background preloader

Ingénieries de la sérendipité.

Ingénieries de la sérendipité.
Cela ressemble à de la sérendipité, ça à la goût de la sérendipité ... mais ce n'est pas nécessairement de la sérendipité. Historiquement, c'est Google qui fut le premier moteur de recherche à instrumentaliser un processus de fortuité, via le bouton "Feeling Lucky" (lequel n'a d'ailleurs rien à voir avec une quelconque sérendipité littérale, puisque ledit bouton se contente de vous amener sur le premier résultat renvoyé par le moteur de recherche). Comme nous l'expliquions en détail dans ce remarquable article co-écrit avec mes excellents collègues (:-), ce bouton est avant tout un argument marketing et un élément fondateur de la sémiotique Googléenne. 1998 : Sérendipité année zéro. Bref, depuis Google, et avec l'arrivée du web contributif, la sérendipité est aujourd'hui partout réellement présente et systématiquement agissante. Sérendipité et SIC. Sérendipité illustrée. CHAPITRE PREMIER / De la mécanique du rebond à la dynamique du surgissement : sérendipitéS. "Mrs. L'âge de pierre.

http://affordance.typepad.com/mon_weblog/2010/02/ingenieries-de-la-serendipite.html

Related:  Références, alliances et pistes indisciplinairesNew Research InfoheronFouineurs-éditeurs, intelligence collective, Occupy Wall StreetRECHERCHES SIC

6 idées pour mettre en place votre "laboratoire à sérendipité" Outils Recherche Web Divers - Ressources Outils Froids Pour l'avoir expérimenté à de nombreuses reprises, je suis persuadé que le web est un fantastique outil au service de la sérendipité. Qu'est-ce que la sérendipité? Peut-on programmer la sérendipité? (Bourcier & van Andel) Peut-on programmer la sérendipité? L'ordinateur, le droit et l'interprétation de l'inattendu Pek van Andel & Danièle Bourcier Netherlands Institute for Advanced Sudies (NIAS) 1- Présentation

La Recherche floue - Wiki URFIST Version auteur du texte publié p.411-430 de Traitements et pratiques documentaires : vers un changement de paradigme ? Actes de la deuxième conférence Document numérique et Société, Paris, CNAM, 17-18 novembre 2008 » Les souvenirs de voyage pour promouvoir la destination Rapporter un souvenir fait partie de la culture touristique. Carte postale, t-shirt, boule à neige, tasse, aimantin, les objets souvenirs typiques sont souvent sujets au sarcasme, mais on les achète malgré tout. Certains en font même la collection.

Comment intégrer la sérendipité Un des dangers des réseaux sociaux est qu'ils nous poussent à penser comme les autres, ce que les Américains appellent "group think". Une quantité croissante d'informations nous parvient par leur intermédiaire. Les pistes peuvent être riches, mais nous avons tendance à nous y connecter avec des gens qui pensent plutôt comme nous. Dans un article publié par le New York Times du 1er août , Damon Darling regrette, d'une façon plus générale, que les TIC tendent à réduire les hasards heureux, ce qu'en anglais on appelle "serendipity" (et que d'aucuns voudraient traduire par "zadigacité "… allez donc voir Wikipedia en français pour en trouver la raison).

L'effet diligence - La technologie rime t-elle avec innovation ? L’introduction des technologies dans les apprentissages pose la question de l’innovation. L’introduction d’un ordinateur, d’un TBI, d’un vidéo-projecteur dans un dispositif sont-ils des facteurs de changements ? La simple présence d’un nouvel outil (numérique de surcroît) signifie t-il que le professeur s’inscrit dans un réel processus d’innovation ? Ce n’est pas sûr, notamment si l’on se contente de reproduire les méthodes anciennes avec des outils nouveaux. Exemple le TBI (ou TNI) est prometteur d’applications innovantes. On peut cependant se contenter de l’utiliser comme un tableau noir, remplacer la craie par le stylet numérique.

» À quelles personnalités de voyage vous adressez-vous? Accro du magasinage, dévoué à la famille, amoureux du plein air… les profils de voyageurs sont nombreux. Dans un souci de personnalisation de l’offre touristique, on observe une tendance des entreprises et des organisations de gestion de la destination à s’adresser au visiteur selon le profil qu’il aura choisi. Mordus d’histoire, chercheurs d’attraits, adeptes de culture, voilà qui décrit les voyageurs américains d’agrément qui sont de plus en plus nombreux à vouloir venir au Canada, du moins selon les résultats d’une étude publiée dans le Journal of Travel & Tourism Marketing. En voici les principales conclusions. Mais d’abord, voyons trois exemples concrets d’application marketing. Une offre sur mesure selon son profil

De la Sérendipité. Leçons de l'inattendu, par Pek Van Andel et Danièle Bourcier · Viviane Huys Pek VAN ANDEL et Danièle BOURCIER, De la Sérendipité. Dans la science, la technique, l’art et le droit. Leçons de l’inattendu, Paris, L’Act Mem, collection Libres sciences, 2009. Les deux chercheurs, auteurs de cet ouvrage présentent une étude relativement approfondie de ce que l’on nomme « sérendipité », une notion qui désigne une forme de déduction inventive dans laquelle les inférences construites à partir d’indices jouent un grand rôle. Structurant leur propos autour de trois grands chapitres, ils organisent leur réflexion à partir d’un état des lieux étymologique permettant de comprendre l’origine du terme, ses usages mais aussi, — et c’est sans doute l’un des aspects les plus intéressants de cette partie de l’étude — son apparition tardive dans la langue française.

Effet diligence, effet serendip et autres défis pour les sciences de l'information. Effet diligence, effet serendip et autres défis pour les sciences de l'information. Les sciences de l'information et de la communication sont une spécialité française qui rassemble sous un terme générique ce que l'on nomme ailleurs " media studies " et " information science ". La composante " sciences de l'information " est proche de " information science " et de " social informatics ". Certains chercheurs français ont en effet introduit, depuis une quinzaine d'années, l'étude des usages et des contextes dans leur champ disciplinaire. La plupart des chercheurs français dans les sciences de l'information s'intéresse essentiellement au document, aux bibliothèques et à la documentation. Certains, comme Jean Claude GARDIN, estiment que cette discipline est en bout de course, puisqu'elle a produit les artefacts qui permettent de trouver un document à partir de questions, que la théorie documentaire permet de poser de façon très élaborée.

Bruits Publication PUF/Fayard | Publié dans Essais - 1977 Si le bruit est toujours violence, la musique est toujours prophétie. En l’écoutant, on peut anticiper le devenir des sociétés. Telle est la thèse de ce livre dont une première version, parue il y a vingt-cinq ans, fut un grand succès international et dont les prédictions se trouvèrent toutes vérifiées. Aujourd’hui, dans ce nouveau livre, entièrement réécrit à partir du précédent, Jacques Attali montre ce que la musique, aujourd’hui comme hier, annonce pour le monde de demain. La liturgie était métaphore du sacrifice rituel ; le ménestrel annonçait le monde féodal ; le concert précéda la prise de pouvoir de la bourgeoisie ; l’enregistrement annonça la société de consommation ; le jazz précéda la révolte de la jeunesse contre la famille.

Les facteurs d’influence les plus pertinents dans le cycle d’achat de voyage juin82011 Quels sont les facteurs d’influence les plus importants dans chacune des phases du cycle de vie du voyageur? C’est ce qu’une étude américaine de YPartnershipa tenté d’éclaircir à l’aide d’une étude auprès de 2 500 voyageurs américains en leur demandant quelles étaient les sources d’influence majeures au cours des différentes phases du processus décisionnel du voyageur ou de l’entonnoir de celui-ci. Edgar Morin : Réforme de pensée, transdisciplinarité, réforme de l'Université Réforme de pensée et transdisciplinarité Nous savons que le mode de pensée ou de connaissance parcellaire, compartimenté, monodisciplinaire, quantificateur nous conduit à une intelligence aveugle, dans la mesure même où l'aptitude humaine normale à relier les connaissances s'y trouve sacrifiée au profit de l'aptitude non moins normale à séparer. Car connaître, c'est, dans une boucle ininterrompue, séparer pour analyser, et relier pour synthétiser ou complexifier.

Jacques Lévy  Jacques Lévy Ce mot anglais désigne à la fois la faculté de faire des trouvailles par hasard, la réalité de ces découvertes ainsi que le dispositif les rendant possibles. C’est un néologisme dont l’origine se situe… en 1754. À partir d’un conte persan qu’il a retrouvé, The Three Princes of Serendip, ce dernier terme désignant Ceylan (aujourd’hui Sri Lanka) en persan, l’écrivain Horace Walpole forme le mot « serendipity », caractéristique de ce qui se produit lorsque ces princes voyagent: « making discoveries […] of things which they were not in quest of ». The On-line Medical Dictionary donne comme exemple la découverte par Alexander Fleming de la pénicilline, grâce à l’observation inopinée des moisissures qui prospéraient dans son laboratoire.

démarche artistique démarche artistique indiscipline liquide Mathias Poisson utilise les disciplines artistiques (dessin, texte, danse, arts plastiques) comme des vases communicants. En fonction du contexte, il agence les contenants pour proposer des expériences (sensibles, esthétiques ou narratives).

Related:  sérendipité