background preloader

Le professeur documentaliste : textes réglementaires

Le professeur documentaliste : textes réglementaires
Related:  Métier de prof docProf doc

[FADBEN] Au moment où s’ouvre la réflexion sur l’évolution des métiers de l’enseignement, il est nécessaire de faire un point précis des problèmes concernant le statut de professeur documentaliste mis en place par la création du CAPES de sciences et techniques documentaires (arrêté du 8 juillet 1989, suivant l’annonce faite dans le rapport annexé de la loi d’orientation du 10 juillet 1989). Le discours de Lionel Jospin, Ministre de l’éducation nationale, au premier congrès des documentalistes à Strasbourg le 19 mai 1989, déclarait que « le CAPES apporte la garantie d’une compétence spécifique, rationalise le recrutement des personnes désireuses d’exercer en CDI et offre une voie de promotion bien méritée à celles qui y sont en fonction. Elle est surtout le symbole de l’ancrage pédagogique de votre profession. La décision de 1989 a, en effet, apporté un règlement statutaire attendu depuis 1958, date de l’ouverture du premier service de documentation à Paris. 1. 1.1. 2.

La gestion La circulaire de mission de l’enseignant(e) documentalistes n° 86-123 du 13 mars 1986 étant toujours d’actualité, les activités de gestion sont inchangées et ne diffèrent pas d’une année sur l’autre. Il est donc utile de rappeler les brèves publiées sur Docs pour Docs les années précédentes proposant des ressources correspondant aux multiples tâches de gestion du CDI pour préparer la rentrée scolaire suivante. Tâches de fin d’année au CDI Article mis à jour septembre 2016. Le bilan d’activités au CDI publiée le 21 juin 2010. Petit rappel des tâches de fin d’année au CDI publiée le 16 juin 2011. Désherbage, récolement et inventaire. Bien qu’elle ne concerne pas à proprement parlé le CDI, à lire cependant une brève sur le rôle des professeurs documentalistes concernant le ramassage des manuels scolaires Ramassage des manuels scolaires Ancienne mais non obsolète étant donné l’absence de directives officielles - encore aujourd’hui - et le flou des textes existants sur le sujet.

Formation des enseignants - Mission du professeur exerçant en collège, en lycée d'enseignement général et technologique ou en lycée professionnel Circulaire n°97-123 du 23/05/1997 adressée aux recteurs d'académie, aux directeurs des IUFM Avant-propos Ce document précise, après un rappel de la mission du professeur exerçant en collège, en lycée d'enseignement général et technologique ou en lycée professionnel, quelles sont les compétences professionnelles générales que la formation initiale doit s'attacher à construire, quels que soient sa discipline et son établissement d'exercice. Il s'agit ainsi de proposer des références communes aux différents partenaires du dispositif de formation initiale : les instances ministérielles et académiques, les universités, les instituts universitaires de formation des maîtres, les corps d'inspection, les établissements scolaires et les futurs professeurs. Introduction La mission du professeur et la responsabilité qu'elle implique se situent dans le triple cadre du système éducatif, des classes qui lui sont confiées et de son établissement d'exercice. Exercer sa responsabilité dans la classe

2013: Référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l'éducation — Professeurs documentalistes NOR : MENE1315928Aarrêté du 1-7-2013 - J.O. du 18-7-2013MEN - DGESCO A3-3 Compétences spécifiques aux professeurs documentalistes Les professeurs documentalistes exercent leur activité dans l'établissement scolaire au sein d'une équipe pédagogique et éducative dont ils sont membres à part entière. Ils ont la responsabilité du centre de documentation et d'information, lieu de formation, de lecture, de culture et d'accès à l'information. Ils contribuent à la formation de tous les élèves en matière d'éducation aux médias et à l'information. Outre les compétences qu'ils partagent avec l'ensemble des professeurs, telles qu'elles sont énoncées ci-dessus, ils maîtrisent les compétences spécifiques ci-après. Les professeurs documentalistes, enseignants et maîtres d'œuvre de l'acquisition par tous les élèves d'une culture de l'information et des médias D 1. - Connaître les principaux éléments des théories de l'information et de la communication. D 2. D 3. D 4.

Documentation : rentrée 2014 sous le signe des promesses ? Le métier de professeur documentaliste s’articule autour de deux missions complémentaires : la formation des élèves à l’Information Documentation et la gestion d’un centre de ressources documentaires . Si le volet gestionnaire fait consensus et ne donne lieu à aucune ambigüité, la mission enseignante du professeur documentaliste, quant à elle, est à l’opposé. Malgré un recrutement par CAPES, l’absence de formalisation de contenus (via un programme spécifique s’appuyant sur les Sciences de l’Information et de la Communication) à enseigner et d’un cadrage national rend complexe et difficile au quotidien l’exercice du métier de professeur documentaliste. Pour exercer pleinement et sereinement leur métier, les professeurs documentalistes sont aujourd’hui toujours dans l’attente de reconnaissance d’une de leurs missions, celle d’enseignant. Déception, car aucun des textes attendus n’a apporté la réponse souhaitée - et nécessaire - pour la profession : En colère et mobilisé :

Les professeurs documentalistes dans le nouveau collège - Les actualités de l'École des lettresLes actualités de l'École des lettres La réforme du collège apporte, en partie, au corps des professeurs documentalistes des évolutions positives dans leur exercice professionnel, leur permettant, entre autres, de répondre à leur mission pédagogique. Ainsi, leur statut d’enseignant étant acté depuis 1989 par le CAPES de documentation, ils ont été intégrés, lors de la refonte des décrets statutaires des personnels, aux enseignants qui relevaient du décret de 1950. Par ailleurs, cette appartenance a été réaffirmée dans le référentiel des compétences professionnelles, les professeurs documentalistes partageant les mêmes compétences que leurs collègues des autres disciplines, plus quelques éléments spécifiques relevant de leurs axes de mission, notamment le rattachement à un domaine d’enseignement, la culture de l’information et des médias, que l’on retrouve concrètement dans les programmes à travers l’Éducation aux médias et à l’information. Les professeurs documentalistes, le socle commun et l’ÉMI

Circulaire n° 86-123 du 13 mars 1986 Circulaire n° 86-123 du 13 mars 1986 Texte adressé aux recteurs, aux inspecteurs d'académie et aux chefs d'établissement. Références : circulaire n° 77-070 du 17 février 1977 et circulaire n° 79-174 du 9 mai 1979 RLR 523-3b (cédérom 1999-3)BO n°12, 27 mars 1986 La mise en œuvre, dans les collèges et les lycées, d'une rénovation pédagogique qui tienne compte à la fois des objectifs et des contenus des nouveaux programmes, du recours à de nouvelles technologies notamment dans le domaine de l'audiovisuel et de l'informatique, de la nécessité d'ouverture des établissements sur le monde et la société, implique une contribution accrue des centres de documentation et d'information. 1. Il organise, à cette fin, au début de chaque année scolaire, une présentation du centre de nature à instaurer entre les professeurs, les élèves et lui-même, un dialogue permanent sur les ressources disponibles, les modalités de leur classement et les méthodes de recherche documentaire. 2. 3. 4.

FADBEN Dans le cadre de la loi de refon­dation de l’École, Vincent Peillon, Ministre de l’Éducation Nationale, vient de lancer un groupe de travail sur le statut des ensei­gnants et la réécriture des décrets de 1950. Les pro­fes­seurs docu­men­ta­listes sont d’autant plus concernés par ces ques­tions que les textes qui régissent leur mission font l’objet de contes­ta­tions régu­lières depuis la création du CAPES en 1989. L’empilement de ces textes est à l’origine d’un véri­table carcan régle­men­taire dont les réper­cus­sions portent tant sur les inéga­lités sta­tu­taires qu’il entérine que sur les contraintes qu’il exerce en matière de recon­nais­sance de la mission ensei­gnante des pro­fes­seurs docu­men­ta­listes. Auteur : Fran­çoise CHAPRON - Maître de confé­rences hono­raire IUFM - Uni­versité de ROUEN 1992-​​2011 La décision de 1989 a, en effet, apporté un règlement sta­tu­taire attendu depuis 1958, date de l’ouverture du premier service de docu­men­tation à Paris. 1. 1.1. 2.

Professeur – documentaliste : un rôle clef dans la refondation? Participant le 25 octobre à une table ronde[1] dans le cadre des journées nationales de formation des professeurs documentalistes de l’enseignement privé sous contrat organisées par l’ANDEP[2], j’ai une nouvelle fois rencontré des professeurs-documentalistes qui, par leurs témoignages et leurs questionnements, ont confirmé que la position singulière du professeur-documentaliste dans le second degré français ne va pas de soi. Cette singularité dans le corps professoral est très marquée en effet. Le professeur-documentaliste est un professeur hors- norme. Si, un élève qui vient en classe y vient pour participer ou du moins assister à un cours, un élève qui vient au CDI s’y rend pour se livrer à diverses activités : faire une recherche, lire pour les besoins scolaire ou pour le plaisir, feuilleter une BD, un manga, un périodique de sport ou de musique, surfer sur la Toile, travailler en binôme ou en petit groupe sur un projet, faire ses devoirs… [2]

L'Information-Documentation en dix tableaux : Ce qui est réellement enseigné par les professeurs documentalistes Pourquoi faut-il revenir sur l'Information-Documentation ? Depuis l'introduction de l'éducation aux médias et à l'information (EMI) dans la loi d'orientation et de programmation de 2013, les professeurs documentalistes se trouvent confrontés à une situation inédite et pour le moins paradoxale. Alors que l'institutionnalisation des contenus d'enseignement de l'EMI (2015) aurait dû faire nettement apparaître le riche arrière plan épistémologique de l'Information-Documentation, entraînant la légitimation de cette matière et sa reconnaissance, tout en distinguant le professeur documentaliste qui en est à l'origine, il apparaît au contraire que la matière info-documentaire est ignorée et que les acteurs légitimes sont dessaisis de cet enseignement. La méthode : partir des pratiques didactiques des professeurs documentalistes La principale originalité de cette nouvelle proposition réside dans la méthode utilisée. L'analyse de 462 fiches de préparation de séances Des notions à plusieurs facettes

Le référentiel de compétences des métiers du professorat et de l'éducation La liste des compétences que les professeurs, professeurs documentalistes et conseillers principaux d'éducation doivent maîtriser pour l'exercice de leur métier est publiée au Bulletin officiel du 25 juillet 2013. Ce référentiel de compétences a plusieurs objectifs : affirmer que tous les personnels concourent à des objectifs communs et peuvent se référer à la culture commune de leur professionreconnaître la spécificité des métiers du professorat et de l'éducation, dans leur contexte d'exerciceidentifier les compétences professionnelles attendues. Les compétences professionnelles attendues des métiers du professorat et de l'éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d'éducation Les professeurs et les personnels d'éducation, acteurs du service public d'éducation Faire partager les valeurs de la RépubliqueInscrire son action dans le cadre des principes fondamentaux du système éducatif et dans le cadre réglementaire de l'école Compétences communes à tous les professeurs

Référentiel compétences Article 1 - La liste des compétences que les professeurs, professeurs documentalistes et conseillers principaux d'éducation doivent maîtriser pour l'exercice de leur métier est précisée à l'annexe du présent arrêté. Article 2 - L'arrêté du 12 mai 2010 portant définition des compétences à acquérir par les professeurs, documentalistes et conseillers principaux d'éducation pour l'exercice de leur métier est abrogé. Toutefois ses dispositions demeurent applicables aux personnels enseignants et d'éducation stagiaires, lauréats des concours de recrutement ouverts antérieurement au 1er septembre 2013. Article 3 - Le présent arrêté entre en vigueur le 1er septembre 2013. Article 4 - Le secrétaire général, le directeur général de l'enseignement scolaire et les recteurs sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française. Fait le 1er juillet 2013 Ce référentiel de compétences vise à Sont ainsi définies : 1. 2. 3.

Related: