background preloader

Les dix nouvelles mesures contre le harcèlement scolaire

le Harcèlement scolaire : qu'est-ce que c'est ? Violence physique, violence verbale, mal-être, isolement, souffrance... En milieu scolaire, le harcèlement est une réalité pour nombre d'élèves. Les causes d’une stigmatisation sont diverses et nombreuses : apparence physique, sexe et identité de genre, classe sociale, appartenance culturelle ou encore handicap. Pour les victimes, le harcèlement peut entraîner de graves conséquences, avec baisse des résultats scolaires, décrochage scolaire, voire bien pire. 10 nouvelles mesures contre le harcèlement Pour agir de manière transversale contre ce phénomène, le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse a dévoilé un vaste plan d’actions.

https://www.gouvernement.fr/les-dix-nouvelles-mesures-contre-le-harcelement-scolaire

Related:  Contre le harcélement scolaireClimat scolaireDEJEPSHarcèlement scolaire

Egalité contre racisme Quand parle-t-on de discrimination ? La discrimination Selon l’article 225-1 du Code pénal, modifié par la loi n°2017-256 du 28 février 2017, « constitue une discrimination toute distinction opérée entre les personnes physiques sur le fondement de leur origine, de leur sexe, de leur situation de famille, de leur grossesse, de leur apparence physique, de la particulière vulnérabilité résultant de leur situation économique, apparente ou connue de son auteur, de leur patronyme, de leur lieu de résidence, de leur état de santé, de leur perte d'autonomie, de leur handicap, de leurs caractéristiques génétiques, de leurs mœurs, de leur orientation sexuelle, de leur identité de genre, de leur âge, de leurs opinions politiques, de leurs activités syndicales, de leur capacité à s'exprimer dans une langue autre que le français, de leur appartenance ou de leur non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une prétendue race ou une religion déterminée ».

Éduquer à l’empathie : « la clé d’un bon climat scolaire » Bertrand Jarry, CPE et formateur dans l’académie de Versailles, a co-écrit avec le sociologue Omar Zanna, « Cultiver l’empathie à l’école« , dans lequel il expose des actions concrètes pour permettre aux enseignants de mettre en place une relation pédagogique bienveillante. Il revient avec nous sur le projet de recherche-action qu’il accompagne depuis 2014 à l’école élémentaire Henri Wallon, et dont le but est d’éduquer les élèves à l’empathie afin d’agir sur le climat scolaire. Comment est né le projet « Apprendre à vivre ensemble en classe » ? Conseiller principal d’éducation au collège REP+ Youri Gagarine de Trappes pendant plus de 10 ans, j’ai été confronté à des phénomènes de violences scolaires et d’incivilités, qui m’ont amené à réfléchir sur les enjeux entourant la question de l’empathie. Comme beaucoup de CPE, j’ai mis en place, avec mon équipe pédagogique, des programmes destinés à prévenir les violences scolaires. L’empathie peut aussi permettre à l’élève de réussir en classe…

L'Homme-trace - CNRS Éditions L'Homme n'a pas fondamentalement changé depuis l'origine de l'humanité. Son corps continue de porter non seulement les traces collectives et immémoriales de l'Évolution, de la spéciation et de l'Histoire, mais aussi celles d'une histoire plus personnelle, la sienne et celles de ses ancêtres. Comme par le passé, sa vie d'aujourd'hui produit des traces en lui, sur lui, autour de lui, dans son milieu le plus proche comme dans son environnement le plus large. Cet ouvrage constitue le troisième tome d'une série « L'Homme trace », débutée en 2011 et qui, en s'appuyant sur l'interdisciplinarité, vise à éclairer les relations de l'Homme contemporain aux traces de son activité. Le titre du tome III a pour objet de montrer qu'il existe une relation indivisible entre l'Homme et la trace. À l'heure où les traces numériques et l'impossibilité de les effacer suscitent les plus grandes craintes, ce livre rappelle que le numérique n'a rien d'une exception.

Jeu Non au harcèlement - L'Education aux Médias au CDI Dans le cadre d'une sensibilisation en classe de 6ème au harcèlement, j'ai conçu un jeu à imprimer que je vous propose à présent en téléchargement libre. Matériel nécessaire : Idée lecture Le p'tit Libé Tu veux en savoir plus sur le harcèlement scolaire ? Regarde ma sélection de livres sur le sujet. Le petit livre pour dire «Non !» à la violence de Dominique de Saint Mars, illustré par Serge Bloch (Bayard Jeunesse, 9,90 €). Harcèlement : j’ai testé la vidéo polémique Jeudi 5 novembre, c’était la journée de lutte contre le harcèlement à l’école. Parmi les outils mis en place par le ministère, un clip a défrayé la chronique toute la semaine, selon un schéma bien connu : montée dans les tours des syndicats de profs dénonçant une vidéo « qui donne une image déplorable des enseignants », réactions assassines et ironiques de médias toujours prompts au prof-bashing et champions de la nuance (« les profs assassinent en cœur un message d’alerte »), sursaut outré de l'opinion publique contre une nouvelle preuve de corporatisme aveugle, mise au point du ministère désireux de s’éviter une nouvelle flambée. Comme souvent, chacun a joué son rôle avec une application pavlovienne, sans jamais faire l’effort de changer de point de vue.

L'humain et ses prothèses - CNRS Éditions Réparé, régénéré, augmenté, notre corps intègre chaque jour des prothèses nouvelles, toujours plus performantes. La symbiose humain-technologie s’accélère dans une vie quotidienne où la technique s’immisce partout et à chaque instant. Cette technologisation généralisée s’accompagne d’une volonté affichée de transformer l’homme, une dynamique puissante, surtout connue à travers le mouvement transhumaniste.

Harcèlement scolaire : le reconnaître pour mieux le combattre 1,2 million. C’est le nombre d’élèves, en primaire ou au collège, concernés par le harcèlement scolaire. Insultes, brimades, coups… autant de mauvais traitements quotidiens infligés aux « têtes de turcs » ou « souffre-douleurs ». Par manque d’effectifs, de temps, de formation, les instances scolaires ne détectent pas toujours ce fléau. Pourtant la souffrance, bien réelle, d’un enfant victime de harcèlement se manifeste de plusieurs façons. Harcèlement scolaire et cyber-harcèlement témoignage Mademoiselle Tout à commencé en septembre, à la rentrée des classes. Je rentrais en Terminale Littéraire, et j’étais plutôt contente. J’aimais vraiment mes cours, tout se passait bien dans la classe, et j’étais considérée par mes profs comme une bonne élève, motivée et même brillante.

Climat scolaire - 14 fiches pratiques pour agir sur le climat scolaire à l’école, au collège et au lycée Quelles stratégies de mobilisation pour créer un cadre serein à l'école, au collège, au lycée ? Qu’est-ce qu’une école et un EPLE accueillants ? Comment créer et entretenir un cadre protecteur, stimulant et propice aux apprentissages ? Adophobie - Presses de l’Université de Montréal Êtes-vous adophobe ? À l'ère du numérique, nombre d'adultes confrontés à des images mettant en scène la violence et la sexualité des adolescents s'inquiètent, convaincus que les nouvelles générations sont à la fois menacées et menaçantes. Pourtant, si le sentiment d'insécurité est bien palpable, la peur qui en découle ne résiste pas à l'épreuve des faits. Portés par les émotions plutôt que par la rationalité, impressionnés par les images plutôt que par les recherches et déroutés par ce qui est rendu visible sur nos écrans, les parents, les professionnels et les spécialistes tombent dans le piège de l'adophobie… et ils ont peur à la fois pour les ados et de leurs ados. À partir d'un examen de faits médiatisés depuis l'avènement de YouTube et de Facebook - du happy slapping à la propagande djihadiste, en passant par l'hypersexualisation et les sextos -, cet essai explore l'hypothèse selon laquelle l'adophobie a aujourd'hui un terrain fertile pour fleurir : un monde débordant d'images.

Climat scolaire - La méthode de « la préoccupation partagée » Destinée aux équipes éducatives d’un établissement, la méthode de « la préoccupation partagée » est un moyen de lutte contre le harcèlement scolaire pour l’institution. Elle est complémentaire à d’autres dispositifs tels que la remédiation par les pairs. Présentation de la méthode Créée en Suède dans les années 1970 à l’initiative du professeur de psychologie Anatol Pikas, la méthode de « la préoccupation partagée » consiste principalement en une série d’entretiens individuels avec les élèves ayant pris part à des pratiques d’intimidation. L’approche est non blâmante : le professionnel qui reçoit les intimidateurs n’a pas pour but de leur faire reconnaître leur participation ou leurs responsabilités dans les brimades ; il cherche simplement à leur faire partager une « préoccupation » pour la cible et à les amener à formuler eux-mêmes des suggestions pour que l’intimidation cesse. Celui qui conduit les entretiens accueille les intimidateurs sans leur faire de reproches.

Related: