background preloader

Nouveaux supports, nouveaux espaces, nouvelles médiations

Nouveaux supports, nouveaux espaces, nouvelles médiations
Actes des 5e Rencontres Savoirs CDI Nouveaux supports, nouveaux espaces, nouvelles médiations Nous assistons actuellement à une nouvelle évolution des pratiques des jeunes au niveau de l’accès à l’information au niveau des espaces, les réseaux sociaux sont devenus incontournables, générant de nouveaux rapports au savoir, au niveau des supports, le livre, les médias traditionnels évoluent par la numérisation et entraînent de nouveaux modes de lectures, au niveau des outils les smartphones, tablettes, e-books, TBI changent la relation des jeunes à l’information, au document, au travers de nouveaux usages. Quelles sont les caractéristiques de ces nouveaux usages ? Quelles implications sur notre travail au quotidien : veille, médiations, travail collaboratif… ? Lundi 24 octobre Ouverture [voir les vidéos] Présentation du programme des journées Alexandre Serres Maître de conférences en science de l’information et de la communication, coresponsable de l’Urfist de Bretagne et des Pays de Loire. L'Ipad Related:  recherche

FADBEN Jean-Yves CAPUL, sous-directeur des programmes d’enseignement, de la formation et du développement numérique, DGESCO Bénédicte ROBERT, chef du département de la recherche et du développement, de l’innovation et de l’expérimentation, DGESCO Nicolas DOMPNIER, professeur documentaliste Yves DEBIEN, proviseur de lycée honoraire Michelle CAINE, ia-ipr EVS, académie de Dijon Pierre DANEL, ia-ipr EVS, CTICE, académie de Clermont Ferrand Julien ROCHE, directeur du service commun de documentation, Université de Lille Jean-Jacques PELLE directeur de l’éducation, Conseil général du Finistère Jean-Charles RINGARD, directeur de l’éducation, Conseil régional des Pays de la Loire Modérateur : Pascal COTENTIN, ia-ipr, CTICE, CRDP de Versailles Pour vous, les » learning centres » à la française, c’est quoi et pourquoi vous intéressez-vous à ce concept ? Nicolas Dompnier, professeur documentaliste, cité internationale Grenoble Michèle Caine, ia-ipr EVS, académie de Dijon Quelles perspectives ?

Pédagogie info-documentaire L’université Européenne de Bretagne héberge un site web d’autoformation à la recherche documentaire « FORMation A distance en information DOCumentation pour les docTorants ». Tutoriel mutualisé interactif destiné à tous les doctorants, chercheurs, et autres professionnels, réalisé par une quinzaine de formateurs en Sciences de l’Information et de la Communication. Pour la formation à la recherche d’information scientifique quatre axes sont proposés : chercher, exploiter, publier, connaître. Chaque axe contient différents modules traités selon le même schéma : introduction, méthodologie, outils à utiliser, lexique, bibliographie, signalement de ressources. Pour compléter les savoir-faire : repères sur des notions de base telles que le libre accès, la propriété intellectuelle. Possibilité d’un accès par thème.

Bruno Racine : Du livre numérique à l'uniformisation culturelle Par François Jarraud Invité par le Conseil d'analyse stratégique le 30 mai 2011, Bruno Racine, président du HCE mais aussi de la Bibliothèque nationale (BNF), présentait la nouvelle édition de son livre "Google et le nouveau monde". Au delà de Google, c'est l'avenir du livre et des bibliothèques dans un univers révolutionné par la numérisation et la mondialisation qui ont fait l'objet des échanges entre l'expert qu'est B Racine et la salle. "La diffusion de l'écrit sous une forme numérique est inéluctable", affirme d'emblée B Racine, qui évoque une révolution numérique comparable à celle introduite par Gutenberg. "Son impact est multiple : nouveaux métiers, impact politique, effet sur les droits d'auteur". L'enjeu est double. Pour lui un des premiers domaines où la numérisation aura le plus de conséquences c'est justement les manuels scolaires. Vers l'uniformisation culturelle. Une philosophie. Quel avenir pour les bibliothèque ?

Laccès à linformation en ligne : moteurs, dispositifs et médiations / Brigitte Simonnot Cachan : Hermès Science Lavoisier, 2012. – 249 p. – (Systèmes d’information et organisations documentaires). - ISBN 978-2-7462-3829-9 : 49 € Analyse de Joachim SCHÖPFEL joachim.schopfel[at]univ-lille3.fr Après plusieurs années de recherche sur les NTIC et TICE, la recherche d'information, la qualité de l'information et les moteurs de recherche, Brigitte Simonnot vient d'en publier les résultats dans la collection Systèmes d'information et organisations documentaires chez Lavoisier. Un livre riche, un ouvrage de référence, une source incontournable sur les dispositifs numériques d'accès à l'information sur Internet. L'introduction[1] expose la méthode et la logique du livre. Après un premier chapitre sur la notion d'information, Brigitte Simonnot analyse les modèles et les différences entre les systèmes de recherche d'information, dispositifs d'accès à l'information et moteurs de recherche web (chapitres 2 et 3).

ISCRA Si le terme de « discrimination ethno-raciale» est d’usage récent, le questionnement, tant de la recherche que des pouvoirs publics, sur les effets de « l’origine » des élèves dans l’orientation et les parcours scolaires, date d’une cinquantaine d’années. Loin d’être évidente au départ, l’association des deux « pensées d’Etat » que sont « l’école » et « l’immigration » a fonctionné comme un « allant de soi » que les liens étroits et divers entre la recherche et les pouvoirs publics ont peut-être contribué à renforcer. Aujourd’hui, la question de la discrimination ethno-raciale à l’Ecole invite à se ressaisir de cette histoire et à évaluer l’état des savoirs en matière d’(in)égalités de traitement selon « l’origine » dans l’orientation et les parcours scolaires des élèves. Pour une écologie de l'information Éric Sutter Volume 35, N° 2, paru le 1 mars 1998, page(s) 83-86 Présentation de l'article À l'instar de l'être humain dans son environnement naturel, l'usager - le citoyen - est confronté dans la société de l'information à des risques de dysfonctionnements, déséquilibres, abus, dévoiements et pollutions de toutes sortes. Lire l'article Présentation des auteurs Éric Sutter est consultant en management des services d'information au Bureau van Dijk (57 boulevard de Montmorency, F-75016 Paris, téléphone +33 (0)1 45 24 49 10, télécopie +33 (0)1 45 25 08 04, messagerie e.sutter@bvdparis.imaginet.fr). Recherche d'un article revue L'ADBS sur les réseaux sociaux ADBS.fr - Site du premier réseau européen de documentalistes

Mozilla Firefox Contexte et enjeux de l'évaluation de l'information sur Internet Contexte général : la société de l’information La numérisation généralisée du savoir et de l'information Les enjeux : les risques de "l'info-pollution" Quels enjeux pour les usagers ? Quels enjeux pour les professionnels de l'information ? La montée en force d'une problématique Contexte général : la "société de l’information" Pourquoi l'évaluation de l'information est -elle devenue aujourd'hui une question centrale ? Deux premiers ensembles de raisons doivent être évoqués : (selon une réflexion, faite en 1985, par les experts du rapport France, An 2000) ► (sans discuter ici la pertinence de cette notion de "société de l'information") et pourrait se formuler ainsi : (appelée parfois le "pétrole gris") des sociétés développées, le moteur de l'innovation technique et scientifique, etc., (cf l'exemple de la veille stratégique et de l'intelligence économique, où la question de l'évaluation des informations traitées est au coeur de la démarche de la veille). - la production des savoirs o : o o o </i>*}

Related: