background preloader

B) L'influence de la musique sur l'homme - Existe-t-il une réelle influence de la musique sur les êtres vivants ?

B) L'influence de la musique sur l'homme - Existe-t-il une réelle influence de la musique sur les êtres vivants ?
La musique rend heureux en agissant directement sur le cerveau. Le plaisir intense ressenti en écoutant de la musique, entraine la sécretion de dopamine dans le cerveau si la musique est appréciée du sujet. Cette sécrétion dépend alors de sa culture musicale ou encore de l'instant de l'écoute (une musique subie est plutôt désagréable). La dopamine est un neurotransmetteur qui a pour action de compenser des plaisirs comme la nourriture, la drogue. Elle est issue de l'acide aminé tyrosine (que nous avons vu en classe). Des chercheurs d'une université de Montréal ont mesuré à l'aide d'appareils comme l'IRM fonctionnelle la sécretion de dopamine et l'activité du cerveau sur une dizaine de volontaires agés de 19 ans à 24 ans. Voici la formule brute de la dopamine : C8H11NO2 Représentation de Lewis de la dopamine Molécule de dopamine Des témoignagnes de musiciens révèlent une véritable addiction de ces derniers envers la musique. On peut donc dire que la musique est une "drogue" mais saine ! Related:  Solutions TDAH

L'Agence nationale des Usages des TICE - La procrastination et la formation à distance par Sandrine Fischer * La procrastination, du latin procrastino, signifie « renvoyer à demain ». Ce comportement toucherait, selon une revue de littérature réalisée en 2010 par Ruti Gafni et Nitza Geri de l’Université Libre d’Israël, entre 46 et 95% des étudiants de licence. Un article de synthèse publié dans la revue Computers in Human Behavior montre que les personnes qui procrastinent ont parfaitement connaissance et conscience des échéances qui leur sont demandées, mais elles repoussent le démarrage des tâches perçues comme difficiles, fastidieuses, inintéressantes ou ennuyeuses. Il existe des stratégies permettant de limiter la procrastination dans la formation à distance. de repérer les personnes ayant tendance à procrastiner ; d’adapter la formation à ce profil d’apprenants. Repérer les procrastinateurs Les chercheurs en psychologie de l’éducation analysent la procrastination par le biais d’échelles d’auto-évaluation. Valoriser les activités de communication Recommandations

Comprendre sa mémoire - Chap 1 - Présentation - Introduction La musique est un outil de communication non verbale à condition qu'elle procure une émotion. Lors des séances de musicothérapie, la musique est sélectionne en fonction du vécu culturel, des désirs, et de l'état affectif de chacun. La musique est perçue, puis écoutée, reconnue, imitée. Elle est à l'origine de chants, d'échanges verbaux, et d'accompagnements ou de productions musicales. Elle agit sur le corps; les postures changent, le rythme est exprimé par des battements des doigts, des mains, des pieds Pour mieux comprendre les effets de la musique sur l'être humain, il est nécessaire de savoir ce qu'est la musique, comment l'homme la perçoit et quels sont ses liens avec notre psychisme. La musique, qu'est-ce que c'est ? La musique est un bruit particulier. Pour d'autres, des compositions musicales pourtant célèbres ne sont pas des musiques. La musique est surtout un charme. La musique agit donc, sur l'être humain grâce à la force vitale qu'elle induit. Notre corps entier est une oreille

Hyperactif.net LES ADDITIFS ALIMENTAIRES ENQUETE sur les additifs alimentaires Revue Science & Vie N° 953 février 1997 par Marie-Laure MoinetUn marché de plus de 65 milliard de Francs, chiffre qui augmente tous les ansAvec ou sans ?Le pain de tradition française ne doit contenir aucun additif, en revanche, le pain courant français peut en posséder quatorze.Mais il contient surtout de l'acide ascorbique, qui favorise les bulles, et un émulsifiant. Le pain pré-emballé renferme en plus des matières grasses et un conservateur.Les râpés sans fromageIl fond, file, nappe, gratine mais ce n'est pas du fromage ...Cette spécialité pour plats cuisinés industriels contient de l'eau, des matières grasses végétales, des protéines laitières, du sel des arômes et une dizaine d'additifs : sels de fonte, émulsifiants correcteurs d'acidité, colorants et amidonsPourquoi donner une si grande importance aux produits bio ? Par ailleurs, même l'étiquetage des produits entiers laisse à désirer.

Les troubles de l’attention (avec ou sans TDA/H) Par Francine Lussier. Pour en savoir plus sur cet ouvrage, cliquez ici. Parce que l’enfant ayant un TDA/H présente davantage de comportements impulsifs, parce qu’il est agité dans des lieux où il faudrait qu’il se tienne tranquille, parce qu’il ne semble pas obéir ou répondre aux demandes ou exigences formulées par les adultes, parce qu’il a un plus faible seuil de tolérance à la frustration, parce qu’il est davantage porté à défier l’autorité, parce qu’il vit davantage de conflits avec ses camarades ou avec sa fratrie, parce qu’il est souvent moins autonome dans ses jeux et réclame davantage la participation de ses parents, parce qu’il demande beaucoup plus d’interventions de la part de l’adulte pour le contenir, il épuise les parents qui, continuellement, sont amenés à s’interroger sur la meilleure façon d’agir avec leur enfant. Lire la suite Par Isabelle DEMAN Accompagner un élève avec PPS ou PPRE d’Isabelle Deman sera disponible le 24 mars 2014 en librairie. Lire la suite Lire la suite

Comment la musique aide votre cerveau Jouer et écouter de la musique peut avoir de multiples effets bénéfiques sur le cerveau. Voici ce que révèle la plus récente recherche. La musique est magique. Comment le cerveau traite-t-il la musique Dans son livre, This Is Your Brain On Music, le professeur Daniel J. Comme le souligne la Dre Cuddy, il y a des signes qui indiquent que les enfants qui prennent des leçons de musique réussissent mieux certains types de tests, particulièrement ceux de la lecture et de concentration. Musique, aliénation et rééducation Fait intéressant, la musique peut également jouer un rôle important dans la rééducation du cerveau et de la motricité. Les recherches de Lola Cuddy, qui bénéficie de l’aide de la Grammy Foundation et de la Société Alzheimer du Canada, sont orientées vers les patients qui souffrent d’aliénation mentale. Pourquoi l’écoute de la musique est-elle bonne pour vous En fin de compte, ce que nous savons sur le cerveau n'est que la pointe d'un iceberg infiniment plus complexe.

Le TDAH Le Trouble Déficit de l’Attention Hyperactivité (TDAH) est l’un des troubles les plus fréquents en psychopathologie de l’enfant et de l’adolescent. Sa prévalence en population française a récemment été estimée entre 3% et 5% chez l’enfant d’âge scolaire (Lecendreux, Konofal, & Faraone, 2011) [1]. Il est établi que ce trouble retentit de façon significative sur le fonctionnement scolaire, relationnel et familial de l’enfant. Le TDAH persiste à l’adolescence et à l’âge adulte dans près de 65% des cas (Faraone, Biederman, & Mick, 2006) [2]. Les études à long terme montrent que par rapport à des groupes contrôles, les sujets TDAH abandonnent davantage l’école, accèdent moins aux études supérieures, perdent plus facilement leur travail, commettent plus d’actes antisociaux et ont un risque plus élevé d’usage de tabac ou d’abus d’alcool. Le défaut de prise en charge adaptée de cette pathologie peut avoir des conséquences sévères sur la vie entière des sujets.

50 trucs de gestion du déficit d'attention de l'adulte Plusieurs ont consulté différent(te)s spécialistes, sans recevoir d’aide véritable. Finalement, plusieurs d’entre eux perdent goût en leur avenir. En premier lieu, dès le début du traitement, il faudra, refaire cette confiance. Ces individus qui présentent un TDAH auront oublié le meilleur d’eux-mêmes. Nous allons diviser le traitement du déficit d’attention en cinq sections de base : [2]1. 2. 3. 4. 5. Dans cet exposé, nous allons faire l’esquisse de quelques principes généraux qui s’appliquent autant aux enfants qu’aux adultes, à propos des aspects non-médicamenteux du traitement du TDAH. Voici cinquante (50) de ces trucs que je présente ci-dessous : 1- Autocritique et Éducation 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. II. 14. 15. 16. 17. 18. 19. 20. 21. 22. 23. 24. 25. 26. 27. 28. 29. III. 30. 31. 32. 33. 34. 35. 36. 37. 38. 39. 40. 41. 42. 43. 44. 45. 46. 47. 48. 49. 50.

Science décalée : la musique, une langue pour notre cerveau Lorsqu’on joue de la musique, le cerveau dédie très vite des zones normalement réservées au langage à la pratique de l’instrument. © Jsome1, Flickr, cc by 2.0 Science décalée : la musique, une langue pour notre cerveau - 2 Photos Pourquoi aime-t-on tant la musique ? Des scientifiques de l’université de Liverpool (Royaume-Uni) apportent de nouveaux éléments en expliquant que cette succession de notes pourrait vraiment nous parler, au sens propre du terme, puisque notre cerveau exercé l’interpréterait comme une langue. Le contexte : parole et musique de concert Parmi les supposés propres de l’Homme, beaucoup ont dû être revisités. Cependant, il est évident que ces accords choisis pour leur harmonie touchent directement nos émotions et nous parlent. Le cerveau traite chaque capacité dans des zones particulières. L’étude : le cerveau qui s’exprime L’œil extérieur : la musique provient du langage Pourquoi une rubrique Science décalée ? A voir aussi sur Internet Sur le même sujet

Related: