background preloader

Multinationale

Multinationale
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une multinationale ou transnationale[1] est une entreprise implantée dans plusieurs pays par le biais de filiales dont elle détient tout ou une partie du capital. Définition[modifier | modifier le code] Une ftn (firme transnationale) est une entreprise qui a son siège social dans un pays d origine et qui a crée des filiales dans un pays étranger Une société multinationale est une société qui produit des effets économiques dans plusieurs pays. C'est-à-dire que les actionnaires ne viennent pas du même pays ou elle implante ses sièges dans deux ou plusieurs pays. La recherche d'un accès direct aux matières premières, notamment durant la colonisation.Le besoin de contourner certaines entraves à l'échange. Le Cetim[3] insiste sur une certaine centralisation, en définissant une multinationale comme une « entité légale de droit privé, agissant dans plusieurs États, mais avec un seul centre ou un centre principal de décision ». Related:  la soumission "librement" consentieFirmes "Multinationales"

Rappel pour les votes à venir (dimanche compris ,... enfin pour ceux qui y croient encore )... la trahison des parlementaires Français en date du 4 Février 2008 à Versailles Pour ou abstention : ils savaient parfaitement ce qu'ils faisaient (55% avaient dit NON 3 ans avant ) Ont voté pour : 151 (UMP - 159 sénateurs) Ont voté contre : 2 (UMP - 159 sénateurs) LARDEUX André - PASQUA Charles . Se sont abstenu : 2 (UMP - 159 sénateurs) MARINI Philippe - PEYRAT Jacques . N'ont pas voté : 3 (UMP - 159 sénateurs) FOURNIER Bernard - REVOL Henri - de RICHEMONT Henri . Ont voté pour : 15 (Socialistes - 96 sénateurs) BADINTER Robert - BESSON Jean - BRICQ Nicole - CERISIER-ben GUIGA Monique - JOSSELIN Charles - JOURNET Alain - MIQUEL Gérard - PIRAS Bernard - PLANCADE Jean-Pierre - RAOUL Daniel - ROUVIÈRE André - SCHILLINGER Patricia - SUEUR Jean-Pierre - TASCA Catherine - YUNG Richard . Ont voté contre : 30 (Socialistes - 96 sénateurs) Se sont abstenu : 49 (Socialistes - 96 sénateurs) N'ont pas voté : 2 (Socialistes - 96 sénateurs) HERVIAUX Odette - RAOULT Paul. Ont voté pour : 30 (UDF - 30 sénateurs)

3 Les firmes multinationales et leur rôle dans l'économie Les multinationales et les coûts de transaction La multinationale opère dans un univers trèsdiversifié, où domine l'incertitude et où pèsent lescoûts de transaction. Mais elle tire parti de cettediversité en utilisant les avantages comparatifs desdifférents territoires sur lesquels elle est implantéepour maximiser sa compétitivité. Le support decette dialectique est l'internalisation, qui consiste àsubstituer au marché externe, imparfait etgénérateur de coûts de transaction, l'espacehomogène de la firme, à l'intérieur duquel circulentsans entraves les capitaux, les produits, lestechnologies et les savoir-faire. L'organisation des multinationales Les multinationales « multidivisionnelles » La structure la plus répandue est de typemultidivisionnel, avec une division internationalespécialement chargée de gérer le réseau desfiliales à l'étranger, distincte des départementstraditionnels (finance, marketing, production,gestion du personnel).

Social - Grégaire Égrégore Re publique : publique deux fois ! ou deux fois au « grand jour », ce qui est deux fois totalement faux puisque ingouvernable. Donc la Re Publique ne peut s’exercer que secrètement, ce qu’ont très bien compris les francs-maçons nés en 1717 à Londres. Le chant GRÉGORIEN est du même thème que l’ÉGRÉGORE, bien que d’après le dictionnaire Le Robert le mot viendrait du nom de pape : Gregorius (nombreux Saints Grégoire entre les 300 et 900ème siècles de notre ère). Ainsi les coïncidences d’évènements naturels ou artificiels provoqués par le passé et de nos jours seront les facteurs de mise en place effective du mondialisme, donc à coups d’ÉMOTIONS comme ce que sait nous montrer Hollywood pour faire frémir dans le confort des habitations, afin d’accorder sur l’Égrégore du groupe. L’être humain est moins libre que le moindre brin d’herbe. CONFORT : l’être humain cherche son confort, soit un milieu RASSURANT, une intégration, d’où la mode actuelle du sécuritaire. Note.1. PATIENT.

Les firmes multinationales face au risque climatique : sauver le capital en sauvant la terre ? Des DOI sont automatiquement ajoutés aux références par Bilbo, l'outil d'annotation bibliographique d'OpenEdition.Les utilisateurs des institutions qui sont abonnées à un des programmes freemium d'OpenEdition peuvent télécharger les références bibliographiques pour lequelles Bilbo a trouvé un DOI. Le service d'export bibliographique est disponible aux institutions qui ont souscrit à un des programmes freemium d'OpenEdition.Si vous souhaitez que votre institution souscrive à l'un des programmes freemium d'OpenEdition et bénéficie de ses services, écrivez à : contact@openedition.org Amoore, L., 2000. « International Political Economy and the ‘Contested Firm’ », New Political Economy, 5 (2), p. 183-204.DOI : 10.1080/713687773 Andreff, W., 2003. Les multinationales globales, coll. Aubertin, C., Vivien, F. Baron, R., 2001. Beaud, M., 2000. Bodansky, D., 1994. « Prologue to the Climate Change Convention », in Mintzer I. Capron, M., Quairel-Lanoizelée, F., 2004. Castoriadis, C., 1975. CEO, 2000.

La crise distille son poison En quelques mois de débat sur l’euro, nous avons vus les clichés les plus nauséabonds ressortir de l’album des mauvais souvenirs que nous avions cru fermé pour toujours. En Grèce, on a demandé des "réparations de guerre pour l’occupation allemande lors de la Seconde Guerre mondiale" en échange du paiement de la dette d’Athènes. Les journaux allemands, Bild en tête, ont décrit les Grecs comme des paresseux et nous autres Italiens comme des partouzards dépensiers. En réponse aux critiques des économistes berlinois quant à nos comptes publics, les sites italiens regorgent de commentaires anonymes se limitant à dire “Allemands = SS”. La performance de Cameron a suscité des évocations de la "perfide Albion" chère à Mussolini. Haine, rancoeur, racisme, mépris des autres, intolérance : c’est le même ADN qui se manifeste en temps de crise, comme ce 13 décembre à Florence. Vous vous souvenez ? S'en prendre à l'"autre" deviendra chose courante Krugman exagère ? SOURCE - Traduction : Luca Pauti

Le prétexte du réchauffement climatique au service des multinationales dans l’Arctique (Source : Le Décodeur) Les multinationales du pétrole et de l’exploitation minière financent les recherches scientifiques à coup de centaines de millions pour préparer leur exploitation de l’Arctique. Tout cela se fait sous le prétexte des changements climatiques. La Presse publiait un article le 19 avril dernier intitulé “Les changements climatiques en Arctique s’accélèrent” dans le but d’alarmer la population et de faire la promotion de laConférence de l’année polaire internationale 2012 qui se déroule à Montréal du 22 au 27 avril. Deux jours plus tard, ce même journal récidivait avec un autre article, « Les mondes polaires en mutation » dans lequel on peut lire un entretien avec le directeur d’ArcticNet, le Québécois Louis Fortier. D’abord, voyons un peu ce que dit Louis Fortier dans cet entretien : “L’Année polaire internationale, qui s’est étalée en fait sur 2007 et 2008, est la quatrième de l’histoire. Un peu d’histoire… Mine, gisements pétrolier et brise-glace géant - Kenneth M.

Grèce : « J'ai signé le mémorandum du FMI sans le lire » | Rue89 Eco Ce billet fait partie du dossier spécial de Global Voices sur l'Europe en crise. Les Grecs ont été stupéfaits lundi 23 janvier 2012, lorsque Louka Katseli, précédemment ministre du travail et de la sécurité sociale (2010) et ministre de l'économie, de la compétitivité et de l'armement naval (2009), révéla n'avoir eu que trois heures pour lire le mémorandum du FMI [en français] sur la crise de la dette grecque. Michalis Chrysochoidis, l'actuel ministre du développement, de la compétitivité et de l'armement naval et auparavant titulaire de la protection civile, a admis dans un entretien à une matinale télévisée [en grec] qu'il avait signé le mémorandum du FMI sans l'avoir lu du tout, pour la bonne raison qu'il “avait simplement d'autres obligations à l'époque, il combattait la délinquance” : Le ministre Manolis Chrysochoidis. Photo sur Flickr de Piazza del Popolo (CC BY 2.0). @agamemnon_st: Αφού δεν ήταν δουλειά σου να μελετάς το μνημόνιο και τους νόμους, γιατί ήσουν βουλευτής;

Quand ArcelorMittal gagne de l'argent en mettant en sommeil ses aciéries Entre 2005 et 2010, ArcelorMittal a économisé 156 millions de tonnes de quotas d'émissions de dioxyde de carbone (CO 2 ) grâce à la mise en sommeil de plusieurs de ses installations en Europe , selon des données publiées par le cabinet londonien Carbon Market Data. Soit, au cours actuel du carbone, pourtant très bas (une tonne s'échange à 7 euros contre le double en 2009), un gain potentiel de 1,1 milliard d'euros pour le numéro un mondial de la sidérurgie. affirme Cedric Bleuez , directeur de Carbon Market Data. A titre de comparaison, l'allemand ThyssenKrupp, l'un de ses principaux concurrents, a dégagé en 2010 un excédent de "seulement" 5 millions de tonnes, soit 20 % de son allocation. Et la tendance ne fléchit pas : le groupe franco-indien devrait à nouveau afficher une trentaine de millions de tonnes d'excédent en 2011, selon Carbon Market Data (tous les chiffres ne sont pas encore disponibles). reconnaît Hervé Bourrier, PDG d'ArcelorMittal en France.

Carl Calleman & le bluff du monde meilleur Carl Calleman, inspiré par la théorie quantique et la cosmologie maya, a prédit l’imminence d’une société spirituelle. Il a annoncé la transformation du système socio-économique mondial entre le 17 Juillet 2010 et le 3 Novembre 2010 : « Energétiquement parlant, écrit Carl Calleman, cette période de temps, 17 Juillet 2010 – 3 Novembre 2010, est créée par le chevauchement de l’Inframonde pré-Universel et du Mouvement Ondulatoire Galactique. Ce que cette période révolutionnaire va probablement apporter est une diminution correspondante de l’autorité gouvernementale et nationale (pas celle d’un gouvernement en particulier, mais l’autorité gouvernementale en tant que telle, quelque chose dont l’humanité a hérité du Mouvement Ondulatoire National et de son cadre de conscience patriarcal . Nul besoin de dire que certains essaieront de tirer avantage d’une telle situation). Le nouveau féodalisme L’« âge d’or » d’une autre humanité René Guénon avait écarté l’espérance en un monde meilleur :

Related: