background preloader

Escape games autour de la désinformation

Escape games autour de la désinformation
Les étudiantes de Master 2 Documentation de l’ESPE Dijon vous proposent 5 jeux d’évasion pédagogiques. Après plusieurs mois de travail intensif voici les productions des étudiantes de Master 2 Documentation de l’ESPE de Dijon engagées dans les TraAM EMI sur le thème :« Pédagogie par le jeu (jeux sérieux, jeux d’évasion, jeux vidéos, ludification...) » Jeux sérieux, jeux d’évasion, ludification. Travailler avec les jeux et/ou concevoir en interdisciplinarité des dispositifs ludiques pour les apprentissages : quelles compétences en éducation aux médias et à l’information ? "Du riz en plastique : fake news ?" un escape game proposé par Clara Massey. Scénario : Une information étrange/spectaculaire est présentée à la classe. Présentation de ce projet TraAM EMIDossier d’accompagnement de l’escape gameGrille d’observation du jeu "Info ou Infox ?" Présentation de ce projet TraAM EMIDossier d’accompagnement de l’escape gameGrille d’observation du jeuFeedback "Pierrot a disparu !" "Alien vs.

http://cdi.ac-dijon.fr/spip.php?article649#649

Related:  Désinformation et esprit critiqueDésinformation fake-news ComplotismePédagogies au CDI

Pskychomedia - 25 biais cognitifs qui nuisent à la pensée rationnelle Les biais cognitifs sont des formes de pensée qui dévient de la pensée logique ou rationnelle et qui ont tendance à être systématiquement utilisées dans diverses situations. Ils constituent des façons rapides et intuitives de porter des jugements ou de prendre des décisions qui sont moins laborieuses qu'un raisonnement analytique qui tiendrait compte de toutes les informations pertinentes. Ces jugements rapides sont souvent utiles mais sont aussi à la base de jugements erronés typiques. Le concept a été introduit au début des années 1970 par les psychologues Daniel Kahneman (prix Nobel en économie en 2002) et Amos Tversky pour expliquer certaines tendances vers des décisions irrationnelles dans le domaine économique.

Identifier une fausse image en ligne est plus difficile que vous ne le pensez Il peut être difficile de déterminer si une image est réelle. Comme les participants à notre récente recherche l’ont fait, regardez ces deux images et essayez de deviner si l’une ou l’autre – ou les deux – ont été falsifiées. Vous avez peut-être fondé votre évaluation uniquement sur les éléments visuels ou avez peut-être pris en compte la source de diffusion de l’information ou encore du nombre de personnes qui ont aimé et partagé ces images. Mes collaborateurs et moi avons récemment étudié comment les gens évaluent la crédibilité des images qui illustrent des articles en ligne et les éléments qui sont pris en compte dans cette évaluation. Nous avons constaté que vous êtes beaucoup moins susceptibles de vous tromper si vous êtes un habitué d’Internet, de la photographie numérique et des plates-formes de médias en ligne – c’est ce que les universitaires appellent « l’éducation aux médias numériques ». Qui est dupé par les fausses photos ?

Des élèves médiateurs : les « évènements du midi  Par Marion Carbillet Depuis deux ans, j’ai mis en place au CDI des temps de spectacle (théâtre, danse…) ou d’ateliers participatifs (jeux, loisirs créatifs). Ces « évènements du midi » ont beaucoup de succès et sont devenus un élément important de la vie au CDI. Les « évènements du midi » favorisent les relations interpersonnelles et les émotions, montrent les bienfaits du partage, favorisent le développement de l’estime de soi. « Réinformation » et désinformation : l’extrême droite des médias en ligne 1. Les identitaires de la « réinfosphère » : Fdesouche et Novopress Lancé en 2005 comme un blog censé relater « les pérégrinations d’un Français de souche dans le Paris occupé » (par les immigrés non européens et leurs descendants, s’entend…), fdesouche.com, dont le nom est tiré du spirituel pseudonyme de son auteur, François Desouche, prend son essor en 2006 en devenant un site de commentaire de l’actualité, et surtout, en permettant aux internautes de la commenter à leur tour – commentaires qui vaudront quelques ennuis judiciaires au site et à son animateur –, jusqu’à être adoubé par Marine Le Pen qui déclarait en 2010 : « Fdesouche, c’est un média à part entière »…

Comment Instagram est devenu le royaume du fake généralisé L’auteure du plus gros buzz de la cuvée 2019 du festival Coachella ? Ce n’est pas une des stars invitées à jouer sur scène, Kanye West, Ariana Grande ou Aphex Twin, mais une influenceuse. En avril dernier, à Indio, au beau milieu du désert californien, Gabbi Hanna révélait à ses centaines de milliers d’abonnés que grâce à sa maîtrise de Photoshop et son imagination débordante, la jeune femme avait intégralement falsifié ses photos de l’événement sur son compte Instagram. En un mot, elle avait fait croire à sa présence sur place à grand renfort de pauses avec perruques colorées, crop tops en résille et bracelets all access factices superposées à des images réellement prises lors du festival. Une entourloupe qu’elle détaille dans une vidéo de vingt-trois minutes devenue virale. Dans ce cri d’alerte destiné à révéler aux plus crédules les coulisses peu reluisantes du quotidien « idyllique » des starlettes d’Instagram, elle lâche cette phrase saisissante :

Comment prendre en compte les pratiques adolescentes (aussi) dans l’espace CDI ? Plusieurs constats/paramètres m'ont amenée cette année à poser un nouveau regard sur l’aménagement du CD I: Une très grande envie et un grand besoin de réinvestir le “lieu” CDI, après avoir passé quasiment 3 années à construire et penser des contenus, d’abord autour d’un module de culture numérique, puis de l’EMI. L'expérience d'une collègue Sylvie Agoutborde partagée lors d'une journée départementale alors que nous réfléchissions à la question "les CDI doivent-ils ou non être des lieux de déconnexion ?". Une prise en compte des pratiques adolescentes (Anne Cordier) dans les séances pédagogiques (voir par exemple une séance autour de Youtube) mais pas encore réellement dans les autres activités du CDI.

CORTECS: Definition de l'esprit critique Dans ce texte, je tenterai de présenter quelques aspects théoriques sur une notion dont nous parlons assez souvent sur ce site, à savoir l’esprit critique. J’ajoute quelques reflexions sur l’importance de développer cet esprit critique dans les cours de sciences. Certes, c’est assez froid comme texte mais il me semblait utile de rappeler que plusieurs chercheurs se sont penchés sur ces questions.

3 sites utiles pour débusquer les fausses informations Mise à jour le septembre 27, 2019 Le web charrie le meilleur comme le pire. Dans la deuxième catégorie, on trouve bien sûr les canulars et les fausses informations. C’est souvent inoffensif mais il vaut mieux avoir de bons réflexes pour ne pas tomber dans le panneau du dernier canular ( ou hoax en anglais) à la mode. Si tout n’a pas la gravité des théories du complot colportées par des groupes bien organisés, les réflexes sont les mêmes. La prudence est toujours de mise avant de relayer une information issue du web ou des réseaux sociaux. Des jeux au CDI - Le blog du CDI Leconte de Lisle Les jeux au CDI sont autorisés. Bien evidemment des jeux éducatifs, qui font marcher vos petites méninges. Voici les sites sur lesquels vous pouvez vous rendre: Pour se tenir au courant de l'actualité- Un jour, une actu expliquée - pour l'actualité scientifique, c'est là- les news écolo, insolites, sur les animaux ou les peuples de Géo Ado- le Journal de l'île de la Réunion

Compteurs intelligents, ondes dangereuses et électrophobie Voici mes références et d’autres liens intéressants pour cette B.D. – Charte vraiment cool de XKCD sur l’exposition aux ondes, incluant la radioactivité d’une banane : – Est-ce que les rayons X causent le cancer ? C’est pas si certain que ça : – Élévation de température dans une tête humaine lors de l’utilisation d’un téléphone cellulaire : – Aucune association entre les lignes de haute tension et le cancer :

On te manipule Une Théorie du complot, c'est quoi ? Une théorie du complot (on parle aussi de conspirationnisme ou de complotisme) est un récit pseudo-scientifique, interprétant des faits réels comme étant le résultat de l’action d’un groupe caché, qui agirait secrètement et illégalement pour modifier le cours des événements en sa faveur, et au détriment de l’intérêt public. Incapable de faire la démonstration rigoureuse de ce qu’elle avance, la théorie du complot accuse ceux qui la remettent en cause d’être les complices de ce groupe caché. Elle contribue à semer la confusion, la désinformation, et la haine contre les individus ou groupes d’individus qu’elle stigmatise. Les 7 commandements de la théorie du complot 1.

6 étapes de la recherche d’information (prezi) Et, hop ! On prend les mêmes et on recommence ! Cette année pour aider les élèves de 3e dans la préparation des dossiers en SVT, le professeur de SVT et moi-même avons prévu 2 à 3 séances : 1 en classe entière avec présentation de la démarche de recherche et mise en recherche « pas à pas » en exemple sur l’hépatite B + 1 ou 2 autres séances en demi-classe sur leur sujet à eux. L’année dernière, j’avais distribué aux élèves une fiche méthode.

La zététique - Observatoire zététique Qu’est-ce que la zététique ? En première approximation on peut considérer que le mot « Zététique » est simplement synonyme de « Pensée Critique », ou de « Scepticisme Méthodologique ».Noam Chomsky ou Norman Baillargeon utilisent aussi l’expression : « Autodéfense Intellectuelle »,Jean Rostand utilisait l’expression « Hygiène Préventive du jugement ».Henri Broch la définissait comme « l’art du doute ». Cette posture philosophique se caractérise en pratique par une posture sceptique vis-à-vis des allégations « extraordinaires » et l’utilisation de la méthodologie scientifique pour leur étude. Mais appliquée à des phénomènes portant une forte charge affective, cette démarche nécessite une bonne compréhension des comportements relevant de la croyance et de l’engagement.

« Regarde, j’ai vu ça sur Facebook ! » : quand nos bavardages nourrissent les fake news « T’as vu c’est dingue ! » ; « Regarde il paraît que… » ; « Mdr j’en crois pas mes yeux ! » Que ce soit sur Facebook ou dans un groupe WhatsApp, au téléphone ou au comptoir d’un café, les réactions des individus face aux informations qu’ils reçoivent peuvent être multiples et variées. Or, il est possible qu’au sein de ces niches conversationnelles, la circulation de certaines « fake news » soit favorisée par les bavardages désinhibés et familiers que chacun d’entre nous peut avoir, avec ses proches, dans sa vie quotidienne. En effet, lors de ces contextes de communication informelle, nous pouvons nous permettre de discuter d’une façon plus relâchée.

Related: