background preloader

Les 50 plus gros groupes mondiaux non cotés

Les 50 plus gros groupes mondiaux non cotés
Le Financial Times et le cabinet de conseil McKinsey ont dressé la liste des 150 plus grands groupes non cotés du monde. Il en ressort une surpondération des groupes pétroliers, qui représentent près de la moitié de la valeur de l'ensemble, et des fonds de LBO. Ce sont les Etats-Unis qui cumulent le plus grand nombre d'entreprises non cotées (51) mais les sociétés des pays du Golfe représentent la plus grosse valeur : 1.560 milliards de dollars en cumulé. La première entreprise française, le Crédit Mutuel, se trouve en 40ème position, devant le groupe Caisse d'Epargne et la Caisse des Dépôts et Consignations. En savoir plus Tous les chiffres-clés

http://www.journaldunet.com/management/repere/groupes-non-cotes-monde.shtml

Related:  Firmes "Multinationales"CAC40, lobbys, entreprises transnationales...

SODEXO, une entreprise "au service" du monde carcéral Si vous avez des enfants qui vont à la cantine ou que vous avez été obligé de faire un séjour hospitalier, il y a de grandes chances que la nourriture provenait de cette multinationale. Mais, découverte, Sodexo s'intéresse beaucoup aussi au système carcéral : Télérama du 5 avril 2013 propose un entretien magnifique avec Angela Davis. Dommage qu’il soit illustré par des photos aussi lugubres de la vénérable militante, dont le visage, aujourd’hui, est toujours aussi solaire. Tisa, ces négociations commerciales secrètes qui visent à accélérer privatisations et dérégulations Ce pourrait être la fin des services publics de l’eau, de l’éducation ou de la santé, la fin de toute volonté de réguler les marchés financiers ou de protéger les données des citoyens. Bref, une entrave encore jamais vue à l’exercice de la démocratie et au fonctionnement des politiques publiques. L’Accord sur le commerce des services (ACS) ou Trade in Services Agreement (TISA) est actuellement en cours de négociation entre une cinquantaine de pays [1], dont ceux de l’Union européenne.

PSA – Peugeot-Citroën : le pouvoir socialiste contre l’intérêt national, l’emploi et l’industrie... Comment évaluer le degré d’autonomie de la France dans ses relations avec l’Iran par rapport à ses partenaires, États-Unis, Royaume-Uni, union Européenne, et à leurs propres objectifs politiques ou économiques, spécifiques et collectifs ? La question est complexe, difficile à traiter sans tomber dans le schématisme voire la caricature, aussi avons-nous adopté le parti-pris de nous appuyer sur un exemple concret, illustratif - et pourquoi pas emblématique - de ce que sont les relations à la fois “dégradées“ et contradictoires que Paris entretient avec Téhéran. L’exemple retenu devrait être présent dans tous les esprits, notamment ceux des observateurs attentifs de la chose publique. En réalité, paradoxalement et indépendamment de son importance, l’affaire est tombée dans une sorte d’ in pace médiatique – un cul de basse fosse – sans fond. Il est en l’occurrence question de la rupture du partenariat unissant le Groupe PSA, Peugeot-Citroën à l’Iran. Que s’est-il passé ?

Association française des entreprises privées Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Association française des entreprises privées est une association qui réunit la plus grande partie des grandes entreprises françaises[1]. En 2013, elle revendique 104 adhérents grands comptes totalisant un chiffre d'affaires consolidé de 1 700 milliards d'euros et 6,7 millions de salariés dans le monde[2]. Historique[modifier | modifier le code] Elle a été fondée en décembre 1982 par Ambroise Roux et Dominique Strauss-Kahn après l'arrivée de François Mitterrand au pouvoir.

LES MAÎTRES DU MONDE : À propos de « The network of global corporate control », par S. Vitali, J. B. Glattfelder, S. Battiston Hier, à 17h00, Christian nous a signalé un article publié au mois de juillet, en faisant la remarque : « ça peut intéresser quelqu’un peut être. » L’article, c’est The network of global corporate control, par S. Vitali, J. B. Glattfelder, S. Battiston. LE RÉSEAU DE CONTRÔLE GLOBAL PAR LES GRANDES ENTREPRISES, par Stefania Vitali, James B. Glattfelder, et Stefano Battiston La traduction par timiota de l’article intitulé The network of global corporate control qui a fait l’objet du billet Les maîtres du monde. À propos de … Stefania Vitali, James B. Glattfelder, et Stefano Battiston arXiv:1107.5728v1 [q-fin.GN] 28 Jul 2011 Chair of Systems Design, ETH Zurich, Kreuzplatz 5, 8032 Zurich, Switzerland,

Quand la science découvre les 1% qui dirigent l’économie Trois chercheurs suisses ont récemment décortiqué le réseau mondial des multinationales en se servant d’une base de données de l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Economiques) regroupant plus de 30 millions d’acteurs du marché économique. Les scientifiques sont parvenus à une synthèse en les regroupant sous forme d’un réseau de 43060 multinationales. Leurs rapports de force mutuels furent également reconstitués par l’angle de la propriété : une entreprise possédant plus de 50% des parts d’une autre est considérée comme en détenant le contrôle. Le réseau qui apparait détient une structure générale assez commune dans les systèmes naturels : certains acteurs sont des points de convergence de pouvoir, alors que d’autres ne sont qu’en périphérie et n’exerce que peu de contrôle sur les autres.

Integrity Watch FRANCE info La répartition par secteur est basée sur les informations déclarées sur le registre au titre des domaines d'activité et centres d'intérêt. Afin de permettre leur visualisation, certains secteurs ont été regroupés et simplifiés. Marc Rich, Glencore, ou le néo-colonialisme à l'oeuvre. Résumé France5 : En mai 2011, la plus puissante société de négoce de matières premières, "Glencore", ouvre une partie de son capital aux bourses de Londres et Hong-Kong, rompant avec 37 ans de tradition du secret. La multinationale espère ainsi dégager entre 9 et 11 milliards de dollars. C’est la troisième plus grande introduction en bourse jamais réalisée en Europe.

La preuve en chiffres de l'indécence des grands patrons Juste un petit mot pour vous dire mon écoeurement de voir dans le JDD du jour 98 grands patrons jouer les pleureuses et lancer un appel à payer moins pour gagner plus. C'est assez comique je trouve, quand on sait que : Voilà c'était juste ce petit coup de gueule avec des preuves factuelles que les grands patrons n'ont pas à se plaindre puisque ce sont eux et leurs groupes qui bénéficient le plus des largesses de 10 années de droite au pouvoir. Car au final, cet appel est une critique des 10 années d'UMP au pouvoir puisque le PS n'a pour l'instant rien modifié, n'ayant pas eu le temps, en 6 mois, de le faire.

20th Century Fox Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Twentieth Century Fox Film Corporation Histoire[modifier | modifier le code]

Related: