background preloader

1 an de RGPD : une prise de conscience inédite

Retour sur une année exceptionnelle L’entrée en application du RGPD a marqué une forte prise de conscience des enjeux de protection des données, en France comme en Europe. Cela s’est traduit pour les particuliers, sur la période de mai 2018 à mai 2019, par : une augmentation considérable des plaintes adressées à la CNIL : plus de 11 900 plaintes en France (+ 30 %) et 144 376 plaintes au niveau européen ;une coopération européenne engagée et opérationnelle entre les CNIL européennes sur 1 013 procédures concernant plusieurs milliers de personnes, dont plus de 800 dans lesquelles la CNIL est impliquée. 70 % des Français se disent aujourd’hui plus sensibles aux problématiques de protection des données. Sondage IFOP réalisé en avril 2019 sur un échantillon de 1 000 personnes, représentatif de la population française de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. RGPD, an II : réussir le RGPD, clé de voûte d’un numérique de confiance

https://www.cnil.fr/fr/1-de-rgpd-une-prise-de-conscience-inedite

Related:  Chap 3 La protection des personnes dans l'univers du numériqueNumérique et bibliothèqueRGPDRGPD

RGPD : de quoi parle-t-on Tout organisme quels que soient sa taille, son pays d’implantation et son activité, peut être concerné. En effet, le RGPD s’applique à toute organisation, publique et privée, qui traite des données personnelles pour son compte ou non, dès lors : qu'elle est établie sur le territoire de l’Union européenne,ou que son activité cible directement des résidents européens. Par exemple, une société établie en France, qui exporte l’ensemble de ses produits au Maroc pour ses clients moyen-orientaux doit respecter le RGPD.

Baromètre de l’accessibilité numérique en lecture publique - 2019 : publication des résultats de la 3e édition Ce baromètre, dont la réalisation a été confiée cette année aux sociétés Com'Access et Oceane consulting, est réalisé en partenariat avec la Fulbi (Fédération des Utilisateurs de Logiciels pour Bibliothèques, Information & Documentation) pour le 2e volet, avec l’association RéseauCarel pour le 3e volet, ainsi qu'avec la Bibliothèque nationale de France, la Bibliothèque publique d’information, l'Association des bibliothécaires de France - commission Accessibib, l’Association Valentin Haüy ainsi que le Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH, groupe de travail "Numérique"), pour leur expertise sur les questions d’accès au livre et à l’information des publics empêchés de lire du fait d’un handicap. Le baromètre comporte trois volets : l’accessibilité des sites web et portails de bibliothèques (parties quantitative et qualitative) ;l’accessibilité des catalogues en ligne (OPAC) ;l’accessibilité des ressources numériques.

L’association des Délégués à la Protection des Données (DPO) franchit le cap des 5000 membres L’AFCDP, une croissance exponentielle « L’AFCDP a été créée à la suite de la création du Correspondant Informatique & Libertés en 2004. En mai 2018, la mise en application du RGPD fut une autre étape décisive. Le rythme d’adhésions a été très soutenu dès le départ et depuis plusieurs mois la croissance est exponentielle, ce qui permet ainsi d’offrir à nos adhérents un lieu incontournable d’échange et de débat sur les sujets concrets que soulève la protection des données. Aujourd’hui, adhérer à l’AFCDP, c’est s’assurer de bénéficier d’une force d’actions de par sa taille, d’une reconnaissance des pouvoirs publics (Gouvernement, Parlement, CNIL) et ceci en totale indépendance », déclare Paul-Olivier Gibert, président de l’AFCDP. 2018/2019 : Ça bouge à l’AFCDP !

RGPD : les risques que le coronavirus fait encourir à votre vie privée [CORONAVIRUS] La Cnil rappelle aux entreprises quelques principes sur la collecte et l'utilisation des données personnelles dans le cadre de la propagation du virus. [Article mis à jour le lundi 9 mars 2020 à 10h38] Le Coronavirus n'échappera pas au RGPD. La Cnil rappelle quelques principes sur la collecte des données personnelles de santé dans le cadre de la propagation du virus. Certains professionnels et particuliers s'interrogent sur les possibilités de collecter, en dehors de toute prise en charge médicale, des données concernant des employés afin de déterminer s'ils présentent des symptômes du coronavirus. Ou encore des données relatives à des déplacements et événements relevant de la vie privée. "Les employeurs ne peuvent pas prendre des mesures susceptibles de porter atteinte au respect de la vie privée des personnes concernées, notamment par la collecte de données de santé qui iraient au-delà de la gestion des suspicions d'exposition au virus.

RGPD : 15 questions pour comprendre le règlement sur la protection des données personnelles - Société Le Règlement général sur la protection des données (RGPD) est maintenant en vigueur depuis un an, mais il reste méconnu. Voici une FAQ pour répondre aux principales questions sur le texte. Le Règlement général sur la protection des données (RGPD) souffle sa première bougie. En effet, c’est le 25 mai 2018 que ce texte, appelé GDPR en anglais, est entré en application. Pour la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL), qui veille à son bon respect, cette première année a été « exceptionnelle », avec une prise de conscience du public et une très forte activité. C’est le RGPD qui est a été à l’origine des nombreux mails de rappel vous priant d’accorder votre consentement pour que les services auxquels vous êtes inscrit puissent continuer à vous envoyer du courrier.

​Cambridge Analytica : ce scandale qui ébranle Facebook Rien ne va plus pour Facebook depuis les révélations mi-mars sur le scandale Cambridge Analytica. Les données de quelque 87 millions d'utilisateurs du réseau social le plus populaire au monde se sont retrouvées entre les mains de cette firme d'analyse de données qui a par la suite travaillé pour la campagne du candidat républicain à la présidentielle américaine de 2016, Donald Trump. Mais ce n'est pas tout. Le géant américain est également pointé du doigt pour avoir servi d'outil de désinformation et de manipulation politique lors de l'élection présidentielle américaine de 2016. Et le groupe a également reconnu que les données de quasiment tous ses utilisateurs (plus de 2 milliards) ont pu, à un moment ou un autre, être récupérées sans leur consentement par des organismes tiers. Un tournant historique

RGPD : « Les collectivités, une priorité pour la Cnil en 2019 Cnil Un an après l’entrée en vigueur du Règlement général de l’Union européenne sur la protection des données (lire Maire info du 25 mai 2018), un texte redéfinissant les obligations des entreprises mais aussi des collectivités en matière de données personnelles, l’heure est au premier bilan. Marie-Laure Denis, présidente de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil), chargée de veiller au respect du RGPD, répond aux questions de Maire info. Recommandation Cookies CNIL : Qu'est-ce qui change ? Récapitulatif sur les cookies Ne vous est-il jamais arrivé de voir sur Internet des publicités très similaires, si ce n’est les mêmes, renvoyant à des recherches que vous aviez effectuées quelques jours plus tôt ? Cela a de quoi surprendre de prime abord. Lorsque l’on surfe sur le Net, des cookies sont déposés sur notre navigateur. Ce sont des petits fichiers texte inoffensifs et leur cheminement est le suivant : ils sont générés par le serveur du site consulté ; ensuite ils sont envoyés sur notre navigateur Internet qui va pour finir les enregistrer dans le disque dur de notre appareil.

RGPD : à qui s'applique-t-il ? Le Règlement général de protection des données (RGPD) ou GDPR (General Data Protection Regulation) en anglais, applicable depuis le 25 mai 2018, s’inscrit dans la continuité de la Loi française Informatique et Libertés de 1978. Ainsi, il permet une harmonisation de la législation sur l’ensemble du territoire de l’Union européenne. De fait, il implique une gestion encadrée des données personnelles des individus avec lesquels les organisations interagissent dans leurs activités. Quel est le champ d’application RGPD ? Que s’est-il passé en un an de RGPD, la loi censée protéger vos données ? Il y a un an, le 25 mai 2018, entrait en application le règlement général sur la protection des données (RGPD), un texte redéfinissant les droits des citoyens et les obligations des entreprises en matière de données personnelles dans toute l’Union européenne (UE). Il a été présenté comme une révolution, un changement d’ère dans un monde numérique dopé à la donnée personnelle. Un an plus tard, quel bilan peut-on tirer de ce texte ambitieux ?

Related: