background preloader

Le mal-logement en 2013

Le mal-logement en 2013
31 janvier 2014 - 3,5 millions de personnes sont concernées par le mal-logement en France. 694 000 personnes n’ont pas de domicile personnel, 85 000 vivent dans une habitation de fortune, cabane, camping ou mobil home toute l’année. Beaucoup reste à faire pour que chacun dispose de conditions d’habitat dignes de ce nom. État des lieux Beaucoup reste à faire pour que chacun dispose de conditions d’habitat dignes de ce nom comme le rappelle chaque année la Fondation Abbé Pierre dans son rapport annuel sur le mal-logement [1]. 3 524 426 personnes sont non ou très mal logées en France . 693 978 sont privées de logement personnel et 2 778 000 vivent dans des conditions de logement très difficiles (privation de confort et surpeuplement accentué). Certes, la misère d’aujourd’hui n’est pas aussi dramatique que celle des années 50. Le mal-logement ne se réduit pas pour autant aux situations extrêmes. Évolution de la situation La construction de logements Montée de la précarité énergétique Related:  droits et devoirs

Parcours citoyenneté La Journée Défense et Citoyenneté Troisième étape du « parcours de citoyenneté », la JDC est obligatoire pour les garçons et les filles entre la date de recensement et l’âge de 18 ans. La JDC est une journée qui permet de rappeler à chacun que cette liberté a un prix. C’est pour vous une occasion unique d’avoir un contact direct avec la communauté militaire. Ce sont donc des opportunités professionnelles qui vous sont offertes, mais également des opportunités d’aide spécifique. Votre JDC se déroulera de la manière suivante : un petit déjeuner d’accueil,des modules d’informations sur les responsabilités du citoyen et les enjeux de la défense,des tests de connaissance de la langue française établis par l’Éducation nationale,un déjeuner,une initiation aux gestes de premiers secours dans une majorité de sites,éventuellement, une visite des installations militaires. En fin de journée, vous recevrez un certificat de participation. La convocation à la JDC Les infos essentielles Qui ?

En France, la pauvreté augmente et le niveau de vie recule, sauf pour les plus aisés (Insee) S'il ne faut retenir qu'un chiffre de l'enquête édifiante de l'Insee publié vendredi 7 septembre, c'est celui-ci: 19.270 euros. Soit le niveau de vie* médian d'un Français en 2010, quel qu'il soit (salarié, indépendant, chômeur, retraité, inactif, enfant…). En clair, il y a deux ans, la moitié de la population avait un revenu disponible inférieur à 1.610 euros par mois, quand l'autre moitié dépassait cette barre. Pour la première fois depuis 2004, on constate un recul sur un an de 0,5%, en tenant compte de l'inflation. Autrement dit, le niveau de vie des Français a baissé de 2009 à 2010. Dans le langage Insee, les déciles D1 à D9 sont des seuils de niveau de vie qui partagent la population française en dix sous-populations d'effectifs égaux: sous D1 se retrouvent ainsi les premiers 10% des Français sur l'échelle des niveaux de vie; sous D2 les premiers 20%; sous D3 les premiers 30% et ainsi de suite, jusqu'à D9, au-dessus duquel émargent les 10% de Français les plus aisés.

Devoirs du citoyen Le non-respect des lois constitue toujours une faute qui peut vous valoir de lourdes sanctions pénales. La fraternité : chaque citoyen doit respecter les droits des autres. Les devoirs des citoyens les uns envers les autres sont de nature juridique et morale. En plus du respect des lois, chacun a le devoir de faire preuve de civisme et de civilité. Les impôts : la participation à l’effort commun est indispensable pour financer nos services publics. Le service national : depuis 1792, le devoir de défense est lié à la citoyenneté. Aujourd’hui, la conscription et le service national sont remplacés par la Journée « Défense et Citoyenneté » (JDC). Être juré : vous devez accepter le rôle de juré en matière de justice, lors d’un procès de cour d’assises.

Pourquoi les inégalités augmentent-elles ? Quand les fruits du capital sont supérieurs à ceux du travail, le fossé entre riches et pauvres se creuse, constate l’économiste Thomas Piketty. Comment inverser la tendance ? « Nous sommes les 99 %. » Ce slogan né avec les Occupy Wall Street en 2011, puis repris par tous les mouvements internationaux marque une prise de conscience : les sociétés modernes sont profondément inégalitaires, et il est impossible de continuer à l’ignorer. Dans le même temps, les hauts revenus se sont envolés.

Droits du citoyen La majorité et ses droits La majorité civile : 18 ans est l’âge à partir duquel vous êtes juridiquement considéré comme pleinement responsable de vos actes. Vous êtes libre de conclure des contrats et de gérer vos ressources. Vous êtes seul responsable vis-à-vis de vos professeurs et employeurs. La majorité matrimoniale A partir de 18 ans, vous avez le droit de vous marier sans l’autorisation de vos parents ou tuteurs. Les droits civiques Ils représentent les libertés individuelles qui vous sont garanties par la loi. Le droit de vote Il vous donne la possibilité, dès votre majorité civile, de participer aux différents scrutins. Le président de la République et les députés. Le droit d’éligibilité C’est le droit de vous porter candidat à une élection et d’être élu. Vous bénéficiez également du droit d’exercer une fonction juridictionnelle, ainsi que du droit de représenter ou d’assister quelqu’un en justice, et enfin du droit de témoigner en justice. La liberté d’expression

Des pauvres de plus en plus pauvres, selon le Secours catholique | France info Dans son rapport annuel sur l'état de la pauvreté en France, le Secours catholique pointe une paupérisation de la population, chez les seniors notamment - à cause de carrières instables. "Des pauvretés qu'on ne voit plus", selon l'association. "La pauvreté s'intensifie. On rencontre davantage de personnes avec un niveau de vie de plus en plus faible", explique Bernard Thibaud, le secrétaire général du Secours catholique. Le Secours catholique dit avoir accueilli près d'un million et demi de personnes en 2013, dont 8,5% de plus de 60 ans, alors qu'ils représentaient 5% des populations aidées en 2000, et la progression est plus forte chez les plus de 50 ans, qui comptent pour 25,5% des personnes accueillies contre 18% en 2011. De plus en plus seuls Le Secours catholique s'inquiète en outre de la proportion grandissante de femmes parmi les seniors accueillis : de 54% en 2003 à 61% en 2013, avec un revenu moyen de 772 euros, "soit 215 euros en dessous du seuil de pauvreté", selon le rapport.

Formulaires > Recensement Citoyen - Ville de Poitiers Accueil | E-services | Formulaires | Recensement Citoyen Le recensement concerne tous les jeunes (filles et garçons) qui ont atteint l’âge des 16 ans. Cette démarche obligatoire est à effectuer soit en se présentant à la mairie du domicile soit par internet. La France compte 8,6 millions de personnes pauvres INFOGRAPHIE - Les jeunes, les enfants et les personnes âgées sont les plus touchés par la précarité. En 2010, 8,6 millions de personnes vivaient avec moins de 964 euros par mois, soit 350.000 de plus qu'en 2009. Des chiffres saisissants, des rapports et un grand plan interministériel et pluriannuel de lutte contre l'exclusion sont au menu de la conférence nationale contre la pauvreté qui se tient lundi 10 et mardi 11 décembre au Conseil économique social et environnemental (Cese). La France compte 8,6 millions de personnes pauvres, vivant avec moins de 964 euros par mois, en 2010, selon les dernières statistiques de l'Insee. Pour lutter contre cette explosion de la pauvreté, les associations et les syndicats plaident pour une revalorisation du revenu de solidarité active (RSA) et réclament d'en faciliter l'accès. 2.665.000 enfants vivent dans une famille pauvre «Entre 2008 et 2010, la pauvreté a touché 350.000 enfants de plus. 133.000 sans domicile » Un jeune sur quatre est pauvre

Le service civique, engagement citoyen au service des jeunes ? Voir la vidéo Francetv info Mis à jour le , publié le Le service civique, parfois méconnu d'un certain nombre de citoyens, revient au cœur de l'actualité après les attentats de janvier. Le président Hollande souhaite créer un nouveau contrat civique à destination des jeunes générations en décrochage scolaire. En effet, si le contrat créé en mars 2010 permet à 35 000 jeunes de 16 à 25 ans de donner de leur temps volontairement en échange d'une rémunération à hauteur de 573 euros, il s'avère aujourd'hui parfois complexe d'y accéder. L'idée ? Une seconde chance quand l'école a échoué ? Fabien Mas, volontaire pour l'association les Enfants du canal, raconte : "J'avais pas de diplôme. Fabien a aujourd'hui repris ses études avec des cours du soir : il veut passer son bac. Retrouvez le replay de Mots croisés en intégralité en cliquant sur ce lien.

Regard sur le mal-logement en Europe 2015 Clic here for English version La France dispose de politiques publiques plus ambitieuses que la majorité des pays Européens, mais ne se situe que dans le milieu de tableau en terme de situation du mal logement. Les points sur lesquels elle est en retard sont les sans-abri, le coût du logement pour les ménages pauvres, les expulsions, la précarité énergétique, le sentiment d’isolement en milieu rural, l’inégalité hommes-femmes et l’inégalité faite aux jeunes face au coût du logement. Les Français sont plus inquiets que les autres d’avoir à quitter leur logement en raison de son prix. Pour l’Europe : Le coût du logement a augmenté plus rapidement que les revenus depuis les années 2000, dans la grande majorité des pays européens. Les pauvres consacrent une part beaucoup plus importante de leurs revenus que les autres pour se loger. Au registre des inégalités, en France les propriétaires non pauvres consacrent - 33 % que les locataires pauvres pour se loger.

Système de soins : toujours plus d’inégalités Le système de santé français est décrit comme l’un des meilleurs au monde. Peut-être, si l’on s’intéresse à la médecine de pointe ou si l’on s’en tient aux moyennes nationales. Mais, derrière l’écran de fumée des statistiques, une réalité bien différente apparaît : selon que l’on est riche ou pauvre, nous ne sommes pas égaux devant l’accès aux soins. Conséquence directe : la France est un des pays d’Europe où règnent les plus fortes inégalités face à la maladie, et même en termes d’espérance de vie.La multiplication des déremboursements par l’assurance-maladie, la mise en place de tickets modérateurs et de franchises (1 euro sur la consultation médicale, 50 centimes par boîte de médicaments) font qu’aujourd’hui les soins de ville sont pris en charge seulement à hauteur de 55 %. La situation est pire encore du côté de l’optique, des prothèses auditives ou dentaires, qui ne sont quasiment pas couvertes par l’assurance obligatoire, alors que le montant des factures est élevé.

Extrait du site internet de l'Observatoire des inégalités. Il présente ici le mal logement en France et en 2014. Son objectif est de montrer l'état des lieux, l'évolution de la situation, la construction de logement et la montée de la précarité énergétique. by lisabenlahsen Apr 14

Related: