combattant. Ce guide ne cherche pas à être exhaustif, il s’agit surtout d’un partage d’expérience, fort limité du fait que je ne suis pas un développeur ou mappeur professionnel. En revanche, je pense bien représenter le public non-codeur qui souhaiterait passer ces obstacles, et si cet article peut aider un débutant comme moi à trouver des ressources, des idées et des bouts de code pour parvenir à réaliser son objectif, alors cet article aura joué son rôle. Sommaire I. Commençons par voir quelques exemples de projets de carte basés sur OpenStreetMap : Une liste de cartes beaucoup plus exhaustive est disponible sur le wiki d’openstreetmap II. Umap. Open Mapquest. III. 1. 2.

Afficher simplement des marqueurs ou un itinéraire sur une carte OpenStreetMap Quand je présente le projet OpenStreetMap, et que j'explique l'intérêt par rapport aux cartes propriétaires, mes interlocuteurs me font quelquefois la remarque qu'ils préfèrent utiliser Google Maps parce que c'est plus simple, notamment pour afficher des points d'intérêts ou proposer des itinéraires. Il est possible de faire ce genre de choses très simplement avec OpenStreetMap, je vais expliquer ici comment faire. Afficher des marqueurs sur la carte Pour cette première chose très simple, le site officiel openstreetmap.org fait parfaitement l'affaire. Il suffit d'ajouter dans l'URL les coordonnées du point à afficher sous forme de marqueur, avec le niveau de zoom désiré pour l'affichage. Par exemple, voici la localisation de mon lieu de travail : On peut difficilement faire plus simple vous ne trouvez pas ? Pour répondre à ces besoins il existe le site FacilMap qui permet très simplement de placer plusieurs marqueurs en cliquant sur la carte.

How to draw a map This tutorial covers my entire process for how to draw a map – from start to finish. In this case I’m illustrating a simple town map, but the steps apply to any map. Tools and Software I used Photoshop for this map, but all of this can be done in Gimp (for free). I also use a graphics tablet. Tablets are great for this work, and if you’re thinking about digital map making I’d recommend picking one up. I’ve uploaded the full photoshop file if you want to look at the final file and see how the sausage was made. Outline of how to draw a map My steps in drawing a map are pretty consistent: sketch an outlineink in the outlinesadd detail linesblock in dark areasadd overall light and shadelay in base coloursadd detailed light and shadelabelfinal polish – border, colour balancing, tone balancing I’ll go through each of these steps in order. Setup To begin, let’s open a new document. I grabbed one of my parchment textures and set it as the background. Sketch the base for your map Ink the Outlines

OsmOse - carte You must be logged in order to use the tag editor Login no bubbles at this zoom factor Select: all nothing invert Structure 22/22 all nothing Missing tags 8/8 all nothing Bad tag 22/22 all nothing Tags to remove 9/9 all nothing Tags name 5/5 all nothing Administrative 6/6 all nothing To map 14/14 all nothing Integration 22/22 all nothing Nothing found. 100 km 100 mi Permalink Leaflet | © OpenStreetMap contributors

Maperitive CartoPartie Organiser une cartopartie Quelques idées pour passer une belle journée collaborative... Présentation Commencer par une brève présentation d’ OpenStreetMap : montrer la carte locale sur OSM, expliquer les intérêts de la mapping party, ce qu’est une carte « libre » Expliquer le déroulement de la séance. Matériel nécessaire - Matériel de collecte : Impressions des zones de travail (OSM exporter ou Walking-papers ) feuilles A3 ou A4 support cartonné papier/crayon (attention humidité) GPS/smartphone ATTENTION à bien vérifier l'état des batteries avant de partir ! - Matériel de saisie : Ordinateurs fixes ou portables Environnement Java installé Installation de JOSM Installation des utilitaires GPS/smartphones Si possible : appareil photo pour compléter les informations et recaler certaines données. Création des groupes Diviser le nombre de participants en autant de sous-groupes que l’on a de GPS. Deux types de groupes :

Récupérer des données OpenStreetMap via GDAL/OGR OpenStreetMap (OSM) est un projet de cartographie collaborative et de constitution d'une base de données géographique libre (sous licence ODbL) du monde. Cette base de données peut être très utile aux géomaticiens qui peuvent en récupérer les données afin de les intégrer dans un SIG. Cependant, cette opération n'est pas forcément très intuitive et j'avoue avoir mis un peu de temps avant de bien saisir les différentes possibilités. Parmi les solutions les plus simples il est possible de passer par les téléchargements gratuits du site Geofabrik, par la fonction d'importation des données OpenStreetMap via QGis, ou via l'appli OSM2GIS développé par Arnaud Vandecasteele de Geotribu (liste non exhaustive!). Télécharger le fichier .osm de la zone voulue Extraire les données OSM dans un format SIG via GDAL/OGR Pour cela, il faut que GDAL/OGR soit installé sur votre ordinateur. Extraction de toutes les données dans un seul fichier Sqlite ogr2ogr -f "SQlite" map.sqlite map.osm places.shp roads.shp

FR:Toponymes, odonymes Toponyme : nom propre désignant un lieu.[1] Odonyme : nom propre désignant une voie de communication.[2] Pour voir les conventions sur les noms des rues et autres voies de communication appliquées à OpenStreetMap en France, voir la section "Odonymes" en bas de page. Toponymies, noms de lieux Introduction Ne pas confondre 'toponymie' et 'typographie'. Les contributeurs d'OpenStreetMap en France s'accordent généralement pour qu'un certain nombre de conventions d'écriture s'appliquent à tous les toponymes nationaux, ceci dans le but d'une certaine cohérence et d'un bon niveau de qualité. En France, il n'existe pas de normes contraignantes mais il y a la Commission Nationale de Toponymie au sein du CNIG[3], la charte de toponymie rédigée par l'IGN [4], ainsi que le code officiel géographique de l'INSEE[5]. Ces règles sont parfois différentes de celles retenues par exemple sur Wikipédia, qui suit les préconisations de l'Imprimerie nationale française. Toponymes officiels et non-officiels Accents

Exploiter les données OpenStreetMap avec un logiciel SIG Il existe de nombreux exemples de cartes ou de services en ligne proposant des fonds de cartes produits à partir du projet OpenStreetMap. On peut les utiliser comme on le fait avec des fonds de cartes provenant d'autres fournisseurs de cartes propriétaires (Géoportail IGN, Google Maps). Mais à la différence de ces services propriétaires, OpenStreetMap permet beaucoup plus que cela et l'utiliser seulement comme fond cartographique "prêt à consommer", c'est passer à côté du plus gros potentiel de ce projet ! OpenStreetMap est en fait une base de données géographiques sous licence libre. Toutes les données vectorielles qui se trouvent dans cette base sont à votre disposition et vous pouvez les exploiter comme bon vous semble dans le respect de la licence libre ODbL. Malheureusement ces données sont encore largement sous-exploitées par les géomaticiens ou les utilisateurs de logiciels SIG. Des données complexes à exploiter ? Une interface graphique pour extraire les données OSM

C:geo cartes en local et fichiers GPX Nouveau site France Geocaching : ressources, aides, conseils et forum ! J’ai déjà parlé de l’excellente et gratuite application c:geo sous Android, notamment de sa Live Map bien pratique et sa fonction de sauvegarde offline pour géocacher en étant déconnecté du réseau Internet/3G. Par défaut, la cartographie n’est, elle, pas téléchargeable en local. On peut charger des cartes statiques autour de la cache (quand on est sur une cache, Menu > Navigation > Télécharger les cartes statiques), mais comme leur nom l’indique, pas possible de se diriger avec. Une solution est de télécharger des cartes OSM préalablement récupérées sur votre smartphone via le site internet Ensuite, le fichier .map téléchargé est à placer dans un de ces répertoires : /sdcard/.cgeo/ – si vous n’utilisez que c:geo /sdcard/Locus/mapsVector/ – si vous utilisez aussi Locus et que vous souhaitez partager cette carte entre les 2 applis Import et export GPX Like this: J'aime chargement…

Cartes OpenStreetMap-Garmin | Comment utiliser les Cartes Les cartes sont installées sur les GPS Garmin comme routables. Cela permet de construire un itinéraire vers un lieu déterminé (en fonction du modèle de GPS). Elles peuvent aussi etre affichées sur votre ordinateur pour calculer les ininéraires, en utilisant les logiciels Garmin MapSource/BaseCamp, ou les logiciels Opensource QLandkarte GT ou QMapShack. Voir les Cartes sur votre ordinateur: Linux: vous pouvez utiliser Qlandkarte GT, son successeur QMapShack ou MapEdit++ (ce dernier pour Windows mais fonctionne également bien sous Wine). Utilisation sur le GPS: Avant tout télécharger le fichier GPS du pays que vous désirez et le décompresser. Utilisation sur les unités Android: Pour voir les cartes de ce site sur une unité mobile Android, vous pouvez utiliser le logiciel OruxMaps. Télécharger le fichier GPS du pays que vous désirez et le décompresser. Vous pouvez laisser vos commentaires sur cette page ci-dessous: Êtes-vous sûr de vouloir à signaler ce commentaire? Vous commentez: Use_fr Sort

WikiProject France/Cadastre/Import semi-automatique des bâtiments Avertissement ATTENTION !! L'import du cadastre n'est pas une procédure anodine. Mal réalisée, elle peut générer des milliers d'erreurs. Ce n'est pas non plus une procédure rapide, il peut être nécessaire de passer plusieurs heures à corriger les chevauchements avant d'envoyer le tout dans la base de donnée. Si un des mots relation, validateur, JOSM, osmose, riverbank, multipolygon ou revert ne vous évoque rien, ça veut très certainement dire que vous feriez mieux de continuer à progresser dans la maîtrise d'OSM avant de vous y mettre. Voir FR:Import/Guidelines et FR:Automated Edits/Code of Conduct pour plus d'informations. Présentation Le site du cadastre permet d'exporter une zone au format pdf. Le script dont il est question sur cette page va utiliser cet export au format pdf pour le convertir en un fichier .osm contenant tous les bâtiments. Ces erreurs de chevauchement ne sont pas toujours faciles à corriger lorsqu'on n'y est pas habitué. Télécharger les fichiers OSM Envoi au serveur

Related: