background preloader

Exercer son esprit critique vis-à-vis d’Internet

Exercer son esprit critique vis-à-vis d’Internet
<div class="alertMessage"><span class="bullet bullet--small bullet--orange alertMessage__icon"><i class="icon-exclamation"></i></span><p class="alertMessage__text"> Veuillez utiliser un <a href=" internet moderne</a> avec JavaScript activé pour naviguer sur OpenClassrooms.com </p></div>

https://openclassrooms.com/fr/courses/5265341-exercer-son-esprit-critique-vis-a-vis-d-internet

Related:  Ateliers Sciences PoRessources en ligneFormer à l'esprit critique

Faire une recherche sur Internet Vous l’avez compris, Internet est un espace de recherche immense où l’on trouve tout et rien à la fois ! Cela dépendra surtout de votre recherche : savez-vous exactement ce que vous cherchez ? Utilisez-vous les bons mots-clés ? Connaissez-vous les bonnes techniques ? Savez-vous sélectionner l’info ? Le journalisme de vérification - Réseau Canopé La séquence propose de sensibiliser les élèves au problème de la propagation des « fausses nouvelles » sur internet et les réseaux sociaux, et d’identifier des principes simples de questionnement de la fiabilité de l’information. Dans une société où les médias en ligne ont donné la possibilité à chaque citoyen d’exercer la fonction, longtemps dévolue aux seuls journalistes, du tri et de la diffusion de l’information, comment estime-t-on la validité de l’information que l’on reçoit ? Au cours de mini-débats, les élèves interrogeront la validité d’informations présentées comme vraies par leurs camarades de classe.

Analyser une image (Open Classroom) Pourquoi analyser une image ? Parce que les images, quel que soit leur type, ont forcément quelques chose à nous apprendre. Ce message visuel a son propre langage, avec ses propres codes, et a toujours une ou plusieurs fonction(s) : communiquer, convaincre, persuader, critiquer, etc. Médias et informations, on apprend ! - Réseau Canopé Il est donc nécessaire de préciser d’emblée la place et le rôle de ces apprentissages dans le parcours scolaire des élèves. L’UNESCO (déclaration de Moscou 2012) insiste clairement sur la complémentarité de ces deux entrées dans la construction du citoyen et dans la conquête de son autonomie de penser et d’agir. Sauf à considérer que tout est média, il y a bien deux champs de compétences spécifiques pour ces apprentissages indissociables, l’un visant la construction intellectuelle de l’élève (rapport IGEN/IGB 2009, L’accès et la formation à la documentation du lycée à l’université : un enjeu pour la réussite des études supérieures), l’autre, la construction d’une citoyenneté éclairée, émancipatrice et responsable. Cependant, ces deux approches ont une seule et même visée : l’acquisition d’une culture du doute fécond et du discernement salvateur. Cette cohérence est à réaliser d’abord entre le monde de l’école et celui de la lecture publique.

Prendre des notes Vous l’avez compris, prendre des notes, c’est un réflexe indispensable qui va vous permettre de mieux comprendre le cours en vous le réappropriant, de gagner du temps et de vous préparer efficacement aux évaluations. Pour acquérir ce réflexe, il faut être capable de faire plusieurs choses en même temps : Être attentif et comprendre ce qu’on écoute (ou ce qu’on lit),Analyser et synthétiser ces informations pour en tirer l’essentiel,Écrire ce que l’on a retenu de manière concise et rapide. Mais comment faire tout cela à la fois ?

La liberté d’expression, ça s’apprend - Réseau Canopé Face aux flux informationnels et communicationnels provenant d’une offre médiatique toujours plus étendue et enrichie, les élèves du XXIe siècle sont appelés, dès le plus jeune âge, à aiguiser leur esprit critique bien davantage, afin de pouvoir utiliser les médias et les réseaux de façon raisonnée et distanciée. Désormais l’éducation aux médias (EAM), intégrée à une plus large Éducation aux Médias et à l’Information (EMI), impose une acception de « l’information » allant au-delà de sa dimension «actualité » (news via les dispositifs de presse). L’information à laquelle doivent être éduqués les élèves doit s’appréhender à d’autres niveaux : celui des connaissances liées au « document » en relation avec le savoir (knowledge), et celui de la donnée (data) ou trace numérique.

Comment faire un commentaire de texte ? Vous avez contextualisé et analysé le texte, puis, au brouillon, vous avez structuré votre commentaire en 2 à 4 parties en fonction de votre problématique, comportant chacune 2 à 4 sous-parties. Pour une épreuve de 4h, il vous reste normalement 2h30 pour rédiger, directement sur votre copie (sauf introduction et conclusion), à partir du plan détaillé. Vous pouvez faire 5 minutes de pause à ce moment-là, manger un morceau, histoire de reprendre votre souffle.Pour une épreuve plus courte, comme l’examen d’entrée à Sciences Po, consultez la fiche Organiser son travail lors d’une épreuve limitée dans le temps. Les règles de rédaction On dit souvent qu’un commentaire de texte dépend du texte, ce qui est vrai. Mais il y a tout de même des passages obligés et des méthodes !

Documentation, multimédias et FLE Qu’ils soient vilipendés, diabolisés, craints, adorés ou détournés à des fins pédagogiques, les réseaux sociaux ne peuvent laisser indifférents les pédagogues puisqu’ils font partie intégrante du quotidien de nos apprenants… On ne compte plus les ressources qui permettent de sensibiliser la génération Z aux dangers du Net, pour les responsabiliser vis à vis de leur identité numérique et de celle de leur entourage. Mais le harcèlement, la propriété intellectuelle, le droit de et à l’image et autres dérives plus ou moins dangereuses et parfois scabreuses ne sont pas les seules pistes de discussion autour des réseaux sociaux. Et il est un danger qui est beaucoup moins évoqué alors qu’il pourrait donner lieu à d’intéressants débats : La vie virtuelle empiète-elle trop sur la vie réelle ?

Comment faire une dissertation ? Introduction La dissertation est l’exercice phare de l’enseignement des sciences humaines en France. C’est une sorte de test de compréhension du cours, qui va mettre aussi à l’épreuve votre capacité de réflexion, votre capacité à argumenter et votre culture générale. C’est surtout un exercice très codifié, dont il faut respecter les règles si vous voulez le réussir. Connaître vos leçons ou réfléchir vite ne suffira pas !

Sans transmission des savoirs, pas d’esprit critique ! - Démocratisation scolaire Selon le site Éduscol , géré par le Ministère de l’Éducation nationale, « le développement de l’esprit critique est au centre de la mission assignée au système éducatif français » [1]. Mais qu’est-ce donc que l’esprit critique ? Pour l’auteur de l’article cité, il serait à la fois « un état d’esprit » et « une manière de procéder ». L’état d’esprit en question comporterait six attitudes : l’écoute (s’intéresser à ce que pensent les autres, accepter le débat), la curiosité, l’autonomie (chercher à penser par soi-même), la lucidité (savoir ce que l’on sait et ce que l’on ignore) et la modestie (accepter de s’être trompé). Ces attitudes seraient à leur tour nourries par six pratiques : s’informer, évaluer l’information, distinguer dans cette information les faits et les interprétations, confronter les interprétations (pour prendre acte des débats) et enfin évaluer les interprétations (afin de distinguer les opinions des hypothèses et des faits validés par l’expérience).

Vidéo d'introduction assez courte puis cours écrit en deux parties sur internet suivi d'un quiz. Comment identifier la source et ses intentions, apprendre à croiser les informations, apprendre à faire la différence entre les faits et l’interprétation... by learningcenter06 Sep 6

Related: