background preloader

Ketum

Ketum
Array. Array. Un médicament dangereux à nouveau commercialisé... pour favoriser la rentabilité de son fabricant - LMOUS Quelques jours après la quasi-grâce accordée pour raisons économiques au "cartel de la sidérurgie", le Conseil d'Etat récidive. Un médicament suspendu par l'Afssaps a été de nouveau autorisé pour... ne pas nuire aux intérêts financiers du laboratoire pharmaceutique ! Est-ce que ce monde est sérieux ? En décembre dernier, l'Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) a suspendu l'Autorisation de mise sur le marché du Ketum et d'une vingtaine d'autres médicaments à base de kétoprofène. Effets secondaires… économiques Un des laboratoires concernés par cette décision, Menarini, a déposé une requête en référé-suspension devant le Conseil d'Etat. Que vaut la santé de quelques uns, au regard des profits de l'industrie pharmaceutique ? (Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

http://www.lesmotsontunsens.com/ketum-medicament-dangereux-commercialise-conseil-etat-rentabilite-laboratoire-menarini-6963

Related:  Produits pharmaceutiques ou financiers

NEUTRAL anti-acide gastrique Suspension buvable : flacons de 250 ml et de 150 ml Comprimés à croquer ou à sucer : boîtes de 20 et 40 comprimés Comprimés Hydroxyde d’aluminium gel séché.........400 mg / comprimé Hydroxyde de magnésium.................400 mg / comprimé Excipient : q.s.p. un comprimé - Insuffisance rénale sévère, en raison de la présence de magnésium. Il est conseillé aux patients de prendre un avis médical en cas de: Comment la finance contrôle le débat économique La crise fait rage, mais le débat n’avance pas. La seule solution qui émerge, se serrer la ceinture pour payer les banques. Mais n’est ce pas la définition même de la crise : « quand le vieux se meurt et que le jeune hésite à naître » ? Sauf que cette fois la formule d’Antonio Gramsci ne fonctionne pas : les économistes hétérodoxes, les Lordon, Sapir, Gréau… ont des solutions. Le vrai problème : ils ne sont pas entendus. Est-ce surprenant ?

Vide de merde, bouffe de merde, corps de pauvres Une des théories en vogue dans le Nord de l’Europe est que l’obésité est une maladie mentale. Ce serait une sorte d’anorexie à l’envers, mixée à des comportements d’addiction, de faiblesse morale et de dérèglements comportementaux. Au lieu de laisser les laboratoires nous mener en bateau et nous concocter des pilules magiques qui font maigrir sans aucun effet secondaire, les médecins et psychologues se voient en grands prêtres du contrôle de soi, à mettre en place des thérapies pour empêcher les gens de se bâfrer comme des cochons. Un truc de paresseux C’est vrai que je me sens mal à l’aise quand je vois à Amsterdam ces touristes américaines obèses qui se remplissent de mégamenus XL de frites, de hamburgers et de wraps (contenant au moins une demi-feuille de laitue) mais qui font une crise d’asthme si la serveuse leur sert un coca normal au lieu du coca light qu’elles ont demandé. Les psy ont beau essayer de nous vendre leur thérapie anti-morfales, je n’y crois pas.

TOPAAL Santé quotidienne de la famille Composition : Acide alginique 0,200 g ; Hydroxyde d’aluminium colloïdal 0,030 g ; Silice hydratée, précipitée, amorphe 0,130 g ; Hydrocarbonate de magnésium 0,040 g. Excipients : Sucre glacé blanc officinal, Lactose, Polyvinylpyrrolidone, Acide citrique, Bicarbonate de sodium, Stéarate de magnésium, Aromatisant caramel, Aromatisant fraise. Pour un comprimé. Forme Pharmaceutique : Comprimé.

RÉVOLUTION PILOTÉE AUX USA Une centaine de manifestations permanentes contre le système financier secoue les Etats-Unis. Le 1er octobre 2011, il y a eu 700 arrestations de manifestants en quelques heures à New York. Le mouvement « Occupons Wall Street » ne cesse de se renforcer, désormais soutenu par plusieurs syndicats, dont l’AFL-CIO. Alors que des soupçons pèsent sur les motivations de la police new-yorkaise, qui a récemment reçu une importante « donation » de la banque JP Morgan. Vers 1880 surgirent des barrières douanières, par Serge Halimi ( Pourquoi des pays optent-ils pour le protectionnisme ? Dans quelles circonstances préfèrent-ils au contraire le libre-échange, y compris en période de récession ? La réponse ne tient guère au jugement d’un cénacle d’experts, fussent-ils presque unanimes. Les mille vingt-huit économistes qui, en 1930, se mobilisèrent contre les lois protectionnistes Smoot-Hawley votées par le Congrès américain n’empêchèrent en rien leur mise en œuvre. Pour chaque crise économique, plusieurs « réponses » sont envisageables : protectionnisme, monétarisme, nationalisations, dévaluation, révolution, etc. Deviner celle qui sera préférée et qui dépend rarement de l’arbitraire d’un homme oblige à examiner l’interaction entre cinq éléments d’une « boîte noire ».

TOPAAL suspension buvable Composition : Acide alginique 4,00000 g ; Hydroxyde d’aluminium colloïdal 0,60000 g ; Silice hydratée 2,60000 g ; Carbonate de magnésium 0,80000 g ; Excipients : Alginate de magnésium 0,25000 g ; Carbonate de calcium 1,20000 g ; Glycérol 12,00000 g ; Saccharine sodique 0,05000 g ; Arôme caramel* 0,03000 g ; Arôme menthe poivrée** 0,00225 g ; Acide sorbique 0,19000 g ; Parahydroxybenzoate de méthyle sodé 0,09000 g ; Parahydroxybenzoate de propyle sodé 0,04500 g ; Bicarbonate de sodium 2,50000 g ; Hydroxyde de sodium q.s.p. pH 8,2 ; Eau purifiée q.s.p 100 ml.*Composition de l’arôme caramel : Vanilline, acétylméthylcarbinol, alcool benzylique, acide lactique, extrait de cacao. **Composition de l’arôme menthe poivrée : Huile essentielle de menthe poivrée.

Les banquiers sont les dictateurs de l’Occident, par Robert Fisk IRIB- Nous, en Occident - nos gouvernements -, nous nous sommes créés nos dictateurs. Mais, contrairement aux Arabes, nous ne pouvons pas les atteindre. Écrivant, depuis la région même qui produit le plus de clichés, au mètre carré, que n’importe quelle autre «histoire» - le Moyen-Orient -, je devrais, peut-être, prendre un moment, avant de dire que je n’ai jamais lu autant d’âneries, autant de bêtises absolues, que je peux en lire sur la crise financière mondiale. Mais je ne vais pas me retenir. Il me semble que l’information sur l’effondrement du capitalisme est tombée si bas, que, même, au Moyen-Orient on ne s’abaisse pas à ce point devant les institutions et les «experts» de Harvard qui ont contribué à provoquer toute cette catastrophe criminelle.

Les mille démantèlements de l’Etat Le mardi 7 septembre, à l’heure où des millions de manifestants battaient le pavé un peu partout en France, M. Eric Woerth, ministre du travail, de la solidarité et de la fonction publique, martelait à la tribune de l’Assemblée nationale : « Notre réforme apporte des solutions raisonnables, efficaces et justes pour sauver le système de retraite par répartition de notre pays. » La réforme ou le chaos, en somme. Pour les retraites comme pour un nombre croissant des missions des Etats-providence, cet impératif « réformateur » est devenu le point de ralliement d’élites politiques (de droite comme de gauche), de hauts fonctionnaires nationaux et internationaux, mais aussi des intellectuels les plus en vue, de journalistes, voire de certains syndicalistes. Que recouvre cette « réforme de l’Etat » ? Comment a-t-elle été mise en œuvre depuis vingt ans ? Quelles conséquences pour le service public et les usagers ?

Related: