background preloader

Eloge de la fuite Henri Laborit

Eloge de la fuite Henri Laborit
Eloge de la fuite Quand il ne peut plus lutter contre le vent et la mer pour poursuivre sa route, il y a deux allures que peut encore prendre un voilier : la cape (le foc bordé à contre et la barre dessous) le soumet à la dérive du vent et de la mer, et la fuite devant la tempête en épaulant la lame sur l’arrière avec un minimum de toile. La fuite reste souvent, loin des côtes, la seule façon de sauver le bateau et son équipage. Elle permet aussi de découvrir des rivages inconnus qui surgiront à l’horizon des calmes retrouvés. Rivages inconnus qu’ignoreront toujours ceux qui ont la chance apparente de pouvoir suivre la route des cargos et des tankers, la route sans imprévu imposée par les compagnies de transport maritime. Vous connaissez sans doute un voilier nommé « Désir ». Nous ne vivons que pour maintenir notre structure biologique, nous sommes programmés depuis l’œuf fécondé pour cette seule fin, et toute structure vivante n’a pas d’autre raison d’être que d’être. Amour Amour. La mort Related:  LaboritPsychologie PsychologyCulture (hors BDSM)

Sur l’Eloge de la fuite, ou la question des stratégies de domination - Benjamin « Tant qu’on n’aura pas diffusé très largement à travers les hommes de cette planète la façon dont fonctionne leur cerveau, la façon dont ils l’utilisent, et tant que l’on n’aura pas dit que jusqu’ici cela a toujours été pour dominer l’autre, il y a peu de chance qu’il y ait quoi que ce soit qui change. » Dialogue d’Henri Laborit dans Mon oncle d’Amérique, d’Alain Resnais, film que ses théories ont inspiré et dans lequel il jouait son propre rôle. Le système nerveux. Cette chose commune à tous les animaux, leur permettant - avant tout - de survivre. Et qui, si on suit la théorie scientifique de L’éloge de la fuite, nous guide inconsciemment dans chacune de nos actions. Rend possible toutes les stratégies de domination, matrice essentielle de compréhension de notre organisation économique et sociale, du système politique et de la société de consommation.1 Le système nerveux, base d’une domination omniprésente « Même en écarquillant les yeux, l’homme ne voit rien. La facette politique ?

Mon oncle d’Amérique Mon oncle d’Amérique Alain Resnais On prend un rat que l’on le met dans une cage à deux compartiments séparés par une cloison dans laquelle se situe une porte et dont le plancher de l’un des compartiments est électrifié intermittemment. Avant que le courant électrique ne passe dans le plancher, un signal prévient l’animal qui se trouve dans la cage que 4 secondes après le courant va passer. Cet animal qui subit cet exercice pendant une dizaine de minutes par jour pendant sept jours va être en parfait état : son poil est lisse, il ne fait pas d’hypertension artérielle ; il a évité par la fuite la punition, il s’est fait plaisir, il a maintenu son équilibre biologique. Ce qui est facile pour un homme en cage est beaucoup plus difficile pour un homme en société. Quand deux individus ont des projets différents ou le même projet et qu’ils sont en compétition pour la réalisation de ce projet, il y a un gagnant et un perdant. Il n’y a pas d’instinct de propriété.

Structured Procrastination Manipulation Médiatique Il y a quelques jours, j’ai été invitée par Biaise sur twitter à co-écrire une FAQ du sexisme avec tout plein de beau monde tout partout. Beaucoup ont participé, tous n’ont pas signé à la fin (parce qu’ils n’avaient pas envie ou parce qu’ils ne se sont pas manifestés), mais en tout cas, je suis fière de vous présenter cette FAQ à présent terminée. J’espère de tout cœur que cet article commun permettra de chasser un peu les idées reçues liées au féminisme ! À noter que ce texte est donc, totalement libre de droit. ** »LE féminisme »** Pour des raisons évidentes de simplicité, il est courant d’employer le terme féminisme au singulier (nous l’employons d’ailleurs parfois dans cette FAQ). **Qu’est-ce que le sexisme ? **Quelques autres FAQ au sujet du féminisme. « Oui, mais regarde, y’a plein de femmes que ça ne dérange pas. » Tout comme beaucoup de femmes s’opposaient au droit de vote des femmes, les noir-e-s n’étaient pas tou-te-s opposé-e-s à la ségrégation.

How to Deal with an Existential Crisis: 20 Steps Edit Article The Last Messiah MethodOther Methods Edited by Bill Young, Krystle C., Imperatrix, Ben Rubenstein and 45 others An existential crisis can occur when the answers to the questions about the meaning and purpose of life (as well as our place in it) no longer provide satisfaction, direction or peace of mind. Ad Steps 1Recognize that you're having an existential crisis. 2Choose the meaning of your life. Method 1 of 2: The Last Messiah Method Norwegian philosopher Peter Wessel Zapffe contends that the human self-conscious is actively engaged in the "repression of its damaging surplus of consciousness," and offers four ways of doing so. 1Isolation: Dismiss all upsetting or negative thoughts and feelings from your consciousness and actively deny them. 2Anchoring: Combat feelings of isolation by "anchoring" your consciousness to fixed values or ideals, such as "God, the Church, the State, morality, fate, the laws of life, the people, the future." Method 2 of 2: Other Methods Tips Warnings

La Nouvelle grille Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Grille. La Nouvelle grille (1974) est un essai écrit par le biologiste Henri Laborit dans lequel l'auteur vulgarise ses recherches en biologie comportementale. Résumé[modifier | modifier le code] Suite aux récentes (1974) découvertes faites dans l’approche biologique des comportements, Henri Laborit établit une nouvelle grille qui sert de base à la compréhension des rapports humains. Analyse[modifier | modifier le code] Laborit, en quatorze chapitres, décrit plus profondément les notions abordées dans la plupart de ses œuvres de vulgarisation précédentes. Notons qu’en plus des développements typiques que l’on retrouve dans l'ensemble de ses œuvres, Laborit ajoute ses idées sur la société de demain, sur les actes que nous devrions poser afin d’éviter l’extinction et le mal-être qui semble affecter une grande partie de la population humaine. Faits divers[modifier | modifier le code] Portail de la littérature

Dieu ne joue pas aux dés Dieu ne joue pas aux dés Henri Laborit L’homme primitif chercha un certain ordre à travers le désordre apparent du monde. Un principe de causalité simpliste lui permit d’ordonner dans le temps les choses et les êtres, de fournir un sens à ses actions. Il attribua aux choses et aux êtres une conscience et un comportement analogues à ceux qu’il sentait confusément vivre en lui. Il lui fallait trouver, parallèlement à ce monde, un autre monde, source et origine de ces objets et de ces créations plus ou moins semblables à lui, dont il faisait souvent sa nourriture, bien qu’en les respectant car il avait à les combattre, et ce fut le monde des dieux. Déçu bien souvent par l’absence de causalité apparente des événements, il imagina donc une autre causalité, il imagina ses lois et tenta de s’y conformer, individuellement et en groupe. Mais elle servit aussi à l’établissement des dominances de certains groupes sur d’autres. Retour à la liste des lecture

Psychology Today: Health, Help, Happiness + Find a Therapist Philophore » Archives du Blog » L’idée de bonheur selon Pascal Bruckner (corrigé du résumé du texte). « Rien de plus vague que l’idée de bonheur, ce vieux mot prostitué, frelaté, tellement empoisonné qu’on voudrait le bannir de la langue. Depuis l’Antiquité il n’est rien d’autre que l’histoire de ses sens contradictoires et successifs : déjà Saint Augustin en son temps dénombrait pas moins de 289 opinions diverses sur le sujet, le XVIIIè siècle lui consacrera près de cinquante traités et nous ne cessons de projeter sur les époques anciennes ou sur d’autres cultures une conception et une obsession qui n’appartient qu’à la nôtre. Il est dans la nature de cette notion d’être une énigme, une source de disputes permanentes, une eau qui peut épouser toutes les formes mais qu’aucune forme n’épuise. Il est un bonheur de l’action comme de la contemplation, de l’âme comme des sens, de la prospérité comme du dénuement, de la vertu comme du crime. Le projet d’être heureux rencontre trois paradoxes. du bonheur à travers les moyens mêmes qui devraient nous permettre de l’approcher. 209 mots

Les ravages de l'inhibition intellectuelle Dans mon billet consacré à l’Albatros, j’ai voulu aborder le drame de l’inhibition intellectuelle en présentant la communication du Dr Gauvrit. Il insiste bien sur la possibilité qu’il y a à sortir de l’inhibition intellectuelle dès lors qu’un accompagnement adapté (et surtout : bienveillant) est mis en place. Le témoignage des enfants surdoués qu’il a repérés dans une institution dans laquelle ils avaient été admis, est à cet égard édifiant. Mais si l’intelligence peut être réactivée, l’estime de soi, elle, sera beaucoup plus profondément et durablement touchée et l’adulte en sera fragilisé à jamais. Le Dr Gauvrit raconte comment il s’est efforcé de retrouver ce qu’étaient devenus ses jeunes patients adultes. L’analyse […] montre que ces sujets se particularisent par une vulnérabilité extrême : - 65 % d’entre eux ont un passé ou un présent médico-psychologique chargé (troubles du sommeil, conduites addictives, hospitalisations répétées, dépressions, tentatives de suicide … ).

loge pour la mémoire, Henri Laborit Sommaire Avant-propos Je tiens à remercier les auteurs des textes, car sans eux cet article n'aurait pas vu le jour. On est souvent le reflet des autres qui servent à nous construire, Henri Laborit est l'un des pères intellectuels majeurs de la fin du 20ème siècle. Pour le film « Mon oncle d'Amérique » d'Alain Resnais (1980), voir la page très bien illustrée de Guillaume Nicolas sur cinetudes, cet article ne reprend que le texte. 1. Le Gamma-OH n'a pas entièrement disparu mais son utilisation comme « équilibrant » ou anti-stress a été jugée trop risquée, exigeant une variation des dosages et donc une certaine « compétence » des usagers mais c'est surtout l'incompatibilité avec l'alcool et son usage détourné (sous le nom de GHB) qui nous privent de ses bienfaits, n'étant plus utilisé que pour l'anesthésie ou l'accouchement. Les sociologues peuvent être tentés, par profession, de réduire les individus à la société, voire à inventer un temps mythique où la société existait pour elle-même.

Éloge de la fuite de Henri LABORIT Les citations suivantes [1] sont extraites de LABORIT Henri, Éloge de la fuite, Éditions Robert Laffont, 1976. De l’usage de l’Utopie L’Homme n’est capable de réaliser que des modèles utopiques. La morale de Don Quichotte Don Quichotte avait raison. Information et possibilité d’action (1) Il y a moins d’un siècle, beaucoup d’hommes dans des pays européens n’étaient guère sortis de leur village. Information et possibilité d’action (2) Le plus souvent nos moyens d’action directe individuels restent limités à un espace restreint.(...) Noria et société de divertissement Le travail humain, de plus en plus automatisé, s’apparente à celui de l’âne de la noria. De l’utilisation du profit Les trois clefs du bonheur Être heureux, c’est à la fois être capable de désirer, capable d’éprouver du plaisir à la satisfaction du désir et du bien-être lorsqu’il est satisfait, en attendant le retour du désir pour recommencer. Des révolutionnaires sans horizon L’image du Christ De l’illusion du libre-choix

Related: