background preloader

Pourquoi Hongkong est (encore) dans la rue

Pourquoi Hongkong est (encore) dans la rue

http://www.youtube.com/watch?v=c6xR5AMqkns

Related:  cfontaine01La Chine

La caricature politique rentre à l'Assemblée Le catalogue de l'exposition (au format pdf) Inauguration Dans la lignée de Daumier, six dessinateurs politiques contemporains - Boll, Cabu, Calvi, Petillon, Plantu et Wiaz - ont été accueillis pendant plusieurs semaines au Palais Bourbon et ont été invités à y exposer le fruit de leur travail. Les investissements chinois en Afrique Depuis l’an 2000, le commerce et les investissements chinois en Afrique ont explosé. La diplomatie chinoise en a été le catalyseur, associant aides et prêts publics en faveur de projets d’infrastructures, ces derniers étant confiés à de grandes entreprises publiques. Ces montages financiers ont pris parfois la forme de package deals prévoyant de rémunérer le partenaire chinois en matières premières. Cette dynamique s’inscrit dans la stratégie nationale chinoise de sécurisation de ses approvisionnements.

La liberté d’expression, un droit presque absolu « On a vengé le prophète ! », criaient les frères Kouachi quelques instants seulement après avoir ôté la vie à toute une partie de la rédaction de Charlie Hebdo. À l’émoi de la population s’est ajoutée l’incompréhension : les Français, sidérés, ont découvert que certains étaient prêts à tuer pour des caricatures de presse. Routes de la soie, nouvelle route de la soie - Géoconfluences La nouvelle route de la soie (parfois aussi au pluriel) est un projet stratégique chinois visant à relier économiquement la Chine à l’Europe en intégrant les espaces d’Asie Centrale par un vaste réseau de corridors routiers et ferroviaires. Dans son versant maritime, ce réseau de routes commerciales inclut les espaces africains riverains de l’Océan indien. Surnommé le « projet du siècle » par Xi Jinping, le programme OBOR, pour « One Belt, One Road » (« Une Ceinture, Une Route ») vise à créer une nouvelle génération de comptoirs transnationaux. C’est en 2013, lors d’une tournée en Asie centrale, que le président chinois nouvellement élu mentionnait à Astana (Kazakhstan) son projet de ressusciter la mythique route caravanière qui reliait, il y a près de 2 000 ans, Xi’an en Chine à Antioche en Syrie médiévale (aujourd’hui en Turquie). Depuis, ce projet est devenu central dans la politique économique chinoise. Politiquement, l'objectif est autant intérieur qu’international.

Protéger l’expression dans la liberté La liberté d’expression n’est pas chose simple. L’expression présuppose que la pensée lui préexiste, et la liberté renvoie à tant d’acceptions différentes que la philosophie n’en finit pas de les cerner. Ce qui est sûr, c’est que les deux perdraient beaucoup de leur sens si elles étaient séparées de la vérité et de la justice. On n’établit aucune justice si la liberté n’est pas là, et la liberté ne serait que libre concurrence des égoïsmes et des intérêts si elle ne se souciait pas de la justice. Quand cette «dissociation» peut-elle advenir ? Les nouvelles routes de la soie - Vidéo Géographie Le projet chinois des « nouvelles routes de la soie » (One Belt, One Road) vise à l’origine à créer un réseau d’infrastructures dédié au transport de marchandises de la Chine vers l’Europe, en passant par l’Asie centrale et l’Afrique. Les « nouvelles routes de la soie » font référence à l’ancien réseau de routes commerciales entre la Chine, le Moyen-Orient et l’Europe, à une époque où grâce à son commerce, la Chine dominait le monde. Un enjeu économique et géopolitique pour la Chine C’est en 2013 lors d’une visite au Kazakhstan que le président Chinois Xi Jinping a présenté le nouveau projet pour la première fois. Au départ présenté comme un projet économique visant à désenclaver la Chine intérieure mais aussi l’Asie centrale, les « nouvelles routes de la soie » constituent aujourd’hui une opportunité économique, politique et stratégique pour la Chine, face à la Russie et l’Inde.

La liberté d'expression française vue depuis l'Amérique L'arrestation et la procédure judiciaire entamée contre Dieudonné étonne les Américains. Placé en garde à vue, mercredi, le polémiste sera jugé en correctionnelle pour "apologie du terrorisme", après avoir écrit sur Facebook qu'il se sentait "Charlie Coulibaly", en référence à l'un des auteurs des attentats meurtriers de Paris. Les médias américains ont réagi à cette décision, d'un bout à l'autre du spectre politique. Le site Vox explique les différences concernant le droit d'expression en France et aux Etats-Unis, où la liberté de parole est beaucoup plus poussée -- Il est parfaitement possible de diffuser de la propagande nazie en vertu du 1er amendement.

Chine, le nouveau maître du monde ? - Vidéo Géographie Pour mettre la main sur les terres agricoles dont elle a besoin pour nourrir sa croissance démographique (stabilisée à 0,5 % en 2016) et économique (6,9 % en 2017), la Chine multiplie les achats de terres dans le monde entier, en particulier en Afrique et en Europe. Pour étendre son influence, elle développe ses investissements sur les cinq continents. La Chine investit aussi dans les terres rares, ces nouvelles matières premières qui permettent notamment de fabriquer les smartphones et tablettes. Son objectif, asseoir son quasi-monopole dans le secteur. Comment la presse a affirmé et protégé son rôle civique Ce détour par l’histoire permet de mieux saisir les missions de la presse d’information politique et générale : assurer le bon fonctionnement d’une société démocratique par l’information les citoyens. Comme le proclamait Georges Clemenceau lors des débats sur la loi de 1881, « La République vit de liberté »[+] NoteDébats parlementaires, séance du 1er février 1881, JORF, 2 février 1881, page 120. Le 18 juin 1881, le rapporteur du Sénat, Eugène Pelletan, explique : « La presse à bon marché est une promesse tacite de la République au suffrage universel. Ce n’est pas assez que tout citoyen ait le droit de voter. Il importe qu’il ait la conscience de son vote, et comment l’aurait-il si une presse à la portée de tous, du riche comme du pauvre, ne va chercher l’électeur jusque dans le dernier village ?

Cartographie. Comment la Chine domine les mers Courrier International et des tiers selectionnés, notamment des partenaires publicitaires, utilisent des cookies ou des technologies similaires. Les cookies nous permettent d’accéder à, d’analyser et de stocker des informations telles que les caractéristiques de votre terminal ainsi que certaines données personnelles (par exemple : adresses IP, données de navigation, d’utilisation ou de géolocalisation, identifiants uniques). Ces données sont traitées aux fins suivantes : analyse et amélioration de l’expérience utilisateur et/ou de notre offre de contenus, produits et services, mesure et analyse d’audience, interaction avec les réseaux sociaux, affichage de publicités et contenus personnalisés, mesure de performance et d’attractivité des publicités et du contenu. Pour plus d’information, consulter notre politique relative aux cookies.

Related: