background preloader

Vous n’habitez pas chez vous

Vous n’habitez pas chez vous
Vous pensiez habiter à Paris ? Et bien non, d'après ce que vous pensez de votre territoire, vous habitez dans l'Eure. Si les données étaient ouvertes, ce genre de méprise n'arriverait pas. La preuve avec ce quiz. Entrez votre code postal dans l’application ci-dessus et faites le test pour découvrir que vous n’habitez pas chez vous… S’interroger sur la perception de son territoire, se dire que, finalement, même en pleine mégapole on habite à la campagne, le tout pour promouvoir l’Open Data – l’ouverture des données, en français. Ce questionnaire interroge le citoyen sur sa connaissance des données publiques de son territoire : pense-t-il vivre dans une ville de personnes âgées ? Pour chacune des 16 questions, nous évaluons s’il a “raison”, si sa perception correspond à ce que les données publiques décrivent de son territoire. Notre but : démontrer la différence qui existe entre cette perception et la réalité. Les dessous des données publiques L’INSEE a donc été notre source principale. Related:  Fun

Citeology - Projects Update: We have submitted a Citeology paper to alt.CHI which you can download here. Citeology looks at the relationship between research publications through their use of citations. The names of each of the 3,502 papers published at the CHI and UIST Human Computer Interaction (HCI) conferences between 1982 and 2010 are listed by year and sorted with the most cited papers in the middle. In total, 11,699 citations were made from one article to another within this collection. These citations are represented by the curved lines in the graphic, linking each paper to those that it referenced. While you are waiting for the applet to load, here are some sample Citeologies: Citeologies for "Tracking Menus", "Generalized Fisheye Views", and "Side Views" Selecting a single paper lets you see the articles from the past that the paper referenced (in blue), and also the future articles which referenced it (in red). Zoomed in view of a high-resolution Citeology PDF file. Basic Usage Keyboard Shortcuts

The magic button — Make Everything OK Graphing Every* Idea In History « Griff's Graphs Update: Graph has now been made interactive. I was originally put onto network visualisation by Simon Raper by his fantastic post graphing the history of philosophy. I’ve learned a lot in the last week and decided to be ambitious. I wanted to see what the entire network would look like – with everyone on Wikipedia. Well, everyone with an infobox containing ‘influences’ and/or ‘influenced by’. For those unfamiliar to this work please see his post first – even if it is just for the pictures! For those new to these types of graphs: the node size represents the number of connections. Method First I queried Snorql and retrieved every person who had a registered ‘influence’ or registered ‘influenced by’ value (restricted to people only so if they were influenced by ‘anime’, they were excluded).I then decoded these using a neat little URL decoder and imported them into Microsoft Excel for further processing (removing things like ‘(Musician)’ and other similar syntax). Caveats The Future The Network

Les joies du code Les Misérables Co-occurrence Source: The Stanford GraphBase. A network can be represented by an adjacency matrix, where each cell ij represents an edge from vertex i to vertex j. Here, vertices represent characters in a book, while edges represent co-occurrence in a chapter. Given this two-dimensional representation of a graph, a natural visualization is to show the matrix! This example lets you try different orderings via the drop-down menu. While path-following is harder in a matrix view than in a node-link diagram, matrices have other advantages. Want more? Les 25 meilleurs mots de voisins Aujourd’hui c’est la fête des voisins. La fête de la petite blonde du cinquième, du mec cool du premier, mais aussi du couple de quadragénaires frustrés qui donnent des coups de balais au plafond dès qu’on écoute A$AP Rocky un peu trop fort. Pour eux, et pour tous les autres, un petit florilège d’un Tumblr bien connu . “Bonne fête voisinou du Nord” Les voisins, ça se fête. On retrouve des vélos volés, des plaintes vivaces, des menaces de morts à l’encontre du chien ou une voisine qui arrose ses plantes vêtue uniquement d’un string. Crédit Image : chersvoisins.tumblr.com Thomas Andrei Je claque des doigts devant les jukebox / Disturbing bizness in the area.

33 incroyables photos au timing parfait ! Il y a des choses qui se passent en une fraction de seconde, et qui sont invisibles à l'oeil nu. Il y a la perspective, et les illusions qu'elle peut donner. Et il y a ceux qui, par chance (ou par talent ?) réussisent à capturer ces instants en photographie... Pour notre plus grand bonheur. Woah... Fin d'Internet Explorer: les 14 mèmes les plus drôles sur le navigateur mal-aimé Taper sur Internet Explorer est presque un passage obligé si l’on veut pouvoir se considérer comme un internaute à part entière. Le moteur de recherche développé par Microsoft en 1995 a toujours été un souffre-douleur, notamment auprès des développeurs et informaticiens qui le trouvent très lent et bourré de failles. Aujourd’hui, même son créateur, Microsoft, a décidé de l’abandonner. Mercredi 18 mars, le site américain The Verge a annoncé que la firme américaine n’allait plus utiliser Internet Explorer comme navigateur par défaut sur ses ordinateurs. Cette décision signe l’arrêt de (lente) mort du navigateur, que d’autres petits nouveaux avaient déjà commencé à remplacer. En 2015, il n’est plus en tête qu’au Japon et.. au Groënland. Petit passage en revue des meilleures moqueries des internautes. 1. 2. (“Ils prennent tous les deux 20 minutes pour effectuer une simple tâche, et ils sont tous les deux des explorateurs“) 3. 4. “Lequel n’est pas un navigateur internet ? 5. 6. 7. 8. 9. 10.

Related: